AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253177733
Éditeur : Le Livre de Poche (01/10/2014)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 36 notes)
Résumé :
"Jeune écrivain à la recherche d?inspiration pour son second roman, Kate a besoin de se reposer et décide de passer quelques jours sur Heart Island, cette île des Adirondacks dont on dit qu?elle recèle d?étrange histoires. De son côté, Emily est désespérée et songe à mettre fin à ses jours. Elle n?a plus aucune ressource et son compagnon semble devenir fou. Il la menace sans cesse plus violemment. Elle part se réfugier sur Heart Island chez son ami Birdie Burke. Qua... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
helvetius
  02 septembre 2015
Je ressors de cette lecture assez mitigée. le quatrième de couverture ne respectant pas l'histoire, cela doit y être pour beaucoup. En effet, il y est écrit qu'Emily trouve refuge sur l'ile de son amie Birdie...Mais Birdie est loin d'être son amie et Emily est loin de trouver le refuge tant espéré. Enfin soit, le résumé est trompeur mais passons au contenu en lui-même.
L'histoire est assez intéressante et se lit très vite. Lisa Unger sait accrocher ses lecteurs et malgré quelques longueurs vers la fin, je pense que je lirais très certainement un autre de ses romans.
Dans ce livre, deux histoires sont racontées mais elles n'ont pas de lien flagrant entre elles. La première nous parle de la famille Heart-Burke, de son passé et présent, sur l'ile familiale Heart Island, à travers le récit de Birdie et de Kate. de l'autre côté nous avons Emily, jeune femme un peu paumée qui va se retrouver dans une sale situation. Aux premiers abords, rien ne les lie mais il ne faut jamais se fier aux apparences et à l'attraction de cette ile.
Le passé de Lana et de Birdie est ce qui m'a le plus passionnée dans ce roman. J'adore les secrets de famille, surtout ceux qui ont des conséquences longtemps après la mort des principaux protagonistes. Birdie m'a beaucoup touchée. Froide, distante et sévère, elle ne montre aucun sentiment, même pas à ses enfants, est cela la rend inhumaine pour ses proches. Elle est en fait introvertie et a appris à ne pas dévoiler ses émotions, de peur d'être rejetée. Cependant, son attachement à l'ile familiale est indéniable et la rend plus humaine.
Je n'ai pas du tout apprécié Kate. Elle m'a vraiment gonflée tout le long du roman. Madame "je n'ai rien fait à part pondre un roman grâce au travail pré-mâché de ma tante et de ma grand-mère!". le fait qu'elle se révèle à la fin du roman m'a laissé de glace mais c'est sans doute mon côté Birdie qui ressort...J'ai trouvé Kate inintéressante au possible même si elle est le lien essentiel entre le passé et le présent.
Emily est touchante par sa candeur. Gentille fille bien naïve, elle se laisse embarquer dans une galère noire. Son manque de confiance en elle lui a fait fermer les yeux sur Dean, son compagnon, et l'ensemble des rencontres malheureuses qu'elle connaitra par la suite lui causeront de lourds problèmes. Je pense justement qu'elle aurait pu agir autrement à un moment mais c'est sa candeur et son immaturité qui la font se perdre. Je ne pensais pas du tout que c'était ce genre de lien qui existerait entre l'île et Emily mais je dois avouer que finalement, c'est une bonne solution.
En fait, ce qui m'a le plus plu dans ce roman, c'est tout simplement l'île. Je me suis vue m'y promener, y passer mes après-midi allongée dans l'herbe et entendant le doux clapotis des vagues...J'ai également tremblé lors des violents orages et lors de la scène finale. Cela a presque occulté l'action du roman pour ma part, il faut dire que ça ne m'a pas vraiment intéressée. J'ai plutôt préférée découvrir le passé et les secrets aux conséquences incroyables...
Enfin bref, c'est une lecture sympathique qui noue aisément intrigue policière et secret de famille.
Challenge ABC 2015/2015 26/26 !!!
Challenge Pavés 3/?
Challenge Variété 2015 catégorie "Thriller"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
emi13
  27 octobre 2016
L'Île des ombres de Lisa Unger est un roman assez lent comme histoire un livre de 439 pages il faut attendre d'être a la moitié du livre pour que l'histoire démarre. L'austère Birdie Burke soixante-quinze ans aime vive en recule sur son île, son époux part contre n'apprécie pas cette maison qui fait partie de la famille de Birdie .il préfère l'appartement qui se trouve en ville. Emily serveuse, Kate jeune héritière et Birdie toute trois vont vers le même rivage où les secrets du passé auront de terrible rebondissement.
Commenter  J’apprécie          150
Tatooa
  25 novembre 2014
Ce bouquin m'a tellement remuée que bien évidemment, il va m'être difficile d'être objective, mais je vais essayer.
Les moins d'abord : des erreurs d'édition, des lourdeurs de traduction (répétitions) heurtent parfois pendant la lecture, même si c'est assez rarement.
Les plus : c'est un roman à suspens, certes, mais d'abord une étude psychologique de personnages extrêmement fouillée. J'ai par moments eu l'impression de lire la description de ma propre famille, psychologiquement du moins. C'est assez perturbant. L'extrait de la réaction de Kate aux mails de sa mère, mis plus tôt, m'a rappelé mon propre vécu et ma propre famille d'une façon hallucinante, et les passages du genre sont assez nombreux pour m'avoir déstabilisée pendant les quelques jours de lecture. Pour moi, donc, ce bouquin a été une sacrée baffe.
Par contre, je n'ai guère apprécié le personnage d'Emily. Mais je pense que ça fait partie du but de l'auteur, c'est juste que son côté victime permanente m'agace, comme il agacerait ma mère (trait que je lui ai repris en "moins pire", arf), comme il agace Birdie. C'est donc qu'il est fort bien brossé.
A partir de la page 360 environ, on vire au "thriller" pur, les choses s'accélèrent. Difficile à lâcher, on se demande comment ça va finir... Les révélations y sont nombreuses et ça tourne au pugilat.
Une dernière petite chose : les hommes sont les grands absents de ce roman. Il y en a, oui, mais ce ne sont que des satellites assez peu utiles, si ce n'est dans la violence du "méchant" Brad qui sert de catalyseur au côté thriller de l'affaire. Comme je viens d'une famille matriarcale, forcément ça m'a pas mal parlé, mais je pense qu'il est normal que ce livre ne "passe pas" auprès de certains lecteurs masculins. On est assez loin du thriller Harlan Coben, Patterson ou même Grangé, plus proche peut-être de certaines auteures de style anglais.
Chose bonne à savoir si on veut lire ce bouquin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
janessane
  02 août 2016
Je dois dire que j'étais assez impatiente de me plonger dans ce livre car Lisa Unger, c'est en général, pour moi, toujours un bon moment de lecture. Il me coûte de le dire mais cette fois-ci ce ne fut vraiment pas le cas. Tout d'abord , je me suis aperçue avec un certain étonnement que la quatrième de couverture ne correspondait pas à l'histoire . Emily n'est en rien l'amie de Birdie Burke et ne va pas se réfugier paisiblement sur Heart Island...Je ne sais pas si cette quatrième de couverture est le fruit d'une malheureuse traduction mais cela me semble suffisamment rare pour le souligner.
Quant à l'intrigue elle-même, je l'ai trouvé vraiment poussive, à tel point que j'ai failli déclarer forfait en cours de lecture. Lisa Unger présente simultanément trois femmes: Birdie Burke, tellement antipathique qu'on aimerait comprendre pourquoi; Emily, jeune fille perdue qui ne va cesser d'accumuler les mauvais choix et Kate, adulte responsable mais toujours figée devant sa mère. Hormis Kate qui m'a paru être un personnage plus profond , Birdie et Emily m'ont passablement agacée. On ne saura jamais vraiment pourquoi Birdie est tant empreinte de colère (ou en tout cas l'explication donnée ne me convainc pas) et Emily reste cette petite chose fragile qui fait des "bêtises" malgré elle. Bref, tout cela est convenu à mon sens et bien sûr ne fait qu'accentuer la platitude de l'intrigue. Lisa Unger s'attaque à plusieurs sujets à la fois: la vie de couple, les relations frères/soeurs, les secrets de famille, les histoires d'amour qui finissent mal. le problème c'est qu'elle ne fait qu'amorcer ces sujets, comme autant de fausses pistes qu'elle enverrait au lecteur pour le perdre. Pour ma part, elle m'a perdue mais pas pour les raisons que j'aurais aimé (être happée par le suspens par exemple). Je me suis ennuyée . Toutefois, Lisa Unger a écrit de très bons thrillers et je garde cela en mémoire car c'est certain elle mérite d'être lue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Zephyrine
  14 janvier 2015
Le suspense promis en dernière de couverture se fait attendre jusqu'à la page 280...Les personnages prennent du temps à se mettre en place, pour une intrigue au final assez décevante. Toutefois dans les points positifs, le style est très fluide et la pyschologie des personnages intéressantes. Mais je ne vais pas dévorer tous les livres de cet auteur. C'est à l'image d'un livre de Patricia MacDonald, bien pour les vacances sans trop se prendre la tête.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   21 novembre 2014
Kate parcourut le reste de l'email de sa mère et réprima une envie impérieuse de s'allonger, qu'elle éprouvait souvent (toujours?) après avoir reçu des nouvelles d'elle. Les insultes qu'elles renfermaient enrobées de termes affectueux, et les piques présentées comme des plaisanteries ne manquaient jamais de la vider de son énergie.
"Ta mère est un sniper hors pair, lui avait dit Sean un jour. Tu sais que tu viens d'être touchée ; seulement, tu ne sais pas d'où vient le tir. Tu ne peux rien faire d'autre que de rester couchée là et te vider de ton sang."
La question, c'était de savoir pourquoi Birdie ressentait toujours le besoin de vous viser et vous tirer dessus. Si on voulait vider l'abcès, elle vous répondait quelque chose du genre : "Oh, Kate, ne sois pas si sensible." C'était le coup double parfait, blesser quelqu'un et ensuite agir comme si c'était un signe de faiblesse, de la part de celui ou celle qui se sentait blessé, de crier de douleur.
Comment Kate avait-elle pu se mettre en colère contre Théo parce qu'il n'avait plus envie de venir dans l'île ? A dire vrai, elle n'était pas en colère contre lui. Elle était en colère contre elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
missmolko1missmolko1   23 juillet 2018
Parfois, lorsqu'elle observait la courbure des hanches de sa fille, sa peau de lait, ses cheveux de lin doré, elle avait peur. Elle avait envie de l'envelopper dans un linge et de la cacher au monde; elle mourait d'envie de burkas, de couvents et de lois somptuaires. Comment protéger un être aussi ravissant ? Comment éloigner les mains malpropres du monde de quelqu'un d'aussi désirable ? On ne pouvait pas. C'était la triste vérité. Tout ce qu'on pouvait faire, c'était lui apprendre à se protéger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
TatooaTatooa   24 novembre 2014
Elle rêva de Joe à ses côtés. "Ah Birdie, lui disait-il. Quel besoin as-tu d'être aussi froide ?" Il lui était facile de dire qu'elle était froide. Elle n'était pas froide. Elle était tout sauf froide. C'était lui qui était froid, jamais avec elle quand il aurait dû. Il avait toujours réservé le meilleur de sa personne à d'autres. Tout comme sa mère, Joe avait adoré une autre personne plus que celle à laquelle il était marié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TatooaTatooa   22 novembre 2014
Toutes les proches relations féminines de Birdie l'avaient désertée, avec les années. Elle n'était pas sûre de savoir pourquoi, au juste. Cette facilité, cette douceur, du temps où elles étaient toutes sur un pied d'égalité et où elles débutaient dans la vie, avait viré à l'aigre. Des choix s'étaient changés en conséquences, des opinions s'étaient transformés en jugements, et l'admiration avait tourné à la jalousie. La jalousie faisait tout cailler, comme le citron dans le lait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   20 novembre 2014
Et même si quelqu'un avait pu la surprendre, qui aurait envie de regarder le corps d'une femme de soixante-quinze ans en maillot de bain ? Même si elle était fine et bien préservée, tout le monde ou presque aurait détourné les yeux d'un air gêné. Habillée, elle avait beaucoup de classe, elle ne l'ignorait pas. A dire vrai, elle se trouvait encore très séduisante. Mais enfin, Birdie avait le sentiment que plus personne ne la regardait - plus véritablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Lisa Unger (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Unger
LISA UNGER_Memoire Trouble .
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1647 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..