AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Michèle Hechter (Traducteur)
EAN : 9782020311915
328 pages
Éditeur : Seuil (01/02/1997)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 13 notes)
Résumé :
A la fin des années soixante, Tristão, jeune noir des favelas de Rio, rencontre Isabel, jeune blanche de la riche bourgeoisie, sur la plage de Copacabana. Leurs amours contrariées par la malédiction d'une mère et l'acharnement implacable d'un père puissant les entraînent toujours plus loin, jusqu'aux confins inexplorès du Mato Grosso. Ils connaîtront la pauvreté, la faim, la violence, la captivité, et de leurs épreuves ils sortiront changés. Pourtant, malgré le dout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LFolavril
  14 mars 2018
En commençant ce roman, j'ai pensé à La Salamandre, de Jean-Christophe Rufin… Seulement parce qu'il se passe aussi au Brésil, mais c'est en fait leur seul point commun. A la fin des années 60, Tristão, rencontre Isabel, sur la plage de Copacabana. Il en tombe tout de suite amoureux et l'aborde en lui offrant une bague volée.
Tout les sépare : Isabel, petite bourgeoise blonde à la peau claire et aux yeux bleus, est issue d'une famille richissime et Tristão est un jeune Noir des favelas ; l'endroit où il vit se résume à un réduit de quelques mètres carrés que se partagent les huit membres de sa famille. Malgré les innombrables obstacles, les deux jeunes amants feront tout pour rester ensemble, puis se retrouver après l'éloignement imposé par leurs familles respectives.
On se retrouve plongé au coeur du Brésil, admirablement bien décrit et raconté par John Updike. Sur la plage de Copacabana, dans les favelas de Rio, au coeur de la fourmilière de São Paulo ou de Brasilia… Les deux amants vivent un temps à Serra do Buraco, ville minière agitée par la fièvre de l'or ; plus tard, ils se retrouvent en fuite dans les entrailles du Mato Grosso là où « l'homme retrouvait son humble place dans le bouillonnement de la lutte pour la vie, cet océan de protéines affamées, cet écumant délire prédateur… »
C'est un roman dense, sans concession, qui explore tour à tour les thèmes du couple, de l'amour, des Noirs issus des favelas, de l'esclavagisme, des Indiens du Mato Grosso, leur condition, sans oublier la vague communiste qui déferle sur le pays… Dans une langue tout à la fois poétique et brutale, incisive, l'auteur nous conte l'histoire – sur une vingtaine d'années – d'un amour peu commun, sauvage, qui décide de vivre envers et contre tout, et à travers lui, l'histoire d'un pays aux multiples facettes.
Au début un peu distante, je me suis vite attachée aux deux personnages : on les suit dans leur évolution, leur fuite, leurs nombreuses remises en questions, et dans leur lutte incessante pour vivre… « La vie nous vole de nous-mêmes, morceau par morceau. Et ce qu'il en reste est quelqu'un d'autre. » C'est pour moi une très belle lecture qui m'a transportée ailleurs et a fait germé en moi une multitude d'émotions et de réflexions.
Lien : https://folavrilivres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DidierLarepe
  02 novembre 2016
Magnifique épopée, fantasmagorique, l'amour à mort, l'amour par tous et partout... Une aventure incroyable mais qui marche en vous entraine jusqu'au bout, jusqu'à plus soif. Une histoire d'amour cruelle qui se termine en apothéose de sueur, de sang, d'excréments, de salive, de beauté...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Marx a dit que cette écœurante philanthropie est pire que l'oppression brutale qui a au moins le mérite de réveiller les masses laborieuses et de leur faire prendre conscience de la guerre des classes
Commenter  J’apprécie          00
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Le romantisme rapproche les couples, mais le réalisme les fait durer
Commenter  J’apprécie          10
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
L'humeur imprévisible des femmes est le prix que les hommes paient pour leur beauté extraordinaire, et leurs souffrances ordinaires
Commenter  J’apprécie          00
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Elle couchait avec des hommes sans argent et élevait ses gosses comme des têtards dans le marécage de sa négligence
Commenter  J’apprécie          00
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Etre blanche baisée par un noir, était bien plus délicieux que d'être noire baisée par un blanc
Commenter  J’apprécie          00

Videos de John Updike (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Updike
Le choix des libraires vous invite à la rencontre de Césinaldo Poignand, le propriétaire de la librairie « Ouvrir l'?il » à Lyon.  Avec lui, partagez ses coups de c?ur et ses auteurs favoris comme Agota Kristof, John Updike ou encore Lionel Trouillot.
autres livres classés : favelaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4032 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre