AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755636653
Éditeur : Hugo et Compagnie (01/02/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Catherine Wright habite dans une petite ville. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national.

Mais Catherine ne souhaite pas que son nom soit révél... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  08 mars 2018
Je vous avoue que je n'ai pas lu le résumé de ce roman quand j'ai demandé à le lire ! tout simplement car j'avais adoré la précédente série de K.A. Tucker publiée chez Hugo Roman : The ten tiny breath et que j'avais hâte de la lire de nouveau. Respire, le premier tome de cette série avait été mon premier coup de coeur de cette maison d'Editions. Depuis j'ai lu le résumé afin de savoir aussi ce que nous proposait l'auteure et je n'ai pas résisté longtemps avant de le découvrir, j'ai mis un peu plus de temps néanmoins à écrire la chronique.
Ce roman m'a pris aux tripes, K.A. Tucker nous propose une héroïne tellement admirative, si touchante, si forte que ce conte de fée coulait de source. Seulement rien ne se passe comme dans les contes de fée, la petite serveuse mère célibataire sans le sous, ne peut pas finir avec la super star du hockey… et c'est là que nos coeurs cognent fort pour cette jeune femme à qui la vie n'a pas souri jusque là. A se demander où elle puise la force de continuer, de se battre ? Pour sa fille, cela ne fait aucun doute, qui fait tout son bonheur mais elle, qui va l'aider à être heureuse au delà de son rôle de maman ?
Nous découvrons ce personnage féminin, Catherine alors qu'elle passe un moment désagréable en compagnie d'un rendez-vous arrangé par sa patronne. Quel ennui, elle ne pense qu'à une chose : rentrer chez elle. Sur le chemin du retour, elle est témoin d'une voiture accidentée, seule aux alentours, elle se portera au secours d'un passager. La description de cette scène nous annonce tout de suite l'impact que cet accident aura sur elle, ainsi que sur cet homme qu'elle a sauvé. C'est à la fois si proche de la réalité et tellement percutant que nous avons vraiment l'impression d'y être. Nous sommes alors confrontés aux décisions que doit prend Catherine sur le vif, par rapport à la dangerosité de cet accident et sa vie qui est elle-même alors en danger, on comprend aussi à quel point c'est déstabilisant sur le moment.
Le rescapé de cet accident s'avère être une personnalité, un joueur de hockey très médiatisé. Catherine voit alors le danger si les projecteurs étaient projetés sur elle et sa vie, elle ne souhaite pas revivre cela une deuxième fois. Nous avons pu en effet prendre connaissance de son passé, cette toute jeune femme a eu une vie chaotique qui a pris un virage conséquent lorsqu'une affaire personnelle la concernant a été médiatisée et que tous se sont détournés d'elle. Très jeune, elle a donc du se débrouiller seule, abandonnée de tous, même de sa propre famille. On voit à quel point il suffit de peu pour qu'une vie bascule, les petites villes, une réputation, l'influence des grandes familles et voilà que la vie d'une toute jeune femme va éclater. C'est ce qui est arrivé à Catherine et si elle a su rebondir et braver tous les obstacles pour réussir à s'en sortir, sa vie est loin d'être idéale, elle survit avec les moyens du bord. Et si elle est ce personnage admirative, elle est aussi sensible et il suffit de peu pour que son bonheur ne s'effondre. Une réalité qui la pousse donc à garder son anonymat mais Brett, notre star du hockey et sa famille tiennent à la remercier. C'est ainsi qu'elle se retrouve elle aussi de nouveau face aux harcèlements des médias.
Brett est un homme qui a été tellement plaisant à lire et découvrir. Un de ces personnages dont on tombe facilement sous le charme. Il est une célébrité, a toujours été sous les feux de la rampe car sa mère est une grande actrice mais il a su rester humble et très ouvert aux autres. Il est certain que le contraste entre sa vie et celle de Catherine est immense, elle vit au seuil de la pauvreté tandis que lui déborde de richesses, ils n'ont pas vécu la même chose et n'évoluent pas dans les mêmes sphères sociales. Pourtant entre eux, il va se passer quelque chose, si Catherine ne croit plus trop qu'un jour elle puisse trouver l'amour, on imagine bien que Brett lui parait encore plus inaccessible, elle ne peut pourtant pas de craquer pour lui. Et Brett, qui aurait pu se contenter de la remercier et d'en finir, va vouloir la connaitre et aussi l'aider. Mais il sait aussi que les médias risquent de lui causer du tort et dans sa vie, il ne dirige pas tout, parfois d'autres personnages prennent des décisions pour lui. Cela portera préjudice aux liens qu'il a su créer avec elle, rappelant à Catherine que lui et elle ne sont pas du même monde.
Cette relation va connaitre bien des rebondissements et tant de tourments et de peines, elle va leur faire prendre conscience de tant de choses mais sans éviter de souffrir car ils ne sont pas réellement libre d'agir comme ils aimeraient. Ils ne sont pas « seuls », tellement de gens et de points régissent leur vie, des secrets se doivent d'être tus, le jugement hâtif est tellement facile… le conte de fée est semé d'embuches. Les personnages secondaires prennent une place importante dans leur belle histoire : certains les aideront au mieux, d'autres découvriront qu'ils se sont trompés en jugeant trop facilement, tandis que d'autres encore tenteront de tirer partie de cette histoire, agissant à mauvais escient contre eux. Tant de moments à la fois révélateur d'amour mais aussi de méchancetés, qui ne vont pas aider Catherine à vivre paisiblement.
Une lueur d'espoir, c'est des personnages percutants, une histoire si touchante, une héroïne admirative, un héros que l'on apprécié d'emblée pour sa gentillesse et sa simplicité malgré sa position sociale. Comment ne pas fondre pour des personnages qui vivent les choses au jour le jour et qui en aucun cas ne sont là pour faire du mal. J'ai adoré lire cette histoire, j'ai été fascinée par la personnalité des personnages, et par la sincérité qu'ils dégagent.
J'ai trouvé toutefois que ça s'est très très légèrement essoufflé sur la fin, qui a manqué d'un petit quelque chose pour rendre cette lecture unique. C'est dommage car j'ai juste adoré l'ensemble ! Peut être que le conte de fée aurait mérité un rebondissement de plus, bon quelque part, ça aurait aussi pu faire trop – on sent l'indécision de la lectrice là ! En tout cas, j'ai adoré retrouvé la plume de K.A. Tucker, elle m'avait tellement manqué et s'il n'est pas un coup de coeur, je recommande toutefois chaudement la lecture de ce roman magnifique qui est parfait. Il ne m'a pas déçue et elle nous a offert ici une bien belle histoire d'amour, avec cet espoir que malgré les apparences et les circonstances qui ne sont pas forcément de notre côté, des fois, le destin peut sourire aux plus malheureux et c'est avec ravissement que le conte de fée peut prendre vie. Je suis ravie d'avoir retrouver la plume de K.A Tucker, j'espère avoir de nouveau l'occasion de la lire.
Lien : http://www.livresavie.com/un..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sourisetdeslivres
  12 février 2018

Tu vas faire la connaissance de Catherine ou Cath (mais ne l'appelle surtout pas Cathy, conseil d'amie), serveuse au Diamonds, un dinner américain situé dans la petite ville de Balsam située à 1 h 30 de Philadelphie.
Cath est mère célibataire, elle élève seule sa fille Brenna, 5 ans.
Cath est une jeune femme qui malgré son jeune âge a déjà un lourd passé. Elle a eu une relation avec son professeur d'art, le fils d'une famille réputée de la ville ; quand elle a eu le malheur de retirer sa plainte au commissariat toute la ville s'est acharnée sur elle, la presse locale s'en est mêlée.
La pauvre fille n'a vraiment eu aucun moyen de se défendre.
Il n'y a que Lou, la propriétaire du Diamonds et Leroy son époux qui vont lui tendre la main.
5 ans après, elle en fait encore les frais.
Malgré tout, elle ne baisse pas les bras, déterminée à offrir une vie stable à sa fille.
Un soir en rentrant d'une soirée elle assiste à un grave accident de la route, au lieu de continuer son trajet elle s'arrête et essaie d'aider les passagers du véhicule. Elle agit avec beaucoup bravoure et encore plus quand elle se rend compte que la voiture prend feu.
Cath agit sans réfléchir, elle ne sait pas qui est dans la voiture, elle ne veut surtout pas dévoiler son nom, elle a bien été trop marquée par son passé. Oui, mais le passager qu'elle a sauvé, n'est autre que Brett Madden, star du hockey, fils d'une actrice célèbre de Hollywood.
En dépit de tout cela, elle ne veut absolument pas dévoiler son nom et faire les gorges chaudes de la presse, malgré tout, et parce que Brett et sa famille tiennent à la rencontrer afin de la remercier elle accepte de les rencontrer chez elle.
Entre Brett et Cath il y a directement une alchimie, ils s'entendent bien, ils ont tous les deux de l'humour.
Cath n'est pas prête à refaire confiance à un homme, fera-t-elle assez confiance à Brett ?
Je ne te spoile pas en te résumant, car c'est ce que tu peux lire en quatrième de couverture, l'histoire de Cath et l'accident de Brett sont bien plus dramatiques que cela.
KA Tucker va te décrire leur situation petit à petit.
Tu auras des flash-back de Catherine ado de 17 ans, tu liras la peur de ce grand homme qu'est Brett de ne plus pouvoir rejouer, tu suivras l'évolution de leur amitié.
Petit à petit, elle va te raconter leur vie, leur psychologie.
En plus de Brett et Cath tu vas faire la connaissance de Brenna, la fille de Cath. Ce petit bout de femme de 5 ans m'a fait rire à chacune de ses interventions, vive, intelligente posant sans cesse des questions et mettant souvent sa mère dans l'embarras sans le vouloir. Une enfant qui se rend compte que sa maman a toujours les yeux tristes même quand elle sourit...
Il y a aussi Lou, une patronne et une seconde mère pour Cath.
Elle ne laissera personne lui faire du mal et sait mener ses employés à la baguette.
Derrière cette femme au fort caractère se cache un coeur en or.
J'ai adoré ce personnage et son mari, j'ai adoré le message que fait passer l'auteure à travers eux Lou et Leroy ont une histoire bien à eux.
Des protagonistes secondaires, mais qui ont beaucoup d'importance dans le récit et dans la vie de notre héroïne.
Tu feras aussi la connaissance des parents de Cath, de son frère Jack, de sa soeur Emma, de son meilleur ami et policier Keith, de sa meilleure amie et collègue un peu fofolle Misty. T
ous sont très bien décrits autant physiquement que psychologiquement, certains le sont moins comme les parents de Cath, les soeurs de Brett et Cath, de Meryl et Richard les parents de Brett, mais ils n'interviennent que peu dans le récit et tu auras suffisamment d'éléments pour pouvoir comprendre leur caractère à tous.
Tu vas me prendre moi aussi pour une folle, mais le Diamonds est un bâtiment qui tient un rôle important dans le roman. de nombreuses étapes de la vie de Cath et Brenna se déroulent là ou dans leur petit cottage.
J'ai aimé cette ambiance de dinner américain ou les poids lourds sont de passage où les habitués viennent prendre leur petit déjeuner ou souper en famille.
À travers le personnage de Cath KA Tucker, parle de la seconde chance et des erreurs de jeunesse. Que tout le monde a le droit au pardon, à l'erreur et qu'il faut avant tout savoir se pardonner à soi-même pour avancer dans sa vie adulte.
Cath a été brisée par l'histoire avec Scott, son prof, par la méchanceté et les mensonges des gens de petites bourgades où tout se sait et s'amplifie très vite.
Voilà pourquoi, elle a aussi peur que sa vie, mais surtout celle de Brenna qu'elle veut protéger avant tout, soit bousculée par Brett qui est forcément suivi par plein de journalistes et cette fois nationaux. Si pour lui c'est une routine pas forcément agréable, mais qu'il doit faire avec pour Cath c'est effrayant et terrifiant.
À force de toujours fuir les journalistes ou les hommes, ne passe-t'elle pas à côté du bonheur
C'est une femme incroyable ; j'ai adoré ce personnage.
Une jeune femme forte qui s'est construite seule.
Elle est partie de chez elle à 18 ans, est tombée enceinte quelques mois plus tard, mais n'a jamais renoncé ou baissé les bras.
Si elle ne roule pas sur l'or, elle refuse que qui que ce soit lui vienne en aide financièrement. Il faudra beaucoup de persuasion et de patience à Brett pour qu'elle accepte ne fusse qu'un bouquet de fleurs.
Une artiste dans l'âme ; une mère que tous on rêverait d'avoir. Elle a une conduite exemplaire avec sa fille, les moments mère-fille, leurs échanges et confidences sur l'oreiller vont te faire fondre.
L'amitié puis progressivement la romance entre nos deux personnages prend le temps de s'installer KA Tucker n'a pas écrit une simple romance où les personnages tombent directement dans les bras l'un de l'autre.
Il te faudra de la patience pour que tu puisses voir leur amour s'épanouir, mais, crois-moi cela en vaut la peine.
C'est beau, c'est déchirant de lire les craintes de Cath que tu n'as envie que d'une chose : la serrer fort dans tes bras
Elle a des blessures, mais Brett aussi.
Que va-t-il devenir s'il ne peut plus jamais patiner ?
Cath va, en plus d'être son ange gardien, être son pilier.
Elle sera là à chaque étape de la rééducation.
J'ai vraiment été passionné par leur histoire à tous les deux.
Beaucoup plus par Cath, même si Brett peut faire un bon BBF Cath est une héroïne comme je les aime.
Brisée, mais forte, déterminée à s'en sortir seule.

Tu l'as compris, je crois, que sans être un coup de coeur c'est un magnifique roman que je te conseille. Il m'a manqué juste un peu d'émotion pour que cela soit parfait

Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
  18 février 2018
« Une lueur d'espoir » commence comme une histoire normale, celle de Catherine, une femme de 24 ans qui élève seule sa petite fille de 5 ans, Brenna.
Mais Catherine n'est pas une femme comme les autres. Toute sa petite ville l'a rejetée quand elle avait 17 ans, suite à la relation secrète qu'elle avait avec son professeur d'arts plastiques. Malheureusement pour elle, cela fut encore pire lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte quelques temps après cette affaire. Mais Catherine est une battante, une femme qui ne se laisse pas abattre et bien qu'elle soit partie à 18 ans de chez ses parents pour vivre seule, elle a toujours voulu être indépendante.
Seulement, à 24 ans, elle vit un quotidien plutôt banal. Elle est serveuse dans un dinner, le Diamond, vit dans une petite maison délabrée et n'a plus jamais flirté avec un homme depuis qu'elle a eu son enfant.
Un soir, alors qu'elle est sur le chemin du retour après un rendez-vous galant absolument désastreux, elle voit qu'une voiture s'est encastrée contre un arbre. Avant que celle-ci ne prenne feu, elle arrive de justesse à extirper de l'habitacle l'un des deux hommes accidentés.
Ce n'est que quelques heures plus tard qu'elle apprend qu'elle a sauvé la vie à un homme bien connu en Amérique : Brett Wadden, star du hockey.
Alors que Catherine fait tout pour se cacher des médias et éviter que tout le monde apprenne que c'est elle la mystérieuse salvatrice, Brett fait tout pour découvrir qui lui a permis de pouvoir encore respirer aujourd'hui.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que leur rencontre va faire des étincelles.
Je suis encore vraiment chamboulée par cette histoire.
Pendant ces 596 pages, on ressent énormément d'émotions du premier au dernier chapitre. Je ne m'attendais pas être autant envoûtée par cette lecture qui ne se compose que d'un seul et unique tome.
L'histoire commence avec un rapide retour en arrière, qui se passe pendant l'année où la vie de Catherine va basculer. En seulement quelques pages, on apprend à connaitre cette femme, son univers, ses difficultés. On voit aussi ses erreurs de jeunesse, sa façon naïve de voir le monde, celle d'une jeune femme amoureuse du mauvais homme, mais aussi la manière indélicate de sa mère de le lui faire comprendre.
Cette fracture entre sa famille et elle va forger la femme qu'elle va devenir. Une femme travailleuse, indépendante, qui surmonte tous les obstacles pour sa fille, Brenna. Pour elle, elle lui donnerait le monde entier. Sa relation avec sa fille est magnifique, terriblement belle.
Ensuite, survient l'accident, celui qui va chambouler une nouvelle fois le quotidien de Catherine. de peur de se retrouver encore sous les regards malveillants des habitants de sa ville, elle va vouloir se cacher et ne pas dévoiler son identité à Brett, le survivant de ce terrible accident. Quant à ce dernier, il essaie à tout prix de savoir qui elle est, la remercier, la rencontrer.
Cette rencontre va d'ailleurs faire des étincelles.
Alors que les chapitres d'avant sont plutôt dans le drame, notamment avec cette scène se passant pendant l'accident qui choque, tout s'envole lorsque leurs regards se croisent.
Je ne suis pas une adepte du « coup de foudre » que l'on peut lire assez souvent dans les romances, mais ici c'est tellement beau, c'est tellement plus. Ils sont reliés par une tragédie avant même de se connaître. Les émotions en sont que décuplés lorsqu'ils apprennent à se connaître.
Un miracle c'est produit. Brett est un géant tout en muscle, Catherine est un petit bout de femme qu'il pourrait soulever d'une main. Comment a-t-elle pu le sortir de cette voiture ?
Alors oui, la romance va être longue à se mettre en place, même si l'on sait dès le départ qu'ils sont faits l'un pour l'autre, que leur attirance est irrésistible. Seulement, ils ne savent pas si c'est le contrecoup, si c'est l'euphorie du moment, si c'est tout simplement bien pour eux.
L'évolution est lente, mais elle se savoure. C'est tendre, c'est beau, c'est puissant en émotions. Votre coeur va se serrer plus d'une fois, vous allez fondre et soupirer. Pour une fois que les relations physiques sont vraiment mises de côté et que l'on fait la part belle aux sentiments, j'en suis ravie. C'est intense.
Toute l'histoire est narrée du point de vue de Catherine, ce qui fait que l'on se plonge vraiment dans la vie de cette femme, dans ses peurs, ses angoisses, ses envies.
La plume de K.A. TUCKER est parfaite pour ce genre de récit. Elle donne de la tendresse à ses personnages à travers ses phrases et l'on sent qu'elle a vraiment pris du temps et du plaisir à écrire cette histoire.
Brett et Catherine forme un duo détonnant. Je dirais même un trio avec Brenna, la fille de Cath. Ensemble, on sent qu'ils se font du bien, qu'ils ont trouvé la pièce manquante de leur puzzle pour pouvoir se reconstruire, réussir à aller de l'avant.
J'ai fondu plus d'une fois face à Brett qui n'est absolument pas une star, un mec imbu de lui-même. Pourtant, il a tout pour plaire : il est un pro dans son domaine, il est beau, il est intéressant. En plus de cela, il est tout simplement adorable, tendre, patient. Ses répliques sont parfois d'une tendresse incroyable pour un homme.
Malgré cela, je regrette juste que le décès du meilleur ami de Brett passe aussi rapidement à la trappe. Cela est dû au fait que tous les chapitres sont du point de vue de Catherine, mais j'ai quand même trouvé cela dommage. J'aurais aimé voir un Brett plus abattu par cette perte.
De plus, je ne suis pas totalement d'accord avec la classification de ce titre en « comédie romantique ». Je le considère plus comme étant un drame, même si certaines scènes sont quand même amusantes et drôles.
La fin est magnifique, comme le reste du livre.
Même si la petite surprise, le revirement de situation se devine au fur et à mesure des chapitres, on ne peut que compatir pour Catherine.

En conclusion, « Une lueur d'espoir » est une romance toute en douceur, en tendresse, en sentiments. K.A. TUCKER nous offre un récit poignant, une histoire qui va vous chambouler et vous faire ressentir une montagne d'émotions.
Cette histoire se savoure, s'apprécie et chaque page est nécessaire au bon déroulé de l'histoire. Je suis vraiment surprise par la qualité de cette romance, de son développement, du style d'écriture de l'auteur. C'est un véritable coup de coeur, un tourbillon d'émotions, une histoire que je ne suis pas prête d'oublier.
A lire de toute urgence !
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  28 février 2018
Je ne pouvais décidément pas passer à côté du nouveau roman de K.A Tucker ! de plus, j'avais besoin d'une jolie romance pleine d'espoir pour m'apporter des émotions douces et réconfortantes.
[Une lueur d'espoir] fut un beau moment de lecture, j'ai certes trouvé que le roman était parsemé de longueurs qui auraient pu être évitées, cela ne m'a pas empêchée de craquer pour l'histoire de Catherine et Brett… Vous voyez nos deux héros sont issus de milieux totalement opposés… Catherine est serveuse et elle s'occupe de sa fille, elle a été longtemps celle que l'on montre du doigt à cause d'une incartade qui s'est déroulée à l'époque de ses études au lycée, hélas cela a en quelque sorte ruiné sa vie… Cette histoire lui a collé à la peau et la dernière chose qu'elle souhaite c'est de se retrouver sous le feu des projecteurs. Hélas c'est ce qui va se passer quand elle va sauver la vie de Brett Madden, la star de hockey national. Catherine l'a sauvé d'une mort certaine, cependant elle ne souhaite pas que son nom soit divulgué à la presse, elle ne souhaite pas que les journalistes s'intéressent à elle… et qu'ils puissent déterrer cette histoire qui a bousculée sa vie. Mais Brett souhaite remercier celle qui lui a sauvé la vie et dès le premier regard, nos héros vont ressentir une étrange alchimie, comme s'ils étaient liés depuis l'accident. Mais comment un homme aussi célèbre pourrait s'intéresser à une jeune femme aussi normale que Catherine ? Vu comme ça, ça fait un peu sectaire non ? Pourquoi un mec connu ne pourrait pas s'intéresser à une femme issue d'un milieu différent ? Mais étant donné les circonstance de leur rencontre, Catherine a bien du mal à y croire… Pourtant elle en a envie.
Les personnages secondaires enrichissent l'histoire, ce sont des gens sur qui on peut compter. J'ai aimé faire connaissance avec eux et découvrir quel lien ils avaient avec nos deux héros. Certains nous démontrent que la famille c'est bien plus que les liens du sang. D'autres nous prouvent que l'amitié est un sentiment aussi important que l'amour.
K.A Tucker nous revient avec une romance pleine de bons sentiments. J'ai aimé le contexte de l'histoire, et le dénouement m'a plu, autant que l'ambiance de l'histoire et la relation très touchante de Catherine et Brett. On découvre tout le récit du point de vue de Catherine, parce que finalement c'est elle qui a un passif compliqué et qu'elle ne souhaite pas voir assombrir son présent. Elle souhaite aussi préserver sa fille et empêcher sa vie d'être médiatisée parce qu'elle a sauvé la vie du plus grand joueur de hockey national. L'auteure a pris son temps pour nous conter la vie de son héroïne, peut-être un peu trop car j'ai malgré tout trouvé que l'histoire souffrait de longueurs et d'un manque de dialogue parfois. Je pense que la lecture aurait été plus fluide avec moins de détails sur des éléments peu importants. L'auteure revient aussi plusieurs fois sur ce que notre héroïne a vécu et cela a eu pour effet d'alourdir le récit. Je pense que c'est ce qui me fait passer à côté du coup de coeur, en même temps qu'un épilogue qui ne m'aura pas totalement suffit ^^
Ce que j'ai aimé dans cette histoire c'est la personnalité très touchante des personnages. Notre héroïne a vécu des moments difficiles, elle a dû prendre ses responsabilités et assumer sa maternité à une période très difficile de sa vie. Catherine est courageuse, c'est une battante qui a beaucoup de mérite pour mener à bien sa vie de maman. Elle a été la cible de la méchanceté et du jugement des gens, elle a su rebondir et s'entourer de personnes de confiance. J'ai beaucoup aimé cette héroïne car ce fut facile de s'identifier à elle et que c'était très simple de comprendre ses décisions et ses craintes. Sa rencontre avec Brett lui donne envie d'y croire mais en même temps elle a peur de souffrir… de faire confiance à nouveau et d'être une fois de plus meurtrie… Je trouve que Catherine porte cette histoire sur ses épaules, elle est vraiment l'élément central de ce roman. Tout s'articule autour du fait qu'elle ait sauvé la vie de Brett. Qu'elle mérite que l'on reconnaisse sa bravoure. Mais où était tous ces gens quand elle avait besoin de soutien ? K.A Tucker met en lumière une héroïne avec une force de caractère incroyable, Catherine est douce et elle mérite d'être aimée. L'auteure a su la mettre en valeur tout au long de l'histoire et la moralité s'en retrouve limpide et c'est une belle leçon de vie. Brett quant à lui est un héros très sympathique. J'avoue que je l'ai aimé de suite en ayant tout de même une petite réserve en ce qui concerne ses motivations à se rapprocher de celle qui lui a sauvé la vie. Cela aurait pu être par reconnaissance.. et non par amour. Mais Brett est un héros qui vous fera fondre car c'est un jeune homme bien sous tout rapport. Il est sexy et un peu taquin mais il a surtout bon coeur et les pieds sur terre.
K.A Tucker nous parle de deuil, de la famille et des problématiques que l'on rencontre dans une vie. Elle parle de jugement et de tolérance… J'ai aimé les thèmes abordés et la dynamique de la romance qui peut brouiller les émotions ressenties par nos héros. C'était émouvant de les découvrir dans leur nouvelle relation, à essayer de gérer et de définir leurs sentiments l'un pour l'autre. le côté dramatique de l'histoire se mélange très bien à la romance.
La plume de K.A Tucker est toujours aussi efficace, j'ai trouvé ce que j'avais aimé dans sa précédente saga, des émotions très intenses, des personnages touchants et une moralité très bien mise en avant. Ici l'amour est vraiment beau et sincère, de celui qui réchauffe et réconforte.
En bref, [Une lueur d'espoir] m'a offert un moment de lecture très touchant. J'ai fais la connaissance de deux héros qui m'ont plu tout au long de l'histoire et malgré les petites longueurs qui parsèment le récit je vous conseille de vous plonger dans cette romance pleine d'espoir et de bons sentiments.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/02..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaFouineuse
  28 janvier 2018
Lorsque j'ai reçu ce roman jeudi, je savais qu'il n'allait pas faire long feu. Pourtant c'est une belle brique, mais j'étais tellement impatiente de découvrir le nouveau roman de,K. A. Tucker (auteure de la série Ten Tiny Breaths : Respire, Mentir, Saisir) que je l'ai commencé le soir-même. Et j'ai tellement aimé que je l'ai terminé samedi matin au réveil, alors qu'il fait 596 pages. C'est dire à quel point je l'ai aimé : il ne m'a fallu qu'un peu plus de 24 heures pour terminer cette belle brique !
Comme pour sa première série j'étais complètement sous le charme de l'auteure. Si pour Mentir, j'étais fan des personnages et des rebondissements.. Ici c'est bien plus que ça. J'ai aimé à un niveau plus profond et plus intense, plus profondément.
L'histoire n'a rien de vraiment original. C'est une sorte de New Adult Conte de Fée, et évidemment, très vite j'avais compris comment ça allait se terminer, mais c'était tellement bien écrit, tellement choupi, mignon, tendre, plein d'émotions que je ne pouvais pas lâcher le livre.. Evidemment j'ai du m'arrêter pour dormir et penser que j'avais une vie aussi.. mais dès que je pouvais me remettre dans ma lecture, je me jetais dessus. D'ailleurs j'ai passé 2 nuits dessus.. Je m'endormais, je me réveillais, je le prenais en main.. je me rendormais, me réveillais.. bref, vous voyez quoi.. J'étais accro à Brett mais surtout, à Cath et sa fille.. Et tous les personnages en fait.
D'ailleurs parlons-en des personnages. Quand je dis que j'étais sous le charme de l'auteure, je parle bien évidemment de sa plume. On pourrait croire que 600 pages pour une romance, c'est beaucoup. Et c'est vrai que par moment, je trouvais le temps long car la romance met tout se temps à arriver (mais ça, je vais y revenir plus tard).. mais en fait, l'auteure a su doser tout comme il fallait pour qu'on comprenne vraiment nos personnages. J'ai adoré tous les personnages car on a vraiment appris à les connaître. Chacun était bien présent, chacun avait un vrai rôle, ce n'était pas juste pour meubler. J'ai adoré Lou par exemple, qui me faisait penser à la Marraine la Bonne fée de Cendrillon.. Ses rapports avec la mère de Cath aussi.. Les parents de Brett, Jack aussi, le frère de Cath.. Bref, je ne vais pas tous vous les citer, vous avez compris l'idée je pense.
Lorsque je dis que par moments, je trouvais le temps long, je souhaite apporter une précision. J'ai l'habitude de lire de la romance pour la romance. le truc qui m'intéresse surtout c'est d'abord la rencontre avec le personnage masculin, et j'attends ensuite avec impatience qu'ils s'avouent enfin leur attirance, ou mieux : leur amour.
Quand il s'agit d'un livre de 400 pages, ca va généralement assez vite, parfois trop vite, parfois ça prend juste le temps qu'il faut.
Le truc, c'est qu'ici, on a 600 pages, et ils mettent déjà assez de temps à se rencontrer pour de bon.. puis ensuite, la romance se plante tout en douceur.. du coup, j'avais tendance à dire: "pfiou, c'est bon là ?? elle va se bouger oui?". Mais en fait, avec le recul, j'ai adoré toute cette lenteur :
Je m'explique : Avant de tomber amoureuse, Cath doit se reconstruire, reprendre confiance en elle, et aux autres. Et j'ai encore une fois adoré la plume de K. A. Tucker : elle n'a pas cherché à nous lancer directement dans le présent de Cath. Dans ce roman, on apprend autant du passé de Cath, que du présent. On ne devine pas son passé. On le vit aussi.. Je crois que c'est le New Adult le plus abouti, le plus structuré, le plus complet que j'ai dû lire depuis 3 ans.
En fait, je ne sais pas si j'arrive à vous expliquer vraiment à quel point j'ai adoré la façon dont l'histoire nous est raconté. C'est simplement beau. Il ne s'agit pas que d'une romance. Il est question de seconde chance, de pardon, je prise de risque. Brett, le personnage masculin n'est pas là comme le sauveur, comme on a l'habitude de voir dans les romances. Non, ici j'ai trouvé que c'était Cath qui se sauvait elle-même. Elle a beaucoup hésité, et j'ai adoré le fait que Brett la laisse venir à elle. qu'il ne la pousse pas à bout. Et tout les rapports entre parents, enfants, frères et soeurs.. Mère fille, le pardon, les explications, les moments de remise en question..
Pour conclure je dirais que ce n'est pas un coup de coeur dans le sens : j'ai rie, j'ai sourie, j'ai pleuré, je suis tombée amoureuse de Brett.. Mais plutôt un coup de coeur pour l'histoire de Cath, pour les questions que l'auteure m'a fait me poser durant ma lecture.. pour l'espoir et le rêve que j'ai ressenti en me donnant envie d'être à la place de Cath.
Quand je termine un New Adult, ou même un roman quel qu'il soit, je cherche juste à tomber amoureuse du mec. C'est lui pour moi qui est le personnage principal.. La fille en général, est juste là pour faire ressortir la personnalité du perso masculin.. Mais ici, c'est Cath et sa fille qui sont les personnages principaux. Elles ont littéralement soufflé le beau rôle à Brett (même si, quand-même, je vous rassure, je suis bien tombée amoureuse de Brett, qui est juste parfait, jusqu'à la dernière page.)
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   28 février 2018
Il recule un peu la tête et dépose un baiser sur ma joue, à un centimètre de ma bouche.

Je ferme les yeux. Il suffirait qu’il déplace ses lèvres légèrement vers la droite.

Et voilà qu’il le fait.

Le temps d’une seconde, ses lèvres se posent sur les miennes, puis elles disparaissent subitement, bien avant que je sorte de ma stupeur. C’était volontaire ?

Il se dirige vers la porte à l’aide de ses béquilles et se retourne vers moi en souriant.

J’ai envie de le supplier de rester.

J’ai envie de me jeter sur lui et de le prendre dans mes bras pour qu’il m’embrasse encore une fois. Pour de vrai, cette fois.

J’aimerais qu’il tombe fou amoureux de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LecturesDeGrootLecturesDeGroot   28 avril 2019
« - Maman ?
J’allume sa lampe de chevet.
Et moi qui pensais échapper à son interrogatoire.
- Oui, ma puce ?
- Pourquoi tu es triste ?
Je me force à sourire pour lui prouver le contraire.
- Qui t’as dis que j’étais triste ?
- Oncle Jack, dit-elle en me dévisageant. Et tes yeux aussi.
- Mes yeux ?
- Oui, tu as un regard triste.
- J’ai juste eu une mauvaise journée au travail, ma chérie.
- Ah… Mais pourquoi tu as souvent le regard triste ?
Entendre ça de la bouche de ma fille me brise le cœur. Je n’arrive même pas à garder un sourire forcé.
- Pourquoi tu dis ça ?
- C’est Papi qui l’a dit.
Je fronce les sourcils.
- Quand ?
Ça ne ressemble pas à mon père de dire ce genre de choses.
- L’autre jour, quand j’étais chez eux. Il m’a montré des photos de toi quand tu étais petite et j’ai dit que tes yeux brillaient quand tu étais petite mais plus maintenant. Il m’a dit que c’est parce que depuis que tu es devenue grande, tu as un regard triste.
- Il a vraiment dit ça ?
J’essaie de faire disparaître la boule qui se forme dans ma gorge. C’est vrai qu’on me fait parfois ce genre de remarque, surtout les types lourds du relais qui s’inquiètent de savoir « pourquoi je fais la tête ».
Brenna hoche la tête.
- Papi a dit que maintenant tu as toujours le regard triste, mais j’ai dit que ce n’est pas vrai. Quand je t’ai vu à la télé l’autre jour, tu étais différente. Et aussi quand je te vois rire.
Ce qui n’arrive s’en doute pas souvent.
La boule dans ma gorge enfle et me démange. J’ai du mal à déglutir.
J’éteins la lumière avant qu’elle se rende compte que je pleure. Je sens qu’elle tend ses petits bras, alors je me penche pour la laisser me prendre par le cou et me serrer contre elle, pour me consoler et m’offrir un moment de répit.
- Je suis désolée que tu es passé une mauvaise journée.
- Ne t’en fais pas. On a tous des mauvais jours, Demain ça ira mieux. (Il faut que j’y croie). Bonne nuit, ma puce. Je t’aime. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067Ninie067   12 mars 2018
Ce soir, c’est une première. Et une dernière. Je n’accepterai plus jamais de rendez-vous arrangé de toute ma vie. – Et donc j’ai dit au type… (Gord agite ses mains potelées au-dessus de son plat, il aime particulièrement parler avec les mains.) J’ai dit : « Je ne peux pas vous laisser partir sans avoir acheté cette voiture, ce serait du gâchis. » Il marque une pause et se penche sur la table, comme pour accroître le suspense. – Eh bien, dans l’heure suivante, il est reparti au volant d’une Dodge flambant neuve. Gord Mayberry, trente-cinq ans, est le futur propriétaire de la concession de véhicules Mayberry, dès que son père y sera passé, information partagée au bout de trois minutes, mais aussi un génie autoproclamé de la vente de voi tures. Il se fait un plaisir de partager une liste sans fin d’anecdotes sur la vente de voitures tout en déchiquetant ses côtelettes, tandis que je souris poliment et picore mes frites. Je lutte pour ne pas regarder avec insistance le gros bouton au-dessus de son sourcil gauche, assorti de deux poils qui ne demandent qu’à être arrachés. Si seulement je n’avais pas pris ma voiture, je pourrais au moins faire passer ma déception en buvant du chardonnay. Comment Lou a-t-elle pu imaginer que son neveu et moi pourrions aller ensemble ? Sans être prétentieuse, j’essaie de passer outre le consternant manque d’attraction physique et de me concentrer davantage sur les points positifs : il est propriétaire d’une maison, il a un bon travail et il a fait de bonnes études. Sans oublier qu’il lui reste encore toutes ses dents. Dans la mesure où je ne suis qu’une serveuse de relais routier de vingt-quatre ans avec une bonne dose de casseroles à mon actif et que je n’ai pas embrassé un homme depuis plus de trois ans, je suis plutôt mal placée pour le critiquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LecturesDeGrootLecturesDeGroot   28 avril 2019
« - Je me souviens encore du jour où tu es partie de la maison avec ton sac à dos. C’est comme si tu n’attendais qu’une chose : que minuit sonne ton dix-huitième anniversaire.
- C’est vrai.
- Tu t’es barrée pour survivre toute seule, sans travail, sans argent, et tu as réussi. Le jour où tu es partie, maman et papa ont eu une énorme dispute. Elle était persuadée que tu reviendrais la tête basse au bout de deux semaines. Mais tu es tellement têtue que tu n’as même plus jamais appelé. Et quand elle a appris que tu étais enceinte, elle a même fait venir un artisan pour faire un devis pour la rénovation du sous-sol en prévision du jour où tu reviendrais avec ton bébé parce qu’elle était sûre que tu n’arriverais pas à faire face à ta nouvelle situation. Et pourtant, tu n’es jamais revenue. Tu t’es débrouillée toute seule pour traverser toutes les épreuves que la vie a semées sur ton chemin. »
- Avec l’aide de quelques personnes, je précise en souriant. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94pCarole94p   05 février 2018
- Prête à affronter le monde avec moi ?
- Et si on restait là ? dis-je pour rire.
- Ca me semblerait une bien meilleure idée, rétorque-t-il doucement en parcourant mon lit des yeux avant de revenir sur mon visage.
Il pose son regard sur ma bouche et s’y attarde.
Comme s’il voulait m’embrasser.
Je prends mes rêves pour des réalités !
Je me souviens d’avoir déjà ressenti cela, il y a très longtemps, assise sur une chaise en pastique de la première rangée de la classe. Perdue dans des chimères d’adolescente. Imaginant que mon professeur d’art partageait la même attirance pour moi. Que j’allais devenir l’élue des plus belles filles du lycée.
Mes fantasmes se sont révélés bien plus réalisables que ce que je pensais.
Ensuite, c’est devenu un cauchemar.
Quelqu’un frappe à la porte et nous nous écartons sur-le-champ. Brett retire son bras, en me laissant glacée.
- Brett ? Catherine ? Vous êtes prêts ?
C’est Meryl.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de K. A. Tucker (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de K. A. Tucker
Ca ne vous est jamais de sortir avec un sportif ? Quand vous êtes aussi nul que moi en sport, ça peut être une vraie galère... et je vous explique pourquoi ! ;) Big wink à Une lueur d'espoir, le nouveau roman de K.A. Tucker, qui a inspiré cette vidéo.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander Une lueur d'espoir : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2H1FJ7P Fnac : http://bit.ly/2Ec5P6h Cultura : http://bit.ly/2H4i9rk Chapitre : http://bit.ly/2BOuT5L Decitre : http://bit.ly/2BjHpZX
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2EsFvIC Fnac : http://bit.ly/2C7iNRc
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ten tiny breath, tome 1 respire" de K.A. Tucker.

Quel est la première chose que voit Livie alors qu'elle est encore dans le bus au début du roman ?

un palmier
un sapin
un pin

10 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Ten Tiny Breath, tome 1 : Respire de K. A. TuckerCréer un quiz sur ce livre