AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Michèle Hechter (Traducteur)
EAN : 9782020307406
512 pages
Éditeur : Seuil (26/08/1998)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
La splendeur des lis pourrait bien cacher de vénéneux effluves, à l'image de cette Amérique dont on suit les évolutions de 1910 à 1990 à travers une saga familiale.
Le fondateur de la lignée, Clarence Wilmot, pasteur presbytérien du New Jersey, perd la foi le jour où D.W Griffith tourne, non loin de chez lui, un film avec Mary Pickford. Pour combler le vide de sa vie brisée, sans argent ni espoir, il s'abrutira des outrances burlesques du cinéma muet.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Marie2406
  05 septembre 2020
Fresque familiale qui traverse tout le 20ème siècle, qui commence en 1910 avec Clarence pour se terminer en 1990 avec Clark son arrière-petit-fils.
En 1910 dans une petite ville du New Jersey Clarence Wilmot le pasteur de l'église presbytérienne démissionne après avoir perdu la foi, et il entraine toute sa famille dans sa déchéance notamment Theodore dit Teddy son plus jeune fils.
Teddy qui après la mort de son père a déménagé avec sa mère et sa soeur dans le Delaware, tandis que Jared l'ainé partait en Europe se battre dans les tranchées, dont il reviendra avec un bras handicapé.
Années 20, Teddy ne veut pas aller à l'université bien qu'il en ait les capacités, il rejoint Jared à New-York qui s'est accoquiné avec des gangsters dont il fait le sale boulot, mais Teddy ne parviendra pas à malmener toutes ces pauvres familles à qui il doit réclamer de l'argent, et rentrera dans le Dalaware où il épousera Emily une jeune fille handicapée qui travaille dans la serre de ses parents.
1930 Teddy devenu facteur et Emily accueillent leur premier enfant, une fille prénommée Esther dite Essie.
Années 1950, Essie a grandi entourée de son petit frère Danny, de ses parents et grands-parents qui en ont fait une vraie princesse. Devenue mannequin puis actrice, elle est maintenant la coqueluche de Hollywood sous le nom de Alma DeMott, mais le succès est tellement éphémère
Années 60-70, Essie-Alma a eu un fils Clark qu'elle essaie tant bien que mal d'élever dans le tourbillon de sa vie entre ses différents maris, ses multiples amants et ses engagements à Hollywood.
Fin des années 80, Clark qui a grandi dans l'absence de sa mère, et auprès d'un beau-père drogué et alcoolique, a rejoint son grand-oncle Jared qui dans les années 40 était allé « au vert » dans le Colorado et y a maintenant ouvert une station de ski à la mode.
Un soir, Clark va rencontrer une jeune femme qui va le conduire au « Temple » où vivent les membres d'une secte apocalyptique et ça va forcément mal finir. Mais Clark devenu Esaü conscient du drame qui se prépare ne pourra rien faire pour l'en empêcher.
Un livre empli de références historiques sur ce 20ème siècle traversé par ses protagonistes, mais et surtout de très nombreux textes religieux et références à la Bible
Un livre qui se laisse lire même s'il est parfois un peu long.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JPB
  07 mars 2012
Clarence Wilmot, pasteur presbytérien du New Jersey ayant perdu la foi en route, engendra Teddy, postier du Delaware, qui engendra Essie, apprentie star de Hollywood, laquelle enfanta Clark, tout d'abord gardien de remonte-pente puis adjoint halluciné d'un gourou à la manière Waco, de sinistre mémoire, pratiquant l'Apocalypse au kalachnikov et la rédemption comme un suicide mode d'emploi. Ce ivre est truffé de références aux textes religieux, sans cesse cités par ces membres des diverses églises américaines renontrés au fil des pages. Car Clarence et Stelle Wilmot ont trois enfants : Jared, Teddy et Esther. Teddy épouse Emily Sifford, handicapée d'une jambe, et ils ont deux enfants : Essie-Alma et Danny. Essie devient une star du cinéma et, de l'un de ses multiples et insipides maris, elle a elle-même un fils, Clark, sur lequel se termine cette saga familiale, dans une ambiance d'apocalypse.
Commenter  J’apprécie          30
iarsenea
  31 juillet 2010
Si la quatrième de couverture me semblait prometteuse, j'ai vite été déçue par la tournure que prenait le roman. Dès les premières pages, ont sent déjà que l'histoire sera lourde, et nous nous sentons écrasés par les dizaines de détails que l'auteur se plait à décrire en long et en large. La première centaine de pages est tout particulièrement fastidieuse, avec nombre de références bibliques dont je suis plus qu'ignorante et qui par conséquent ne retenaient pas mon attention et échappaient à ma compréhension.
Une fois ces premières pages passées, toutefois, l'histoire s'améliore un peu et devient à mon avis beaucoup plus intéressante, même si toujours on se sent oppressés par les détails.
J'ai bien aimé l'histoire du petit Teddy, qui marqué par les déboires de son père, n'a jamais aspiré à autre chose qu'une petite vie tranquille. J'ai bien aimé aussi le récit des épreuves par lesquelles Essie est passée pour devenir la grande actrice de cinéma qu'elle souhaitait devenir.
Je me dois de souligner la culture indéniable de l'auteur et le nombre de recherches qu'il a dû effectuer pour l'écriture de ce roman. Updike ne se gêne pas du tout pour parsemer des petits bouts d'histoire et d'actualité de l'époque qu'il décrit. C'est parfois intéressant. Mais la plupart du temps, c'est de trop.
Je dois toutefois avouer que toutes ces références bibliques qui m'ont tant assomée m'ont malgré tout donné une certaine volonté d'explorer plus en profondeur mes héritages religieux. Je me suis rendu compte que j'étais totalement ignare en la matière, ce dont j'ai plutôt honte étant donné l'importance que la religion a eu pour les générations qui m'ont précédé !
La lecture de ce long roman divisé en quatre grandes parties, mais sans chapitre n'a donc pas eu que du mauvais ! Je suis maintenant (du moins pour l'instant) animée du désir de découvrir un peu plus les bases de mon patrimoine religieux !
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
iarseneaiarsenea   31 juillet 2010
Une pensée, une fois écrite, meurt, elle ne peut plus se développer, alors que, transmise de bouche à oreille, elle s'enrichit, s'élargit et finit par se confondre avec les attentes et les idées de tous.
Commenter  J’apprécie          20
iarseneaiarsenea   29 juillet 2010
Ne fais pas courir un cheval de labour et ne mange pas une poule pondeuse.
Commenter  J’apprécie          30
iarseneaiarsenea   23 juillet 2010
La foi est cette force de la volonté par laquelle un chrétien se détermine contre les tentations d'une époque.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de John Updike (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Updike
Le choix des libraires vous invite à la rencontre de Césinaldo Poignand, le propriétaire de la librairie « Ouvrir l'?il » à Lyon.  Avec lui, partagez ses coups de c?ur et ses auteurs favoris comme Agota Kristof, John Updike ou encore Lionel Trouillot.
autres livres classés : cinéma muetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5955 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre