AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290162040
J'ai Lu (14/03/2018)
4.55/5   22 notes
Résumé :
Quatrième de couverture - Le Tao-tö king, « livre sacré de la Voie et de la Vertu », réconcilie les deux principes universels opposés : le yin, principe féminin, lunaire, froid, obscur qui représente la passivité, et le yang, principe masculin, qui représente l'énergie solaire, la lumière, la chaleur, le positif. De leur équilibre et de leur alternance naissent tous les phénomènes de la nature, régis par un principe suprême, le Tao. « Tout le monde tient le beau pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
arcade_d
  01 mai 2019
Le grand livre de la sagesse chinoise. Premier livre à considérer le temps comme de la matière qui se transforme et transforme. Vertige du temps, vertige pour le physicien quantique d'aujourd'hui. Et aussi pour les poètes.
Commenter  J’apprécie          201
LivresBouddhistesZuiHo
  22 mai 2019
Une très belle traduction du Tao-Te-King
Il existe des milliers de traductions dans toutes les langues de ces deux petits traités chinois, probablement aussi connus que la Bible, et tout aussi mystérieux et anciens, éternels et immortels. Les commentaires sont eux aussi très nombreux.
On pourrait les collectionner, et j'imagine que les spécialistes du Tao-Te-King en possèdent d'innombrables versions.
Avec ce Librio de 75 pages, on est loin de la version savante, érudite, pointue de Jean LEVI – Les Deux arbres de la Voie (coffret) : I – le Livre de Lao-Tseu. II – Les Entretiens de Confucius.
Néanmoins, j'aime cette version pour sa légèreté (on le balade facilement), sans notes, et sa traduction est particulièrement poétique et profonde et je crois que c'est l'une des raisons de sa publication pour le grand public.
le Taoïsme a beaucoup nourri le bouddhisme Ch'an et Zen, comme l'a prouvé magistralement l'un des auteurs les plus importants du XXème siècle, Alan W. Watts – lire Alan W. WATTSle Bouddhisme Zen. Notons qu'il serait bon qu'une maison d'édition traduise enfin de nouveau TOUS les livres de ce dernier…
Bref, cette traduction du Tao-Te-King de Lao-Tseu, « le Vieux Maître » ou « Longues Oreilles », m'a touché dès son premier chapitre, si célèbre, et a certainement touché au coeur de Jean Eracle, regretté érudit suisse (1930-2005) :
« La voie qui ne peut être exprimée par la parole n'est pas la Voie éternelle; le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel.
(L'être) sans nom est l'origine du ciel et de la terre; avec ce nom, il est la mère de toutes choses.
C'est pourquoi, lorsqu'on a constamment des passions, on le voit sous une forme bornée.
Ces deux choses ont une même origine et reçoivent des noms différents. On les appelle toutes deux profondes. C'est la porte de toutes choses spirituelles« .
On doit cette traduction splendide à Stanislas JULIEN (1799-1873), qui « était titulaire de la chaire de langue et littérature chinoises et tartare-mandchoues au Collège de France de 1832 à 1873 dont il a été l'administrateur, et a été élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1833.«
Stanislas Julien en 1842 publie « le Livre de la voie et de la vertu, composé dans le VIe siècle avant l'ère chrétienne, par le philosophe Lao-Tseu, traduit en français et publié avec le texte chinois et un commentaire perpétuel ». Comme quoi cela fait un bon moment que l'on connait le Tao-Te-King en France !
Je vous recommande chaudement cette lecture de qualité, pas chère !
Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
DlivresThomas
  05 juin 2021
Des siècles avant l'émergence du christianisme, on parlait déjà d'amour, on réfléchissait et en plus on donnait des méthodes pour vivre, avant même le bouddhisme. Des concepts sont proposés, comme le fait de revenir à son origine qui entraîne le repos...
________________
C'est un livre pour accompagner les premières expériences de pensée, pour étudier historiquement aussi cet instant du monde et donc adopter ou pas des comportements dans sa propre existence...
________________
Ma pensée en terminant le livre :
"Pourquoi ne nous parle-t-on pas de ça à l'école ?"
________________
Bonne lecture...
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean
  02 janvier 2016
Un grand classique, un livre que j'ai découvert jeune, et qui me suis toujours, j'en suis certainement à mon 5ème achat. Si vous lisez ce livre, abordez le avec l'esprit le plus libre possible.
La sagesse se goûte...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   02 janvier 2016
Peut-on par l'âme du corps
Embrasser l'âme de l'esprit
Et concevoir l'unité ?

Peut-on concentrer l'expir et l'inspir du souffle
Et le rendre aussi souple que celui du bébé ?

Peut-on purifier le miroir secret
Jusqu'à rendre le regard pur ?

Peut-on gouverner l'Etat et veiller sur le peuple
Par la pratique du non-agir ?

Lorsque les portes du vide
S'ouvrent et se ferment
Sait-on demeurer passif telle la femme ?

Pénétrer les quatre directions
Sans en rien savoir ?

Créer et développer,
Produire sans posséder,

Agir sans retenir,
Multiplier sans contraindre
Ceci se nomme vertu mystérieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JacopoJacopo   10 mai 2018
Ceux qui, se dressant sur la pointe des pieds pour mieux voir, n'adoptent pas cette posture, ceux qui, enfourchant leur monture, en descendent avant qu'elle ait fait un pas, ceux pour qui la contemplation d'eux-mêmes n'est pas un trait de lumière, ceux qui, s'affirmant comme quelque chose, s'affirment plutôt comme des êtres peu décoratifs, ceux qui, amenés à faire leur propre éloge, cherchent en vain quel service signalé ils ont pu rendre à leur pays, ceux qui, amenés à faire leur apologie, n'ayant dit qu'un mot ont déjà fini, ceux-là sont sur la voie de la Doctrine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   02 janvier 2016
Le tao est vide
Jamais l'usage ne le remplit.
Gouffre sans fond
Il est l'origine
De la multitude des êtres et des choses.

Il émousse ce qui tranche
Démêle les noeuds.
Discerne dans la lumière
Assemble ce qui, poussière, se disperse.

D'une profondeur invisible
Il est là
Enfant de l'inconnu
Ancêtre des dieux.
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   05 août 2018
Dans le monde, lorsque tous les hommes ont su apprécier la beauté (morale), alors la laideur (du vice) a paru. Lorsque tous les hommes ont su apprécier le bien, alors la mal a paru. C'est pourquoi l'être et le non-être naissent l'un de l'autre.
Le difficile et le facile se produisent mutuellement.
Le long et le court se donnent mutuellement leur forme.
Le haut et le bas montrent mutuellement leur inégalité.
Les tons et la voix s'accordent mutuellement.
L'antériorité et la postériorité sont la conséquence l'une de l'autre.
De là vient que le saint homme fait son occupation du non-agir.
Il fait consister ses instructions dans le silence.
Alors tous les êtres se mettent en mouvement, et il ne leur refuse rien.
Il les produit et ne se les approprie pas.
Il les perfectionne et ne compte pas sur eux.
Ses mérites étant accomplis, il ne s'y attache pas.
Il ne s'attache pas à ses mérites ; c'est pourquoi ils ne le quittent point.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   02 janvier 2016
Plutôt que tenir et remplir jusqu'à ras bord
Mieux vaut savoir s'arrêter à temps.

Marteler et aiguiser sans cesse
Ne préserve pas la lame.

Tout l'or et le jade qui remplissent une salle
Ne peuvent être gardés par personne.

Qui tire fierté de sa richesse et puissance
S'attire le malheur.

L'ouvrage accompli
Se retirer

Tel est le sens de la voie.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Lao Tseu (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lao Tseu
Que reste-t-il de la vie profonde quand l'emporte l'instinct de survie ? Comment réapprendre à respirer après la crise ? Qu'est-ce, d'ailleurs, qu'une catastrophe ? Impasses de la science et impuissances du politique, clashs culturels et conflits militaires, dérèglements climatiques et désastres épidémiques : à l'heure de l'épuisement des philosophies et de la fatigue des démocraties, que nous disent nos sources spirituelles et intellectuelles ? Lire en Pascal, Spinoza et Descartes les critiques de notre modernité, les rend nos meilleurs guides face à nos incertitudes. Questionner l'héritage de Nietzsche permet de saisir l'origine et l'étendue de nos désenchantements. Explorer les pensées de Confucius, Lao Tseu et Bouddha éclaire l'offensive de la Chine contre les valeurs occidentales. Redécouvrir le message du Christ, libérateur de nos inconscients et de nos imaginaires, apporte une vraie sérénité. Les expériences d'hier doivent servir la sagesse de demain. Mais cette sagesse devra être humble. Ouverte à tous et propre à chacun. En voici le dévoilement, l'éloge et le chemin.
Écrivain, journaliste, spécialiste des questions internationales, religieuses et culturelles, rédacteur en chef au Point puis directeur de la rédaction délégué de L'Express, Christian Makarian est aujourd'hui consultant pour divers médias audiovisuels. Il est l'auteur, entre autres, d'un essai prémonitoire et remarqué : le choc Jésus-Mahomet (CNRS Éditions).
+ Lire la suite
autres livres classés : lao tseuVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1555 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre