AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844146716
Éditeur : L'Association (22/08/2017)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Lapinot revient ! Lapinot revient à la vie ! Lapinot revient à l'Asso ! Ses formidables aventures se sont poursuivies dans tous les registres, tous les univers et toutes les époques, entouré de son inséparable bande de copains. Puis, le drame. Lapinot, personnage de bande dessinée mortel, s'est trouvé emporté par un accident de la route au grand désespoir de ses lecteurs. On retrouve Lapinot tranquillement installé sur un banc en compagnie de Richard et la question ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  12 février 2018
On retrouve Lapinot, après 13 ans d'arrêt de la série, et c'est pour notre plus grand bonheur. L'histoire se passe sur une durée qui va de la fin de l'après midi à la fin de la soirée, donc une période très brève dans le temps, mais qui va nous donner pourtant une vision très large sur notre monde actuel, avec un éventail de personnages parmi lesquels on reconnaîtra surement quelques individu que nous avons tous croisés dans notre vie. L'histoire est comme une errance d'une soirée qui retrace toute les questions de la vie, qui donne un point de vue désabusé sur le monde. Les personnages sont très réels dans leurs caractères, ce qui contraste avec leur têtes animalières, une volonté sans doute de ne pas vouloir stéréotyper les personnages par leur physique. J'ai trouvé dans l'intervention du fantastique avec ce cocktail médicamenteux qui permet de voir l'aura des gens, une idée scénaristique assez géniale pour donner une peu de profondeur à l'histoire. J'ai aimé le personnage de Richard, celui à tête de chat, qui a tendance à ne pas savoir se taire quand il faut, aux réparties toujours drôle mais qui ne tombent pas toujours où il faudrait, il est le déclencheur de l'aventure, et il y a aussi Gaspard, un peu paumé, adulte qui vit toujours chez sa mère et qui pour gagner sa vie sert de cobaye aux laboratoires pharmaceutiques. Avec un ton humoristique, cette bande dessinée aborde des thèmes de la vie courante actuelle, parfois grave, révoltant et parfois plus légers. Ça englobe, malgré son apparence de “petits Mickeys” et cette ambiance décontractée, un large éventail de notre société, de nos relations avec les autres, de l'amour, de la violence, la haine, le racisme, la technologie, l'information, l'hypocrisie économique... J'ai lu les anciennes aventures de Lapinot il y a longtemps, et je ne me souviens pas avoir été autant impressionné, ni avoir autant ri, il va vraiment falloir que je les relise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
okka
  26 février 2018
Une idée de scénario intéressante, sur la possibilité de voir ce que la majorité des humains ne voient pas, c'est-à-dire de voir à l'oeil nu l'aura des gens, et voir ainsi, si une personne est bonne ou mauvaise. Comment dès lors le futur serait si nous serions tous transparents ? Comme le pense Nadia : n'y aurait-il plus du tout de mensonges, de magouilles de par ces gens qui nous dirigent ?. Ou au contraire, comme le pense Richard, vivrons-nous dans un monde contrôlé par les rapports de forces ? Mais rare sont les gens comme Lapinot qui ressentent en eux les gens bien ou mal intentionnés. Et pour cela pas besoin de comprimés...
Mais pour le moment notre gentil Lapinot au centre de tout, se doit de régler pacifiquement des embrouilles créées par une personne sans-gêne et violente... Un parallèle à notre mode de vie, par ces gens qui veulent rendre ce monde un peu meilleur, mais ces petites bonnes actions sont un coup d'épée dans l'eau, car il y a hélas trop de gens malhonnêtes et mensongers qui déforment la réalité.
À ne pas oublier l'épilogue après cette page blanche de fin, sur l'ironie de
notre caractère-personnalité qui '' peut '' ressortir de nous par ce que nous portons, et spécialement sur celui de Lapinot :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LiliGalipette
  21 août 2018
Lapinot est un bon gars, toujours prêt à rendre service. Mais à cause son ami Richard, champion dans l'art de dire et faire des choses stupides et/ou dangereuses, il contribue à une prise d'otages dans une arrière-salle de bistrot. « En tout cas, moi, je rends le monde meilleur. / Tu rendrais le monde meilleur si tu divisais par deux toutes tes formes d'initiatives. » (p. 16) Entre temps, il a rencontré Gaspard qui voit les auras des personnes qu'il croise, il a revu Nadia avec laquelle il espère renouer et il a fait une première rencontre grâce à une application.
Lapinot est un héros du quotidien, à la générosité simple et immédiate. Ni meilleur ni pire qu'un autre, il a une sensibilité peut-être plus développée que celle de ses congénères. « Tu es l'inventeur, le découvreur, le créateur d'une société où la bonté l'emportera. » (p. 23) Il y a beaucoup d'humour dans ces pages, mais il est grinçant et un peu acide, comme la vie en général. C'est surtout un rire jaune, mais un rire qui essaie de tirer le meilleur parti de l'existence et qui apporte une pointe d'optimisme dans le marasme ambiant.
Il faudra évidemment que je comble une grosse lacune en lisant les premières aventures de Lapinot, mais je suis déjà conquise par ce petit personnage aux oreilles et aux dents caractéristiques de son espèce, et pas uniquement à cause de ça. Parce que Lapinot, comme je le disais en introduction, c'est un bon gars. Et j'aime ça, les bons gars.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pycrozet
  19 novembre 2017
Bonne idée de départ et puis rien...
Avant tout, je précise que je ne connais pas bien le reste du travail de l'auteur, même si je sais que c'est censé être un "grand", un chef de file... La seule BD de lui que j'avais lue avant celle-ci était le Pays des trois sourires, que je n'avais pas aimée ; j'ai voulu réessayer Trondheim dans un autre genre.
J'ai bien aimé l'idée de base de cet album : les personnages, après absorption d'un cocktail médicamenteux, peuvent voir l'aura des gens et, de cette façon, lire un peu dans leurs pensées. Malheureusement, sorti de ça, je n'ai pas été transporté du tout. J'ai même eu du mal à finir. Dans un genre un peu déjanté, j'ai largement préféré, il y a déjà quelques années, la série des Andy et Gina, beaucoup plus audacieuse.
Côté graphismes, rien de particulier si ce n'est que chaque personnage est un animal humanisé et que je ne vois pas bien le rapport entre le choix de l'animal et le personnage qu'il incarne (mais bon, il n'y en a peut-être tout simplement pas...) le dessin est facile d'accès, très BD jeunesse avec des traits à main levée un peu tout "tordouillous", des couleurs par aplats, etc. Notons tout de même un effort sur les arrière-plans qui comportent souvent quelques détails d'ambiance, même si je regrette qu'ils n'apportent pas de second niveau de lecture : on est loin de la richesse des Uderzo/Goscinny, ou même des interventions de la souris Bernadette ou du crâne dans les premiers tomes de Léonard, pour ne citer que des BD très grand public.
Bref, cet album ne va pas me réconcilier avec Trondheim, mais il a le mérite, paraît-il, de donner dans des genre très différents : peut-être un Donjon Zénith ou un Ralph Azham sera-t-il un chef d'oeuvre malgré la médiocrité (à mon goût) de ce Lapinot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bdelhausse
  14 avril 2018
Je ne connaissais Lapinot que de nom, et cet album n'est sans doute pas le meilleur pour débuter... Promis,je vais reprendre la série à partir du premier tome.
On a Lapinot et son pote Richard qui déambulent. Ils voient un conducteur abîmer une voiture garée et Richard, qui ne sait jamais quand il faut se taire et quoi dire, s'exclame qu'il faut faire un constat (et prétend que c'est sa voiture alors que ce n'est pas vrai)... Il se fait rosser et le chauffeur indélicat esquinte complètement la voiture... Lapinot laisse un mot avec son numéro de téléphone pour prévenir le vrai propriétaire.
De là, le lecteur est embarqué dans une féroce critique de la société. Trondheim aborde les laboratoires pharma et leurs expérimentations, la responsabilité des gens, la communication (non violente), le cancer, la vuiolence, le travail des journalistes avec Nadia, l'amour et l'amitié...
Bref, des thèmes usuels chez Trondheim, et même si cela pose quelques questions essentielles, elles m'ont semblé moins bien abordées, moins richement explorées, de manière trop superficielle à mon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (9)
Sceneario   23 janvier 2020
Ce tome a de nombreux rebondissements assez surprenants [...] Brigitte Findakly apporte beaucoup par son panel de couleurs, qui rajoute souvent à l'ambiance et l'atmosphère du récit.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Culturebox   14 décembre 2017
"Un monde un peu meilleur", est le premier tome d'une série annoncée comme "Les nouvelles aventures de Lapinot". À suivre donc …
Lire la critique sur le site : Culturebox
LaPresse   09 octobre 2017
Le bédéiste français Lewis Trondheim ressuscite son célèbre personnage dans un nouvel album qui aborde les thèmes de la bienveillance, du terrorisme et des médias.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Sceneario   14 septembre 2017
Le retour de Lapinot en librairie est un des évenements de cette rentrée. Une bande dessinée drôle, qui donne la "patate", qui met en joie, qui fleure bon la vie, tout simplement.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Lexpress   11 septembre 2017
Le personnage inventé par Lewis Trondheim est de retour dans un album qui évoque la vie comme elle va selon les cas.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaLibreBelgique   07 septembre 2017
L’auteur français ramène son personnage d’entre les morts. Le nouveau "Lapinot" est drôle, doux-amer et moraliste, comme il se doit.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
BoDoi   30 août 2017
Car ce qui est intéressant ici, c’est que Lewis Trondheim n’a pas perdu la main et qu’il réussit une nouvelle fois à construire une aventure contemporaine, aux ressorts fantaisistes sur une toile de fond réaliste, avec des dialogues malins et un sens de la vanne qui fait du bien.
Lire la critique sur le site : BoDoi
LaCroix   23 août 2017
Dans un album drôle et grinçant, Lewis Trondheim redonne vie au personnage qu’il avait tué il y a treize ans.
Lire la critique sur le site : LaCroix
BDGest   16 août 2017
Ligne supplémentaire dans une bibliographie déjà sans fin, petit caprice perso ou énigmatique expérimentation oubapesque, Un monde un peu meilleur a ce qu’il faut pour satisfaire tous les publics.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka   26 février 2018
- Terrorisme médiatique !! Infos poubelles ! On en a marre de vos boules puantes médiatiques ! Alors au nom du comité anti-info-spectacle, on vous en envoie des vraies !
- Kheû ! Ktheûh Je suis agressé en direct par des provocateurs !
C'est vous qui nous agressez avec vos infos et la façon dont vous les présentez ! Et vous valorisez les terroristes en citant mille fois leur nom, mais qui se souvient des noms de leurs victimes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
okkaokka   26 février 2018
Et puis on peut considérer que cette fraude en étant doublement cobaye n'est rien comparée au cocktail chimique dont tu es l'initiateur... un cocktail qui va bouleverser les relations dans notre société. Finis les politiciens menteurs, les escrocs de tous les jours, les relations hypocrites. On vivra dans un monde vrai. Tu es l'inventeur, le découvreur, le créateur d'une société où la bonté l'emportera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   18 août 2017
- On s'en fout de Nadia !!! ... Et puis maintenant, tu me donnes le mot de passe pour le site de rencontres.
- Ha... je sais plus j'ai oublié.
- Dis le moi !!!
- Mais je te le dis depuis le début. C'est : Ha... je sais plus j'ai oublié.
Commenter  J’apprécie          40
lanardlanard   12 janvier 2019
Richard: Si tu mourais, tu voudrais que j'aille dans un univers parallèle où tu n'es pas mort et que je te ramène ici?
Lapinot: N'importe quoi.
R.: Bâh non... ça ferait plaisir aux gens ici à qui tu manquerais.
L.: Oui. Mais après je manquerais aux autres de l'univers parallèle où je ne serais plus.
R.: Pff... On s'en fiche des autres gens.
L.: Ton autre toi en fait partie, espèce de nouille.
R.: Mon autre moi, il survivrait sans problème... il est trop fort. Il fait du Karaté-Ping-Pong!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   18 août 2017
- Tu t'es fait un pote ?
- Il dit qu'il voit les "auras".
- Et alors ? Moi aussi si je vais au pôle nord.
- Les auras ! Pas les aurores boréales ! Il voit les émanations psychiques des gens.
- Ils voient quand ils pètent ?
- Rhôôôô ! T'es lourd !
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Lewis Trondheim (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
"Pendant longtemps, j'ai eu honte de mon dessin"... le dessinateur de BD Lewis Trondheim publie à L'Association, Une nouvelle aventure de Lapinot, "Un monde un peu meilleur". Il explique ici à Anne Douhaire, comment il s'y est pris pour dessiner son personnage. Lire l'ITW de Lewis Trondheim https://www.franceinter.fr/culture/lewis-trondheim-avec-mes-bandes-dessinees-j-essaye-d-hypnotiser-les-gens Plus d'information sur la BD avec le commentaire de planches par Lewis Trondheim : https://www.franceinter.fr/culture/le-monde-est-meilleur-le-lapinot-de-lewis-trondheim-est-de-retour Il est aussi question de "Lapinot" dans La Tribune des critiques : https://www.franceinter.fr/emissions/la-tribune-des-critiques/la-tribune-des-critiques-19-aout-2017 Lewis Trondheim invité du Nouveau Rendez-vous de Laurent Goumarre : https://www.franceinter.fr/emissions/le-nouveau-rendez-vous/le-nouveau-rendez-vous-28-aout-2017-0 Lewis Trondheim invité de Popopop : https://www.franceinter.fr/emissions/popopop/popopop-15-septembre-2017 Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : médiasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre