AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253167215
Éditeur : Le Livre de Poche (01/03/2013)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Les Hollows est une petite ville au nord de l'Etat de New York où les maisons sont grandes et silencieuses, construites près des bois. Jones Cooper, un ancien policier, Bethany Graves et Michael Holt reviennent dans cette ville après plusieurs années d'éloignement pour des raisons personnelles. D'étranges rumeurs commencent à parcourir la ville...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
dido600
  08 octobre 2017
Dans la pensée de Willow, jeune adolescente, « les Hollows étaient un lieu arride et peu habité aussi bien social que culturel, peuplé de gens minables à l'esprit étroit, bornés et sans imagination ». Comment Bethany, sa mère, a-t-elle pu décemment venir s'établir, de New York, dans un bled aussi pourri ? Willow s'ennuie à mourir et mène la vie impossible à sa mère-écrivain, qu tente en vain de terminer l'écriture de son nouveau livre.
Michael Holt, quant à lui, vient de perdre son père et son obsession est de retrouver une trace de sa mère, Marla, qui les a quittés prématurément.
Dans les Hollows, tout le monde se connaît mais chacun détient sa vérité. On s'observe et on ne dit rien. On n'en pense pas moins. Dans les Hollows, le silence s'accroît .car « les années avaient tissé trop de liens et d'histoires entre les familles ». Mais dans les Hollows, il y avait bien trop de coïncidences selon Jones Cooper, le seul flic retraité du coin, en pleine psychothérapie.
C'est Willow qui provoque, la première, le chaos dans la région en séchant les cours et en s'enfuyant de son école en coupant par le bois. le destin la met en face de Michael Holt, le fils de Marla, en train de fouiller et sonder le terrain. Willow prend la fuite. Effrayée. Michael Holt trouve le portable de la jeune fille et le remet à sa mère. Tout comme son père, Mack Holt, la spéléologie le passionne .
Qu'est-il donc advenu de Marla Holt pendant toutes ces années ? Tout le monde s'y met. L'enquête s'ouvre à nouveau. Michael Holt s'enquiert même auprès d'une femme medium-clairvoyante, en la personne d'Eloïse Montgomery, qui a perdu son mari et l'une de ses filles dans un accident de voiture ; dès lors, elle aurait eu des visions, des apparitions. Cela étant, même avec ses dons, elle s'était toujours montrée agnostique. Rien n'était venu renforcer ses croyances… pas même l'efficacité de sa médiumnité.
Lisa Unger signe un très bel ouvrage et nous plonge dans une atmosphère plutôt noire et silencieuse, en dessinant savamment et avec subtilité la psychologie de tous ses personnages. Enfin en perspective un licite roman
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Yumiko
  31 mai 2013
J'ai fait beaucoup de belles découvertes parmi les thrillers lus cette année, malheureusement certains se sont avérés moins bons à mon goût. Celui-ci fait partie de cette seconde catégorie... Je l'ai lu jusqu'au bout, mais au final, je ne sais toujours pas quel était vraiment le but de ce livre qui bien qu'il ait une enquête en toile de fond, s'y intéresse très peu et nous offre plus la vie quotidienne d'un panel de personnages.
Les Hollows sont censés être un lieu tranquille, mais ici les mensonges sont légions. Tout le monde cache des choses, ment aux autres, vit avec des démons plus ou moins puissants, surveille son voisin, de quoi ne pas nous faire apprécier la campagne. Alors quand Willow voit un homme creuser un trou, des rumeurs vont refaire surface et la disparition inexpliquée d'une femme plusieurs années en arrière va revenir sur le devant de la scène.
L'idée de base était intéressante, mais j'ai eu beaucoup de peine à être captivée par ce récit qui s'avère lent, contemplatif et bien loin d'une enquête palpitante. Finalement il n'a que le nom de thriller mais sans la consistance. du coup, l'ennui est au rendez-vous et je dois bien admettre que j'ai eu beaucoup de peine à arriver au bout, malgré le regain de rythme sur les 100 dernières pages.
C'est vraiment dommage car les personnages sont loin d'être inintéressants. Nous suivons plusieurs personnalités très différentes ce qui amène des changements bienvenus dans le rythme du récit. Mais un trop grand nombre de personnage devient aussi lassant à force, car le lecteur peine à s'attacher à tout le monde et les liens mettent parfois un peu de temps à se faire. On finit par se perdre dans les descriptions, dans les événements, dans la place des personnes dans le récit.
Le style en lui-même n'est pas désagréable loin de là, ce qui permet d'amener une petite étincelle d'intérêt durant la lecture, dommage que l'auteur ne soit pas aller plus loin dans le côté policier. S'intéresser à la psychologie des personnages n'est pas un défaut, mais dans ce cas, il faut aller jusqu'au bout et ici elle n'est finalement que survolée... pour nous laisser sur notre faim une fois la dernière page tournée.
En bref, je ressors déçue de ce roman et je ne sais pas trop quoi en penser. Sa couverture et son résumé avaient éveillé ma curiosité, malheureusement, je n'y ai pas trouvé ce que j'espérais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Rebus
  18 juin 2017
Petite bourgade des Hollows, Etats -Unis. La jeune Willow vient d'y emménager avec sa mère Bethany et a du mal à s'adapter au rythme d'un petite ville, elle qui vivait à New York. Un jour en séchant les cours, elle s'enfonce dans la forêt et découvre un homme en train de creuser : qui est-il ? Que cherche-t-il ?
Un postulat de départ qui m'a semblé prometteur. Mais Lisa Unger a multiplié les personnages et s'est d'abord attaché à dépeindre leur passé, leur pensées, leurs démons plutôt que de nous donner le frisson que le lecteur recherche en choisissant un thriller dans sa bibliothèque.
L'action arrive un peu tard, il faut bien l'avouer. le suspense est cousu de fil blanc. Certains personnages et histoires secondaires m'ont même semblé totalement inutiles.
Un peu décevant donc. Cependant, j'ai tellement vu passer d'avis positifs sur cet auteur que j'essaierai bien une nouvelle fois.
Commenter  J’apprécie          120
domeva
  03 mai 2013
J'ai été un peu déçue par cette histoire qui ne m'a pas accrochée.Cependant je souhaite continuer à lire cet auteur dont j'aime les idées et l'écriture.
Commenter  J’apprécie          140
Sallyrose
  16 mai 2016

Un petit passage dans le monde du polar qui me donne bien envie de m'y attarder.
Il s'agit d'un polar sans giclées de sang ni tortures. Les personnages sont bien campés, attachants donc, même lorsqu'ils ne sont pas sympathiques. Leurs péripéties vont s'agréger les unes aux autres façon puzzle (rien à voir avec les Tontons flingueurs ;)) pour le plus grand plaisir du lecteur.
On reste dans la réalité, les situations sont de celles que l'on connaît, c'est la rencontre voire la confrontation des unes aux autres qui fait le sel du récit.
C'était idéal pour les vacances et d'une façon générale, j'ai apprécié de ne pas faire de cauchemars !
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
line70line70   23 juillet 2012
L'éloignement ne s'introduisait pas toujours par effraction. Il n'entrait pas par votre fenêtre en la brisant pour dérober votre amour, un revolver à la main. Il se glissait par la porte arrière laissée ouverte. Profitant de la nuit, il s'emparait de petites choses que l'on ne regrettait pas tout de suite, jusqu'à ce que l'on constate un matin au réveil la disparition de tout ce que l'on croyait avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dido600dido600   21 septembre 2017
Il est plus facile de s’apitoyer sur son sort, d’accuser les gens qui nous ont fait du mal et de réfléchir à ses erreurs que de tout laisser derrière soi et d’avancer sur une route où il nous faudra mieux faire.
Commenter  J’apprécie          80
dido600dido600   19 septembre 2017
Le soleil disparut derrière les nuages et les rayons dorés s’évaporèrent, la laissant dans une lumière grisâtre et laiteuse. Les feuilles étaient brusquement redevenues marron.
Commenter  J’apprécie          70
dido600dido600   30 septembre 2017
Lorsqu’on regarde dans les yeux d’un sociopathe, on voit soit le masque, soit l’abîme. C’était cette absence de chaleur, de compassion, ou de quoi que ce soit d’humain qui glaçait d’effroi.
Commenter  J’apprécie          60
dido600dido600   28 septembre 2017
Travaille bien à l’école, instruis-toi autant que tu peux, et le monde t’ouvrira ses portes. Est-ce que c’était vrai ? se demandait Willow. Tous ces sans-abri qui peuplaient les parcs et les couloirs du métro à Manhattan avaient-ils uniquement mal fait leurs devoirs ? N’y avait-il pas d’autre salut dans la vie que l’algèbre et la biologie ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Lisa Unger (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Unger
LISA UNGER_Memoire Trouble .
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1685 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..