AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290022955
183 pages
Éditeur : Editions 84 (04/01/1999)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 86 notes)
Résumé :
Tous ceux qui ont aimé Viou seront heureux de découvrir l'adolescente qu'elle est devenue.
Les autres retrouveront dans ce roman les illusions et les déceptions de leurs quinze ans, les espoirs et les révoltes de cet âge si difficile. Sylvie demeure maintenant avec sa mère et son beau-père. Une mère très belle qu'elle admire et qu'elle juge tout à la fois. Un beau-père très bon, dont le seul défaut est d'avoir pris la place de son vrai père. Il y a aussi Pasc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
DianeLivres
  20 octobre 2013
J'ai lu ce livre il y a deux ans. J'ai découvert Viou, le premier tome, grâce à ma maman, qui me faisait faire des dictées dessus avant que je passe le brevet. J'ai lu le premier tome l'été après avoir passé mon brevet et c'est grâce à Livraddict que j'ai su qu'Henri Troyat avait écrit deux livres supplémentaires complétant le premier tome.
J'avais envie de le relire, pour voir si j'éprouvais la même chose lors de ma première lecture …
Viou ou Sylvie a 15 ans, après avoir vécu chez ses grands-parents paternels en province alors que sa mère travaillait en région Parisienne, la voici rendue à Paris. Sa maman, veuve, c'est remarié et Sylvie vit désormais avec elle et son mari Xavier, médecin comme fut son père.
Viou a grandi depuis le premier tome et nous découvrons un autre personnage qui garde tout de même quelques traits de caractère que nous avons pu découvrir lors de son portrait dans le premier tome : celle d'une petite fille attachante, determiné et qui se pose plein de questions.
Celle-ci c'est passionné par la danse, et ne rêve que d'une chose : devenir danseuse étoile. Elle n'a que ça en tête, ne vit presque que pour cela. Mais quand son rêve se détruit alors Sylvie ne sait plus quoi faire, n'a plus de raison de vivre. Pascale le fils de Xavier son beau père, va alors jouer un rôle important.
Se rajoute à cela, sa mère qui n'est pas si présente que ça pour sa fille, la peur de Sylvie que celle-ci n'aime plus son beau-père que celle-ci affectionne. Bref des questions existentielles dans la vie d'une adolescente de 16 ans.
Je me souviens avoir beaucoup aimé ce deuxième tome il y a deux ans, lorsque je l'ai lu. Je n'ai pas retrouvée les mêmes sensations lors de ma lecture, mais je dois dire que j'ai apprécié ce tome. Les pages se tournent rapidement, l'écriture de l'auteur est vraiment agréable. J'ai moi aussi grandit et je l'ai ressentie, ce qui m'a donné un petit pincement au coeur tout de même.
Je pense relire prochainement le tome 3 de Viou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luis1952
  04 août 2019
La jeunesse des années cinquante à Paris est bien racontée. Viou, la gamine est devenu une jeune fille de quinze ans qui voudrait devenir danseuse. Nous la suivons dans sa passion et ses premiers ébats amoureux. Beaucoup de fraicheur dans ce roman.
Commenter  J’apprécie          80
leslubiesdefifi
  12 décembre 2012
Notre petite Viou a bien grandit. Elle a toujours de nombreuses difficultés à l'école.. Elle vit à présent avec sa mère et Xavier à Paris. Elle s'est découvert une passion pour la danse et travaille avec assiduité. Elle veut devenir une grande danseuse. Elle s'imagine déjà au firmament. Dans ce tome, Viou découvre l'amour également, avec Pascal, le fils de son beau-père. Mais la pauvre doit affronter les tourments, cruels, de l'adolescence et ses désillusions. La danse, son rêve se voit brisé pour une condition physique insuffisante. Et son histoire d'amour avec Pascal se voit interrompue car ce dernier part vivre aux Etats-Unis avec sa mère.. notre héroïne est un personnage très attachant et très attaché à sa mère.
Leur relation est mise à mal par la découverte des lettres de son père.
J'ai hâte de lire le dernier tome de cette saga.
Commenter  J’apprécie          10
clauclau28
  08 juillet 2015
L'adolescence de Sylvie
C'est le temps de l'amitié et de l'amour débutant. C'est le temps des passions, celle de la danse qu'elle adore. Elle croit que tout est éternel et que, si elle n'avait plus tout ça, elle ne pourrait plus vivre.
Mais, la vie va lui apprendre les compromissions et les arrangements avec la vie...
Commenter  J’apprécie          30
dadotiste
  23 février 2016
Tout comme le premier tome, retrouver celui-ci est comme une sorte de doudou, de consolation. Je le connais par coeur et il m'aide à retrouver mes marques lorsque je suis perdue. Ce tome est mon préféré de la trilogie, je le considère comme mien dans tous les sens du termes. Il est à moi et à personne d'autre.
Pourquoi exactement, c'est la question que je me pose après cette relecture. L'écriture reste belle quoique simple, l'histoire ne présente pas un intérêt spécifique et pourtant... je lui porte une adoration sans réserve. Elle me berce.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
luis1952luis1952   30 juillet 2019
Une main à la barre, le menton haut, le cou dégagé, Sylvie jeta sa jambe gauche en arrière et la ramena vers la jambe droite en un rude battement piqué. Ses orteils, ses mollets étaient de pierre. Elle haletait, ses lèvres ouvertes sur un sourire. Autour d'elle, les pieds nus de ses onze compagnes, alignées par rang de taille, ébranlaient le plancher en mesure.
Commenter  J’apprécie          30
luis1952luis1952   04 août 2019
Elle rêvait amèrement de la salle mal éclairée, de l'odeur de transpiration et de poussière, des camarades aux attifements bizarres qui s'essayaient à des poses devant la grande glace murale, des chaussons aux bouts durs, des orteils torturés qu'on entoure de coton.
Commenter  J’apprécie          40
marine-73marine-73   19 octobre 2011
D'une phrase à l'autre, elle se sentait devenir un personnage plus intéréssant. Un cas exceptionel, pour lequel il fallait inventer de subtils remèdes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Henri Troyat (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
“Les Âmes mortes” de Nicolas Gogol par Henri Troyat. Première diffusion le 22 juin 1953 sur La Chaîne Nationale. “Les Âmes mortes” ? Le rôle de Pouchkine, les doutes immenses qui tourmentent Gogol, avant, pendant et après l’écriture : doutes d’écrivains, puis tourments d’un homme qui a reçu un don de Dieu et qui croit ne pas savoir offrir un don à Dieu ; qui se reproche la peinture de la bêtise et de la médiocrité…et pense que décrire “de belles âmes” serait d’essence supérieure… Gogol qui avait croisé un illuminé au terme de sa brève-vie (d’autant plus brève qu’il y avait eu cette rencontre). Les doutes et les tourments de Gogol qui confie dans une lettre à un ami qu’il a chargé ses héros de ses propres indignités ? Nous pouvons ne pas les connaître, nous pouvons lire “Les Âmes mortes” et considérer, comme Henri Troyat tout jeune garçon, qu’il s’agit du “livre le plus drôle de toute la Littérature”.
Thèmes : Littérature| Littérature Russe| Les Âmes mortes| Henri Troyat| Nikolaï Gogol
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
56 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre

.. ..