AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290213193
Éditeur : J'ai Lu (01/04/2020)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Une nuit, Annie a disparu de son lit. Il y a eu des recherches. Tout le monde imaginait le pire. Finalement, au bout de quarante-huit heures, ma petite sœur est revenue. Mais elle ne pouvait pas – ou ne souhaitait pas – dire ce qui s’était passé. Quelque chose lui est arrivé. Je ne peux pas expliquer quoi. Je sais juste que, quand elle est rentrée à la maison, elle n’était plus la même. Elle n’était plus ma Annie. Je ne voulais pas avouer aux autres et encore moins ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  14 mai 2019
Après l'excellent « l'homme craie », dont nous avions chanté les louanges l'année dernière, on avait hâte de retrouver l'efficacité du style de la britannique CJ Tudor.
Cela tombe bien, elle reprend le flambeau dès cette année avec son nouveau roman "La disparition d'Annie Thorne," des thématiques proches comme les secrets d'enfance et le métier de l'enseignement.
Jo Thorne , un enseignant endetté jusqu'au cou, doit trouver de quoi rembourser ses "créanciers", se trouve menacé de toute part et décide ainsi de retourner dans Arnhill, sa ville natale du fin fond de l'Angleterre, attiré par un message mystérieux concernant la disparition de sa soeur, survenue il y a une vingtaine d'années dans des conditions mystérieuses.
Quel est le rôle de Stephen Hurst, ancien camarade de Joe, devenu homme influent de la ville dont la violence nous effraie ?
Comment Jo va t-il procéder, au milieu d'une cohorte de gens qui le menacent physiquement , pour trouver les réponses à ses interrogations et surtout, pourquoi s'entête t-il à rester à Arnhill, alors que tant de gens semblent lui en vouloir ..
Toutes les réponses à ces nombreuses questions sont divulgées au cours d'un dénouement , sans doute une peu frustrant, mais rassurez vous, ce récit se dévore sans le moindre ennui.
Porté par une écriture aussi simple que terriblement efficace, cette disparition d'Annie Throne est un peu plus qu'un simple thriller.
Une fois de plus, CJ Tudor parvient à trousser un polar qui a une belle vertu : celle de nous laisser... réveillé(s) (sic) toute la nuit tant qu'on n'a pas eu le fin mot de l'histoire
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Labibliothequedemarjorie
  26 août 2019
Arnhill, dans le Nottinghamshire.
Un matin, Annie n'est plus dans son lit, ni dans la maison. La petite fille est introuvable. Elle a disparu. Tout est rapidement mis en oeuvre pour la retrouver. C'est la panique. Tout le monde s'y met pour la rechercher. Mais finalement, au bout de 48 heures l'enfant réapparaît soudainement. La police l'interroge mais n'obtient aucune réponse. Elle semble avoir tout oublié. Alors, on la laisse tranquille. Elle retourne dans sa famille et y retrouve ses parents et son frère, Joe.
La vie reprend alors son cours le plus normalement possible. Sauf que quelque chose ne va pas. Annie n'est plus la même. Physiquement, elle n'a pas changé mais sa personnalité est étrange. Joe, qui chérissait tant sa petite soeur, en a froid dans le dos. Il évite de la croiser. Il en a peur.
Vingt-cinq ans plus tard, Joe est enseignant et vit loin de Arnhill. Mais le passé refait surface le jour où il reçoit un mail anonyme "Je sais ce qui est arrivé à votre soeur. Ça recommence...".
"La disparition d'Annie Thorne" est un thriller frôlant avec le fantastique. L'histoire m'a fortement rappelée "Signal" de Maxime Chattam pour son ambiance lugubre et "L'outsider" de Stephen King pour le contexte.
Joe est le narrateur. Les chapitres alternent entre ses souvenirs et la vie qu'il mène aujourd'hui. Son quotidien est assez triste : piètre professeur, alcoolique, joueur accumulant les dettes d'argent. le personnage n'est pas très attachant mais l'histoire qu'il raconte nous tient en haleine jusqu'au bout.
Nous découvrons sa personnalité mélancolique. On sent que sa vie actuelle est le fruit du drame qui a eu lieu dans sa jeunesse.
Alors qu'il a fui à plusieurs kilomètres de la ville de son enfance, un simple mail va le replonger dans son passé. Il est obligé de partir là-bas alors qu'il pensait ne jamais y retourner. Une fois sur place, il emménage dans un cottage dans lequel une histoire sanglante vient de se dérouler. Cela ne le dérange pas. Il ne compte pas rester longtemps de toute façon. Très vite, il se met à dos bon nombre d'habitants et de vieilles connaissances qui voient son retour d'un mauvais oeil.
Pourtant quelque chose le retient. C'est en rapport avec la mine. Celle près de laquelle, plus jeune, il allait traîner avec ses copains.
L'ambiance est sombre, elle en devient glaciale au fil des pages. On sait qu'il est arrivé un drame dans le passé, un drame qui vient de se reproduire, mais le mystère plane jusqu'au bout. Joe a besoin de comprendre. le souvenir est trop lourd à porter.
J'ai complètement été absorbée par cette lecture qui m'a seulement pris deux jours. J'ai vraiment adoré l'ambiance et l'intrigue posée. le suspense est à son comble. Annie Thorne est pour moi une belle découverte. Même si je n'ai pas lu son premier roman, C.J. Tudor est une auteure à suivre.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Bigalow
  06 mai 2019
Encore une belle découverte pour ce thriller à l'anglaise!
J'avais lu le premier roman de l'auteure, me poussant à acquérir celui-ci, par espoir de retrouver ce qui m'avais plu alors. Pas de suspense, je n'ai pas été déçu, La disparition d'Annie Thorne est un excellent thriller.
Le héros, Joe, mec un peu paumé, et en proie aux ennuis, retourne dans sa ville natale du fin fond de l'Angleterre, après avoir été attiré par un mystérieux message faisant allusion au sort tragique de sa soeur, survenu des années auparavant.
A partir de là, l'intrigue se déroule au fil des pages, et de manière fort habile. Les rares questions qui restent sans réponse le sont pour laisser libre court à l'imagination du lecteur. Les rebondissements sont bien dosés, et dans l'ensemble, ce n'est pas tiré par les cheveux. J'ai même beaucoup apprécié les choix d'écriture, et la plume de l'auteur, qui est très agréable.
Les thèmes du remords, de la famille, de la rédemption, et de l'héritage, sont les principaux sujets du roman. Et ils sont traités de façon très habile, d'une façon propre à susciter des émotions. Je trouve aussi que l'auteure a parfaitement su retranscrire l'impuissance des personnages par rapport au destin qu'ils rencontrent.
Du côté des protagonistes justement, j'ai adoré Joe, car il se démarque des habituels héros de thriller. Il est sans scrupules, un peu ordure sur les bords, mais dévoré par la culpabilité, ce qui lui donne une grande profondeur. Les autres ne font pas non plus de la figuration, et sont bien dépeints également.
Pour résumer, une lecture très plaisante, que je ne peux que conseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
cocomilady
  15 mai 2019
Un thriller fantastique qui m'a beaucoup plu.
C.J Tudor nous confirme son talent avec ce nouveau roman. Une fois encore, l'intrigue est originale, sombre, menée à tambour battant. La première scène annonce la couleur : des policiers découvrent dans une maison le corps d'une femme en décomposition qui s'est tirée une balle dans la tête après avoir tué son enfant, au premier étage.
Puis on suit le personnage principal, un professeur qui revient dans sa ville natale avec une idée de vengeance en tête. On ne sait pas trop de quoi il s'agit, mais on découvre qu'il était étudiant dans le lycée où il va enseigner et qu'il s'est arrangé pour louer la maison du crime.

Pourquoi ? Quel est son lien avec cette terrible histoire et pourquoi revient-il de façon quasi incognito ? Qu'a-t-il fui et que continue-t-il à cacher ?
Ce sont tant de questions qui nous taraudent et dont nous aurons les réponses au fil du récit.
Une intrigue surprenante, angoissante et qui bascule parfois dans le fantastique, ce que j'ai adoré.
On alterne entre passé et présent, les indices tombent peu à peu, et on dévore ce roman sans s'en apercevoir.
C'est encore une fois une réussite, bravo et merci à l'auteure !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
stokely
  28 septembre 2019
J'ai dans ce récit adoré le personnage de Jo Thorne que nous suivons, celui-ci va revenir dans la ville ou il a grandit et postule en tant qu'enseignant dans son ancien lycée. Son motif de retour semble assez obscur on comprend qu'il s'est passé quelque chose mais sans savoir exactement quoi.
J'ai adoré son caractère, ses attitudes et surtout ses répliques, j'ai aimé son besoin d'aider les autres que ce soit les adolescents en détresse ou les adultes.
Puis la disparition d'Annie est évoqué un peu plus tard dans le récit j'ai aimé au début comment les pièces du puzzle se mettent en place mais au final cela devient de mon point de vue assez confus.
Une lecture que j'ai rapidement lu et un personnage qui fut lui un vrai coup de coeur pour moi, le passé de celui-ci est également très intriguant et on a sans cesse envie d'en savoir plus d'ou les pages qui défilent.
Cependant j'ai un gros bémol sur la partie qui évoque Annie Thorne la soeur du personnage principal.
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   10 juin 2019
On l’a découverte l’an dernier avec L’homme craie, un thriller qui nous a scotché à notre siège jusqu’à la toute dernière page. Et voilà qu’à peine 12 mois plus tard, C.J. Tudor remet ça avec La disparition d’Annie Thorne, un autre excellent thriller qui flirte cette fois-ci un peu plus avec l’horreur et le surnaturel.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
polacritpolacrit   11 octobre 2020
Comme Harry l'a justement souligné, cela fait un bail que je n'ai pass enseigné. Je reconnais que je suis un peu rouillé. Puis je me souviens de ce que m'a dit un collègue, un jour: l'enseignement, c'est comme le vélo. On n'oublie jamais. Et si tu te sens instable ou sur le point de tomber, souviens-toi toujours qu'il y a derrière toi une trentaine d'élèves qui n'attendent qu'une occasion pour t'humilier ou te faucher ton vélo. Donc, ne t'arrête jamais de pédaler, même si tu ne sais pas où tu vas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
polacritpolacrit   11 octobre 2020
Je sens ma gorge se serrer, juste un peu. J'ai beau m'être endurci avec le temps, cela m'atteint encore. Une vie prometteuse. C'est le cas de toutes les vies. Une promesse. Jamais une garantie. Nous aimons croire que l'avenir nous réserve une place, mais ce n'est rien de plus que cela: une réservation. La vie peut être annulée à tout moment, sans avertissement, sans remboursement, quel que soit le temps que vous y avez passé. Même si vous venez à peine d'entrer dans le décor
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stokelystokely   26 septembre 2019
Je la crois sur parole. Gloria ressemble à une délicate poupée de porcelaine, mais la seule poupée avec laquelle elle ait un quelconque point commun c'est Chucky. D'après la rumeur, c'était une enfant gymnaste reconvertie dans les arts martiaux. Elle aurait été bannie de la compétition après avoir mis un adversaire dans le coma. Elle est rapide, puissante et elle connaît tous les points vulnérables du corps humain. Dont certains que les anatomistes n'ont pas encore découverts. (p91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BazartBazart   14 mai 2019
Certains sujets doivent rester clos. Le rouvrir ne peuvent aucun bien. La seule action censée aurait été de la supprimer de vider la corbeille, et d'oublier que je l'avais vu. Mais au leu de cela, j'ai double cliqué sur l'en tête.Je sais ce qui est arrivé à votre soeur. Ca recommence. (page 33)"
Commenter  J’apprécie          70
loup0loup0   01 juillet 2019
Sur quoi elle a regagné la maison en courant, ses pieds nus et sales, sa queue de cheval bondissant au rythme de ses pas.
J’aimerais dire que j’ai ressenti un frisson prémonitoire en la regardant s’éloigner. Qu’un nuage a traversé le ciel, poussé par un vent mauvais. Qu’une nuée d’oiseaux a pris son envol avec force cris perçants. Qu’un grondement de tonnerre soudain a déchiré le soir.
Mais il n’y a rien eu de tel.
C’est le problème avec la vie. Elle ne nous donne jamais le moindre tuyau. Pas le plus petit indice permettant de mesurer l’importance du moment. On voudrait prendre son temps pour l’assimiler pleinement, mais elle ne nous dit pas lequel mérite notre attention avant qu’il ne soit trop tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de C. J. Tudor (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de C. J. Tudor
C.J. Tudor répond à la question "Si vous aviez pu écrire un livre, lequel serait-ce ?"
Retrouvez-nous sur les réseaux : Page Facebook : https://www.facebook.com/ed.Pygmalion/ Twitter : @ed_Pygmalion Instagram : @ed_Pygmalion Spotify : ed_pygmalion
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'homme craie" de C.J. Tudor.

Qui est Chloe pour Eddie ?

sa mère
sa colocataire
sa femme
sa fille

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : L'Homme craie de C. J. TudorCréer un quiz sur ce livre

.. ..