AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782491260002
255 pages
Éditeur : Binge Audio (30/10/2019)

Note moyenne : 4.47/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Qu’est-ce que ça veut dire d’être un homme, en France, au xxie siècle ? Qu’est-ce que ça implique ? Pour dépasser les querelles d’opinion et ne pas laisser la réponse aux masculinistes qui prétendent que “le masculin est en crise”, Victoire Tuaillon s’est emparée frontalement de la question, en s’appuyant sur les travaux les plus récents de chercheuses et de chercheurs en sciences sociales. Ensemble, au fil des épisodes de son podcast au titre percutant, elles et i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MonsieurGaston
  10 mars 2020
Le féminisme ne se réduit pas, les idées ne cessent d'évoluer, et à toute allure. Quoi de commun entre le féminisme de Simone de Beauvoir, celui des 343, celui de Simone Veil (les Simones sont l'honneur du féminisme !), celui de nos mères, et plus récemment, celui de Virginie Despentes (dont la King Kong théorie a été pour moi un vrai choc) ou celui d'Oser le féminisme ?
Comment s'y retrouver dans ces différents courants, parfois contradictoires, comment se faire une idée juste ? Et quand on est un homme, comment mettre en phase une pensée, des principes, et une manière d'être - à la maison, mais pas seulement : une des forces du livre est d'amener à considérer que même si on se dit féministe, on bénéficie de facto, en tant qu'homme, des avantages de notre sexe dans une société conçue par et pour les hommes.
Ce livre ne prétend pas apporter des réponses à toutes les questions, ce n'est ni "le féminisme pour les nuls" ni la bible du féminisme. En revanche, dans la continuité de son podcast du même nom, Victoire Tuaillon passe en revue un certain nombre de thématiques et donne des clés pour comprendre, ouvre des perspectives. Les rencontres qu'elle a faites et les témoignages recueillis nourrissent son propos vivifiant et salutaire.
Un livre qui bouscule et fait réfléchir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Pixie-Flore
  17 mars 2020
Victoire Tuaillon tient une émission de podcasts qui interroge la masculinité dans ce qu'elle a de multiple. Il serait d'ailleurs plus juste de parler des masculinités. On parle beaucoup du féminisme et du conditionnement du féminin mais ce questionnement doit aussi se coupler à celui qui concerne le conditionnement du masculin et de ses conséquences.
Je n'ai pas encore écouté les podcasts mais j'ai trouvé cet essai très intéressant. Dans l'ensemble, les propos de l'auteur, autant que ceux des intervenants, sont étayés et percutants.
Ce livre ne s'adresse pas aux femmes. Il s'adresse à tous. C'est une synthèse éclairée, pédagogique et grandement nécessaire pour combattre les clichés dangereux pour le vivre-ensemble.
Commenter  J’apprécie          90
Martin903931
  24 juin 2020
L'adaptation en livre du podcast coche pour moi toutes les cases du livre à offrir pour tous ceux qui, comme moi, souffraient d'une fainéantise intellectuelle sur les sujets féministes. Immensément pédagogique, il est servi par une plume claire qui trace un chemin pourtant pas si évident entre la puissance des convictions et la nécessité de laisser chaque lecteur cheminer. Victoire Tuaillon fait parti de ces gens engagés capables de partager leurs idées avant tout en s'interrogeant sur celles des autres, et c'est particulièrement précieux.
Après avoir vu King Kong Théory mettre un grand coup de pied dans ma fourmillière personnelle, je suis très heureux de voir ces podcasts et ce livre me donner l'opportunité de travailler à construire quelque chose de nouveau sur ces ruines encore fumantes. Et, dans notre société, me permettre de réaliser qu'il y a encore énormément à faire dans cinéma, dans la sexualité, contre la culture du viol, dans la vision de ce qu'est un homme, une femme, dans nos comptes en banque, dans les tâches ménagères, l'alimentation, etc.
Un grand merci à vous, Victoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gBarja
  01 février 2020
Une lecture excellente.
Je suis un homme et je me suis senti encore plus homme. Ce livre parle de sujet que l'on ose pas assez évoquer.
J'ai fait, il y a 3 ans, une vasectomie. Pas pour éviter que ma femme assume la contraception du couple. Je l'ai fait car j'assume MA contraception.
Je me suis retrouvé dans ce livre. Et ce n'est qu'un exemple.
Je me languis que me femme le lise pour qu'il soit un vecteur et qu'il permette de mieux vivre ensemble et de mieux nous connaître.
En attendant, c'est ma première fille de 18 ans qui le lit.
Encore merci.
Commenter  J’apprécie          41
noid
  17 juin 2020
Comme un état des lieux du féminisme actuel, vu par le prisme des masculinités.
Et tout y passe, de l'intimité de la sexualité et du corps jusqu'au problématiques sociales ou éducationnelles en passant par la famille et la charge mentale, la violence, les relations de dominations et de soumission…
Lien : https://www.noid.ch/les-coui..
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   13 mars 2020
Tous les hommes sont en position de domination, mais ils le sont plus ou moins. Ce n'est pas la même chose d'être un jeune homme dans un milieu populaire en ville, d'être un jeune de cité, ou d'être élevé dans un milieu rural. Parce que la masculinité blanche, hétérosexuelle, riche, celle, disons, du "jeune cadre dynamique" ne donne pas les mêmes avantages dans notre société que celle d'un homme gay pauvre, ou celle d'un ouvrier noir qui vit en banlieue - l’État, la police, la justice, les médecins, les employeurs, les propriétaires, etc. ne vont pas les traiter de la même manière. Et ces normes changent selon le contexte, selon l'époque, les pays... mais sans que ça ne remette jamais en cause la domination masculine.

[p12]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   09 mars 2020
Je suis féministe, c'est-à-dire : je crois à cette idée révolutionnaire que les femmes sont des êtres humains. Je veux, et je crois que c'est possible, que quel que soit notre genre, nous puissions mener des vies libres et heureuses, à égalité. Je suis convaincue que cette question des rapports de genre, et donc de masculinité, nous concerne absolument toutes et tous, dans tous les aspects de notre vie.

[p9]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   11 mars 2020
Coline Grando défend évidemment le droit total des femmes à décider toutes seules si elles veulent ou non un avortement. Ce n'est plus à ce moment-là que doit intervenir le choix de l'homme, car, même si elle reconnaît que " C'est très violent pour un homme de devenir père alors qu'il n'a pas décidé, les hommes devraient prendre conscience que le moment du choix, pour eux, c'est le rapport sexuel ; et il faut bien qu'ils l'aient en tête au moment où ils font l'amour à une femme sans qu'il y ait de protection, ou sans qu'ils se soient préoccupés de la contraception."

[p142-143]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   13 mars 2020
On voit se développer des discours réactionnaires, racistes et essentialistes sur la masculinité. En France, ces idées ont notamment été répandues par un polémiste d'extrême droite dans un ouvrage qui a rencontré un grand succès [Eric Zemmour avec "Le Premier Sexe"], où ce triste personnage assène par exemple que l'homme "est par nature un prédateur sexuel usant de violence", déplore que l'homme "ait perdu ses repères", soit "castré", frappé d' "un immense désarroi", "interdit de parole" et "interdit d'existence". Pourquoi ? A cause des femmes et du féminisme, bien sûr.

[p46]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   11 mars 2020
Le harcèlement de rue est la performance de masculinité qui consiste pour les hommes à user de leur droit à commenter le corps des femmes, à les mettre mal à l'aise, à les insulter, et, plus largement, comme droit à disposer de leur temps et de leur attention.

[p81]
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Victoire Tuaillon (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victoire Tuaillon
Payot - Marque Page - Victoire Tuaillon - Les couilles sur la table
autres livres classés : féminismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Victoire Tuaillon (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
483 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre