AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782259197083
222 pages
Éditeur : Plon (29/08/2002)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Tout sur ma mère ! Voilà l'autre titre que Karin Tuil aurait pu donner à son troisième roman. Une mère juive, qui plus est, racontée ici avec ses torts et ses travers par sa propre fille. Lectrice pour une maison d'édition d’œuvres érotiques, Emma a trente ans et vit sous l'emprise, la réprobation et l'autorité maternelle. Pas de hasard si son frère s'est installé à New York ? Car voilà une mère, Nina Blum, qui ne craint pas l'outrance. Législatrice et misogyne,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lorraine47
  11 juin 2016
Emma et Paul Blum ont une mère possessive, une mère juive, un peu sur le même modèle que celle d'Albert Cohen.
Difficile parcours que celui d'enfants devenus adultes mais qui resteront éternellement les petits d'une mère à l'amour dévorant.
Le roman de Karine Tuil se lit avec avidité, le rythme est relevé, les dialogues sont croustillants d'humour, en bref: une lecture agréable et distrayante sur un thème qui n'est pas nouveau mais traité de façon originale.
Du sexe féminin, une petite pépite à (re)découvrir...
Commenter  J’apprécie          350
zabeth55
  18 novembre 2013
Une caricature on ne peut plus outrée de la mère juive.
Nina Blum envahit la vie de ses deux enfants, se désespère qu'à trente ans, sa fille soit encore célibataire.
Un air de déjà vu, de déjà lu. Entre autre dans le film « Prête-moi ta main », avec Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg , ou dans le livre d'Eliette Abécassis, « Mère et fille, un roman ».
Certes, l'un date de 2006 et l'autre de 2008, donc postérieurs à celui de Karine Tuil, édité en 2002.
Mais voilà, je me suis plutôt ennuyée à cette lecture. La sensation que ça ne m'apportait pas grand-chose, une écriture fluide mais sans originalité, un style assez quelconque, l'impression de déjà connaître l'histoire.
Commenter  J’apprécie          160
mariech
  19 novembre 2011
Très beau livre qui m'a fait un peu penser à Sépharade d' Eliette Abeccassis . Emma a trente ans et est toujours célibataire au grand désespoir de sa mère , celle-ci ne jure que par le mariage pour s'épanouir , en mère juive ,caricaturale pour notre plus grand bonheur Celle -ci va donc tout mettre en oeuvre pour que sa fille se marie car il n'y a pas plus grande honte qu'une fille célibataire .Des révélations savoureuses vont se faire , des retournements de situations cocasses . Une réflexion traitée de façon humoristique sur les relations familiales , qui mine de rien nous fait réfléchir
à certains sujets tabous: la préférence absolue de certaines mères pour leur fils chéri , mais surtout la sexualité des parents .
Un roman savoureux , pour un moment de détente .
Commenter  J’apprécie          140
danigirl
  28 octobre 2012
Je n'ai pas accroché à cette histoire de famille . Pour moi c'est de l'hystérie , ou c'est trop éloigné de ma culture pour que je l'apprécie.
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  27 juin 2017
J'ai lu ce roman il y a une dizaine d'années et je n'ai pas lu de Karine Tuil depuis. Je n'ai pas du tout aimé ce roman qui donne vision trop caricaturale des relations familiales (et pas seulement de la mère juive).
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lorraine47Lorraine47   05 juin 2016
Une mauvaise mère, c'est ce qui aurait pu nous arriver de mieux.
Si elle nous avait aimés sans nous adorer, cela nous aurait suffi.
Si elle nous avait protégés sans nous isoler, cela nous aurait suffi.
Si elle nous avait donné la vie sans renoncer à la sienne, cela nous aurait suffi.
(P47)
Commenter  J’apprécie          290
mariechmariech   19 novembre 2011
Toute sa vie , elle avait anticipé les désirs de son fils , lui apportant de la nourriture avant même qu'il n'en eût manifesté l'envie , le soignant avant qu'il fût malade , l'embrassant avant qu'il en eût ressenti le besoin , le couvrant avant qu'il eût froid , lui donnant à boire avant qu'il eût soif . A quoi peut encore rêver un être qui a tout obtenu avant de l'avoir désiré ?
Commenter  J’apprécie          90
mariechmariech   19 novembre 2011
Dans sa chambre d'hôpital , elle arma un engin redoutable , le chantage affectif , qu'elle manipulait avec dextérité et dont elle vaporisait le contenu comme un gaz lacrymogène .
Commenter  J’apprécie          80
mariechmariech   19 novembre 2011
Elle envahissait mon univers .
Elle me culpabilisait .
Elle me condamnait .
C'est ainsi qu'elle m'aimait .
Commenter  J’apprécie          80
mariechmariech   19 novembre 2011
Les parents sont formés pour gérer des situations embarrassantes ; ils savent qu'un jour ou l'autre - peut-être - ils trouveront un magazine de charme sous le lit de leur fils ou un livre scabreux dans la bibliothèque de leur fille mais les enfants sont-ils préparés à découvrir la sexualité de leurs parents ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Karine Tuil (39) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karine Tuil
Qui succèdera au roman "Les Choses humaines" de Karine Tuil, lauréate du Prix Goncourt des Lycéens 2019 ? Nous en sommes à la dernière ligne droite. Après avoir rencontré et échangé avec les auteurs en lice, les lycéens ont débattu puis choisi les 6 finalistes :
"Les impatientes" de Djaïli Amadou Amal (Emmanuelle Collas) "Héritage" de Miguel Bonnefoy (Rivages) "Chavirer" de Lola Lafon (Actes Sud) "L'anomalie" de Hervé le Tellier (Gallimard) "L'enfant céleste" de Maud Simonnot (L'Observatoire) "Thésée, sa vie nouvelle" de Camille de Toledo (Verdier)
Après des délibérations en huit clos entre les membres du jury national, composé des lycéens, le lauréat sera élu et annoncé début décembre.
Créé et organisé par la Fnac et le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, sous le haut patronage de l'Académie Goncourt, le Prix Goncourt des Lycéens contient en son coeur l'essence même de l'action culturelle Fnac.
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
#GoncourtDesLyceens #PrixLitteraire #Goncourt
+ Lire la suite
autres livres classés : mère juiveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1328 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre