AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Astérix tome 26 sur 40

Albert Uderzo (Illustrateur)
EAN : 9782864970040
48 pages
Dargaud (02/07/1990)
3.77/5   1065 notes
Résumé :
Nous sommes en 1959, en plein mois d'août. Dans une cité HLM de Bobigny, aux portes de Paris, deux auteurs de bande dessinée s'épongent le front. Pas seulement à cause de la chaleur estivale : les deux compères suent sang et eau pour trouver une idée de personnage. Il leur faut être prêts pour le premier numéro de Pilote, un nouveau magazine pour les jeunes dont la parution doit intervenir trois mois plus tard. Le scénariste s'appelle René Goscinny. Son copain dessi... >Voir plus
Que lire après Astérix, tome 26 : L'odyssée d'AstérixVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 1065 notes
5
8 avis
4
28 avis
3
14 avis
2
2 avis
1
0 avis
Uderzo ne le sait pas encore, mais avec la publication de son deuxième album solo, il démarre une séquence d'albums qui s'attaquent aux thèmes les plus « casse-gueule » de la série. Peut-être Uderzo était-il obligé de franchir ainsi certaines limites pour se hisser à la hauteur de son ami Goscinny, ne pas rester dans son ombre et chercher de nouveaux espaces à explorer pour maintenir l'intérêt et retenir l'attention des lecteurs.

Ces thèmes inexplorés seront abordés dans quatre albums successifs : les références bibliques contemporaines de l'époque d'Astérix (T26 : L'Odyssée d'Astérix) ; l'homosexualité supposée des héros (T27 : le Fils d'Astérix) ; la fin du réalisme conventionnel (T28 : Astérix chez Rahàzade) et la révolution féministe (T29 : La Rose et le glaive). Ces albums sont les meilleurs de la période solo, ce qui démontre bien une stratégie payante. Cependant, le manque d'inspiration finira par arriver et le dépassement des limites communément admises s'avèrera être un jeu plutôt risqué (notamment à partir du T30 : La Galère d'Obélix).

Avec L'Odyssée d'Astérix, album sorti en 1981, Uderzo pérennise la série en transformant l'essai que constitue le T25 : le Grand Fossé. Il valide ainsi la première résurrection d'Astérix (la seconde résurrection viendra avec le remplacement d'Uderzo lui-même par Conrad et Ferri). Pour raconter une résurrection, quoi de mieux que de la situer en Terre sainte où Uderzo choisit d'envoyer ses héros, et un scénario agrémenté de nombreuses références à James Bond (arrivé à ce stade, je me suis dit en effet que « Skyfall » et « Mourir peut attendre » auraient pu être de bons titres pour un album d'Astérix de la période Uderzo).

L'album s'ouvre avec une scène sylvestre, variante de l'introduction traditionnelle présentant la place du village gaulois. Dans la forêt qui entoure le village, les petits animaux batifolent ainsi qu'Uderzo aime les dessiner, et les sangliers parlent de leurs déboires sur deux pages complètes. Dès la première vignette, une famille de hiboux au grand complet quitte son arbre en raison des nuisances causées par un castor et un pivert. Nous les retrouvons cinq vignettes plus loin page 5, puis devant le village page 9, cette famille à la queue-leu-leu et portant des baluchons est sur le chemin de l'exil, pour un voyage qui ne se terminera qu'à la dernière vignette page 48, celle du banquet, où les hiboux élisent domicile dans un trou d'arbre après être passés littéralement sur le corps d'Assurancetourix impuissant et ligoté.

Signalons que dans le Griffon, Ferri et Conrad ont eu l'idée de reprendre ce même hibou, qui en fin d'album quitte l'arbre au pied duquel Assurancetourix est attaché, tandis qu'Idéfix hurle à la mort. Cette scène est en fait un vibrant hommage à Uderzo au décès de celui-ci. En faisant écho au lapin représentant Goscinny dans l'album Astérix chez les Belges, ce hibou personnifie Uderzo qui quitte pour toujours le village qu'il aimait tant.

César à Rome veut en finir avec le village qui ridiculise son armée, et il fait donc appel à un spécialiste qui devra trouver une méthode pour atteindre cet objectif. Ce scénario hyperclassique souvent été utilisé dans la série (Le Domaine des Dieux, La Zizanie…) renouvelle le genre en s'inscrivant cette fois dans la découverte d'une région lointaine, la Mésopotamie. le spécialiste est cette fois Caius Soutienmordicus, chef de la police secrète de Jules César, qui sera assisté de son meilleur agent Zérozérosix, un druide espion plein de ressources. Il sera question dans un premier temps de découvrir la recette de la potion magique, puis d'accompagner les Gaulois à la recherche de l'un de ses constituants en rupture de stock, l'huile de roche.

Bernard Blier et de Sean Connery prêtent leurs traits à Caius Soutienmordicus et à Zérozérosix qui illustrent à ce jour les caricatures les plus réussies d'Uderzo. le choix de ces acteurs en tant que modèles est cohérent : Bernard Blier, par exemple, a joué le rôle d'un chef adjoint des services secrets dans le Grand Blond avec une chaussure noire, film d'Yves Robert sorti en 1972, tandis que Sean Connery s'est illustré dans les premiers rôles de James Bond de 1962 à 1971. Zérozérosix qui parodie l'agent 007 a les traits de l'acteur « jeune » de cette époque.

On tombera plus loin dans l'album sur une excellente caricature de Jean Gabin dans le rôle de Ponce Pénates, procurateur de Rome en Judée, un avatar de Ponce Pilate (encore un choix judicieux : Gabin a interprété le rôle de Ponce Pilate dans Golgotha, film de Julien Duvivier sorti en 1935). Comme on peut s'y attendre, Ponce Pénates se lave les mains, au propre comme au figuré, assurant avec brio le petit rôle qui lui est logiquement attribué (page 35).

Au chapitre des célébrités de passage, on peut mentionner également la créature de Frankenstein (page 21), recrutée pour renforcer l'équipage des pirates, dont le navire ne sera pour une fois pas coulé. On retrouvera ce personnage dans l'album Astérix chez Rahàzade.

Enfin, en hommage à son ami René Goscinny issu d'une famille juive ashkénaze, Uderzo attribue à ce dernier le rôle de Saül Péhyé (page 34). Saül Péhyé – prononcer « ça eut payé » à la façon de Fernand Raynaud imitant le ton plaintif du paysan désormais « pauvre » – est le commis de Samson Pludechorus alias Rosenblumenthalovitch, un Judéen qui a romanisé son nom pour des raisons commerciales. Ces amis de passage, toujours de bon conseil, aident Astérix et Obélix à se cacher ou à se travestir pour échapper à l'armée d'occupation, comme s'ils devaient rejoindre une zone libre, métaphore courante dans l'univers d'Astérix.

Uderzo se moque gentiment des juifs dans cet album. Josué Pazihalé et Samson Pludechorus, sans même parler de leur faciès sans équivoque, sont représentés de façon caricaturale. Uderzo fait dire à Obélix page 30 : « Dites, vous ne seriez pas un peu près de vos sesterces dans ce pays ? » et plus loin, page 35 : « Ça me fait mal au coeur de savoir que dans ce pays, on soit aussi raciste envers les sangliers ! ». On imagine à quel point de telles caricatures auraient pu attirer les foudres de la bien-pensance si elles avaient été dessinées par Hergé ! On se souvient du « faciès raciste » de Blumenstein, caricature du financier juif newyorkais dans l'Étoile Mystérieuse, devenu par la suite M. Bolhwinkel banquier du Sao Rico pour adoucir la critique. A ma connaissance, Uderzo est passé au travers cette fois-ci, mais les accusations de racisme reviendront avec la représentation de l'esclave mauritanien du T30 : La Galère d'Obélix et avec le calamiteux T33 et sa thèse à charge contre les mangas japonais.

Les références bibliques et/ou religieuses abondent dès le débarquement des Gaulois en Judée : « Voici la Terre promise, Astérix ! » (annonce Epidemaïs, page 29) ; « du porc ?!! Mais c'est absolument interdit par nos lois ! D'ailleurs même les autres viandes ne peuvent être consommées que si elles sont cachères ! » (prévient Josué Pazihalé, page 30) ; « – Comment s'appelle ce village ? – Bethléem, je crois ! » (répond Zérozérosix à Astérix, hébergés dans une étable entre un âne et un boeuf, page 31) ; « C'est pas un peu fini ces lamentations ? » (interroge Obélix en assommant Zérozérosix au pied des remparts de Jérusalem, page 32) ; « Par Yahvé ! Vous et les Romains, c'était David contre Goliath… » (s'exclame Josué Pazihalé, page 33) ; « A trente jours de marche, aussi, il vous faudra traverser le désert ! » (indique Samson Pludechorus page 34, en se trompant au passage sur la durée de la fameuse traversée du désert que les érudits évaluent plutôt à 40 jours). On l'aura compris, dans cet album, tout est prêt en 50 avant J.-C. pour l'arrivée du Messie…

