AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782290045688
188 pages
J'ai Lu (29/11/2007)
3.44/5   77 notes
Résumé :
Avec un certain agacement Jean Heurtelot reconnaît Bernard Grimaud dans la foule qui déambule sur le petit port méditerranéen où il vient d'arriver avec sa femme Madeleine pour fêter leur anniversaire de mariage.

Voici quinze ans qu'ils sont mariés et il y en a dix-sept qu'il a perdu Bernard de vue. Ce qu'il redoute se produit : Bernard l'aperçoit, s'approche. Les souvenirs défilent tandis que le trio devise.

Puis le miracle se renouv... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,44

sur 77 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

lecassin
  25 août 2018
Troyat, écrivain aux multiples visages…Tour à tour auteur de romans « du quotidien », de biographes romancées, d'essais, de pièces de théâtre…
« Une extrême amitié », La Table ronde 1963, un « roman du quotidien »…
Anniversaire de mariage, quinze ans : Jean et Madeleine s'offrent de petites vacances en bord de mer ; Grand Hôtel du Port, farniente, petit restau…On ne voit pas bien ce qui pourrait perturber ce séjour paisible. Arrive Bernard, un ancien ami de Jean perdu de vue depuis bien longtemps… Retrouvailles, souvenirs… et finalement, retour à Paris…
Rencontre fortuite et anodine, banalité des destins… Pas si sûr… Troyat ne serait pas Troyat s'il n'ajoutait pas au récit, une teinte dramatique alimentée des petites trahisons-compromissions du quotidien. Quelle relation entretiennent Madeleine et Bernard de retour à Paris ?
Une intrigue un peu convenue, certes… Reste TroyatTroyat qui n'a pas son pareil pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au dénouement final. Une bonne lecture de vacances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Chocolatiine
  25 juillet 2020
Alors que Jean et Madeleine passent quelques jours en bord de mer pour leur anniversaire de mariage, ils croisent Bernard, un ami d'enfance de Jean, perdu de vue depuis des années. Avec ces retrouvailles, de vieux souvenirs remontent en surface : leur camaraderie, leurs sorties, le drame du premier mariage de Jean... Quelle place étrange prennent donc, brusquement, Bernard et sa maîtresse, dans la vie du couple jusque là heureux !
Une extrême amitié est un roman troublant, très bien écrit. S'il y a d'un côté les choses exprimées clairement par l'auteur, le plus important sont celles qui, au contraire, sont tues, sous-entendues. On est bien loin, ici, de l'ambiance d'aventure de la neige en deuil ! On sort de cette lecture avec un vague sentiment de malaise, d'incertitude, des interrogations et il me semble que c'est alors à chaque lecteur de faire sa propre interprétation des évènements et des scènes finales.
Challenge XXème siècle 2020
Challenge ABC 2019/2020
Commenter  J’apprécie          160
araucaria
  24 mars 2014
Roman très bien écrit. La plume de Troyat nous enchante, elle nous porte jusqu'au point final du livre. J'ai bien aimé ce livre. Cependant je ressens un malaise certain devant l'intrigue et les différentes trahisons qui sont dépeintes ici, la trahison amoureuse bien sûr, et par-dessus tout la trahison amicale qui est peut-être la pire de toutes.
Lien : http://araucaria20six.fr/
Commenter  J’apprécie          250
Pris
  21 avril 2021
La peste soit des éditeurs qui résument le contenu du livre en quatrième de couverture! Je l'ai lu en espérant un peu plus de développement sur ce qui se passe après l'accident, sur les sentiments, les réactions de Jean face à cette trahison probable, en vain. Mais en fait tout cela n'a finalement guère d'importance. Ce roman est un petit bijou : cette amitié qui se reconstruit après un hiatus de dix-sept ans, cet amour entre Jean et Madeleine, bien réel malgré la trahison, Henri Troyat nous raconte tout cela avec son talent si juste. J'ai passé un très bon moment car aucun résumé ne vaut la plume de l'auteur. Heureusement.
Commenter  J’apprécie          50
sosoFredo
  10 août 2022
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   24 mars 2014
En arrivant, hier soir, au "Grand Hôtel du Port", Madeleine avait mal à la tête. Mais, ce matin, après une bonne nuit, elle rayonnait. Elle serait tout à fait en forme pour le dîner, à "La Vigne Haute". Il avait retenu une table par téléphone. Quand Madeleine serait habillée pour sortir, il lui offrirait son cadeau : un collier ancien, fait de grenats et de perles baroques. Il l'avait choisi, sans rien lui dire, chez un antiquaire. Ce n'était pas un bijou de valeur, mais très joliment travaillé. Il savourait d'avance la surprise qu'elle aurait en ouvrant l'écrin. Sur ce cou nu, un scintillement d'étoiles blanches et rouges.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
luis1952luis1952   28 août 2012
Il s'attendait à cette réflexion de sa femme.Elle retira ses sandales et se mit à marcher orteils nus dans le sable.Un sac de paille au bras, les fesses prises dans un pantalon bleu, le buste à l'aise. Le"bain de soleil nue" était chez elle , une idée fixe.Elle voulait éviter les marques blanches qui déparent l'anatomie des femmes habituées au port du mailot de bain ou bikini.
Commenter  J’apprécie          40
lecassinlecassin   25 août 2018
Que la circulation était lente dans ce Paris d’automne, luisant de pluie, palpitant de lumière.
Commenter  J’apprécie          130
milamiragemilamirage   18 juillet 2011
Le secret du bonheur consiste, je crois, à vivre chaque minute en fonction du souvenir qu'elle laissera dans notre mémoire, autrement dit, à trouver dans le présent la délectation qu'on en tirera lorsqu'il sera passé. (préface)
Commenter  J’apprécie          41
milamiragemilamirage   18 juillet 2011
La conséquence naturelle de l'exil est de parer d'un charme extraordinaire le pays que l'on a quitté et où l'on ne peut plus revenir. (préface)
Commenter  J’apprécie          61

Videos de Henri Troyat (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
Découvrez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/theresa-revay-la-course-parfaite-53094.html
Depuis vingt ans, Theresa Révay s'est imposé comme un auteur majeur fédérant autour d'elle un public fidèle et enthousiaste, friand de ces romans historiques dans lesquels elle raconte les 50 premières années du XXème siècle. Depuis « Valentine ou le temps des adieux » à « La nuit du premier jour », ce ne sont pas moins de huit titres qui font de Theresa Révay une digne héritière d'Henri Troyat ou de Maurice Druon. Emportés par le vent de l'Histoire, les personnages qu'elle invente nous entrainent aux quatre coins du monde et nous font vivre leur passion, dans des décors et des ambiances parfaitement reconstitués, avec un souffle romanesque qui ne trahit en rien une belle qualité d'écriture. Quant à la précision historique, fruit de recherches de longue haleine qui caractérise le travail de Theresa Révay, elle est reconnue par les spécialistes des périodes dans lesquelles elle place ses intrigues. On ne s'étonnera pas ainsi que la romancière ait reçu le prix Historia en 2014 pour son livre « L'autre rive du Bosphore ». Romancière jusqu'au bout des ongles, Theresa Révay ne s'était jamais aventuré dans la biographie, même si l'envie n'était pas loin. Mais le hasard fait parfois bien les choses. Pour l'écriture de son précédent roman, Theresa Révay côtoie dans ses recherches Nathalie Mathet dont le beau-père n'est autre que François Mathet, le célèbre entraineur hippique. A écouter la jeune femme lui confier des secrets de famille, la romancière se dit qu'il y a là matière à un nouveau livre. Voilà comment nait « La course parfaite » publié chez Tallandier. Né en 1908, engagé dans l'armée française en 1939 en tant qu'officier de cavalerie, assistant impuissant à la débâcle, François Mathet se fait un nom dans le monde des courses. Il a un don particulier pour comprendre les chevaux, les entrainer et leur faire gagner les plus grands prix. Veillant sur les chevaux de l'Aga Kahn ou de la famille Rotschild, il fut aussi celui qui entraina Yves Saint Martin sur la plus haute marche du podium, faisant de lui le plus célèbre jockey français. C'est l'histoire de cet homme discret, taiseux mais passionné et généreux que raconte Theresa Révay, l'histoire d'un homme qui se calque sur celle de son époque et que traversent les grandes personnalités d'alors. Une biographie passionnante qui ravira les passionnés de chevaux et de sports équestres mais aussi tout ceux qui s'intéressent aux destins exceptionnels liés à la grande Histoire. « La course parfaite, François Mathet, portrait du maitre entraineur » de Theresa Révay est publié chez Tallandier.
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre