AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Stéphane Carn (Traducteur)
EAN : 9782709629416
328 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (14/01/2009)
2.33/5   6 notes
Résumé :
Le juge Mason se réveille chaque matin avec le sentiment d’avoir été plus gâté par le destin que ses contemporains. Jusque-là tout semblait lui sourire, sur tous les plans. Après une brillante carrière d’avocat criminaliste, voilà neuf ans qu’il a cessé de plaider pour siéger à la cour d’appel de Kindle County.
Pourtant, confronté à une décision délicate à prendre dans une affaire de viol particulièrement odieuse et ambiguë, le juge Mason se prend à douter d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Derfuchs
  19 juin 2020
Ghrrrrrrr!
Je me suis bien fait avoir et pourtant, c'est vrai, promis, juré, craché je ne lirai plus les 4èmes de couverture et bien si, il a fallu et quel gâchis ! Pensez un avocat le Turow, une histoire de juge, j'aime le polar juridique façon Grisham, seulement n'est pas Grisham qui veut n'est ce pas ?
Une erreur, une nullité grave et du remplissage, du remplissage en veux-tu, en voilà. Au début on se dit, tiens c'est du gros caractère tant c'est aéré, que nenni, du rembourrage, 300 pages pour allez, 15 pages de lectures en serrant un peu... Bon j'exagère, mais pas tellement, l'intrigue nulle et non avenue, de l'eau de rose, rien, des états d'âme, faut faire autre chose mon gars, un juge ça prend des décisions, ça fait pas du pile ou face, c'est blanc ou noir, jamais gris !
Bien tout est dit, il y a dans la littérature beaucoup d'autres bouquins pour se donner la peine de lire celui-ci. Errare humanum est. Je ne recommencerai pas ! du moins pas avant la prochaine fois...

Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          304
BMSierre
  14 juillet 2009
Ce roman traduit d'une manière magistrale les états de conscience d'un juge qui doit appliquer la loi et surtout trancher en dernière instance, lorsqu'il y a un doute dans la manière de l'interpréter. le côté thriller manque un peu d'ossature et le dénouement est inattendu mais peu plausible. M.B.
Commenter  J’apprécie          40
Ikramy
  17 mars 2017
Ghrrrrrrrrrrrrrr
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2020
Les escrocs
fortunés que George défendait dans son cabinet privé pouvaient parfois perdre
leur sens de l’humour, eux aussi, en découvrant que les milliers de dollars qu’ils
avaient engloutis pour leur défense n’avaient réussi qu’à les mener en taule. Même
à son poste actuel, il peut lui arriver d’avoir affaire à des plaideurs récalcitrants,
mais aucun de leurs messages au vitriol n’avait entraîné de plus grave
inconvénient pour George que de se faire fusiller du regard par ces ex-clients,
quand il les reconnaissait au fond d’une salle d’audience où ils
comparaissaient après avoir été à nouveau arrêtés.

Le côté froid et aseptisé des communications de n°1 les rend
nettement plus difficiles à ignorer. Ses messages ne sont jamais signés, à la différence
de tous ceux que George a reçus au fil des années, et dont les auteurs, par
ailleurs brouillons et imprévisibles, semblaient toujours tenir à s’identifier
clairement, pour mieux se rappeler à son bon souvenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2020
George voulait devenir juge à cause de l’importance sociale de la fonction. Il voulait se voir confier la noble mission d’incarner la conscience de la communauté, d’être le garant de la loi et de ses traditions, sanctifiées par des siècles d’usage.
Si ses responsabilités lui pèsent parfois, il ne regrette presque jamais de les avoir assumées. Mais à présent, il se contente de répondre à Marina d’un
hochement de tête prudent, conformément à l’étiquette, comme si c’était son devoir de réserve qui l’empêchait de s’en expliquer davantage, et non l’état de confusion et de doute où il se débat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2020
Il estime qu’en tant que juge sa mission consiste avant tout à dissiper toute ambiguïté quant au sens des termes employés par les législateurs. Dans d’autres circonstances, il serait peut-être intervenu dans le débat pour souligner ce point mais, tout bien considéré, il lui paraît préférable de garder ses distances dans cette affaire. Sans compter qu’il n’est jamais facile de glisser une telle remarque dans le feu de l’action, quand on siège au côté d’un Nathan Koll.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2020
D’expérience, les paranoïaques sont les correspondants que George serait le
plus enclin à craindre – ceux qui attaquent en étant persuadés de se
défendre. Mais un individu doué de toute sa raison et fermement résolu à
commettre un crime s’abstient d’envoyer des menaces, tout bonnement parce que
ça ne peut que lui compliquer la tâche, en rendant les représailles plus
difficiles à exercer.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2020
En matière d’énigme criminelle, la réponse la plus évidente
est souvent la meilleure. En général, c’est le mari jaloux qui a tué son ex-femme,
et c’est l’employé licencié qui a saboté les tuyaux de son ex-usine. Mais le
juge hésite à croire qu’un type capable d’imposer silence à ses témoins à coup
de barre de fer aille s’encombrer de telles subtilités psychologiques.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : loisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2119 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre