AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabrice Pointeau (Traducteur)
EAN : 9782264064066
600 pages
Éditeur : 10-18 (11/06/2020)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.8/5 (sur 343 notes)
Résumé :
Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année.
Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l'esprit et un régal de lecture.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assass... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (128) Voir plus Ajouter une critique
CasusBelli
  28 février 2020
Quelle expérience de lecture ! J'ai apprécié cette sensation de lire quelque chose de nouveau et qui ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire précédemment.
Pour un premier roman, Stuart Turton place la barre très haut (Lauréat du prix Costa Award en passant...). Cela dit, je ne vais même pas tenter de résumer l'intro de ce livre déjà très succincte sur Babélio, car le spoiler ne serait pas facile à éviter.
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée et notre personnage principal va devoir trouver l'identité de l'assassin à tout prix, il a une journée pour y arriver, à partir de là, en dire plus serait déjà en dire trop si l'on veut savourer pleinement cette énigme.
Si vous aimez la campagne anglaise, les manoirs, les cottages et les ambiances victoriennes, c'est déjà un bon pré-requis, ajoutons l'arrogance des nobles vis-à-vis de la "valetaille", la méchanceté qui se cache derrière l'étiquette et les faux-semblants. le rendu d'un certain monde est parfaitement exprimé.
Côté ressenti, imaginez un immense cluedo ou tout le monde ou presque est suspect, un cluedo ou en entrant dans la véranda pour savoir si le colonel Moutarde ne s'est pas fait tuer avec le couteau, vous recevez un coup de chandelier sur la tête.
Si vous aimez les ambiances délétères vous allez vous régaler.
Je précise qu'il s'agit d'un récit à la première personne, et j'ajoute que les personnages sont très bien dessinés et diablement authentiques dans leurs expressions.
Les méandres de cette énigme sont hors norme et j'insiste, ne vous laissez pas spolier !
Si vous avez la chance, comme moi d'adhérer à cette histoire teintée de fantastique, vous serez pris sans espoir de retour, car savoir va devenir une obsession et les nombreux rebondissements vont vous rendre fou c'est une certitude !
Mais surtout si j'ai vraiment aimé le tout, c'est que j'ai été bluffé par la maîtrise de l'auteur qui ne fera aucune fausse note dans une partition d'une extrême complexité, à l'arrivée tout se tient, tout est carré et c'est ce qui rend l'ensemble impressionnant et me fait dire que c'est un bouquin que je vais conseiller à mon tour. Je remercie donc chaleureusement Mahfoud et Angela pour ce conseil avisé et ce bon moment de lecture.
PS: Lu en format numérique, je n'ai pas eu accès à la 4ème de couverture qui semble en dire un peu plus, et notamment un élément que je n'évoque pas du tout ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9025
La_Bibliotheque_de_Juju
  15 juin 2019
Je guette ce livre depuis un moment. J'attendais sa sortie avec impatience.
Je trouvais la couverture sublime et le résumé m'intriguait au plus haut point!
J'ai donc plongé dans ce roman policier hors du commun et il faut dire qu'il m'a presque donné des migraines, le bougre. Il faut bien tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de vouloir expliquer ce livre ! Je tente le coup !
Disons le tout de suite, je pense que ce roman, véritable ovni du genre, ne plaira pas à tout le monde ! On aime ou on déteste !
Perso, et bien, j'ai adoré ! Je suis entré dans ce récit captivant et labyrinthique avec une vraie délectation !
« Mixez Agatha Christie, Downtown Abbey et Un Jour sans Fin … » au dos du livre résume complètement l'ambiance !
Construit de manière très intelligente, on plonge dans une enquête dans un univers à la Agatha Christie, oui mais sous acide !
En effet, dans ces pages, rien n'est classique et le lecteur doit s'accrocher pour accepter le postulat de départ. En effet, pour tenter de résumer et vous donner une petite idée, Evelyn Hardcastle ca être assassinée à sept reprises et le « héros » de cette histoire va revivre la même journée à travers différents protagonistes (et suspects) du meurtre …
Une fois lancé, je n'ai pu m'arrêter et cette idée m'a parue brillante. Voir des bribes des événements à travers un des protagonistes, puis le revivre avec un autre, entraîne révélations et suspense, une vraie bonne idée ! La psychologie des personnages est poussée et le héros en devient très attachant.
On a affaire à un roman policier à énigmes, véritable Cluedo captivant, mais teinté d'un fantastique qui permet surtout une lecture complètement jubilatoire ! Immense puzzle dont je me suis bien amusé à retrouver les pièces, je n'ai pas boudé mon plaisir !
A réserver aux lecteurs qui aiment se prendre la tête et aiment qu'un livre les bouscule dans leurs petites habitudes ! Ils ne seront pas déçus.
Les autres risquent bien de passer à côté …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          707
DavidG75
  29 juillet 2020

Cinq heures du mat' j'ai des frissons
Je claque des dents et bu trop de bourbon
Seul dans ce bois, smoking tout froissé
C'est l'inconnue, me suis-je saoulé ?
Je perds la tête et trop fait la fête
A me retrouver dans ce bois mouillé
Même pas d'Kleenex et d'bouteilles vides
J'suis tout seul, tout seul, tout seul
Pendant qu'on m'espionne par derrière
Je sens que je vais devoir faire ma prière
Clac je l'entends qui veut pas s'faire pécho
Cette jolie brune qui court vers l'eau
Je stérilise, les arbres qui dansent
L'alcool ça grise et ça commence
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
Ça va être une drôle de journée
Et à c'moment-là, qu'est-ce que vous avez fait ?
J'crois qu'j'suis retourné au manoir
(Chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est !)
La sortie est au bout
(La sortie on s'en fout, chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est)
(Les indices qui brillent) qu'est-ce qu'ils ont à m'dire, les indices ?
Dix heures du mat' faut qu'j'trouve à boire
Liqueur forte ou café noir
J'm'regarde dans le miroir, y'a rien à voir
Je serre les fesses, y'a tout qui m'stresse
« Ce n'est pas moi dans ce corps »
Je crie très fort. On m'a jeté un sort
J'vais devoir chercher qui l'a tuée
Ah qui c'est qu'a fait ça, qui c'est ?
Tout près d'ma chambre y'a le boudoir
Je pousse la porte et je vais m'asseoir
Trois, quatre invités notables
Tapent la causette autour de la table
Toute seule au bar dans un coin noir
Une brune cuivrée sirote son thé
Elle m'dit « on sort ? » ça sent la mort
Elle m'dit « vous trouverez ? » j'lui dis « j'vais essayer »
Et vous avez fait comment ?
J'ai recommencé la journée…
Ah, et une certaine Anna m'a bien aidé
(Chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est !)
Que d'pression dans le noir
(Personne te pousse à la croire, chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est)
Les gens ont d'ces secrets
Tous sont des suspects !
Trois heures l'aprem', les écuries
Je cherche le fusil
Je fouille ses poches
Je sais c'est moche
Son sourire rouge, son corps qui bouge
Elle va mourir le coeur brisé
Mais qui l'a tuée ?
Peut-être avec le poison dans le petit salon ?
Ses ongles m'accrochent « raté, tant pis »
La journée finie, on recommence aujourd'hui
Seul depuis le début va falloir trouver
Peut-être dans le cottage du jardinier ?
Cet assassin c'est un malin
Avec le revolver dans le cimetière ?
La mort au rat dans la véranda ?
Minuit, c'est l'heure. On relance le minuteur
Et vous vous souvenez vraiment pas de c'qui s'est passé ?
Non, vraiment pas
(Chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est !)
L'valet d'pied veut la tuer
(l'valet d'pied, quelle pitié, chacun cherche, cherche, cherche qui elle est, est, est)
Mon Dieu, le couteau à steak
Je crois, dans la bibliothèque
J'essaye de me sauver dans le matin gris
C'est pas possible, c'est pas fini
Je cherche en vain la solution
Peut-être le hangar à bateaux
Ou la salle de billard, avec du curare
Ou le poignard, dans le placard
Huit hôtes différents pour trouver
Et recommencer la même journée

Onze heures du soir j'ai des frissons
Je crois que j'approche d'la solution
Seul dans ce bois, smoking tout froissé
C'est l'inconnue, mais j'vais trouver
Je sauve ma tête, fini la fête
Les masques tombés, qui va gagner ?
Même pas d'Kleenex et d'bouteilles vides
J'suis tout seul, tout seul, tout seul
Pendant qu'on m'espionne par derrière
Je sens que je vais devoir faire ma prière
Clac je l'entends qui veut pas s'faire pécho
Cette jolie brune qui court vers l'eau
(librement inspiré de « Chacun fait c'qui lui plait », de Chagrin d'amour)
--

Si vous êtes fan de Cluedo, ce livre est fait pour vous !
Si vous êtes fan d'Inception ou de Shutter Island, ce livre est fait pour vous !
Si vous êtes fan d'Hotel California, ce livre est fait pour vous !
Si vous êtes fan de Miss Marple ou d'Hercule Poirot, ce livre est fait pour vous !
Si vous aimez les intrigues policières bien ficelées, ce livre est fait pour vous !
Le moins que l'on puisse dire, c'est que Stuart Turton a une imagination débordante… Il aura mis trois ans pour peaufiner son premier roman. Et c'est une belle réussite !
Invité à un bal masqué donné à Blackheath House, Aiden Bishop va disposer d'une journée entière pour découvrir qui va assassiner Evelyn Hardcastle. Une seule journée, où Aiden fera ce qui lui plaira de faire… à moins que tout ne soit qu'éternel recommencement !
Pourquoi ? Et pourquoi Aiden Bishop ?
Plongez dans cette ambiance très Downton Abbey pour le découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4016
LePamplemousse
  25 juin 2019
Un homme se réveille dans une forêt, il est blessé et amnésique, mais il ne va pas avoir le temps de s'appesantir sur son sort, il va devoir résoudre un meurtre qui n'a pas encore eu lieu.
Dis comme ça, ça n'a pas l'air simple. En fait, les éléments sont amenés les uns après les autres et on comprend bien le déroulement de l'histoire, même si celle-ci semble complexe.
En effet, le protagoniste principal va revivre plusieurs fois la même journée, mais à chaque fois, il sera dans le corps d'une personne différente et sa mission sera toujours la même : identifier le coupable de meurtre d'Evelyn Hardcastle.
Je me suis plongée avec délice dans ce roman peu commun. J'ai adoré me balader dedans sans rien savoir à l'avance, sans plan établi, on est vraiment dans la peau du héros qui ne sait rien du tout, qui découvre des bribes d'informations chaque jour et doit les assembler les unes aux autres dans le but de reconstituer le puzzle.
Qui est-il lui-même, pourquoi est-ce à lui de résoudre le crime et surtout qui est cette fameuse Evelyn ?
Tout nous sera révélé en temps voulu, pas de frustration à ce niveau.
Un très grand moment de plaisir, avec une fin qui ne déçoit pas. Pour ceux qui ont dévoré tous les Agatha Christie et qui adorent les romans à énigmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
florencem
  05 juin 2019
Cela faisait très longtemps que je n'avais pas été autant happée par une histoire. Et cela fait un bien fou ! Surtout lorsqu'on enchaîne des lectures pas très stimulantes. Les sept morts d'Evelyn Hardcastle ont été pour moi une découverte pittoresque, intelligente et prenante. J'ai eu du mal à lâcher ma lecture tellement je me suis prise au jeu.
J'avais sélectionné ce roman sur NetGalley il y a un petit moment. Tout ce dont je me souvenais lorsque j'ai commencé ma lecture, c'était que le résumé m'avait énormément plu et que j'avais hâte de le commencer. Pour le reste... mystère, mystère. J'ai donc commencé l'histoire de Stuart Turton dans le brouillard le plus complet et ce n'est pas le début de l'intrigue qui m'en a fait sortir ! Et pourtant, j'étais déjà prise au piège. Parce que je voulais savoir. Pas seulement qui était le meurtrier d'Evelyn, mais aussi qui était notre héros et pourquoi et pour quelles raisons se trouvait-il là ?
Tout est construit de façon très intelligente. La complexité du récit en est d'ailleurs sublimée. Je suis bluffée, encore maintenant d'ailleurs, de voir combien tout tient debout alors que le meurtre que l'on cherche à résoudre à de multiples ramifications, que tout le monde semble coupable et qu'en plus de cela, l'univers dans lequel on se trouve à ses propres règles. C'est grisant. Je me suis sentie perdue, et en même temps enivrée par toutes ces informations, tous ces secrets, toutes ces incertitudes. L'auteur décortique son intrigue sous les yeux du lecteur et le rend de plus en plus affamé. J'ai été de surprises en surprises sans pour autant trouver l'ensemble trop tiré par les cheveux. J'avais des soupçons qui ont été foulés sans ménagement, et il est assez rare que je reste dans le flou aussi longtemps avec ce genre littéraire.
Le génie de Stuart Turton réside aussi dans son choix, plutôt pittoresque, de faire de notre héros une âme qui va élucider le meurtre à travers les regards d'autres protagonistes. La nature humaine est ici décortiquée, mise à nue sans scrupule, utilisée pour modeler l'intrigue. On oscille entre dégoût, espoir, petits bonheurs, horreur, manipulation, intelligence, audace, déchéance... On s'attache à Aiden, mais aussi à ses hôtes. Certains m'ont émue, d'autres dégoûtée mais Aiden arrive à faire ressortir en chacun d'eux quelque chose d'unique. Son duo avec Anna est aussi tout en nuances. J'aime cette dualité constante entre confiance et défiance. On ne sait pas sur quel pied danser, et l'on voit aussi que l'être humain est capable du pire, mais aussi qu'il peut changer. Il y a pas mal de passages qui sont dures, mais en fin de compte, on ne perd pas espoir en l'humanité, bien au contraire. Il y a un message fort et sur lequel méditer.
La fin m'a assez décontenancée, mais dans le bon sens du terme. J'avais des doutes sur un personnage en particulier, certes, mais je ne m'attendais pas à ce revirement. C'était très bien joué. Et encore une fois, il y a cette humanité qui resplendit. Un vrai délice. Si bien que je n'aurais pas craché sur un petit peu plus de matière. J'entends par là que même si la fin est très bien comme cela, j'aurais aimé connaître l'après. En grande partie parce que je me suis très attachée à Aiden et Anna. J'espère sincèrement que Stuart Turton continuera à écrire de si passionnantes histoires dans l'avenir et qu'il saura encore me surprendre et m'enchanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
laliiielaliiie   31 juillet 2020
Il m’a fait tellement peur, la simple suggestion de la présence du valet de pied suffisant à paralyser même Derby, un homme pourtant capable de donner un coup de poing au soleil sous prétexte qu’il l’a brûlé.



Chapitre 29
Commenter  J’apprécie          40
ThrinecisThrinecis   29 juillet 2020
Il fait jour derrière la fenêtre, ma bougie est depuis longtemps éteinte et le feu n'est plus que cendres. Mon vague souvenir d'avoir été le majordome prouve que je me suis assoupi après la visite de Gold, mais je ne m'en souviens pas. L'horreur de ce qu'il a enduré - ce que je vais devoir bientôt endurer - m'a fait tourner en rond jusqu'au matin.
Ne sortez pas de la calèche.
C'était un avertissement et une supplication. Il veut que je change le déroulement de la journée, et si c'est exaltant, c'est aussi perturbant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DavidG75DavidG75   29 juillet 2020
Si ce n’est pas l’enfer, le diable prend à coup sûr des notes
Commenter  J’apprécie          190
manonlitaussimanonlitaussi   09 juin 2019
19 ans après la mort de leur fils, Mme et M. Hardcastle invitent dans leur demeure exactement les mêmes invités que le soir du meurtre, dont leur fille Evelyne dont notre narrateur doit empêcher le meurtre. Si vous aimez l’ambiance British, gentlemen, château au sein duquel on cherche un coupable, énigmes et mystères surtout arrêtez vous sur ce livre.
Je me suis lancée dans la lecture sans savoir ce qui m’attendait, juste en faisant confiance à l’édition sonatine. La surprise de la découverte de l’histoire a, en grande partie, contribué à mon attachement à ce livre et au plaisir que j’ai eu à le lire, le découvrir. Je m’efforce, donc, de ne surtout rien dévoiler pour ne pas vous ôter toutes les interrogations qui ont rendu ma lecture addictive et mystérieuse. Il m’a fallu du temps pour m’adapter à la lecture tant le rythme est soutenu, la construction saccadée et déroutante avec des bons de personnages en personnages mais également dans le temps. Le genre de livre pas confortable malgré la demeure luxueuse dans laquelle on se trouve car on ne peut anticiper le prochain pas. Mais une fois qu’on a pris quelques points de repères on s’y accroche fermement pour suivre. Ce qui fait tenir est l’essence même du thriller et du polar ici, l’interrogation. Et ce durant toute la lecture. Il y a tellement de subtilité, de détails que j’aurai plaisir à relire le livre maintenant que je connais la fin. Un peu contradictoire pour un polar mais très impressionnant comme performance. Chapeau bas pour l’originalité de l’idée même, de la finesse de la construction, le soucis du détail, de l’indice bien placé et des touches d’ironie so british.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
letilleulletilleul   05 juillet 2019
C'est le souvenir d'Anna qui me pousse à faire le premier pas. Elle a perdu la vie à cause de ses trente secondes d'indécision, et maintenant j'hésite de nouveau. Ravalant ma nervosité, j'essuie la pluie de mes yeux et traverse la pelouse, gravissant les marches en ruine qui mènent à la porte d'entrée. Une chose terrible s'est produite dans la forêt, une chose qui peut toujours être punie si j'arrive à réveiller les habitants de cette demeure.
Malheureusement je n'y parviens pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Video de Stuart Turton (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stuart Turton
Vidéo de Stuart Turton
autres livres classés : boucle temporelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..