AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809703924
171 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (05/01/2013)
3.49/5   36 notes
Résumé :
Avant de devenir cinéaste, Pema Tseden fut d'abord écrivain. Parfaitement bilingue, il écrit en chinois ou en tibétain avec un égal bonheur, mais un même regard traverse les sept récits, choisis ici en accord avec l'auteur lui-même : c'est une plongée dans le monde rural tibétain, profondément imprégné de bouddhisme, ancré dans ses traditions que menace l'entrée violente dans le consumérisme moderne. Loin d'une culture minoritaire et folklorique, ou mystique et idéa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 36 notes
5
3 avis
4
10 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

lafilledepassage
  21 janvier 2019
Encore une invitation au voyage sur les hauts plateaux tibétains, au pays des montagnes sacrées, où on souhaite la bienvenue ou la bonne route au voyageur en offrant un khata, une écharpe de soie blanche, et où on se régale d'oreilles de yak séchées (coupe-faim idéal dans ces régions hostiles). Mais si ce recueil de nouvelles ouvre sur des histoires fantastiques, inspirées de la tradition orale des nomades Amdo, on bascule ensuite dans des nouvelles plus contemporaines, où on retrouve le Tibet actuel, en pleine mutation sous l'occupation chinoise.
Les nouvelles sont présentées dans leur ordre chronologique, les premières traduites du tibétain, les dernières du chinois, l'auteur étant bilingue. Et deux questions me taraudent : le choix de l'une ou l'autre langue pour l'écriture d'une nouvelle est-il un choix conscient ou non ? L'auteur aurait-il été capable d'écrire telle ou telle nouvelle dans l'autre langue ?
Pas un grand moment de littérature, mais original et probablement authentique. A réserver aux curieux du Tibet …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
blandine5674
  01 avril 2018
7 nouvelles de Pema Tseden, homme à plusieurs casquettes : écrivain, réalisateur, scénariste et producteur. Sa nationalité chinoise d'origine tibétaine en fait un bon assemblage pour notre plus grand plaisir. Je pense qu'il y a beaucoup d'autobiographie avec ces enfants pauvres, l'école, les bergers, la poésie, la façon de penser et surtout les yaks qui ont une grande place dans cet univers montagnard. La pensée tibétaine est bien présente au fil des pages. Une belle découverte à l'écriture élégante.
Commenter  J’apprécie          330
petitsoleil
  05 juin 2013
un recueil étonnant et émouvant, qui nous fait connaître quelques pans de la culture tibétaine
gratitude et ingratitude, poésie, bouddhisme, culture montagnarde d'un peuple aux conditions de vie difficile (les bergers de l'Amdo), transformation radicale du Tibet, de la Chine pendant et après Mao, transmission de la culture tibétaine, relations de couple, liens filiaux, fratrie, vie et mort, fragilité et éphémère beauté de la vie, de la neige, de l'amour ... les thèmes de ces nouvelles sont riches, multiples, et nous font réfléchir
j'ai beaucoup aimé certaines nouvelles, Tharlo, le neuvième homme, Neige, L'interview d'Akhu Thöpa (2 traduites du chinois et 2 traduites du tibétain)
avec ce recueil, Pema Tseden nous parle de l'âme du peuple tibétain, tout en délicatesse et en retenue ... à découvrir !
Commenter  J’apprécie          303
5Arabella
  28 mai 2017
Un recueil de sept nouvelles, en partie traduites du tibétain, en parti du chinois. L'auteur est avant tout cinéaste, un des rares tibétain à pratiquer cet art, ce l'on peut forcément essayer de cherche dans ses textes les liens avec le cinéma.
Il n'y en effet pas de longues descriptions, de passages contemplatifs, nous sommes surtout centré sur des personnages et sur l'action, c'est rapide et rythmé. Mais l'auteur a une vraie voix, une écriture, faussement naïve, comme ses personnages, qui peuvent paraître par moments de grands enfants, perdus dans un monde pour lequel ils n'ont pas toutes les clés. Et ce monde c'est le monde des tibétains vivants en Chine, sous la domination chinoise. Bien sûr les nouvelles ne sont pas une dénonciation, ce ne serait pas possible. Mais nous entrevoyons l'étau et la main mise, plus franchement lorsqu'est évoquée la Révolution Culturelle, parce qu'on peut parler maintenant de cela.
Cet aspect politique, pourrait-on dire ne constitue que l'arrière plan. le premier est occupé par le Tibet et les tibétains. Des paysans, des bergers qui vivent comme il y a des siècles, des bonzes parfois, quelques jeunes qui deviennent étudiants ou enseignants à la fin de leurs études. Une vie proche de la nature, proche aussi de la culture tibétaine séculaire. Les récits ont pour certains d'entre eux un aspect de conte, le plus clairement dans cette optique se situe Neige qui donne son titre au recueil, une histoire d'enfants des montagnes aux neiges éternelles, venus vivre un moment parmi les hommes, jusqu'à ce que la folie de ces derniers ne les oblige à retourner à leurs origines.
C'est plein de tendresse, d'humour aussi, d'une grande douceur, et d'une poésie du quotidien qui a un charme fou. Un bien beau voyage. Un livre que j'ai découvert grâce aux lectures proposées par le musée Guimet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
EmiC
  05 mars 2020
Belle découverte que ce recueil de nouvelles traduites du tibétain et du chinois. Il s'agit ici beaucoup de spiritualité, de la relation des hommes à la modernité et plus particulièrement au Tibet, de la main mise de la Chine allant jusqu'à interdire certaines formes de religiosité, lobotomisant toute une culture et nombre de traditions ancestrales et spirituelles. le Tibet a sa propre identité et les habitants savent le clamer même dans la discrétion et lutter contre l'hégémonie chinoise sur leur territoire.
Chaque texte est empreint de poésie et de légèreté malgré la puissance et l'importance des sujets traités. Derrière le négatif il y a forcément du positif et de l'humanité comme a voulu le montrer Pema Tseden par ailleurs cinéaste de renom.
Gros coup de coeur avec l'envie de découvrir d'autres textes ou romans tibétains.
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
letilleulletilleul   13 mai 2016
— C’est bon, c’est bon, je vais faire la photo comme ça.
Tharlo se redressa comme ceux qui l’avaient précédé et se prépara à esquisser un sourire.
Mais, après avoir gesticulé un moment avec son appareil puis tapoté les cheveux ébouriffés de Tharlo, Dekyi finit par lui dire : « Je te propose d’aller d’abord te faire laver les cheveux, tu es trop mal peigné, tu ne seras pas bien sur la photo.
— Tant pis si je suis mal peigné, répondit Tharlo, prends la photo, je ne suis pas si difficile. » Dekyi lui répliqua en toute franchise : « Une carte d’identité, on la garde toute la vie, alors c’est
pas mieux d’avoir une jolie photo dessus ? » Tharlo fixa Dekyi en silence.
Celle-ci lui montra un salon de coiffure qui était
juste de l’autre côté de la rue et lui dit : « Va vite te faire laver les cheveux, c’est une très bonne amie qui vient d’ouvrir ce salon. »
Tharlo dut s’y résoudre et sortit du studio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
missmolko1missmolko1   24 novembre 2015
Tharlo portait une petite natte sur la nuque, une petite natte toujours en mouvement qui ne passait pas inaperçue.

Au fil du temps, les gens ne l’appelèrent plus que par ce surnom, « Petite-Natte », et finirent par en oublier son véritable nom.
Au début de l’année, le chef du commissariat du canton vint au village pour enregistrer les changements intervenus dans la population ; il convoqua une réunion de tous les habitants et appela «Tharlo » un bon bout de temps.
Comme personne ne répondait, il demanda au chef de village : « Il n’y a personne dans votre village qui s’appelle Tharlo ? »
Le chef de village réfléchit un moment avant de répondre : « Il me semble qu’il n’y a personne ici qui porte ce nom. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LibriosaureLibriosaure   20 décembre 2016
« On est étudiants en Chine intérieure et on est de passage ici. Tu as un look assez spécial, tu es un artiste ? ».
Tout en continuant de fumer, Tharlo le regarda d'un air très sérieux mais complètement ahuri, comme s'il ne comprenait rien de ce que l'autre disait.
« A voir son regard, intervint un second, c'est certainement un artiste très profond. »
Tharlo ne comprenait toujours pas ce qu'ils voulaient dire ; quand il eut terminé sa cigarette, il jeta le mégot par terre et l'écrasa ; c'est seulement alors qu'il leur dit : « En fait, je suis berger. »
Un troisième s'exclama : « Vous avez entendu ? C'est très profond ce qu'il dit. C'est un artiste, c'est sûr. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Impression-de-lecteurImpression-de-lecteur   02 janvier 2019
Dans notre région, il y en effet la croyance populaire selon laquelle, sur les toits, règne un esprit protecteur des dents de lait ; si on lui récite une sorte d’incantation, on aura de belles dents en grandissant.
Sous le regard d’Ugyän et de son père, j’ai donc brandi la dent enveloppée de laine et en prononçant deux fois la formule magique : « Je t’envoie cette horrible dent de chien, donne-m’en une d’ivoire toute blanche. Je t’envoie cette horrible dent de chien, donne-m’en une d’ivoire toute blanche. »
Puis j’ai lancé en l’air et la dent et la laine, et rien n’ai retombé. (tiré de la nouvelle : Les dents d’Ugyän)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
blandine5674blandine5674   01 avril 2018
Il me semble que la vie idéale est toujours ailleurs.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : tibetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Pema Tseden (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre