AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 208067014X
Éditeur : Flammarion (30/11/1993)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 25 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Flammarion, Grandes biographies - 10/1994)



Orphelin de père à six ans, Charles Baudelaire voue un amour exclusif à sa jeune mère. Cette douce harmonie n'a qu'un temps et, après un bref veuvage, Caroline épouse Jacques Aupick, militaire avantageux mais peu enclin à la fantaisie. Jamais l'enfant ne se résignera à l'intrusion de ce rival : il traverse sans conviction une scolarité inégale, dila... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
JeanLouisBOIS
  04 février 2013
Baudelaire, l'éternel velléitaire.
Je n'insisterai pas davantage que l'a fait la critique précédente (et excellente) de joellesence sur le rôle prépondérant de Caroline , la mère de Baudelaire, sur la vie et l'oeuvre de son poète de fils.
Henri Troyat nous fait allègrement redécouvrir, grâce à son style allant et jamais ennuyeux, un Baudelaire toujours à la recherche de quelque fond de tiroir et à qui il manque souvent 19 sous pour faire 1 franc (1 franc = 20 sous). En effet, l'artiste dépense sans compter davantage parce qu'il vit dans un monde à la marge du réel que par souci de paraître ou pour satisfaire un quelconque matérialisme.
On découvre aussi un homme partagé constamment entre la soif de reconnaissance et le dénigrement du monde qui l'entoure. de là semble découler l'impression que sa poésie naît de ce hiatus qui semble pour lui irrémédiable.
Je regrette surtout que ce livre n'aborde pas, ou très peu, le contenu concret de l'oeuvre de Baudelaire et demeure au niveau de la vie personnelle du poète sans esquisser une analyse des poésies, une mise en rapport plus serrée de la biographie avec sa production littéraire. On se situe à la surface des grandes idées générales ce qui n'incitent pas toujours à creuser plus profondément dans une oeuvre si riche et si originale, dommage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lysiane7
  16 février 2014
Est-il besoin de souligner le talent d'Henri Troyat pour l'écriture d'une biographie ? Non bien sûr. Je me suis régalée de celle-ci. J'aime Baudelaire, j'aurais aimé le rencontrer. Cette biographie est riche, dense, fouillée, et impartiale, on ne nous demande pas d'aimer ce poète.
Alors ce poète, justement, il n'est pas de son époque. Il aurait sans doute été mieux compris une cinquantaine d'années plus tard ! Aimant la propreté, l'élégance (à l'opposé d'un Verlaine, sale sur lui, mal habillé ...) mais misérable par manque d'argent , traquant ce dernier de tous les côtés, il vivra dans des taudis ......... Il faut dire aussi qu'avec un Conseil Judiciaire "aux fesses" ce n'est pas simple mais Baudelaire dépense sans compter peu importe pour lui, c'est normal .....Il a fallu le protéger, il doit toujours réclamer l'argent pour son quotidien, ce qui ne l'empêche pas d'accumuler les dettes. Baudelaire est un inadapté de la vie de cette moitié de XIX e.
Quant à l'amour ...... Il voue un amour fou à sa mère Caroline et choisit de vivre avec une mulatresse, jeanne, avec qui il restera longtemps. Jeanne est l'antithèse de sa mère. Elle n'est pas très jolie et se décrépitera très vite, elle boit, elle est grossière, elle n'a aucune éducation et culture etc ....... Mais je crois que pour Baudelaire personne ne devait entamer l'image de sa mère si même s'en approcher,ce qui ne veut pas dire que la mère et le fils se soient toujours bien entendus, ils se sont souvent querellés ! Baudelaire au-delà de ces poèmes sublimes que j'apprends sans cesse et relis tout le temps est très attachant par la conduite qu'il observera pour aider Jeanne, même quand celle-ci sera dépravée au plus bas de l'échelle, même si elle ne représente plus rien pour lui d'attirant, il le dit lui-même il se doit de l'aider.
N'oublions pas les maladies, la syphilis qu'il attrape très jeune et il ne se fera pas soigner, l'alcool et la drogue. Son parcours, sa vie plus exactement aura été une longue souffrance même s'il est mort jeune, tant par l'argent manquant, la non-reconnaissance de son oeuvre, les scandales autour de ses poèmes, ses relations amoureuses misérables, les douleurs engendrées par les maladies. Je me demande si un jour il a été heureux de vivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
joellesence
  04 janvier 2013
Un livre honnête, sans plus. On ne demande pas à ADORER Baudelaire, mais quand même. J'ai trouvé étonnant cet amour qu'avait Baudelaire pour sa mère, amour qui l'a peut-être conduit au grand désert sentimental de sa vie. J'ai lu ce livre avec plaisir et vite cela dit.
Je recommande cette biographie à ceux qui ne connaîtraient rien du poète.
Commenter  J’apprécie          61
marie-coeur
  07 mars 2018
Troyat pour les bios, c'est mon meilleur. Un régal. Il sait garder notre intérêt et ici c'est encore le cas.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Lysiane7Lysiane7   15 février 2014
.... La campagne de presse contre Les Fleurs du Mal a déjà commencé. Le 5 juillet, Gustave Bourdin, l'un des deux gendresd'Hippolyte Villemessant, publie dans le Figaro un bref article condamnant quatre poésies (Le Reniement de saint Pierre, Lesbos et les deux pièces intitulées Femmes damnées) : "Si l'on comprend qu'à vingt ans l'imagination d'un poète puisse se laisser entrainer à traiter de semblables sujets, rien ne peut justifier un homme de plus de trente ans d'avoir donné la publicité à de pareilles monstruosités." Et le critique ajoute que, dans ces vers, "l'odieux coudoie l'ignoble, le repoussant s'y allie à l'infect. Jamais on ne vit mordre et même mâcher autant de seins en si peu de pages". Quelques jours plus tard, dans le Journal de Bruxelles, un anonyme signant Z.Z.Z. déclare que Madame Bovary, "ce hideux roman", est "une lecture de piété" en comparaison des Fleurs du Mal................ Cependant, à la direction générale de la Sûreté publique (ministère de l'Intérieur), un rapport confidentiel spécifie que Les Fleurs du Mal constituent "un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale". Blasphèmes, éloges de la lubricité, chants en l'honneur de l'amour entre femmes, complaisances pour le satanisme et l'ordure, l'ouvrage entier parait à ces messieurs du ministère un outrage aux moeurs, à l'Eglise et presque à la patrie...........
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claudie29claudie29   03 avril 2013
le but de la poésie,"c'est le beau,le beau seul,le beau pur,sans alliage d'Utile,de Vrai et de Juste".p351
Commenter  J’apprécie          80
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   03 février 2013
La seule façon d'échapper à la médiocrité du monde est de se réfugier dans le rêve en s'aidant, s'il le faut, des drogues ou de l'alcool. Tout est beau sauf la matière.. Dominé par cette idée fixe, Baudelaire est semblable à un anorexique à qui la seule vue de la nourriture soulèverait le cœur. (p.248-249).
Commenter  J’apprécie          20
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   03 février 2013
Baudelaire a choisi définitivement son personnage. Il sera l'exclu des maisons honorables, l'épouvantail des mères de famille, la victime de Dieu et l'ami de Satan. Mais avec une aspiration constante vers le Ciel et les âmes pures qui l'habitent. (p.180).
Commenter  J’apprécie          20
claudie29claudie29   29 mars 2013
"comment se comporte ce qui vous reste de coeur?le mien est plus tranquille.Je le raisonne fortement afin de ne pas trop vous ennuyer de ses faiblesses.Vous verrez!je saurai le contraindre à descendre à la température que vous avez rêvée.Je souffrirai très certainement,mais,pour vous plaire,je me résignerai à supporter toutes les douleurs possibles."Mme SABATIER à BAUDELAIRE.(p236)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Henri Troyat (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
Vidéo de Henri Troyat
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre