AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782358801515
52 pages
Arola (16/09/2021)
4.67/5   9 notes
Résumé :
Et si Mary Poppins avait été photographe ?
Voici une artiste au destin exceptionnel : tout au long de sa vie, Vivian Mailer (1926-2009) a été nourrice et gouvernante, entre New-York et Chicago. Mais en secret, elle pratique la photographie, compulsive ment. Jamais elle ne montrera ses prises de vue, et ce n'est qu'après sa mort qu'un chineur découvre plus de 1OO.OOO clichés d'une qualité exceptionnelle. Ils nous racontent l'Amérique des années 1959 à 1990, sa... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
palamede
  26 novembre 2021
C'est par hasard que l'agent immobilier John Maloof découvre des milliers de négatifs de Vivian Maier et la fait connaître alors que celle-ci n'est plus de ce monde. Sans lui la photographe aussi mystérieuse que talentueuse n'aurait peut-être jamais connu l'actuelle gloire posthume. Et c'eût été vraiment dommage car cette passionnée n'avait pas son pareil pour capturer des situations sur le vif dans les rues de New York ou Chigaco, villes où elle exerçait son métier de nourrice et gouvernante. Un terrain de jeu qu'elle va élargir dans les années 50 avec un tour du monde où une fois encore elle semble être là au bon moment, lorsque de simples passants se livrent le plus naturellement du monde, sans soupçonner la présence de la photographe, mais aussi en discutant avec elle. Avec de nombreux clichés et un texte à la fois simple et didactique ce numéro de l'excellente revue Dada atteste de cette façon humaniste très personnelle de saisir le monde d'une artiste hors du commun à bien des égards.
Merci à Babelio et aux Éditions Arola
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          610
Giraud_mm
  08 septembre 2021
Étonnant destin que celui de Vivian Maier, née en 1926 et décédée en 2009, nourrice et gouvernante à New York et Chicago entre les années 1950 à 1990. Seul le hasard permit de découvrir l'oeuvre d'une des plus grandes photographes du 20ème siècle...
Pendant toute sa vie, Vivian Maier a accumulé des dizaines de milliers de clichés qu'elle n'a jamais montrés. En 2007, John Maloof, à la recherche d'illustrations pour un livre sur son quartier, achète aux enchères des cartons de photos. Il est impressionné par leur qualité et se lance à la recherche de leur auteur. Il découvre ainsi l'existence de Vivian Maier, qui vient juste de décéder.
Maloof organisera l'exposition d'une centaine de photos en 2011 ; un succès retentissant qui lance la reconnaissance publique de la photographe.
Les clichés de Vivian Maier sont pris sur le vif, à la sauvette. Ils montrent les différentes facettes de l'Amérique de l'après-guerre, en plein développement mais avec de nombreux laissés pour compte. Employée de riches familles, elle a également pu sillonner le monde, autre source d'inspiration...
Pour en savoir plus, et découvrir quelques uns de ses meilleurs clichés, il ne vous reste plus qu'à acheter la revue...
Lien : http://michelgiraud.fr/2021/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
Lune
  02 septembre 2021
Vivian Maier (1926-2009).
Histoire émouvante d'une photographe dont une exposition de l'oeuvre a lieu à partir du 15 septembre 2021 jusqu'au 16janvier 2022 au musée du Luxembourg à Paris.
Émouvante parce que ses photos ne furent découvertes qu'après sa mort et restent encore à découvrir.
Une vie consacrée à cet art vécu par une passionnée qui ne publia ni n'édita rien durant son vivant.
Le mystère demeure : qui fut-elle? On sait peu de choses…
Les photos montrent un regard et une observation fine, lucide que ce soit dans les images d'enfants, de petits métiers dans une Amérique des années 5O, la démolition et reconstruction de New-York, des auto-portraits judicieusement captés, des moments et des clichés d'un voyage de six mois.
Elle travaille en noir et blanc mais fut l'une des premières à utiliser la couleur début des années 50.
Dada nous propose un court parcours de cette artiste tirée de l'anonymat par John Maalof en 2007, un pur hasard mais qui mit au jour une photographe du même niveau que les plus connus.
Une découverte!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
maripole
  09 décembre 2021
Vivian MAIER, un talent anonyme ? Plus tout à fait.
Femme secrète, solitaire tout au long de sa vie, Vivian Maier fait maintenant l'objet de nombreux ouvrages, films, expositions un peu partout dans le monde.
A son palmarès, 140 000 images, (dont 30% d'autoportraits, quand même) illustrent le monde de l'enfance (faut-il rappeler qu'elle a été gouvernante pendant une bonne trentaine d'années) et le monde de la rue.
V. Maier photographie souvent des personnes qui lui ressemblent, est-elle en quête de son identité ? Elle est née à New York de mère française et de père autrichien, a quitté les Etats-Unis pour la France, où elle a retrouvé une partie de sa famille, puis est repartie s'installer aux E.U.
Fine observatrice de son époque, Vivian Maier s'inscrit dans le courant humaniste de la photographie des années 50. Période féconde, qui verra la création de l'Agence Magnum et l'émergence de photographes de renom, tels que Cartier Bresson, Doisneau, H. Levitt et plus tard R. Frank et W. Klein. Il convient de noter que V. Maier a toujours travaillé toute seule, s'interdisant toute collaboration avec les agences et organes de presse.
Devenue célèbre dans des circonstances invraisemblables ,à son décès, Vivian Maier est une des plus grandes découvertes de la photographie au 20ème siècle, et à ce titre la revue DADA lui rend un chouette hommage.
Dans une présentation léchée, après un court édito sur l'exposition actuelle au Musée du Luxembourg, la revue nous offre sous la plume de plusieurs contributeurs/trices un aperçu de la vie de l'artiste, ses thèmes de photographie, nous décrypte sa technique, nous parle de son grand voyage en Asie.
Le ton est simple, s'adressant à un public jeune, les illustrations sélectionnées sont principalement en noir et blanc. Deux propositions d'activité (comment faire un portrait de soi, comment travailler les détails) viennent compléter ce numéro 257 sur Vivian MAIER.
Une prestation convaincante. Un sans faute.
Merci à Babelio et aux éditions AROLA .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rhl
  13 octobre 2021
La revue Dada nous offre encore une fois une très belle entrée en matière sur une artiste remarquable. Ici, il s'agit de Vivian Maier, nounou de profession et photographe par passion (voire compulsion ?) dont l'oeuvre ne fut découverte qu'après sa mort. Outre son histoire peu banale, on est captivé par son oeuvre foisonnante et épatante, tant les scènes captées par son oeil de simple passante sont belles et pleines de vie. Entre autoportraits originaux, portraits d'enfants, scènes de rue, compositions drôles et esthétiques et photos de voyage, on découvre avec bonheur une artiste et une oeuvre mémorables.
Textes clairs et intéressants, choix de photos pertinents, abécédaire qui permet de revenir sur certaines notions clés, propositions d'activités créatives et actualités sur l'art composent une revue complète et accessible à un large public.

Commenter  J’apprécie          60


autres livres classés : vivian maierVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1353 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre