AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096997091
Éditeur : Omblage Editions (24/04/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
En 1959, en Sibérie, le biologiste Dmitri Beliaïev conçut un projet d’une grande ambition : reproduire en quelques décennies le processus de domestication par lequel l’être humain fit du chien un animal de compagnie et de travail. À partir de quelques dizaines de renards pris dans des fermes de fourrure en URSS, Beliaïev et son équipe entreprirent de conduire l’évolution accélérée qui ferait de leurs descendants des animaux dociles et affectueux, préférant de façon ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
palamede
  20 avril 2019
Malgré Lyssenko, âme damnée de Staline qui fait la pluie et le beau temps sur la recherche en URSS, le généticien Dmitri Beliaïev, fils de prêtre orthodoxe et frère d'un scientifique exécuté par Staline, va réussir à entamer le projet ambitieux de reproduire en quelques décennies le processus long de 15000 ans qui a fait d'un chien un animal de compagnie.
L'histoire commence quand Dmitri Beliaïev est en charge de l'amélioration de la fourrure des renards et des visons élevés dans d'immenses élevages. Depuis longtemps la vente de la fourrure rapporte beaucoup de devises à l'Union soviétique et Beliaïev accepte de participer à l'élevage de ces animaux dans l'unique but caché de réaliser son expérience. En effet, les fermes des renards sont pour lui le moyen le plus discret pour tester ses hypothèses sur la sélection sur le critère de la docilité conduisant à la domestication, à partir d'une idée simple : créer une nouvelle race de renards en faisant s'accoupler à chaque génération les renards les plus dociles avec les hommes (ils sont généralement très agressifs).
Les résultats sont probants, un nouveau renard qui aboie, remue la queue et conserve le pelage tacheté et les oreilles tombantes des renardeaux est créé. Mais les aléas de la politique vont faire qu'avec la chute de l'URSS le centre spécial bâti à côté d'Akademgorodok, près de Novossibirsk en Sibérie, va manquer cruellement d'argent. Pour Lyudmila Trut, qui a travaillé aux côtés de Beliaïev et pris sa suite, c'est un déchirement de voir les renards qu'elle aime tant mourir de faim. Heureusement, sa détermination à les sauver aboutira à ce que le centre soit remis à flots grâce à des financements venant de l'étranger, notamment des Etats-Unis...
Aujourd'hui que les renards domestiques sont vendus comme animaux de compagnie, on a du mal à imaginer ce qu'en penserait Beliaïev (mort d'un cancer avant la fin de l'URSS) qui dans les années 60 a imaginé faire un chien d'un renard. Une aventure scientifique qui est aventure humaine hors du commun — magnifiquement rapportée par l'historien et biologiste américain d'origine russe, Lee Dugatkin — dont les résultats conduisent à une réflexion passionnante sur l'origine de l'homme, mais nous rappelle aussi la phrase du renard au Petit Prince : « tu deviens responsable de ce que tu as apprivoisé ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          586
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
palamedepalamede   15 avril 2019
L'écart de milliers d'années entre la domestication des chiens et celle des autres animaux — chats, moutons, vaches, chèvres et autres — fait penser que quelque chose chez les loups dont descendent les chiens les rendait particulièrement disposés à s'adapter à la vie avec les humains, et l'idée est que ce facteur spécial est leur sociabilité.
Commenter  J’apprécie          220
palamedepalamede   17 avril 2019
Darwin pensait que de nombreux animaux avaient des vies émotionnelles riches et il montra que leurs émotions et leurs capacités de réflexe sont sur le même spectre que celles des humains. Il écrivit dans La Filiation de l’homme : « La différence d’esprit entre l’homme et les animaux évolués, si grande soit-elle, est une question degré et non de nature ».
Commenter  J’apprécie          170
palamedepalamede   21 avril 2019
Une chose au sujet de la domestication des renards a déjà été établie : ils sont devenus une nouvelle lignée d’animaux que les humains peuvent prendre chez eux et aimer.
Commenter  J’apprécie          200
autres livres classés : DomesticationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

L'Étranger d'Albert Camus. Quiz pour les nuls! (Niveau: Facile)

Comment s'appelle-t-il le roman?

La vie de Camus
La vie de Meursault
L'Étranger
Meursault, un étrange homme

6 questions
265 lecteurs ont répondu
Thème : L'étranger de Albert CamusCréer un quiz sur ce livre