AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205049992
46 pages
Éditeur : Dargaud (21/03/2000)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 95 notes)
Résumé :
L'Ouest, le vrai, revisité par Trondheim, ses loufoqueries feutrées, ses mélancolies désarmantes, ses réflexions sur le temps qui passe et la vie qui s'effiloche. Un graphisme attachant et efficace, servi par une mise en couleur hypersensible.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LiliGalipette
  25 février 2019
« Méfiez-vous, Marshal. Il est dangereux d'interrompre un lapin qui est en train de manger. » (p. 7) Pourtant, Lapinot voulait seulement une table où dîner et un lit où dormir, et surtout échapper aux bandits qui veulent le lyncher. Mais d'une partie de poker sur fond de philosophie à une conférence sur la non-violence, la soirée ne va pas être de tout repos à Blacktown. Dans la pure tradition du Far West, il est question d'un filon d'or et d'une justice expéditive. Et puisque le lapin est un héros, il a forcément une chance insolente. Normal, car comme il le dit, il est naturellement doté de porte-bonheurs.
Dans cet album qui sent bon l'hommage aux chefs-d'oeuvre du genre western, ne cherchez pas trop loin qui est coupable. En revanche, je vous conseille de lire attentivement l'échange suivant. On a sûrement descendu des pieds tendres en pleine rue à midi pour moins que ça... « J'ai pas fait ce que vous croyez que j'ai fait. / Ça dépend si tu penses bien à ce que tu crois que je crois. / Eh bien... Je crois que vous pensez à ce que je crois que vous croyez. / Tu veux dire que je crois que tu crois à ce que tu penses que je crois ? / Absolument pas. C'est plutôt l'inverse même... » (p. 32)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Thyuig
  02 septembre 2012
Rattrapage pour les néophytes : avec Lapinot, Trondheim a réussi à créer une série aux personnages récurrents mais dont les rapports différent à chaque album. Plus clairement, chaque personnage est une comédien qui endosse le temps de l'album le costume du rôle qui lui a été attribué. Aussi si Richard (le chat) est le plus souvent l'ami "débile"et regressif de Lapinot dans Slalom ou Pichenettes, il est un rival amoureux dans Vacances de Printemps, un vilain méchant dans l'accélérateur atomique et un quidam très porté sur la logique de la non-violence dans l'album qui nous intéresse ici : Blacktown.
Il y a donc pour chaque aventure un contexte qui change, mais aussi un registre lorsque Trondheim se confronte à la comédie romantique, au fantastique, à la satire ou au western. Ainsi, à partir du même matériel brute : des comédiens bien référencés graphiquement et un background déjà reconnu par le lecteur, Trondheim a toute liberté de surprendre et de délier son imagination au profit du scénario lui-même et bien entendu des dialogues absurdes façon pièce de théâtre, une spécificité toute "trondheimienne".
C'est à dire vrai la sortie récente (et sa réussite) de Texas Cowboys qui m'a donné envie de me replonger dans l'univers de Lapinot et plus particulièrement celui de Blacktown, histoire de pouvoir confronter d'abord les univers de ces deux westerns, mais aussi d'appréhender l'évolution de l'auteur en presque quinze ans de pratique bédéaste.
La scène d'ouverture se déroule au saloon lors d'une partie de carte. Il ya un tricheur que Richard va réussir à circonscrire par la seule force de sa rhétorique. le décor est planté : nous sommes en face d'une communauté raisonnable de l'ouest sauvage; autrement dit une antiphrase mais surtout le point de départ de l'ironie souhaitée par l'auteur. Dans cette petite ville apparaissent coup sur coup deux nouveaux protagonistes, d'abord Lapinot visiblement en fuite et ensuite le "général lee", un vieux des montagnes qui aurait découvert de l'or.
C'est ici que tout bascule, la fièvre de l'or couplée à la haine classique de l'étranger va plonger Blacktown dans une suite violente où emprisonnement, lynchage, pendaison et tir à vue seront autant de prétextes pour Trondheim de livrer son profond dégoût pour la bien-pensence et la morale, maux nécessaires à l'habitat communautaire, à "l'habiter ensemble".
Trondheim a évolué, Texas Cowboys même caricatural et parfois ironique ne prend pas le contrepied du genre auquel il se réfère. Au contraire, tout Lapinot trafiquait fortement avec l'usage des genres et avec l'ironie d'une situation lorsque le contexte et sa compréhension immédiate différaient par l'absurde. Mais même dans ce cadre, la douce moquerie, l'ironie qui provoque des crises de rire, relire Blacktown (et l'accélerateur atomique, Pichenettes, Slalom, la couleur de l'enfer et Walter) est un plaisir immense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Vexiana
  26 janvier 2018
Un épisode de Lapinot dans l'Ouest américain où on retrouve nos personnages du tome 1 (enfin, ceux qui sont intéressants) et on les transpose dans un vaudeville de chercheurs d'or.
Ce tome est un régal de psychologie (souvent inversée), de non-conversation, de (non-)violence et de bons mots.
Un bon tome mais pas le meilleur
Commenter  J’apprécie          70
Ashallayne
  02 novembre 2018
J'ai retrouvé le style décalé et piquant de Lewis Trondheim dans ce premier tome des Formidables aventures de Lapinot.
Lapinot est poursuivi par une bande de cow-boys dont il a malencontreusement tué le chef. Il arrive dans un bled paumé, Blacktown, peuplé de gens tordus, corrompus et adeptes de baston. Suite à plusieurs quiproquos, Lapinot est accusé de vol et de meurtre, et concentre la haine et la sauvagerie des villageois. Il est retenu au village tandis que ses poursuivants se rapprochent...
C'est tarabiscoté, drôle, certains personnages sont tournés en ridicule, mais la plupart se distinguent par leur bêtise, leur cupidité et leur violence.
Ce n'est pas la série que je préfère de l'auteur, mais j'ai bien apprécié quand même.
Commenter  J’apprécie          20
ben_lib
  12 octobre 2015
Le meilleur des lapinots? Oui, comme les autres tome.
Ici ça parle de cowboys qui n'arrivent pas à tuer 4 mecs armés à la fois dans un saloon parce que tout simplement ce n'est pas possible. C'est un coup à se faire descendre!
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VexianaVexiana   26 janvier 2018
La vraie poésie c'est le silence... Et c'est pas en mangeant des fayots qu'on devient des poètes
Commenter  J’apprécie          50
synopsissynopsis   02 avril 2020
(Miss Pacard) - Vous connaissez Boileau ?
(Lapinot) - C'est pas parce que je suis habillé en cow-boy que je suis forcément illettré... Ni d'ailleurs parce que je connais une phrase que je sais parler
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   25 février 2019
« J’ai pas fait ce que vous croyez que j’ai fait.
Ça dépend si tu penses bien à ce que tu crois que je crois.
Eh bien… Je crois que vous pensez à ce que je crois que vous croyez.
Tu veux dire que je crois que tu crois à ce que tu penses que je crois ?
Absolument pas. C’est plutôt l’inverse même… » (p. 32)
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipetteLiliGalipette   25 février 2019
« Méfiez-vous, Marshal. Il est dangereux d’interrompre un lapin qui est en train de manger. » (p. 7)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lewis Trondheim (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Quel mystère se cache derrière la Malédiction de Castelmaure ? Lewis Trondheim et Alfred mènent l'enquête dans ce récit choral poétique, dramatique, drôle et graphique aux airs de conte médiéval pour adultes.
Résumé : Depuis plus de vingt ans, le mythographe arpente routes et chemins de tout le pays afin d'en collecter les contes et légendes populaires. Il aime ce travail modeste qui lui fait rencontrer toutes sortes d'affabulateurs et autres baratineurs. Mais s'il est une histoire après laquelle il court depuis toujours, c'est bien celle de la Malédiction de Castelmaure, une légende extraordinaire à laquelle tant de destins sont étrangement liés.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/bd/series/serie-castelmaure/album-castelmaure
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
+ Lire la suite
autres livres classés : far westVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre