AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237241044X
Éditeur : Hozhoni (05/04/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Plus loin. Plus haut… sur les chemins de la Sagesse
Spiritualité, Métaphysique, Philosophie, Ethnologie, Symbolisme
Le Mont-Saint-Michel, haut lieu parmi les plus visités du monde, s’est voulu dès l’origine comme un reflet de la Jérusalem Céleste. Nous avons parcouru le « Royaume de l’Archange » et – avec le réalisateur Jacques Debs – nous sommes allés à la rencontre des communautés monastiques.
Le mazdéisme, religion traditionnelle de l’ancie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
zenzibarzenzibar   18 juin 2018
Le monde n'est pas une mécanique aveugle, il est un corps de raison, il est pénétré d'esprit et il est capable d'introduire notre pensée dans une inépuisable contemplation.

L’émerveillement, c'est précisément le moment où émerge en nous une nouvelle dimension, c'est le moment privilégié où nous sommes soudain guéris pour un instant de nous-mêmes et jetés dans une Présence que nous n'avons pas besoin de nommer, qui nous comble en même temps qu'elle nous délivre de nous-mêmes.

Ce moment où nous sommes, pour un moment, libérés de nous-mêmes, où nous ne sommes plus qu'un regard vers, une attention à une aspiration vers, quand nous sommes ainsi totalement soulevés, emportés, libérés, quand nous passons dans l'objet de notre émerveillement, quand nous sommes suspendus à lui, quand nous ne sommes qu'un cri d'amour vers lui, quand nous sommes dans un immense silence où nous ne percevons que son appel, d'où nous nous sentons décollés de nous-mêmes et nous apprenons dans cette expérience même qu'il y a un autre moi possible que ce moi viscéral, possessif, égocentrique, d'ailleurs naturel, qu'il y a un autre moi qui est un moi oblatif, qu'il y a une autre manière d'exister que de s'accrocher à soi et de coller à soi, qui est de se donner, de s'offrir, de se perdre en un autre, et qu'à ce stade en effet, on ne se subit plus soi-même mais qu'on se donne parce que l'être tout entier jaillit dans cette création d'amour,

L'essentiel est de s'émerveiller car lorsqu'on admire, nécessairement on se quitte soi-même.

p.162 Maurice Zundel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
zenzibarzenzibar   18 juin 2018
Parallèlement au processus de distillation et d'organisation des informations gravées sur les carapaces, les lettrés de !'Antiquité réfléchirent sur cette forme caractéristique de l'intelligence chinoise:
le penser "par deux", la dialectique YinYang, pour qui toute situation récente
toujours deux aspects et que Mao résumait par la phrase "un se divise en deux".

Ce mode de penser est présent dans le Texte Canonique, sous la forme de différents couplages (souverain-sujet, manger-boire, aller-venir, tigre-panthère, deux animaux aussi splendides l'un que l'autre, mais qui diffèrent par leurs stratégies de chasse, etc.).

Finalement, pour penser tous les couplages aussi bien en médecine qu'en
politique, en poésie, en gastronomie, etc., les lettrés s'accordèrent sur une formulation unique et générale du "penser par deux".

p. 122 Contribution de Cyrille JD Javary sur le Yi Jing
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zenzibarzenzibar   18 juin 2018
Quand on a l'intuition d'une forme idéale, qu'on n'arrive pas à la saisir et qu'on détruit pendant des jours, il faut être acharné pour continuer.

La seule manière de ·m'apaiser au milieu de cette quête, c'est de lire des philosophes et des poètes où je trouve des correspondances : ça donne du sens à ma démarche, ça me nourrit.

p.56 Fabienne Verdier
Commenter  J’apprécie          20
zenzibarzenzibar   02 novembre 2019
La peinture sur chevalet subit la gravité.

La matière que les peintres occidentaux saisissent sur leur palette ou dans leurs pots leur échappe en tombant.

Fabienne Verdier p.53
Commenter  J’apprécie          30
zenzibarzenzibar   18 juin 2018
Toutes les fois que l'on fait vraiment attention, on détruit le mal en soi.

Si on fait attention avec cette intention, un quart d'heure d'attention vaut beaucoup de bonnes œuvres

p. 181 Simone Weil
Commenter  J’apprécie          10
Video de Revue Ultreïa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Revue Ultreïa
Ultreïa !
autres livres classés : natureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre