AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Interdit (17)

Lorraine47
Lorraine47   09 mai 2015
Son corps est un amas graisseux criblé de cellulite.Sa peau, aussi rugueuse qu'un tronc d'arbre, exhale l'odeur d'une chambre qui n'a pas été aérée depuis des semaines. De longues varices serpentent ses jambes comme une vermine grouillante. Ses seins, qu'aucun soutien-gorge ne peut plus soutenir, s' entrechoquent au niveau de son nombril. Et plus haut s' étiole son visage, fané sur lequel mes yeux se posent avec effroi.
Commenter  J’apprécie          340
Lorraine47
Lorraine47   17 mai 2015
Les nourrissons et les vieillards se comprennent à demi-mot. Placés à chacune des extrémités de la vie, ils se croisent un court instant. A peine un regard, c'est déjà fini. L'un sort d'un trou quand l'autre y tombe. (P143)
Commenter  J’apprécie          220
Lorraine47
Lorraine47   16 mai 2015
La mort est un crime contre l'Humanité, c'est pourtant la seule mesure qui ne soit pas discriminatoire. (P126)
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz
Ziliz   14 octobre 2019
Cela faisait près de trente ans qu'elle cherchait un mari - c'est une denrée rare de nos jours, les hommes ont toutes les femmes à portée de main, ils n'ont qu'à se servir, pourquoi accéderaient-ils à la propriété, la location présente de bien meilleurs avantages. Nous vivions une ère pré-messianique : les femmes consentaient à offrir leur corps sans rien exiger en échange. Les putes étaient au chômage. Personne n'avait plus aucune raison de se marier. Sauf Simone et moi. Simone, qui avait perdu sa virginité entre mes bras, souhaitait régulariser sa situation vis-à-vis de Dieu ; moi j'avais peur de vieillir seul - une épouse coûtait moins cher qu'une infirmière à domicile.
(p. 27-28)
Commenter  J’apprécie          80
Ziliz
Ziliz   14 octobre 2019
Les clients du restaurant riaient à gorge déployée. La salle ne désemplissait pas. A la fin de chaque représentation, je saluais le public, mes marionnettes encore accrochées à mes mains.
J'existais. (…)
Mais je m'égare quand je parle du succès que j'ai connu à New York grâce à mon humour juif - un humour que les nazis [dans les camps] n'avaient même pas remarqué alors qu'il était aussi visible que mon nez bosselé ou que mon sexe circoncis.
(p. 42)
Commenter  J’apprécie          60
Nemesia
Nemesia   14 mars 2015
Tous les hommes naissent libres et égaux en droit. Oui, mais le restent-ils ?
Commenter  J’apprécie          40
CSBlitaussi
CSBlitaussi   29 juin 2017
Sa bouche ressemble à la fente d'une boîte aux lettres avec ses contours tranchants et son aspect métallique; plus qu'une fois, ma langue s'y est blessée;
Commenter  J’apprécie          30
Nemesia
Nemesia   14 mars 2015
Mon Prochain m’oppresse, m’opprime. Il porte atteinte à ma liberté de mouvement, ma liberté d’expression, ma liberté de conscience. Il me déchoit de tous mes droits. Et je devrais l’aimer ! Interdisez-moi simplement de le haïr.
Commenter  J’apprécie          20
PaulMer
PaulMer   22 octobre 2018
C'est un prêtre qui m'a conseillé de choisir mon camp. (...) Il s'appelait Père Livi, ce qui était assez étonnant pour un prêtre, mais avec tous ces juifs errants, on ne sait jamais.
Commenter  J’apprécie          10
PaulMer
PaulMer   22 octobre 2018
J'ai observé le gardien du camp: j'étais juif dans son regard.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Jésus qui est-il ?

    Jésus était-il Juif ?

    Oui
    Non
    Plutôt Zen
    Catholique

    10 questions
    1178 lecteurs ont répondu
    Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre