AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355847266
Éditeur : Sonatine (16/05/2019)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 103 notes)
Résumé :
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu'il n'est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d'Evelyn Hardcastle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  15 juin 2019
Je guette ce livre depuis un moment. J'attendais sa sortie avec impatience.
Je trouvais la couverture sublime et le résumé m'intriguait au plus haut point!
J'ai donc plongé dans ce roman policier hors du commun et il faut dire qu'il m'a presque donné des migraines, le bougre. Il faut bien tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de vouloir expliquer ce livre ! Je tente le coup !
Disons le tout de suite, je pense que ce roman, véritable ovni du genre, ne plaira pas à tout le monde ! On aime ou on déteste !
Perso, et bien, j'ai adoré ! Je suis entré dans ce récit captivant et labyrinthique avec une vraie délectation !
« Mixez Agatha Christie, Downtown Abbey et Un Jour sans Fin … » au dos du livre résume complètement l'ambiance !
Construit de manière très intelligente, on plonge dans une enquête dans un univers à la Agatha Christie, oui mais sous acide !
En effet, dans ces pages, rien n'est classique et le lecteur doit s'accrocher pour accepter le postulat de départ. En effet, pour tenter de résumer et vous donner une petite idée, Evelyn Hardcastle ca être assassinée à sept reprises et le « héros » de cette histoire va revivre la même journée à travers différents protagonistes (et suspects) du meurtre …
Une fois lancé, je n'ai pu m'arrêter et cette idée m'a parue brillante. Voir des bribes des événements à travers un des protagonistes, puis le revivre avec un autre, entraîne révélations et suspense, une vraie bonne idée ! La psychologie des personnages est poussée et le héros en devient très attachant.
On a affaire à un roman policier à énigmes, véritable Cluedo captivant, mais teinté d'un fantastique qui permet surtout une lecture complètement jubilatoire ! Immense puzzle dont je me suis bien amusé à retrouver les pièces, je n'ai pas boudé mon plaisir !
A réserver aux lecteurs qui aiment se prendre la tête et aiment qu'un livre les bouscule dans leurs petites habitudes ! Ils ne seront pas déçus.
Les autres risquent bien de passer à côté …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          545
LePamplemousse
  25 juin 2019
Un homme se réveille dans une forêt, il est blessé et amnésique, mais il ne va pas avoir le temps de s'appesantir sur son sort, il va devoir résoudre un meurtre qui n'a pas encore eu lieu.
Dis comme ça, ça n'a pas l'air simple. En fait, les éléments sont amenés les uns après les autres et on comprend bien le déroulement de l'histoire, même si celle-ci semble complexe.
En effet, le protagoniste principal va revivre plusieurs fois la même journée, mais à chaque fois, il sera dans le corps d'une personne différente et sa mission sera toujours la même : identifier le coupable de meurtre d'Evelyn Hardcastle.
Je me suis plongée avec délice dans ce roman peu commun. J'ai adoré me balader dedans sans rien savoir à l'avance, sans plan établi, on est vraiment dans la peau du héros qui ne sait rien du tout, qui découvre des bribes d'informations chaque jour et doit les assembler les unes aux autres dans le but de reconstituer le puzzle.
Qui est-il lui-même, pourquoi est-ce à lui de résoudre le crime et surtout qui est cette fameuse Evelyn ?
Tout nous sera révélé en temps voulu, pas de frustration à ce niveau.
Un très grand moment de plaisir, avec une fin qui ne déçoit pas. Pour ceux qui ont dévoré tous les Agatha Christie et qui adorent les romans à énigmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
florencem
  05 juin 2019
Cela faisait très longtemps que je n'avais pas été autant happée par une histoire. Et cela fait un bien fou ! Surtout lorsqu'on enchaîne des lectures pas très stimulantes. Les sept morts d'Evelyn Hardcastle ont été pour moi une découverte pittoresque, intelligente et prenante. J'ai eu du mal à lâcher ma lecture tellement je me suis prise au jeu.
J'avais sélectionné ce roman sur NetGalley il y a un petit moment. Tout ce dont je me souvenais lorsque j'ai commencé ma lecture, c'était que le résumé m'avait énormément plu et que j'avais hâte de le commencer. Pour le reste... mystère, mystère. J'ai donc commencé l'histoire de Stuart Turton dans le brouillard le plus complet et ce n'est pas le début de l'intrigue qui m'en a fait sortir ! Et pourtant, j'étais déjà prise au piège. Parce que je voulais savoir. Pas seulement qui était le meurtrier d'Evelyn, mais aussi qui était notre héros et pourquoi et pour quelles raisons se trouvait-il là ?
Tout est construit de façon très intelligente. La complexité du récit en est d'ailleurs sublimée. Je suis bluffée, encore maintenant d'ailleurs, de voir combien tout tient debout alors que le meurtre que l'on cherche à résoudre à de multiples ramifications, que tout le monde semble coupable et qu'en plus de cela, l'univers dans lequel on se trouve à ses propres règles. C'est grisant. Je me suis sentie perdue, et en même temps enivrée par toutes ces informations, tous ces secrets, toutes ces incertitudes. L'auteur décortique son intrigue sous les yeux du lecteur et le rend de plus en plus affamé. J'ai été de surprises en surprises sans pour autant trouver l'ensemble trop tiré par les cheveux. J'avais des soupçons qui ont été foulés sans ménagement, et il est assez rare que je reste dans le flou aussi longtemps avec ce genre littéraire.
Le génie de Stuart Turton réside aussi dans son choix, plutôt pittoresque, de faire de notre héros une âme qui va élucider le meurtre à travers les regards d'autres protagonistes. La nature humaine est ici décortiquée, mise à nue sans scrupule, utilisée pour modeler l'intrigue. On oscille entre dégoût, espoir, petits bonheurs, horreur, manipulation, intelligence, audace, déchéance... On s'attache à Aiden, mais aussi à ses hôtes. Certains m'ont émue, d'autres dégoûtée mais Aiden arrive à faire ressortir en chacun d'eux quelque chose d'unique. Son duo avec Anna est aussi tout en nuances. J'aime cette dualité constante entre confiance et défiance. On ne sait pas sur quel pied danser, et l'on voit aussi que l'être humain est capable du pire, mais aussi qu'il peut changer. Il y a pas mal de passages qui sont dures, mais en fin de compte, on ne perd pas espoir en l'humanité, bien au contraire. Il y a un message fort et sur lequel méditer.
La fin m'a assez décontenancée, mais dans le bon sens du terme. J'avais des doutes sur un personnage en particulier, certes, mais je ne m'attendais pas à ce revirement. C'était très bien joué. Et encore une fois, il y a cette humanité qui resplendit. Un vrai délice. Si bien que je n'aurais pas craché sur un petit peu plus de matière. J'entends par là que même si la fin est très bien comme cela, j'aurais aimé connaître l'après. En grande partie parce que je me suis très attachée à Aiden et Anna. J'espère sincèrement que Stuart Turton continuera à écrire de si passionnantes histoires dans l'avenir et qu'il saura encore me surprendre et m'enchanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Elodieuniverse
  30 mai 2019
Une grande demeure, un bal, des personnages énigmatiques, des décors anglais... Bienvenue à Blackheath house! Cette histoire est une énigme, ce livre est un labyrinthe dont il faudra tourner les pages encore et encore pour comprendre tous les mystères. Les lieux, les personnages, le temps, les hypothèses...tout se mélange! Alors oui c'est assez déconcertant, déroutant et il faudra être bien concentré lors de votre lecture. Vous allez essayer de démêler chaque ficelle de cette intrigue machiavélique. Il faudra suivre les règles du jeu. Cette histoire est un jeu de fous plongé dans une boucle du temps à en perdre la tête. J'ai adoré m'y perdre! J'ai trouvé ce livre original et captivant! Il y a effectivement un côté Agatha Christie qui n'est pas pour me déplaire. Alors, qui a tué Evelyn Hardcatle? Pour cela, elle devra mourir 7 fois...(...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          392
belette2911
  12 juin 2019
La boucle temporelle m'avait bien fait rire dans un épisode de la série Stargate SG-1 (Saison 6 – Épisode 4) où Teal'c et O'Neill s'étaient amusés à profiter de la chose.
Ici, on n'est pas là pour rigoler mais pour résoudre un meurtre qui a tout l'air d'un suicide tandis que la journée se répète encore et encore.
Mais attention, l'auteur a pimenté les choses puisque à chaque nouveau jour, on entre dans la peau d'un autre personnage, s'appropriant ses forces, son intelligence, sa ruse ou ses faiblesses.
N'ayant pas vraiment lu le résumé (ou l'ayant déjà oublié), je suis tombée un peu comme un cheveu dans la soupe en commençant ma lecture avant que cela ne fasse tilt après avoir été rafraîchir ma mémoire…
En effet, il y a du Agatha Christie là-dessous ! du Un jour sans fin aussi, mais là, c'est assez logique. Par contre, il manquait pour nous offrir du Downtown Abbey les piques de Violet Crawley.
Cette journée, on a beau la rejouer maintes fois, elle n'est pas la même, des choses changent, et puis, l'auteur nous a gardé quelques surprises en cours de route, pimentant le jeu de manière à ce que nous comprenions, au fur et à mesure et en même temps que le personnage dans la peau duquel nous sommes, les petits détails tels que les messages ou les événements qui se déroulent sous nos yeux.
Pourtant, j'ai eu du mal avec ce roman… J'ai même failli l'abandonner… le personnage incarné ne me disait rien, j'avais l'impression que l'on tournait en rond, je m'ennuyais…
Je l'ai même laissé tomber avec plaisir pour me plonger dans "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban" qui m'a fait regoûter à l'ivresse livresque.
Le vin étant tiré, je me devais de le boire, surtout que ma curiosité avait été titillée et que je voulais connaître le fin mot de cette histoire fantastique abracadabrantesque et donc, j'ai replongé avec la ferme intention de le terminer.
Un vrai miracle, Salomon ! le récit a commencé à m'intéresser beaucoup plus une fois passé la page 230 (plus ou moins), mon esprit est entré en ébullition pour tenter de trouver la solution (je vous défie de la trouver) et à partir de là, je ne l'ai plus lâché.
Époustouflant ? Oui, c'est le mot. Un truc de ouf, diraient les djeunes. Ça déchire la mort de sa race, de sa mère et le final est tout simplement un vrai feu d'artifice de révélations, de coups de pied au cul, de tacles, de suspense et j'en suis encore sur le cul.
La construction du récit est habillement faite pour ne rien laisser transparaître avant mais pour que tout devienne clair et limpide lorsque les journées se répètent et que l'on découvre avec ravissement les petites subtilités de cette journée qui se mord la queue.
Sans cette construction habille, sans l'écriture entrainante une fois arrivé à la moitié du récit, sans les personnages bien construits et utilisés, et sans le final en apothéose dont le bouquet final continuait encore et encore, j'aurais collé une mauvaise note à ce roman vu que les débuts avaient été laborieux pour moi.
Pour une fois, j'ai eu raison de poursuivre, de m'accrocher, de passer outre le départ un peu froid entre le récit et moi.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
letilleulletilleul   05 juillet 2019
C'est le souvenir d'Anna qui me pousse à faire le premier pas. Elle a perdu la vie à cause de ses trente secondes d'indécision, et maintenant j'hésite de nouveau. Ravalant ma nervosité, j'essuie la pluie de mes yeux et traverse la pelouse, gravissant les marches en ruine qui mènent à la porte d'entrée. Une chose terrible s'est produite dans la forêt, une chose qui peut toujours être punie si j'arrive à réveiller les habitants de cette demeure.
Malheureusement je n'y parviens pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
missmolko1missmolko1   04 juin 2019
Désemparé, j’en reviens à la dernière préoccupation de l’homme que j’étais.
« Anna ! »
Qui que soit cette femme, elle est clairement la raison de ma présence ici, mais je n’arrive pas à me la représenter. Peut-être est-ce ma femme, ou ma fille ? Aucune de ces deux possibilités ne semble coller, et pourtant ce nom exerce sur moi une attraction. Je le sens qui tente d’entraîner mon esprit quelque part.
Plus éperdu que plein d’espoir, je crie : « Anna !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
manonlitaussimanonlitaussi   09 juin 2019
19 ans après la mort de leur fils, Mme et M. Hardcastle invitent dans leur demeure exactement les mêmes invités que le soir du meurtre, dont leur fille Evelyne dont notre narrateur doit empêcher le meurtre. Si vous aimez l’ambiance British, gentlemen, château au sein duquel on cherche un coupable, énigmes et mystères surtout arrêtez vous sur ce livre.
Je me suis lancée dans la lecture sans savoir ce qui m’attendait, juste en faisant confiance à l’édition sonatine. La surprise de la découverte de l’histoire a, en grande partie, contribué à mon attachement à ce livre et au plaisir que j’ai eu à le lire, le découvrir. Je m’efforce, donc, de ne surtout rien dévoiler pour ne pas vous ôter toutes les interrogations qui ont rendu ma lecture addictive et mystérieuse. Il m’a fallu du temps pour m’adapter à la lecture tant le rythme est soutenu, la construction saccadée et déroutante avec des bons de personnages en personnages mais également dans le temps. Le genre de livre pas confortable malgré la demeure luxueuse dans laquelle on se trouve car on ne peut anticiper le prochain pas. Mais une fois qu’on a pris quelques points de repères on s’y accroche fermement pour suivre. Ce qui fait tenir est l’essence même du thriller et du polar ici, l’interrogation. Et ce durant toute la lecture. Il y a tellement de subtilité, de détails que j’aurai plaisir à relire le livre maintenant que je connais la fin. Un peu contradictoire pour un polar mais très impressionnant comme performance. Chapeau bas pour l’originalité de l’idée même, de la finesse de la construction, le soucis du détail, de l’indice bien placé et des touches d’ironie so british.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MahaultMotsMahaultMots   27 juillet 2019
Repérant un éclair de couleur dans l'obscurité, je patauge dans sa direction et tombe sur un foulard rouge cloué à un arbre - la relique de quelque jeu d'enfant depuis longtemps oublié, je suppose. J'en cherche un autre, le trouvant quelques pas plus loin, puis un autre et encore un autre. Titubant entre eux, je traverse les ténèbres jusqu'à atteindre le bout de la forêt, les arbres laissant place au parc d'un vaste manoir georgien, sa façade de briques rouges ensevelie sous le lierre. À première vue, il est abandonné. La longue allée de gravier qui mène à la porte d'entrée est couverte de mauvaises herbes, et les pelouses rectangulaires qui la flanquent sont des marécages au bord desquels flétrissent des fleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MahaultMotsMahaultMots   27 juillet 2019
Lord et Lady Hardcastle requièrent le plaisir de votre compagnie lors du bal masqué célébrant le retour de leur fille, Evelyn, de Paris. Les festivités auront lieu à Blackheath House durant le deuxième week-end de septembre. Étant donné l'isolement de Blackheath, un transport jusqu'à la demeure sera organisé pour tous les invités depuis le village proche d'Abberly.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Stuart Turton (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stuart Turton
Vidéo de Stuart Turton
autres livres classés : boucle temporelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..