AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Semailles et les Moissons tome 4 sur 5
EAN : 9782266156127
469 pages
Pocket (21/06/2005)
4.03/5   330 notes
Résumé :
Elisabeth a dix-neuf ans, un visage de grâce impertinente, l'humeur libre et joyeuse. Ses parents, Pierre et Amélie, les amoureux des Semailles et les Moissons, ont vendu leur café du boulevard Rochechouart pour acheter un hôtel à Megève. Dans ce décor de vacances, c'est un va-et-vient de clients aux faces interchangeables. Ils témoignent à Elisabeth une admiration qui la flatte. Toutefois, si elle apprécie leurs compliments, elle refuse de se laisser entraîner dans... >Voir plus
Que lire après Les semailles et les moissons, tome 4 : Tendre et violente ElisabethVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 330 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Elisabeth, la petite fille héroïne de " La grive" a maintenant vingt ans . Elle habite avec ses patents à Megeve où ces derniers sont maintenant les propriétaires d'un hôtel.
La jeune fille a toujours son caractère très entier ! Elle va aimer passionnément un homme Christian , puis en épouser un autre, Patrice avec qui elle va emménager dans la région parisienne.
A l'occasion d'un séjour chez les parents d'Élisabeth, elle se retrouve à nouveau confrontée à son ancien amour....
Un bel épisode des moissons et des semailles avec la montagne en arrière plan et surtout un très beau portrait de femme .
Commenter  J’apprécie          173
Un magnifique portrait de femme. Un roman qui se passe à la montagne, à Megève et qui décrit si bien les sensations éprouvées à ski, que chaque fois que je relis ce passage, j'ai envie de partir à la montagne. Un de mes premiers plaisirs de lectrice!
Commenter  J’apprécie          180
Une lecture plaisir...mais aussi un peu déceptive.

Plaisir par l'ambiance montagneuse que les descriptions de Troyat nous rend sensibles, présentes: leur lecture donne envie de s'enrouler dans un plaid pour savourer la suite. de même les évocations précises du début des années 1960 donnent un petit parfum de madeleine aux lecteurs qui ont vécu cette époque...et pour les autres, un petit aperçu de certains moments quotidiens de cette époque. Il en est ainsi par exemple des multiples descriptions des ambiances surannées de salle à manger d'un hôtel familial.

Mais lecture aussi un peu déceptive. Elisabeth est attachante par son caractère entier, sa détermination, et sa dualité entre conformisme et anticonformisme. Mais le roman ne nous aide guère à comprendre son mariage étonnant avec Patrice, Troyat nous projetant directement vers sa vie de femme rangée même si (un peu) rebelle ...jusqu'au moment de la rupture. de même Troyat ne partage guère ses tiraillements entre le magnétisme de Christian et le refus catégorique qu'il oppose à u ne vie de couple.
En revanche, la galerie de portraits (certes plus rapides) des parents, des clients de l'hôtel restent un vrai régal.

Tout cela ne doit pas occulter le plaisir de ce tome qui passe avec succès l'épreuve des 60 ans!
Commenter  J’apprécie          70
J'ai adoré ce tome-ci !
Etant un coeur d'artichaut , adepte d' histoires "sentimentales" forcément : je fus cueillie , ah!
De plus , contrairement au titre de la série ("Semailles et Moissons" , alors qu'il n'est dans aucun tome question de paysans, d'agriculture ou que sais-je encooooore)(certes j'ai bien lu la préface où l'auteur précise le pourquoi du comment du choix de ce titre, suite d'une citation biblique qu'il avait déjà utilisée dans une première série de romans "Tant que la terre durera"... mais bon ... A part un clin d'oeil façon "private joke" à lui-même je trouve que le nom de cette série peut dérouter des lecteurs qui pourraient s'attendre à plonger dans un monde de paysans alors qu'on nage complètement chez des commerçants de mère en fille ... )(BREFFFFFFFFF) , je disais donc que cette fois le titre de cet opus correspond tout à fait au propos : nous avons bien une Elisabeth, tendre et violente. Un concentré de "vie" .

Elle est si loin de moi et pourtant elle m'a tout de même emportée dans son tourbillon !

Bon j'ai détesté Christian et son côté malsain (franchement sa façon de donner du "ma petite fille" à tout bout de champs dès qu'on s'apprête à faire valser une culotte a un côté franchement "malaisant"...) mais c'est un personnage si bien croqué (on connait tous des cyniques égoïstes de sa trempe ... ), j'ai été si révoltée contre Elisabeth qui envoie à de multiples reprises tout péter pour ce bellâtre dégoûtant mais ... on s'y attend car ça ne pouvait pas être autrement (compte tenu de la personnalité fougueuse d'Elisabeth) , c'est tristement réaliste ...

Je me répète d'avis en avis dans cette série mais : l'auteur a une écriture si fluide et "vraie" (je trouve que les personnages, bien que très "définis" , ne sont pas des caricatures) on y est quoi !

J'ouvre bien sûr de ce pas le dernier tome de cette saga !
Commenter  J’apprécie          43
Attention chef d'oeuvre!
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
... comme dans le vie courante, l'intuition joue un rôle immense. Rien de grand ne se fait en ce monde sans passion, sans entêtement. Qui ne se dépasse pas ne s'enrichit jamais. Chaque effort, chaque élan du coeur porte en soi sa récompense, puisqu'il nous prouve que nous ne sommes pas immobiles, inanimés et vains. La conscience d'exister est une source de joie inépuisable.
Commenter  J’apprécie          110
Fallait-il envier les personnes mures pour leur sagesse, ou les plaindre pour la futilité de leurs soucis et de leurs joies ?
Commenter  J’apprécie          120
Les montagnes relevaient des couvertures d'ombre jusqu'à leur nez eclairé par un dernier rayon. Une cloche tinta. Le village rappelait son monde avant le crépuscule.
Commenter  J’apprécie          80
Dans la glace, une jeune fille aux joues brunes, aux grands yeux fatigués, se laissait fasciner par le vide absolu de sa chambre, de son cœur, de sa vie.
Commenter  J’apprécie          30
Le mariage est un crime contre l'amour. Imagine deux êtres condamnés l'un à l'autre, jour et nuit. Il n'y a de vrai jouissance que dans la liberté.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Henri Troyat (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
1,2,3 BD ! Chez les libraires ! présente les BD coups de cœurs de Jérôme et la librairie La planète Dessin à Paris !!! Les guerres de Lucas • Scénariste : Laurent Hopman • Dessinateur : Renaud Roche Editions Deman Dali Avant Gala de Julie Birmant (Scénario) et Clément Oubrerie (Dessin) chez Dargaud La neige en deuil de Dominique Monféry chez Rue de Sèvres 1,2,3 BD c’est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture avec le soutien de la librairie Mine de Rien, Alfa BD, la librairie Sanzot et Krazy Kat/ Manga Kat et la planète dessin !
+ Lire la suite
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (1034) Voir plus



Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..