Les références à James Bond s'appuient entièrement sur le personnage de Zérozérosix, incarné par un Sean Connery omniprésent. L'utilisation des gadgets modernes transposée au monde antique n'est pas évidente et Uderzo s'en sort plutôt bien, avec un esprit de dérision qui parvient à faire avaler les anachronismes : l'espion déguisé en statue qui repart avec son piédestal sous le bras, la mouche amoureuse permettant de transmettre des messages sur micro-papyrus, le char auto-pliant démontable avec lames de faux intégrées qui n'aurait pas reniées un certain « Q », le papyrus à combustion spontanée (dont la référence est plutôt à rechercher du côté de Mission Impossible), le saut raté en char du haut d'une falaise (« pourtant, en appuyant sur ce bouton, il aurait dû se passer quelque chose »), la liqueur de grain distillée en Calédonie… sont autant de bonnes idées qui précisent le personnage. Une petite déception cependant, la mission attribuée à Zérozérosix par ses supérieurs n'est ni assez précise ni vraiment exploitée, ce dernier se contente de faire parvenir des messages à Rome tout au long de l'album, sans jamais constituer une réelle menace pour Astérix et Obélix.

Malgré quelques lourdeurs (le gag des guerres interchangeables des peuples de la région étalé sur trois pages), cet album restera parmi les meilleurs de la série des Uderzo solo, et il constitue une bonne surprise, compte-tenu des hésitations initiales d'Uderzo à reprendre la série. le scénario est assez bien ficelé, le trait de crayon toujours irréprochable, les caricatures de célébrités sont les meilleures de la série, les gags de situation et les jeux de mots sont honorables et recèlent même quelques pépites...

Une Odyssée à ne pas manquer donc, Uderzo qui était attendu au tournant nous prouve avec cette Odyssée qu'Iliade quoi assurer pour la suite.
Commenter  J’apprécie          153
Les épisodes d'Astérix conçus par le seul Uderzo après le décès de Goscinny ont souvent été critiqués. Mais à trop vouloir comparer la finesse d'esprit de Goscinny, son sens du double niveau de lecture, ses jeux de mots, à ce qu'a pu produire Uderzo, on oublie qu'Uderzo a gardé l'essence de cette bande dessinée : des aventures sympathiques, sans prétention, lisibles par les plus jeunes et distrayantes au delà de 77 ans.

Le prétexte de cet épisode tient à la concoction de la potion magique : il manque à Panoramix un ingrédient essentiel, l'huile de roche. Epidemais, le marchand phénicien, n'en a plus au grand dam du druide gaulois. Voilà donc Astérix et Obélix, accompagnés de Zérozérosix, un druide espion à la solde de César, contraints de partir pour le Moyen-Orient s'en procurer.

Les scènes classiques se succèdent : l'inventivité d'Epidemais pour trouver des galériens, les pirates, les légionnaires romains basés au loin, ignorant des pouvoirs des gaulois, (trop) confiant dans leur tâche visant à les arrêter, Obélix qui fait honneur aux cuisines locales...

Uderzo a ajouté quelques trouvailles : un hommage aux films d'espionnage, particulièrement ceux de James Bond, une mouche amoureuse, et un parcours dans le désert qui rappelle combien de grandes civilisations se sont développées dans cette zone géographique.

Le dessinateur réussit aussi de belles caricatures : Bernard Blier, Sean Connery, et last but not least Goscinny en habitant de la Judée.

A l'arrivée, quoiqu'on en dise, Uderzo s'est mis au niveau pour apporter une nouvelle contribution aux aventures des Gaulois.


Un album correct, qui mérite selon moi surtout le détour pour les caricatures fort réussies de Bernard Blier et surtout de Sean Connery, en druide espion Zerozerosix et ses gadgets à la James Bond.
Commenter  J’apprécie          190
Nous retrouvons dans ce volume Astérix et Obélix pour une nouvelle aventure.

Panoramix semble très inquiet et irascible. Tout le village se demande ce qui tracasse tant leur druide. le ciel serait-il sur le point de leur tomber sur la tête !
Avec l'arrivée d'Epidemaïs, le marchand phénicien, les choses vont encore empirer. Et si à cause de l'oubli du commerçant, tout le village disparaissait ?

Nos deux héros vont partir à la recherche de l'huile de roche si précieuse aux yeux du druide, en emmenant un drôle de druide avec eux, aux airs de Sean Connery, à la solde de César et prêt à tout pour les empêcher de réussir leur mission. Ils parcourreront les mers et les terres jusqu'au Proche-Orient...

Obélix est en grande forme dans cet épisode. Comme toujours rire et bonne humeur sont au rendez-vous et il y a toujours le plaisir de découvrir le nom des personnages rencontrés et les visages de personnes connues sous le crayon d'Uderzo (notamment Blier dans celui-ci).

Bref un bel opus, relu grâce à mon fils et critiqué pour le Challenge à travers l'histoire 2021.
Commenter  J’apprécie          180
Après l'odyssée d'Homère, c'est au tour d'Astérix et Obélix de prendre la mer. Un voyage tout aussi mouvementé car semé d'embûches des Romains informés par l'espion 006, qui a les traits du célèbre 007 Sean Connery. Même la mouche espionne en est fall in love !

Astérix a pour mission de rapporter l'huile de roche. Les romains ont pour mission de l'en empêcher. Cet ingrédient permet de terminer la fameuse potion magique. Mais ne croyez pas pour autant que cette recette nous est enfin dévoilée. Que nenni !

Toujours des gags, le jeu des noms des personnages et sous les traits de Caïus Soutien-Mordicus, Bernard Blier.

L'illustration de la couverture, que l'on retrouve dans la BD lorsqu'ils sont dans le désert, donne le ton.

Nous avons presque lu toute la collection avec mon petit fan de BD. Il va nous manquer ce petit blond avec son copain de toujours à braies bleues et blanches.
C'est qu'on aurait bien fait l'odyssée avec eux, nous aussi !

Vous laisserez vous embarquer dans l'aventure ?
Commenter  J’apprécie          160
Cette aventure n'est pas la pire écrite par Uderzo. Pour tout dire elle fait partie des meilleures avec le Fils d'Astérix.
Cette fois-ci, Astérix et Obélix partent en Mésopotamie à la recherche d'un ingrédient indispensable à la réalisation de la potion magique. Accompagné d'un druide espion travaillant pour César et ayant les traits de Sean Connery alias James Bond, nos deux amis vont aller de déconvenues en déconvenues jusqu'à un épilogue qui, lui, est très convenu.
Les blagues sont toujours plus ou moins les mêmes et si l'album vaut le détour c'est pour les caricatures de Sean Connery , Bernard Blier, Jean Gabin et de René Goscinny croqué sous les traits d'un habitant de Judée.
Commenter  J’apprécie          161

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
- Panoramix, que se passe-t-il ? Quel est ce miracle ?
- Oh, Astérix ! Alors ce voyage ?
- Hélas ! Je n'ai pas réussi à rapporter de l'huile de roche !
- De l'huile de quoi ?
- Ben... de l'huile de roche ! Celle qui doit absolument faire partie des ingrédients de la potion magique !
- Ah, oui ! La petra oleum ! ça n'a aucune importance ! Après quelques expériences, j'ai pu heureusement la remplacer par du jus de betteraves. C'est tout aussi efficace et ça donne un meilleur goût !
????
- C'est une attaque ! Je connais ça mon beau frère a eu la mê...
- Tu veux une baffe ?
- Allons écarter-vous ! Je vais le soigner.

(page 47)
Commenter  J’apprécie          30
Ordralfabetix : Oui, mossieu ! Il a apprécié le fumet de mes poissons !
Cétautomatix : C'est bien ce qui m’inquiète ! Quand on en est là, c'est qu'on a des idées suicidaires !
Commenter  J’apprécie          70
"Engagez-vous dans la cavalerie légère, qu'y disaient !"

"Ouais ! On s'est mis le sabot dans l'œil !"

"Sans être à cheval sur les principes, là, y a de l'abus !"
Commenter  J’apprécie          70
- Allons, reprends du poil de l'homme ! Tu conduis comme un jeune marcassin qui aurait encore des dents de laie. (pl. 5)
Commenter  J’apprécie          100
Zérozérosix a passé six fois et sans succès les examens pour être druide, d'où son nom...
A sa septième tentative, lassés, les examinateurs lui ont accordé les droits druidiques et depuis, par vengeance et goût du lucre, il est devenu le druide espion le plus habile qui soit.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Albert Uderzo (107) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Uderzo
Vous pouvez désormais construire le légendaire droïde de Star Wars avec cette collection exclusive d'Altaya.
Cette maquette, qui est une réplique fidèle à l'original, comprend également des composants électroniques afin de reproduire le plus fidèlement possible le petit héros des films : lumières, sons, mouvements, interactivité...
Suivez les instructions étape par étape pour construire votre propre droïde et interagir avec lui via votre smartphone ou votre tablette.
Vous pouvez contrôler R2-D2 depuis votre smartphone ou votre tablette sous Android ou iOS : dirigez-le à volonté, voyez ce qu'il voit et activez toutes ses fonctions spéciales !
lien pour vous abonner
https://www.altaya.fr/fr/modelisme-maquette/collection-maquette-r2d2
HistoryBD est une chaîne consacrée à l'univers de la BD, des bandes dessinées classiques aux comics en passant par le manga, les dessins, planches originales, dédicaces, sérigraphie, tirages de tête et de luxe avec des éclairages sur les dernières nouveautés sorties.. A travers nos vidéos, vous retrouverez également des objets de collections comme des figurines et même vos jouets et heros d'enfance, comme Goldorak, Capitaine Flam, Albator, ou encore Candy, ainsi que diverses figurines de collections de chez Cartoon Kingdom, Sideshow, tsume, jnd, prime1 studio. Vous retrouverez également tous vos auteurs et dessinateurs favoris comme Hergé, Bloz, Uderzo, Franquin, Jéremy, Achdé, Cauvin, Goscinny, Carl Barks, Marini, Duchâteau, Van Hamme, Tibet et bien d'autres … et vos personnages: astérix , obélix, lucky luke, jolly jumper, tintin, milou, capitaine haddock, spirou et fantasio, marsupliami, thorgal, lanfeust avec la très jolie et sexy cixi, blake et mortimer, alix, gaston lagaffe, caporal blutch, le capitaine chesterfield dans les tuniques bleues, les schtroumfs, iznogoud, batman, largo winch, spider man, hulk , thor, iron man, wonder woman, Superman, Mickey, Donald, picsou, popeye, agent 212, Achille Talon, Blueberry, Durango, Blek le Roc, boule et bill, cedric, clifton, cubitus, robin dubois, ducobvu, ric hochet, gil jourden, litteul kevin, l'attaque des titans, pif, tetram, titeuf etc… Nous présentation aussi des affiches de film avec des grands acteurs comme Stallone , clint eastwood, arnold schwarzenegger.... On parlera aussi des prix de ventes, des enchères, et surtout des côtations et valeurs que peuvent avoir vos bandes dessinées ou objets de collections. --------------------------------------------------------------------------------------------------- Rejoignez cette chaîne pour bénéficier d'avantages exclusifs : https://www.youtube.com/channel/UCJFsqZrkiTLXpJac-jMMxFA/join **************************************************************************** La Page : https://www.facebook.com/Historybd-110788777713396 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- le groupe facebook le monde de la BANDE DESSINEES / https://www.facebook.com/groups/5020332754661322 ------------------------------------------------------------------------------------------------ Instagram : https://instagram.com/historybd1?utm_medium=copy_link ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Contact : historybd29@gmail.com ____________________________________________________________________ lien vers TIK TOK https://www.tiktok.com/@historybd1?lang=fr
Historybd achat /vente /échange de bandes dessinées, comics et figurines https://www.facebook.com/groups/550312513208044 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Lien vers le chaine YouTube du parrain de History BD, le monde d'Hillmick si vous êtes fans de montages figurines de collection : https://www.youtube.com/channel/UCXs932dJaPhuoeizhnlh2wA ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (5914) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages principaux d'Asterix (niveau facile)

Comment s'appelle le chef du village des Gaulois

Abraracourcix
Panoramix
Alambix
Assurancetourix

8 questions
671 lecteurs ont répondu
Thème : Albert UderzoCréer un quiz sur ce livre

{* *}