AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Biancarelli Franck (Autre)
EAN : 978B08F2PRRS3
49 pages
Le Lombard (25/09/2020)
3.52/5   22 notes
Résumé :
Karmela Krimm était la jeune inspectrice la plus prometteuse de la police de Marseille. Mais elle a un jour accepté de porter le chapeau pour une opération qui a mal tourné. Karmela a perdu sa place et s'est reconvertie comme détective privée.

Elle a aussi perdu ses idéaux. Mais dans les eaux troubles où elle navigue désormais, les idéaux sont un luxe dangereux.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 22 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Wyoming
  30 mars 2022
Bande dessinée très moyenne avec un scénario plutôt banal si ce n'est la participation à l'enquête d'une gamine de treize ans qui joue finalement un rôle assez déterminant.
Le duo de la détective et de son garde du corps offre quelques dialogues sympathiques mais un peu trop répétitifs, comme si l'auteur était à bout d'inspiration.
Les planches proposent un service minimum avec quelques extras dans les tons pastels de la Méditerranée. Une toute petite place pour Marseille avec un dessin du quartier de la Major et une évocation de la hausse des loyers dans le Panier. La cité phocéenne méritait mieux.
A voir si le tome 2 propose une évolution plus attrayante.
Commenter  J’apprécie          600
umezzu
  12 septembre 2021
Cette petite BD, au dessin simple et réaliste, met en scène une ex-flic devenue détective privée, sa filleule en stage de troisième (du genre têtue et collante), et un garde du corps d'origine comorienne en période de ramadan.
Karmela Krimm (quelle inventivité dans le nom de l'héroïne !?) se voit confier par la veuve d'une figure du banditisme marseillais une enquête pour identifier le responsable de cette mort. Elle accepte malgré ses réticences ce job, et se voit adjoindre un grand comorien, avec lequel elle peine au début à dialoguer. Leurs visites successives dans les cités marseillaises et les villas cossues vont unir ce duo (ou trio avec la petite Manon, la filleule de Karmela).
Une intrigue passe-partout, un dessin qui peine à accrocher, des personnages standards, mais une vision réaliste des cités marseillaise, une approche de la différence, et quelques dialogues efficaces. L'ensemble s'adresse plutôt à un public ado.
Commenter  J’apprécie          150
bdelhausse
  02 avril 2021
J'avais fini par croire que Lewis Trondheim ne savait écrire que des trucs un peu décalé, voire n'arrivait qu'à nous parler de lui-même et de ses états d'âme.
Il sait aussi écrire du polar. Cela débute comme un polar typique années 50, sauf que le détective est une femme. Cela enchaîne avec des magouilles de drogue dans une cité à Marseille. Et cela se boucle en règlement de comptes typiquement marseillais.
Je n'ai pas été transporté. Alors je fais service minimum.
Karmela Krimm... qu'est-ce que c'est que ce blase? Franchement. Une keuffe qui s'appelle Krimm... c'est supposé faire rire? Ramdam... pour rappeler le Ramadan... pas super inspiré non plus, à mon avis.
Le dessin n'est pas vraiment au niveau. Il y a de très belles cases (notamment les 2 dernières en plein page), mais très souvent les visages et les expressions sont assez brouillés. Cela m'a réellement posé un problème. On peut faire du polar noir au soleil... je suis un grand fan d'Izzo... Donc on pourrait développer quelque chose, mais le découpage et la mise en couleur ne permettent pas une immersion dans le polar noir.
Le scénario met un peu de temps à décoller. Puis on part dans les bagarres et l'enquête proprement dite. Les auteurs développent le mécanisme connu du duo: Karmela et Tadj. Elle, ancienne keuffe, décoincée et plutôt joviale, avec un humour à chaud. Lui, Comorien, garde du corps, musulman pratiquant, avec un humour à froid. Par contre on en apprend très peu sur Karmela ou Tadj. Leur passé, leur présent, peu importe ce n'est clairement pas le sujet du tome.
Par contre, le duo fonctionne pas mal. Les dialogues sont plutôt sympa. Toute la partie centrale de la BD est assez noire, un peu désespérée, sur l'air du "vie de cité, vie de m...". La fin m'a peu convaincu, trop optimiste, positive et "circulez y'a rien à voir, tout va bien ici". La BD hésite trop entre polar réellement noir et policier décalé façon Starsky et Hutch... Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MassLunar
  07 novembre 2020
Je n'ai pas franchement été convaincu par le dernier bébé de la collection Troisième Vague chez Lombard. Je pense que Karmela Krimm aurait davantage méritée un départ en fanfare. Au lieu de cela, nous avons une enquête qui n'est pas franchement pas très attrayante avec une héroïne dont on découvre à peine le passé. le seul élément qui ressort un peu de ce tableau, c'est la ville de Marseille dont le cadre est plutôt bien exploité. Je ne connais pas du tout cette ville mais c'est un réel plaisir que de voir ses rues, ses cités, son environnement parcourir chaque case de cette bd. Je pense que Marseille est le personnage central de cette nouvelle série et les auteurs ont voulu le faire valoir dans ce premier tome. En terme d'immersion, nous sommes plutôt dans une série prometteuse. C'est qui me fait relever un peu la note car, malgré l'expérience de Trondheim, j'avoue que je n'ai pas accroché à son scénario. L'enquête est sans surprises. C'est bien construit mais en même temps c'est très mécanique. le scénariste joue sur deux tableaux avec une enquête qui se déroule à la fois sur la rue et dans les milieux mafiosos. Pourquoi pas ? Mais il n'y a pas de réel attachement aux différents personnages qui peuplent cette enquête. C'est lisse, c'est mécanique et c'est bref.
Même si c'est un premier tome et que le but premier d'un premier volume, c'est bien évidemment de vendre une intro à une série , cela reste dommage qu'une série qui a l'air d'avoir du caractère démarre de manière presque anodine. En comparaison, nous sommes très loin d'un niveau de Blacksad ou des Largo Winch, notamment les premiers , qui développent leurs intrigues sur deux tomes à chaque fois. Peut-être que Karmela Krimm aurait pu méritée un développement de cette sorte. D'ailleurs, le background de ce personnage est à peine étoffé mais bon cela reste relatif dans le sens où c'est un personnage à aimer et à connaître au fur et à mesure de la série. Bon point du scénario de Trondheim quand même, c'est les dialogues qui sont bien ajustés avec un certain humour et parfois même un usage assez comique de l'argot avec notamment l'expression des soeurs Pétadou !
Niveau dessin, Franck Biancarelli n'en est pas à son coup d'essai mais je suis pas très fan de sa ligne claire qui manque d'un peu de charme, de solidité dans les traits des personnages. Bon, cela reste une opinion très personnelle. Après cela reste un style lisible et clair qui ravira les amateurs des autres albums issus de la Troisième Vague.
En somme, Karmella Krimm n'est pas suffisamment solide sur ses appuis pour ce premier tome. Seule la ville de Marseille s'avère solide dans ce début de série qui se lit bien mais qui s'avère quand même très lisse et fébrile sur d'autres points.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MODEMODE
  20 août 2021
Karmela Krimm, ancienne enquêtrice au sein de la police de Marseille qui, après une opération particulièrement musclée, est contrainte de quitter le senice et se recycle comme détective privée. L'histoire commence lorsque Madame Perrini, femme d'un grand nom de la pègre assassiné un mois plutôt, contacte Karmela pour enquêter sur la mort de son mari. Malgré une odeur de soufre, elle accepte la mission, négociant des honoraires astronomiques. Elle sera assistée dans son enquête par un grand Comorien, homme de main prêté par la cliente, et par Manon, une gamine de douze ans, fille d'une ancienne collègue. Cette bédé joue à merveille sur les a priori raciaux et de genres, retournant le lecteur comme une crêpe. Il a cette manière si particulière de s'approcher de la réalité en plantant des personnages vrais, ambigus, menteurs. Une réussite !
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (5)
Bedeo   08 janvier 2021
Une plongée au coeur de Marseille dans un polar contemporain qui parvient à concilier avec brio réalisme et humour décalé, ce qui est loin d'être fréquent !
Lire la critique sur le site : Bedeo
Auracan   02 octobre 2020
Sans révolutionner le genre, Karmela Krimm réussit une entrée en scène musclée et prometteuse avec ce Ramdam Blues.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   02 octobre 2020
Une nouvelle série prometteuse (deux autres albums sont déjà prévus) malgré son nom un peu ringard.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   02 octobre 2020
Rien de très original dans ce polar contemporain, mais les amateurs du genre seront comblés : la route pour trouver le coupable est semée d’embûches, de coups tordus, de faux-semblants et d’impasses.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   23 septembre 2020
Voilà un excellent divertissement qui s’intègre aisément dans la collection Troisième Vague du Lombard dédiée aux thrillers de tous horizons…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WyomingWyoming   29 mars 2022
Lorsque Allah ferme une porte, il en ouvre toujours une autre.
Commenter  J’apprécie          230
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   06 novembre 2021
- Une enquêtes c'est comme un puzzle... Si tu assembles les pièces trop vite, tu peux te tromper.
- C'est un peu pourri, les puzzles. Je préfère Fifa 2020.
- Si tu veux réussir dans la vie, il faut apprendre la patience.
- Si je veux réussir dans la vie, il faudrait plutôt que je m'appelle pas Farid. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          30
bdelhaussebdelhausse   02 avril 2021
- Si tu veux réussir dans la vie, il faut apprendre la patience.
- Si je veux réussir dans la vie, il faudrait plutôt que je m'appelle pas Farid. (p.29)
Commenter  J’apprécie          50
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   06 novembre 2021
- Tu fais quoi à Marseille ?
- J'y suis né. Quartier des rosiers.
- T'es comorien ?
- Je suis français.
- Oh ça va, je disais pas ça pour te vexer. J'ai un père algérien. Une grand-mère grecque et un grand-père italien. (p. 7)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Lewis Trondheim (69) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Une nouvelle collaboration de Lewis Trondheim, Nicolas Kéramidas et Brigitte Findakly, les auteurs à succès de Donjon et Mickey, à destination des petits et des grands.
Superino est le super-héros vedette de New Napoli. Il n'a pas de super-pouvoirs mais des gadgets rigolos et redoutablement efficaces quand ils ne sont pas défaillants. Jugez plutôt : des fusées sont incluses dans ses grosses bottes, elles lui permettent de voler tandis que ses énormes gants contiennent mille et un ustensiles pour le combat, ils peuvent même être propulsés vers ses ennemis pour les assommer ! Héros drôle et maladroit, Superino n'a cependant pas froid aux yeux et affiche une bonhommie naturelle doublée d'un sens de la justice très poussé. Alors qu'il intercepte une criminelle notoire, il se heurte à une dure réalité : les prisons sont déjà pleines à craquer et il va devoir la laisser en garde chez le milliardaire Dino DiMarco et son opiniâtre maman qui lui sert de comptable, majordome et cuisinière. La présence permanente de la délinquante va évidemment créer de nombreux quiproquos. On comprendra très vite que Superino et DiMarco ne font qu'un mais le jeune homme parvient à déjouer l'attention de son entourage, sa « mamma » y compris, afin de préserver son identité secrète ! C'est alors qu'un nouvel ennemi apparaît, le redoutable Poulpino !
Feuilleter la BD : bit.ly/Superino "Superino à la rescousse !" : disponible au rayon BD le 16 septembre
+ Lire la suite
autres livres classés : marseilleVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre