AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Virginie Troussier (Autre)
EAN : 9791025205204
280 pages
LES PEREGRINES (21/05/2021)
4/5   1 notes
Résumé :
Que pense un athlète cinq minutes avant le départ d’une compétition qu’il a préparée durant quatre ans ? Qu’est-ce qui surgit et le soulève au moment d’accomplir une prouesse exceptionnelle ? Est-il fait de la même chair que la nôtre ?

Virginie Troussier a rencontré une quinzaine de grands sportifs, qui livrent ici une histoire de souffle. Ils sont prêts à tout pour une fulguration, une grâce d’une poignée de secondes.

Des réflexions su... >Voir plus
Que lire après Nos champions : Corps et âmesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
"Rien ne me fascine plus, ne me projette réellement hors de moi, que le geste d'un sportif de haut niveau. Quelque chose éclate, tant il y a d'énergie et de beauté mêlées. Une fulguration d'une puissance à vous flanquer par terre, qui n'a nul précédent et ne se répètera jamais plus."

Ainsi débute le récit de Virginie Troussier, par ces mots que j'aurais pu écrire tant ils reflètent très exactement ce qui me pousse à croire que le sport est le plus merveilleux spectacle au monde, celui qui me procure le plus d'émotions, d'étoiles dans les yeux et de frissons dans tout le corps. Non, ces champions n'ont rien d'ordinaire et cette exploration attentive des recoins de leurs esprits vise à tenter de saisir ce qui mène à l'extraordinaire. Supporters du dimanche, commentateurs de café du commerce passez votre chemin. Il est ici question d'amour, d'admiration, de courage, d'abnégation, de résilience. de force physique et de finesse mentale. de victoires et d'échecs. de ressources au-delà d'humaines.

Virginie Troussier est journaliste, écrivaine, sportive pratiquante et passionnée. Pour recueillir la matière de ce livre elle a rencontré longuement 16 athlètes, champions et championnes dans des disciplines très différentes, parfois méconnues du grand public. Antoine Albeau (l'un des plus grands palmarès de la voile), Léonore Baulac (danseuse étoile), Vincent Clerc (67 sélections en équipe de France de rugby), Justine Dupont (multiple championne du monde de surf), François Gabart (record de rapidité du tour du monde en solitaire à la voile), Bernard Hinault (vainqueur de 5 tours de France), Muriel Hurtis (championne d'Europe du 200m et du relais 4 x 400 m), Arnaud Jerald (apnéiste, l'un des meilleurs du monde), Michaël Jeremiasz (tennis en fauteuil, 4 médailles aux Jeux paralympiques), Bixente Lizarazu (international de football, champion du monde en 1998), Aurélie Muller (natation, multiple médaillée en bassin puis en eau libre), Sarah Ourahmoune (boxe, médaillée d'argent à Rio), Isabelle Severino (gymnaste, première médaillée française dans une compétition mondiale), Adrien Théaux (skieur aux multiples podiums en vitesse) et Xavier Thévenard (champion d'ultra-trail). Je tenais à les citer tous car ce qu'ils livrent est riche, précieux, intense et impeccablement mis en valeur par l'écoute, la sensibilité et le travail de Virginie.

Il y a d'abord ces mini-portraits pleins de vie, habiles à saisir l'essentiel, le piquant et le singulier en moins de vingt lignes. Parfaite introduction avant d'entrer dans le vif du sujet où vont s'intercaler au fil des chapitres, mises en perspective de l'auteure et sélection de verbatims des champions. de la genèse de l'athlète à l'accomplissement du champion, des ressources physiques au travail mental, de la concentration à la résilience, de la volonté propre à l'apport de l'entourage, l'alchimie subtile se laisse deviner sans jamais complètement briser le mystère, la magie qui mène parfois à la légende. Ce que le sport exige est extrême ; ce que le spectateur voit en compétition n'est que le millième de ce que produit le sportif au cours de sa vie. Et ce travail autant physique que mental, ces heures passées dans l'ombre sont la condition d'où émergera peut-être l'exploit. Ces quelques minutes où tout est exactement aligné comme il faut, que certains appellent la grâce et qui s'apparentent à une oeuvre d'art. Cette sensation si éphémère et voluptueuse de la perfection à l'instant t. le sport est un art et ceux qui le pratiquent sont des artistes dont on connaît un peu mieux les pensées grâce à ce livre et à la passion contagieuse de son auteure. A mettre entre toutes les mains des amoureux du sport.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Rien ne me fascine plus, ne me projette réellement hors de moi, que le geste d'un sportif de haut niveau. Quelque chose éclate, tant il y a d'énergie et de beauté mêlées. Une fulguration d'une puissance à vous flanquer par terre, qui n'a nul précédent et ne se répètera jamais plus.
Commenter  J’apprécie          50
A chaque départ, il y a ces quelques secondes qui perlent sur les tempes, un temps infime suspendu au-dessus du vide et de l'inconnu, des tremblements qui traversent, le sang qui se disperse en rafale, un peu d'âme qui butte contre les dents et la poitrine qui se dilate.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Virginie Troussier (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginie Troussier
Soirée rencontre à l'espace Guerin à Chamonix autour du livre : L'homme qui vivait haut de Virginie Troussier enregistré le 26 aout 2023

Résumé : Virginie Troussier enquête sur la disparition en haute montagne du médecin alpiniste Nicolas Jaeger.
Il était médecin, major de sa promotion de guides, l'un des plus brillants alpinistes de sa génération. En 1978, Nicolas Jaeger fut l'un des trois premiers Français à fouler le sommet de l'Everest. Mais plutôt que de cueillir les lauriers de la gloire, il partit en Amérique latine planter sa tente au sommet du Huascaran, à 6 700 mètres d'altitude : le docteur Jaeger voulait prouver à la médecine et à l'alpinisme que ses très longs séjours dans l'oxygène rare lui apportaient une « superacclimatation » et lui donneraient la clé d'exploits inédits en haute altitude. Il partit en solitaire vers l'immense face sud du Lhotse et disparut à jamais.
Jaeger, figure énigmatique et pudique, ne se dévoilait qu'à demi dans ses Carnets de solitude rédigés en fumant un paquet de Gitanes par jour pendant son séjour solitaire de deux mois au sommet du Huascaran. Virginie Troussier remonte le cours de sa vie et de ses pensées pour comprendre ce qui le jette, à 33 ans, vers la paroi la plus dure du monde, où sa trace se perd à près de 8 000 mètres d'altitude.
Bio de l'auteur :
Écrivaine et journaliste, Virginie Troussier collabore à Montagnes Magazine et Alpes Magazine. Elle a reçu le prix Jules Rimet pour le récit Au milieu de l'été un invincible hiver, qui fut salué par la critique et traduit en italien. Elle a également publié des romans et des essais sur le sport.

#paulsen #guerin #livres #everest #jaeger
+ Lire la suite
autres livres classés : psychologieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (5) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
443 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *}