AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205053852
42 pages
Éditeur : Dargaud (31/01/2004)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Une soirée anodine est organisée chez Lapinot, une soirée entre copains. On se croirait dans un feuilleton de Friends où les couples ont la fâcheuse tendance à se « lâcher », quitte à tout se dire… Surtout les filles ! Lapinot est avec Nadia, c’est entendu. Céline avec Thierry, Patrick avec Victoire, Vincent avec Alice. Richard joue toujours au boute-en-train célibataire et Marion - qui se désespère de vivre seule mais qui a flashé sur Serge - les prévient tous : il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Thyuig
  02 mai 2011
Relecture de cet album hier soir presque deux ans après le décès de lapinot. A l'époque, pas emballé plus que ça par la trame de l'album, je m'étais fendu d'un 4* tout de même de bon aloi. Et alors en relisant cet album, une évidence m'a soudain frappé : c'est qu'il est quasiment génial ! Ben oui, parcourir à nouveau ces pages avec l'idée précise de ce qui va clôturer le scénario offre un tout autre éclairage sur cet album.
Aussi, je me suis rendu compte par exemple, que jusqu'au quart de l'album, Trondheim fait alterner à chaque planche un nouveau couple de personnage, ne s'étendant sur leur conversation que pour mieux passer à une autre. On trouve ainsi :
-planche 1 : Titi / serge
-planche 2 : Serge/ Céline
-planche 3 : Titi / Félix
-planche 4 : Félix / le lapin (mais pas lapinot)
-planche 5 : Richard / Lapinot
-planche 6 : Lapinot / Nadia
Et ensuite, les couples se refont jusqu'à la soirée chez Nadia, où cette logique de couple va se briser par le thème même de cette soirée (de rupture).
C'est marrant de constater avec quel sens rhétorique Trondheim mène son intrigue droit dans le mur, nous prouvant par l'exemple l'inefficacité de la logique de couple dans laquelle finalement, chacun subie l'autre.
Autre chose. Dés la planche 4, le lapin dit à Félix :"dans la vraie vie, il n'y a pas de fin; rien n'est résolu". Comme si en somme, la fin annoncée du héros ne constituait pas la mort de l'auteur. Dès le début de l'album, Trondheim nous prévient semblant nous dire :"attention, notre héros va mourir mais de ma seule volonté. Je suis tout-puissant face à lui, je peux le faire et le défaire. Même que si ça m'amuse, je pourrais aussi le refaire!".
Alors bien sûr, on se rend tous compte en première lecture que toutes les conversations tournent autour de la mort, qu'il va forcément se passer un drame, mais ce que révèle une deuxième lecture, c'est surtout la mécanique de cette machination, son "mode d'emploi" pour faire allusion à Perec.
Bref, il y a encore une multitude d'intérêts dans "la vie comme elle vient" mais plutôt que de développer, j'ai préféré mettre en relation cet opus avec les autres tomes de Lapinot, qui tous à leur façon, tissent une trame inextricable. Trondheim envisage la bd en terme ludique, alors c'est souvent drôle bien sûr, comme si le comique était la première justification du jeu. Chaque tome de Lapinot explore un genre, tout média confondu. On passe de la comédie sentimentale au western, du polar scientifique façon début du siècle à la comédie de moeurs et de la science fiction à la contre façon sous forme d'hommage.
Mais il nous prouve aussi qu'un auteur peut envisager le drame en terme identique, en faisant jouer les destins de manière implacable, en se rapprochant de la tragédie grecque. Aussi, à la manière d'un metteur en scène de théâtre, Trondheim dispose de ses acteurs de façon implacable, les suspendant à son jugement, forcément tragique.
Bref, énorme coup de coeur que cet album et bravo à l'auteur, décidemment à part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Vexiana
  20 avril 2019
Un tome un peu à part dans l'univers de Lapinot qui, sans se défaire du ton sarcastique habituel, plonge dans le tragique et la chronique d'une mort annoncée.
La structure de cette BD est remarquable et reflète une réelle réflexion narrative.
Je tiens, pour cela, à tirer mon chapeau à Lewis Trondheim.
Un excellent tome, très abouti et très logique dans le cheminement de la série.
Commenter  J’apprécie          120
LiliGalipette
  10 mars 2019
Lapinot et Nadia peinent toujours à trouver leurs marques dans leur couple. « Pourquoi est-ce que la vie à deux ne peut pas être simple ? / Pour que les laboratoires pharmaceutiques puissent écouler leurs calmants ? » (p. 8) Et la perspective d'une soirée chez eux avec toute la bande n'est pas pour apaiser les aigreurs. En outre, il plane ce soir-là une angoisse existentielle qui affecte tout le monde. S'ajoute à cela une prédiction de tarots qui achève d'affoler les esprits. Un funeste retournement de situation bouleverse une soirée très tendue et c'est avec tristesse que l'on dit adieu à un personnage central.
Plus que jamais, Lapinot et Richard, bien qu'amis, s'opposent sur les principes que sont la déontologie stricte et l'opportunisme le plus éhonté. Mais au début de cet album, ce sont d'autres personnages qui s'interrogent sur le sens profond de l'existence, preuve que les bandes dessinées de Lewis Trondheim offrent de nombreux niveaux de lecture et de réflexion. « On nous éduque... ou plutôt on nous anesthésie avec un système de cohérence du monde qui est faux. le monde humain, c'est le chaos, et on veut nous faire croire que c'est organisé. » (p. 6) Au terme de ce volume des aventures de Lapinot, il me tarde de lire le suivant pour comprendre... Rah, je ne peux pas dire quoi sans vous révéler une partie de l'intrigue, mais comprendre, quoi !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
charlit21
  03 novembre 2019
BD qui m'avait tout particulièrement ému à sa lecture. On retrouve les ingrédients des autres BDs de Trondheim:
- une galerie de personnages cocasses et attachants.
- des dialogues aux petits oignons.
- de l'humour (...mais un peu amer).
- des péripéties abracadabrantesques.
- la rencontre de dysfonctionnements personnels et collectifs.
- une attention aux déclassés, et à toutes ces vies minuscules noyées dans la jungle urbaine.
Avec ici une touche d'émotion supplémentaire, et de tragique, qui place pour moi la BD au sommet de la série.
Je cite pour mémoire deux autres BDs qui m'avaient fait un effet similaire:
"Journal d'un ingénu", de Emile Bravo
-> très émouvant Spirou de Emile Bravo.
"La vallée des roses", de Frank le Gall
-> BD très poétique, à l'atmosphère proustienne. Un joli récit autonome dans la série des Théodore Poussin.
Commenter  J’apprécie          50
lorenzopolis
  19 avril 2010
Lapinot est drôle, touchant, subtil, désinvolte, génial et ses amis ont les vraies qualités des amis et surtout les justes défauts...
Même si les histoires ne se suivent pas, à lire impérativement (TOUS!) dans l'ordre, le temps qu'on s'y attache (et malheureusement, il est très facile de s'y attacher et attention tout de même à ce qu'il ne prenne pas trop de place dans vos coeurs...)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   10 mars 2019
« On nous éduque… ou plutôt on nous anesthésie avec un système de cohérence du monde qui est faux. Le monde humain, c’est le chaos, et on veut nous faire croire que c’est organisé. » (p. 6)
Commenter  J’apprécie          20
LuuinaLuuina   30 décembre 2016
- Tu aimes le foot?
- Un peu
- Tu as vu le quart de finale hier?
- Non
- Tiens, je t'invite à une fête ce soir
- Ok!
- Super!
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   10 mars 2019
« Pourquoi est-ce que la vie à deux ne peut pas être simple ? / Pour que les laboratoires pharmaceutiques puissent écouler leurs calmants ? » (p. 8)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lewis Trondheim (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Quel mystère se cache derrière la Malédiction de Castelmaure ? Lewis Trondheim et Alfred mènent l'enquête dans ce récit choral poétique, dramatique, drôle et graphique aux airs de conte médiéval pour adultes.
Résumé : Depuis plus de vingt ans, le mythographe arpente routes et chemins de tout le pays afin d'en collecter les contes et légendes populaires. Il aime ce travail modeste qui lui fait rencontrer toutes sortes d'affabulateurs et autres baratineurs. Mais s'il est une histoire après laquelle il court depuis toujours, c'est bien celle de la Malédiction de Castelmaure, une légende extraordinaire à laquelle tant de destins sont étrangement liés.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/bd/series/serie-castelmaure/album-castelmaure
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
+ Lire la suite
autres livres classés : lapinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre