AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Hélène Hervieu (Traducteur)
EAN : 9782749912028
323 pages
Michel Lafon (11/03/2010)
2.64/5   18 notes
Résumé :
Inquiet, le proviseur d’un lycée prévient son ami Andersson, le chef de la police criminelle de Göteborg, qu’un de ses enseignants – le professeur Jacob Schyttelius – manque à l’appel. Alerté, Andersson part avec l’inspecteur Irène Huss dans un cottage éloigné au sud de la Suède où habite le professeur. Là-bas, il découvre le corps sans vie de Jacob Schyttelius, assassiné d’une balle dans la tête. Et quand ils viennent annoncer cette tragique nouvelle aux parents de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Doudaminou
  11 février 2013
C'est la deuxième enquête d'Irène Huss après « Un torse dans les rochers ». A ce titre, on retrouve plus ou moins la même forme pour l'enquête (un commissariat avec une hiérarchie qui donne les ordres, une équipe entière qui travaille sur l'affaire, des réunions…) ainsi que les mêmes protagonistes : ses jumelles et son mari cuisinier mais aussi ses collègues. Autant de personnages auxquels on est attachés et qui ont réellement une personnalité même si pour la plupart leur rôle est minime et qu'ils ne servent en général qu'à faire vivre les différents environnements dans lesquels évolue Irène (maison, commissariat…). Comme pour le précédent, on a l'impression que l'auteure insère sa vie et ses propres inquiétudes de mère dans ce roman. Ainsi, elle s'inquiète pour ses filles qui sont adolescentes, dans leurs premiers émois amoureux, qui s'approchent de l'anorexie. Si ça donne un coté réaliste à l'histoire, ces apartés sont parfois trop long, inintéressants et ne semblent surtout pas influer sur les capacités d'Irène à enquêter.
J'ai eu du mal à entrer dans ce livre qui semble ne pas avancer, comme si la complexité de l'énigme nécessitait une mise en place longue et précise des décors, des personnages. Pourtant, l'histoire n'est pas si compliquée que ça si ce n'est la profusion de personnages qui nous sont presque tous présentés d'un coup. Comme on peut s'y attendre, un lecteur français se trouve rapidement perdu lorsqu'on lui envoie une vague de six ou sept noms suédois. de plus, certaines déductions semblent surgir de nulle part, tout comme certaines pensées d'Irène qui sont on ne peut plus étranges. Par exemple, elle est surprise que son chef puisse avoir des cousins, des amis ou encore que l'ex-femme de la victime ait encore du mal à en parler alors qu'elle est décédée de mort violente depuis seulement une semaine…
Au-delà de la forme, l'histoire part très bien : trois meurtres violents (dont celui d'un pasteur), des symboles satanistes retrouvés sur les écrans d'ordinateurs (et donc des coupables tout trouvés) alors que la communauté religieuse semble particulièrement mystérieuse et que la dernière survivante de la famille assassinée est injoignable. Mais les interrogatoires sont incroyablement longs pour un résultat minime, les recherches sur les adorateurs du diable n'avancent à rien et pendant tout ce temps le lecteur est baladé d'un personnage accusé à un autre avec la sensation d'avancer et de reculer en permanence. A cela s'ajoute le fait qu'une enquête secondaire peu intéressante a lieu en même temps, sans lien apparent avec la première ce qui embrouille le lecteur.
En revanche, à partir des deux tiers l'histoire s'emballe et commence à devenir passionnante. Les indices tombent les uns après les autres, les avancées et déductions s'enchainent tandis que les mystères se dévoilent peu à peu avant un final particulièrement étonnant et inattendu. Je pense d'ailleurs que sa fin est le véritable point positif de ce roman. Elle m'a surpris et donné le sentiment de ne pas m'être forcé à lire jusqu'au bout pour rien.
Pour conclure, les fans de romans nordiques qui recherchent du suspense ou cette sensation d'oppression que l'on trouve chez Stieg Larsson ou Camilla Lackberg peuvent passer leur chemin. Ce roman semble long tant il n'avance à rien. le thème du satanisme, de la religion et des pratiques occultes qui semble prometteur dans les premières pages est trop peu et mal exploité voir parfois parodique. Seul le final vaut vraiment le détour, c'est d'ailleurs lui qui justifie ma note.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cormorobin
  16 mars 2014
Cette enquête mène Irène Huss dans les secrets de la famille assassinée. Comme souvent dans ce type d'intrigue, le récit nous amène pas à pas à la découverte de ce qui était très enfoui. Ce n'est pas très original, car ce type de roman est assez fréquent, mais c'est solidement charpenté.
A ce jour, seuls trois livres de la série ont été traduit en français.
Pas très joyeux, mais j'ai passé un bon moment.
Commenter  J’apprécie          20
Melperry
  20 septembre 2012
Bon dénouement, bon début, mais au milieu, on s'ennuie. L'auteur nous fait clairement patienter avec d'autres enquètes sans intérêt et sans lien, et traine sur les rencontre entre Irène Huss et son homologue anglais Glen sans que cela approte vraiment quelque chose au récit. Il y a beaucoup de scènes de repas qui nous en disentu n peu sur la culture de la suède et de l'angleterre multiethnique, mais c'est un peu cliché aussi.
Un avis mitigé donc. D'autres livres de la série doivent sûrment être meilleurs.
Commenter  J’apprécie          10
ivredelivres
  19 septembre 2010
L'attrait pour les polars nordiques m'a porté vers celui ci mais c'est raté.
Pourtant cela aurait pu être pas mal, l'auteur brosse une peinture d'une Suède rurale encore très imprégnée de religion, de tabous et cela partait bien mais il y a un manque de dynamisme qui endort, c'est un peu mièvre, les personnages manquent de densité et puis, à part l'héroïne Hélène Huss, tout lecteur connait la solution bien avant la fin du roman. Bref vous pouvez vraiment vous en passer.
Lien : http://asautsetagambades.hau..
Commenter  J’apprécie          30
Sophia67
  10 juin 2017
Long, passages ennuyeux qui n'ont aucun rapport avec l'intrigue. Déçue.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DoudaminouDoudaminou   11 février 2013
Les victimes ont toutes les deux reçu au moins une balle à bout portant dans le front. On n'obtient pas un joli petit trou en tirant sur quelqu'un entre les deux yeux avec un gros calibre. L'arrière du crane a été arraché, et ils sont morts sur le coup. Aucun signe de lutte. Si l'on se fonde sur les blessures, le fusil retrouvé sous le lit est probablement l'arme du crime. Il n'y avait aucune empreinte digitale dessus, le meurtrier devait porter des gants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CormorobinCormorobin   16 mars 2014
Irène promit de faire de son mieux.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : satanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2417 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre