AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782379890109
152 pages
Omaké Books (06/02/2020)
3.92/5   19 notes
Résumé :
Dans un monde lunaire, uniquement peuplé de ruines, deux jeunes filles avancent. On ne sait rien de leurs âges, ni de leur passé. L'une sait écrire, l'autre à peine.
Il y a eu une guerre, sans doute, une catastrophe ou deux, mais il est difficile de savoir exactement. Toujours est-il que ces jeunes filles sont seules.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MassLunar
  20 mai 2020
Décidément, Omake Books nous réserve bien des surprises. Peu avant le confinement, cette géniale maison éditoriale a sorti Girls' last tour, une curieuse balade post-apocalyptique menée par deux jeunes filles évoluant à bord d'un kettenkrad, un véritable petit véhicule militaire monté sur chenilles.
Ce Girls 's last tour me fait un peu penser à ces jeux vidéos indés dans lesquelles on ne connait pas vraiment la finalité du jeu, son objectif mais on sait qu'on doit avancer et donc d'autant plus apprécier la beauté ou la frayeur du voyage. Au final, ce n'est pas la destination qui compte mais simplement le voyage. A priori, c'est la première du mangaka Tsukumizu qui s'est déjà vu deux fois récompensé pour cette courte série en 6 tomes. Il faut dire que ce mangaka fait fort avec cette série en dépeignant un monde en ruine, une sorte d'effrayante dystopie emmenée par un regard pourtant naïf, parfois enjoliveur, parfois pragmatique de deux fillettes qui tentent de survivre chaque jour dans ces ruines du vide. Tsukumizu mêle une combinaison attachante entre un décor froid et austère et la mélancolie touchante de ces deux héroines. Pas de sensations fortes mais des péripéties emmenés tout en douceur avec suffisamment de curiosité et de mystères pour accompagner Yuri la grande rêveuse et Chito la petite pragmatique.
Pour illustrer cette ballade de la survie, Tsukumizu mêle le dessin enfantin de ces personnages, un trait épurée et arrondie avec la rigueur des paysages de ruines. Il multiplie les différents plans, les différents angles de vue pour rendre le quotidien des héroines tantôt oppressant, tantôt apaisant. L'auteur sublime une atmosphère du vide qui est légèrement adoucie par la candeur de certaines scènes. Je pense notamment à la scène du bain dans un espèce de gros tuyau de canalisation. Cette existence précaire baigne aussi dans une petite réflexion douce et existentielle. Les deux jeunes filles ne font pas que survivre, elles s'interrogent également, interrogent le passé, se demander le pourquoi de l'utilité d'un livre, le pourquoi des armes.
L'auteur ne prend pas son lecteur par la main, il nous plonge directement dans le quotidien de ces survivantes. On lui en sera gré car cela donne vraiment une aura bien mystérieuse à ce titre tout en étant un digne récit d'anticipation.
Girls ' last tour est une agréable surprise. Sur le fond et la forme, c'est l'un des titres les plus curieux de ce début d'année que je recommande chaudement pour celles et ceux qui veulent s'éloigner un peu des carcans habituels. C'est un titre qui peut laisser perplexe. Il faut tout simplement aimer se faire balader dans le bon sens du terme. Ce n'est pas un titre qui vous plonge dans la joie et la bonne humeur. Je ne le conseillerais pas pour les jours de pluies mais sa douceur, son mystère et son parfum d'humanité peuvent vous séduire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  14 juillet 2020
Deux jeunes filles tentent de survivre dans un monde post apocalyptique. Elles sillonnent des espaces urbains fantômes à la recherche d'un peu de nourriture et de confort.
Chacune a sa personnalité. L'une tient un journal de bord et conduit leur voiture tank alors que l'autre est plus passive sauf quand il s'agit de manger ou de dormir.
Les événements de la vie quotidienne alternent avec des réflexions philosophiques et même parfois poétique.
La rencontre avec un autre rescapé apporte peu d'information et d'action. Elle renforce au contraire l'impression de temps distendu.
À l'inverse, le moment le plus fort est celui de l'accaparation des dernières ressources par Yu.
Les paysages sont tristes et beaux. Ils évoquent les friches industrielles et sont marqués par une forme de solitude.
Il y a comme un décalage entre le dessin des personnages qui sont très mignons et leur situation.
Le lecteur s'interroge fortement sur la suite qui peut être donnée. Nous ne savons que très peu de choses sur le passé et l'avenir ne promet pas grand-chose. Pourtant, nous sommes comme hypnotisés par ce voyage qui semble sans but.
Sommes-nous vivants ou morts ? À quoi tenons-nous ? Où allons-nous ?
À suivre !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
harukochan
  26 octobre 2021
En résumé : c'est la fin du monde, deux jeunes filles parcours une ville déserte et dévastée. Elles vivent au jour le jour au grès des vivres et des ressources qu'elles trouvent au cours de leur périple.
En détail :
L'histoire se déroule dans un futur que l'on espère le plus lointain possible. La ville est immense, disproportionnée et organisée en niveaux superposés, les deux héroïnes la parcours strate après strate. Plus aucun signe de vie, plus d'hommes, d'animaux, aucuns végétaux. Mais beaucoup de robots et de machines, la plupart du temps hors service.
Ce manga propose un univers guerrier, avec beaucoup d'armes et des paysages dévastés par les combats. Nos deux héroïnes sont en uniforme et utilisent du matériel militaire. Elles parcourent un monde qu'elles ne comprennent que partiellement, comme si elles n'avaient connu que cette version de la civilisation. Lorsque le récit commence, le voyage a déjà commencé et on en sait très peu sur leur passé.
Le récit est très émouvant : le voyage n'a d'autre but que de vivre encore quelques jours et les héroïnes en ont conscience. Elles profitent des derniers plaisirs simples et se posent milles questions, sur le sens de la vie, la mémoire, l'ivresse, les ténèbres, le futur...
Le dessin des personnages est très minimaliste et kawai, en cohérence avec leur caractère bienveillant. Ce qui créait un décalage avec les décors de la ville démesurée et minérale, tantôt en construction, tantôt détruite par les combats.
Partagez la fin du monde avec ces deux filles, naïves en ce qui concerne la vie, réalistes pour ce qui est de la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnneClaire29
  25 août 2022
Ce premier tome d'une série qui en comptera 6, nous mène sur les pas de Yuri et Chito qui parcourent notre monde dévasté. Sont-elles les seules survivantes de l'espèce humaines ? Peut être. Quels sont leur but à part trouver à manger et un toit pour dormir ? Nous ne le savons pas.
C'est un manga atypique. Les deux jeunes filles sont attachantes et leur naïveté nous fait sourire. Leur ignorance de notre monde d'avant et le fait qu'elles ne savent peu ou pas lire conduit à des situations cocasses.
Commenter  J’apprécie          40
VKBat
  13 juillet 2021
Un voyage contemplatif dans un monde dévasté
Suivez l'histoire de deux jeunes filles errant dans les ruines d'une immense ville dévastée par la guerre. La survie est leur quotidien et celui-ci n'est fait que de recherche de nourriture, de point d'eau, d'essence pour alimenter leur fameuse autochenille... de découvertes de technologies oubliées, de rencontre avec des survivants et des robots... Et tout ça avec une bonne humeur, une innocence et une même une naïveté des plus touchantes !
Il est rare de voir une série post-apocalyptique sans violence et c'est ce que nous propose Girls' Last Tour. Une histoire d'amitié, de découverte et peut-être même d'espoir. Terminée en 6 tomes.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
ActuaBD   17 février 2020
Les amateurs de tranches de vie et de récits post-apocalyptiques originaux devraient y trouver leur compte, mais également les curieux désireux de découvrir une série courte et atypique. Un concept simple, joliment mis en scène, et un manga hautement conseillé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD

autres livres classés : contemplatifVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1172 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre