AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377170374
Éditeur : Ototo (15/06/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Ikta Solork, un jeune homme fainéant, coureur de jupons, et fin stratège malgré son aversion pour la guerre. Yatorishino Igsem, brillante dans ses études militaires et redoutable guerrière sur le champ de bataille. Alors qu'une guerre oppose inlassablement la République de Kioka à l'Empire de Katjvarna, ces deux citoyens de l'empire décident de passer l'examen d'officier de l'armée impériale. Cependant, ils sont loin de se douter que leur rencontre avec une jeune pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  25 août 2017
Voici un titre qui ne me tentait pas du tout au départ. Je ne suis pas très fan de ce genre d'univers en général et les enjeux politiques et tout ce qui va avec ne m'intéressent absolument pas. Mais comme je le dis souvent, il ne faut pas se cantonner à un seul genre, et c'est pourquoi j'ai malgré tout décidé de tester ce titre.
Grand bien m'en a pris car sans mentir, je pense que c'est l'un des meilleurs manga, si ce n'est le meilleur que j'ai lu cet été !
Au départ, Alderamin on the sky est un light-novel à succès qui compte au Japon plus d'une dizaine de tomes. Fort de son succès, il a rapidement été adapté en anime avec une première saison diffusé chez Crunchyroll. Personnellement je ne l'ai pas regardé car comme je vous le disait, l'univers ne m'emballait pas. mais nul doute que je vais prochainement y jeter un coup d'oeil.
Nous avons donc ici son adaptation en manga, le format qui me convient le plus (je ne suis pas fan des light-novel) et ce sont les éditions Ototo qui se chargent de la publication française.
L'histoire d'Alderman on the sky est plutôt simple puisque nous découvrons un monde en guerre, notamment deux pays voisins. Assez classique de prime abord, mais bien plus profond si l'on creuse un peu. Et pour creuser tout cela, rien de mieux qu'une belle palette de personnages que l'on n'aime pas forcément de la même manière.
Le héros du titre est Ikta Solork qui n'est absolument pas intéressé par les conflits de son pays, il ne soutient pas cette guerre qu'il trouve ridicule, et son but ultime c'est de se la couler douce en tant que bibliothécaire. Mais pour cela il va avoir besoin de l'aide Yatori Igsem, une amie d'enfance.
La chose est présenté dans l'autre sens car c'est Yatori qui va lui demander de l'aide pour le concours d'entrée à l'académie militaire. La jeune femme est brillante dans tous les domaines, mais elle vise l'excellence. En effet elle appartient à une famille qui ne semble pas tolérer l'échec. Il lui faut donc la première place au concours, et pour cela Ikta va pouvoir l'aider.
J'avoue que le début ne m'emballait pas spécialement, la manière dont nous sont présentés les personnages est un peu brute et on a l'impression de débouler dans leur univers sans trop savoir comment et pourquoi. Mais très vite, alors qu'il se rendent en bateau sur les lieux de la deuxième épreuve, ils vont faire la connaissance d'autres élèves tous très différents. Il y a Matthew Tetridch qui descend d'une lignée de militaires, Torway Remeon qui vient d'une illustre famille comme les Igsem, Haroma Bekkel une jeune apprentie aide-soignante, et un dernier personnage dont je ne vous dirais rien pour ne pas vous gâcher la surprise.
Ces personnages vont devoir gérer leurs rangs, la rivalité de leur famille, les prises de position en ce qui concerne la guerre, et surtout un imprévu de taille puisque leur bateau qui devait les conduire à la deuxième épreuve va sombrer en mer et s'échouer en territoire ennemi ! Nos six jeunes vont se retrouver en bien mauvaise postures et vont devoir travailler de concert pour se tirer de ce mauvais pas. Pour cela, ils peuvent compter sur le génial stratège qu'est Ikta Solork.
J'ai trouvé ce personnage passionnant, il dégage beaucoup de charisme et en connait un rayon dans tout ce qui touche à la guerre. Les autres membres du groupe ne sont pas en reste, mais c'est clairement lui qui se détache du lot, c'est par lui que tout passe.
L'histoire alterne le coté léger des six adolescents ainsi que la dureté de la guerre et le conflit dans lequel leur pays se trouve. Il peut donc y avoir des phases drôles, typiques d'un manga basique, mais très vite et sans prévenir on peut être ramené à la réalité avec la difficulté qu'implique la situation dans laquelle ils se trouvent.
Les dessins sont très beaux, même si je trouve que parfois le mangaka aurait pu éviter certains fonds blancs mais ce n'est vraiment pas très grave.
L'édition d'Ototo est de grande qualité. Les sur-couvertures sont très belles, les personnages ont un léger relief du plus bel effet. Je regrette juste qu'il y ai quatre pages couleurs dans le premier tome mais aucune dans le deuxième. le papier et le grain utilisé sont vraiment super, on ne voit pas au travers des pages (et vous savez à quel point je suis intransigeant là-dessus). Je n'ai décelé aucune coquille ou bavure d'encre (autre point très important aussi^^).
Vous l'avez sans doute compris, j'ai adoré ces deux tomes d'Alderamin on the sky ! Rassurez-vous, je ne vous ai parlé que de la moitié du premier tome pour ce qui concerne l'histoire. Si vous cherchez un univers riche, des personnages vraiment différents et une intrigue passionnante, foncez, ce titre est un vrai régal !

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LireEnBulles
  09 septembre 2017
À l'origine, Alderamin on the Sky (Neijimaki Seirei Senki : Tenkyõ no Aruderamin en VO) est une série de onze light novels écrites par Bokuto UNO et illustrées par Sanbasõ jusqu'au tome 5, avant d'être remplacé par Ryutetsu pour la suite. Suite au succès des romans, une version manga vit le jour sous la plume Taiki Kawakami, en 2014. Ce dernier publia son premier manga en 2011, Maoyuu Maou Yuusha Gaiden – Madormor no Onna Mahou Tsukai inédit en France. Et outre ces deux séries, toujours en cours, le mangaka s'est lancée dans Moi, quand je me réincarne en slime qui paraîtra en français, en novembre, aux éditons Kurokawa. En 2016, une série anime de Alderamin on the Sky, vit le jour grâce aux studios d'animation Madhouse. Il est d'ailleurs possible de voir la série en streaming légal sur Crunchyroll.
L'histoire de Alderamin on the sky se déroule dans l'empire Katjvarna en conflit avec le République Kioka. On y où on fait la connaisse de Ikta Solork et Yatorishimo Igsem. Si le premier est un jeune homme plutôt fainéant, coureur de jupons à la Nicky Larson, Yatori, elle, est une brillante jeune femme qui se démarque dans ses études militaires, et qui est l'héritière de la lignée d'officiers Igsem. Pour motiver Ikta à passer le concours d'officier de l'empire, Yatori lui lance le défi d'y parvenir tout en lui promettant un poste tranquille de bibliothécaire au sein de l'empire. N'ayant rien de mieux en tête et rêvant de se la couler douce, Ikta accepte. Puis, deux ans s'écoulent, et on les retrouve en train de passer les différents tests théoriques qui feront d'eux des officiers de l'empire. Mais durant le voyage qui les emmène, en bateau, vers la suite des épreuves, une violente tempête éclate et fait chavirer l'embarcation. le duo se retrouve alors sur le canot de sauvetage en compagnie de trois autres candidats, et d'une princesse de l'empire.
Après la présentation des personnages et l'état de la situation, l'action ne tarde pas à s'inviter dans le récit ce qui fait que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer. Si dans la plus part du temps je n'accroche pas du tout au personnage un peu fainéant, dragueur et je-m'en-foutiste, j'ai été surprise de constater que Ikta devenait vite attachant. Malgré sa personnalité désinvolte, Ikta possède de nombreuses qualités comme le fait qu'il soit vif d'espri, fin stratège et qu'il sache garder la tête froide dans n'importe quelle situation. Même si son passé reste un mystère pour le moment, on descelle chez lui une certaine mélancolie profonde, quand personne ne semble lui prêter attention. Alors que les gens autour ne le comprennent pas, Yatori, elle, y arrive parfaitement. À de nombreuses reprises on la sent comme ayant le rôle de grande soeur, s'excusant pour le comportement de son ami et son manque de tact. C'est vraiment un lien à la dynamique intéressante, et qui je l'espère nous dévoilera son origine très bientôt. le reste des personnages apportent son lot de personnalités différentes et situations complexes, qui fait que le rythme est toujours constant même quand il n'y a pas d'action. L'humour est également présent, notamment par le biais de Ikta et Yatori, et n'est jamais lourd – alors que l'on aurait pu le croire au vu du dragueur qu'est Ikta.
L'ambiance générale de ce premier tome rappelle les récits Fantaisy classiques, mais qui par la crise géopolitique peut trouver une résonance dans notre Histoire passée et dans les conflits actuels qui ne cessent d'alimenter nos journaux télévisées. de plus il est plaisant de constater que l'histoire n'en est pas pénalisée, ni redondante. Il y a vraiment quelque chose du point de vue du scénario qui fait que les différentes pièces s'imbriquent parfaitement dans ce que UNO présente dans son histoire d'origine. Il est d'ailleurs intéressant de remarquer au fil de la lecture, que malgré les différentes personnalités qui s'opposent dans le groupe, on ressent que la psychologie de chaque est nettement marqué par un passé plus compliqué que l'on ne pourrait le croire. C'est donc un plus, qui je l'espère continuera d'évoluer et de présenter des personnages intéressants et attachants.
La partie graphique est vraiment belle. C'est énergique, lisible, et les traits fins amènent de la précision même durant les scènes de combat. le chara design est très bon, et on différencie facilement chaque personnage. J'ai également adoré le fait que malgré la capacité de chacun à savoir manier une arme, ils soient accompagnés d'un petit compagnon « kawai » rappelant le petit être ailé dans Card Captor Sakura. Chacun de ces petits êtres possède le pouvoir de manier l'un des éléments comme l'eau, le feu ou le vent. Si deux pages au milieu du tome viennent alimenter le mystère qui entoure ces petits « kawai » et leurs conceptions en lien avec l'empire, il me tarde d'en apprendre plus sur eux.
En conclusion, le premier tome de Alderamin on the sky promet une belle histoire, dont les situations vont très certainement apporter leur lot de rebondissements. Entre une introduction scénaristique qui va en crescendo, des personnages multidimensionnels et des dessins magnifiques, je dois avouer avoir été séduite. Ici, le simple univers Fantaisy s'avère plus complexe, et je me doute que des tragédies vont certainement arriver… C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je vais suivre ce manga dont le tome 2 est déjà disponible aux éditions Ototo, et que le tome 3 paraîtra en octobre. de quoi bien occuper les longues journées d'automne et d'hiver qui se profilent à l'horizon.
Lien : http://lireenbulles.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EcureuilBibliophile
  25 juillet 2017
Nous entrons dans une école militaire dont l'examen de fin de cursus arrive. On suit deux étudiants précis : une jeune fille surdouée et un petit branleur… qui se révèle être extrêmement brillant et vouloir travailler à la bibliothèque ! Forcément, ça me parle haha !
En partant pour leur examen tout tourne mal et on se retrouve avec 5 personnages perdus hors de leur route (les deux principaux sont rejoins par quelques camarades).
Heureusement chacun a une profondeur qui m'a surprise : on part de clichés ambulant, qui du moins pourraient l'être… mais qui sont en fait plus juste que ça : ce sont des adolescents qui se cachent derrière des « rôles » pour avoir/garder leur place dans un système scolaire fermé et rude.
En plus le personnage le plus mis en avant est une fille, c'est cool.
Au delà de l'intrigue elle-même le monde semble complexe : on est au coeur d'une guerre pour la possession d'une province… mais tout cela semble bien plus complexe (encore une fois) que ce qui nous est annoncé au départ.
L'empire (dont sont issus nos héros) s'oppose à une République, l'opinion publique (des deux cotés) est très « encadrée », je pense donc qu'on peut avoir une série bien passionnante et bien dense. Ce serait bien trop dommage que ls auteurs n'explore pas les possibilités de ce qu'ils ont mis en place !
Malheureusement pour l'instant on en sait pas grand chose (ni sur la politique ni sur l'examen qu'ils allaient passer) ce qui amoindrie un peu les enjeux, mais il faut du temps pour installer le background, temps qui ralentirait peut-être trop l'avancée globale.
En plus ils ont des petits esprits TROP CHOU ! On n'en sait as grand chose, ils ont un lien avec les éléments/la lumière et sont les sujets d'études scientifiques plus ou moins légales.
Pour ce qui et des graphismes, ils sont classiques mais très efficaces, ça fonctionnent bien même si certaines cases sont un peu en dessous. Les personnages sont typés, différents les uns des autres et ça me plait bien : on a bien sur la combattante hyper sexualisée mais aussi un petit gros, une fille un peu plus lunaire, le héros n'est pas un « joli coeur », bref, là encore il y a un bon potentiel !
Les pages bonus de fin de tome développent agréablement les perso, ça les étoffe, c'est vachement bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbe
  15 juin 2017
Citoyens d'un empire en guerre, trois jeunes gens prennent un bateau afin de participer aux examens pour devenir officiers.
La tempête va les entraîner en territoire ennemi où ils vont devoir s'entraider.
Il y a la belle Yatorishino et Torway, tous deux enfants de grandes familles ayant l'une comme spécialité les fusils, l'autre les épées. Ikta vit lui en dilettante.
Il est très doué mais sans motivation ni lignée à défendre, il semble être le principal héros de l'histoire à venir.
Enfin à ce stade de la présentation, les personnages secondaires sont Matthew, qui sert de faire-valoir et Haro qui souhaite intégrer les soignants militaires. Il ne faut pas oublier, un mystérieux personnage, une jeune fille qui semble se cacher au début du récit...
Un manga de fantasy et d'aventure qui promet de révéler bien des surprises. Avec ce premier volume nous ne connaissons pas encore toutes les motivations des personnages.
Pourquoi Chamille fuyait-elle ? Quel est exactement le pacte conclu entre Yatorishino et Ikta ? A quoi sert Matthew ?
Les esprits des quatre éléments, qui ressemblent à de petits doudous et qui accompagnent les héros auront certainement eux-aussi un rôle important dans l'histoire.
Un volume d'introduction qui campe une situation d'énonciation classique mais qui intrigue par le nombre de questions laissées en suspens.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MellysBook
  03 juillet 2017
Je remercie Livraddict et les éditions Ototo.
J'ai bien aimé ce manga pour plusieurs de ces facettes.
L'histoire est sympa et pleine d'aventure. Un groupe de jeunes prennent un bateau pour atteindre la seconde épreuve de leur examen. L'aventure commence quand le bateau coule. J'ai été rapidement prise dans cette histoire. Les tensions entre les jeunes gens, les maladresses et les surprises font de ce manga riche de péripéties.
Le petit plus de l'histoire, ce sont les esprits des éléments: celui du feu, de l'eau, de l'air et de la lumière. Ces petits êtres qui accompagnent nos héros sont vraiment trop mignons et très attachants. Je les ai beaucoup aimés et je trouve dommage qu'ils ne soient pas assez présents dans ce tome.
Les personnages sont tous plus ou moins en concurrence, mais des liens d'amitiés se formes. Je ne les ai pas tous aimés. Matthew est celui que j'ai le moins apprécié. Il m'a paru très prétentieux et pas très courageux. Heureusement qu'il n'est pas très présent. Celui que j'ai le plus aimé est Ikta. Je ne sais pas trop ce qu'il fait là, mais il dégage un aura mystérieuse. En plus, il est très attachant et très différent des autres.
Les illustrations sont vraiment sympas. Les premières sont en couleurs et sur papier glacé. J'ai beaucoup aimé et j'aurais beaucoup apprécié que les autres pages soient comme cela.
A la fin, trois scènes vues par un autre personnage, j'ai trouvé l'idée très sympa et originale. Je n'ai pas l'habitude de voir ce genre de chose dans les autres mangas que j'ai pu lire.
En bref: Un manga plein d'aventure avec des personnages attachants et une touche d'originalité avec les esprits des éléments. J'ai beaucoup aimé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Les critiques presse (2)
BDGest   02 juillet 2017
Avec déjà sept épisodes parus au Japon, cette nouvelle série, qui démarre comme un survival sympathique, a de fortes chances de surprendre par sa tournure plus sérieuse, riche en perspectives.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   19 juin 2017
Un nouveau titre sympathique mais dont il reste difficile pour le moment de mesurer la qualité exacte tant ce premier tome demeure de nature introductive.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
EcureuilBibliophileEcureuilBibliophile   25 juillet 2017
La garnison de l'est affronte l'ennemi en ce moment même. Elle peine à repousser la république de Kiowa à la Frontière.
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13Acerola13   16 juin 2017
Taisez-vous princesse.
Ce n'est pas en aboyant que vous accomplirez des miracles.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre