AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266185028
384 pages
Éditeur : Pocket (16/09/2010)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Qui n'a pas rêvé d'un monde où la communication, abolissant les barrières du langage, prendrait naissance dans le regard ? Se regarder et se comprendre... Or, bizarrement, les êtres humains sont déjà universellement programmés pour vivre et partager le quotidien à travers leurs émotions, au moyen des mots, mais aussi dans le silence du regard. Comme la pensée, le corps est le messager des informations transmises par le cerveau. Chacun dispose des outils nécessaires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  02 avril 2014
Peut-être un peu compliqué comparativement à d'autres ouvrages traitant de synergologie. Par contre, c'est vraiment fascinant et ça donne envie d'en découvrir beaucoup plus sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
L’universalité du langage du corps s’est constituée progressivement entre l’apparition de la bipédie, il y a environ sept millions d’années, et celle du langage parlé, il y a trente-cinq mille ans. Cette période de temps est tellement étendue que la substance même du langage du corps a eu le temps de devenir composante du capital génétique constitutif de notre hominisation. Nous n’en sommes pas à nous demander si telle personne habitant Manhattan fait bien les mêmes gestes lorsqu’elle parle à ses enfants que telle autre vivant dans une case en Nouvelle-Guinée. S’ils sont tous deux des êtres humains c’est que dans l’ordre de leur capital génétique commun qui a commencé à se constituer il y a sept millions d’années – à moins que ce ne fût il y a 350 millions d’années, au moment où est apparu le premier cerveau comme tel – ils ont tous les deux acquis le bagage nécessaire à se reconnaître et à se comprendre s’ils se rencontrent. Et de fait, s’ils se rencontrent, ils se reconnaissent et se comprennent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
Le langage non verbal est essentiel à chaque étape de la vie. Dès la naissance, le médecin qui se penche sur le nouveau-né pour l’observer est à la recherche d’informations non verbales. Il vérifie par exemple la couleur de sa peau, qui rosit au moment où ses poumons s’emplissent d’air pour la première fois, ses signes vitaux, qui le renseignent sur son état de santé, etc. Plus tard, à l’école, sur quoi se fie-t-on le plus souvent pour dire de tel enfant qu’il a «l’air intelligent»? Dans un autre ordre d’idées, comment les amoureux se choisissent-ils, si ce n’est sur des critères en grande partie et presque totalement non verbaux? Et, lorsqu’ils passent une entrevue pour un emploi, les hommes ne se rasent-ils pas, les femmes ne se maquillent-elles pas? Ils savent que la première impression est d’ordre non verbal et qu’elle met un temps démesuré à se dissiper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
Les rats de Rosenthal et l’effet pygmalion

L’importance du langage non verbal n’est pas exploitée ou presque, pourtant son impact réel dans la communication quotidienne a été mesuré scrupuleusement par Robert Rosenthal, un chercheur américain, et personne depuis ne peut l’ignorer6. Concrètement, il a expliqué à ses étudiants que pour les besoins d’une expérience il avait sélectionné deux populations de rats: de vulgaires rats et d’autres d’une lignée supérieurement intelligente. En réalité, les rats étaient rhésus, c’est-à-dire cérébralement identiques. Il demanda aux étudiants d’entraîner les animaux pour les faire traverser un labyrinthe. Ce qui devait arriver arriva. Ceux désignés comme les plus intelligents réussirent à traverser le labyrinthe plus vite que les autres! Rosenthal, soucieux de comprendre, se mit alors à observer mieux, non pas les rats bien sûr, mais les étudiants. Il vit que ces derniers se montraient plus attentifs, plus empathiques, plus affectueux avec les animaux dits intelligents, et de fait, les rats les plus choyés étaient aussi les plus sereins. Guidés inconsciemment par le regard baigné d’attention des expérimentateurs, ils réussissaient mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
Les émotions tiennent une place fondamentale dans nos vies d’êtres humains. Elles sont à l’origine de toutes nos décisions mais sont paradoxalement largement ignorées par la science traditionnelle. C’est d’autant plus étonnant qu’elles ont un atout formidable sans équivalent dans le monde des sciences humaines: elles se voient! Les émotions sont concrètes et peuvent être mesurées et décrites. Elles s’incarnent sur le corps de l’être humain et le transforment. C’est d’ailleurs pour cela que nous parlons de «langage du corps». À cette locution populaire la communauté des idées préfère souvent l’expression «langage non verbal», plus aseptisée. En réalité, ces deux expressions s’éclairent l’une l’autre, l’une incluant l’autre, pour contribuer à une meilleure lecture de l’humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
Mais le langage du corps c’est encore autre chose. Il ne faut pas oublier la dimension préverbale. Avant de parler, en situation d’échange, une partie du cerveau épouse, et ce de façon inconsciente, les positions corporelles de l’interlocuteur9! C’est grâce à ce mécanisme que nous éprouvons naturellement de l’empathie et que nous nous adaptons à l’autre. La découverte de l’existence de la zone cérébrale responsable de ce phénomène, dans le cortex gauche, date de moins de 15 ans. Elle fonde la toute-puissance du langage du corps en démontrant que l’être humain est armé d’un dispositif lui permettant de comprendre l’autre simplement en le regardant. Lire le langage du corps de l’autre c’est décoder ses émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Communication non-verbaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
341 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre