AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Demanuelli (Traducteur)Jean Demanuelli (Traducteur)
EAN : 9782757823743
416 pages
Éditeur : Points (23/06/2011)

Note moyenne : 2.47/5 (sur 19 notes)
Résumé :
"Les veuves d'Eastwick" constitue la suite d'un des romans les plus célébres de John Updike : "Les Sorcières d'Eastwick". C'est aussi le dernier roman rédigé par l'auteur.

"Trente ans après leur apparition dans la littérature, les sorcières d'Updike ne sont plus ce qu'elles étaient. L'auteur, qui n'a rien perdu de sa fascination pour les portraits féminins, ressuscite ici Alexandra, Jane et Sukie, désormais veuves de leurs seconds maris et privées de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
viou1108
  02 septembre 2013
Lu dans le cadre du challenge ABC
Diable, quelle mauvaise pioche pour la lettre U du challenge ABC ! Quelle déception que ce satané Updike !
Trente ans après, les trois ensorcelantes drôles de dames, entretemps devenues veuves, décident de passer l'été ensemble, et reviennent à Eastwick, sur les lieux de leurs « exploits » passés endiablés. Si elles n'ont rien perdu de leur forte personnalité, elles sont toutefois bien moins fringantes physiquement, affichant 70 ans au compteur. La mort (la leur) fait désormais partie de leur vie, de leurs hantises, de leurs démons. C'est l'heure des bilans qui sonne à la volée, et les cloches ne sont pas nécessairement celles De Saint-Pierre. En plus des regrets d'avoir préféré fricoter avec leurs amants en négligeant leurs enfants, et des remords d'avoir semé mort et malheur autour d'elles par leurs sorts maléfiques, nos trois veuves sont envahies par les souvenirs et la nostalgie, et asticotées par les pépins de santé.
Il est utile d'avoir lu « Les Sorcières d'Eastwick » au préalable pour bien comprendre le contexte, mais en même temps, ce n'est peut-être pas si indispensable, puisque « Les veuves… » procède largement par flash-backs et rappels des galipettes du passé.
Une déception, donc, parce que là où je m'attendais à retrouver des sabbats de sorcellerie vacharde et jouissive, je n'ai lu que du blabla poussif et décousu, entre descriptions touristiques sans intérêt et théories électromagnétiques fumeuses. J'ai eu la nette impression de me trouver face à des pages de « remplissage », et, avec toutes ces considérations sur la vie-la mort-la vieillesse, je n'ai pu m'empêcher d'établir le parallèle avec l'auteur, décédé en 2009 et qui écrivait là son dernier livre.
Pas de finale en feu d'artifice, donc, ni pour l'auteur ni pour le livre, laborieux et dispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Cristy
  25 septembre 2014
J'avais quelques appréhensions en me plongeant dans cette lecture, car je n'avais pas lu de bon avis sur ce second opus des sorcières d'Eastwick. Finalement, j'en sors avec une impression tout autre que les avis que j'ai pu lire.
Nous retrouvons Alexandra, veuve depuis peu de temps, en voyage au Canada. A travers ce voyage nous allons apprendre ce qu'est sa vie d'aujourd'hui, mais aussi la vie qu'elle a mené depuis qu'elle a quitté Eastwick en compagnie de son défaut mari Jim. Suite à ce voyage, elle va apprendre que Jane aussi est veuve, et reprendre contact avec elle. Ensemble, elles vont faire un voyage en Égypte. A travers ce second voyage, c'est sur la vie de Jane que le narrateur va revenir. Puis enfin, vient le moment où elle reprend contact avec la dernière sorcière, Sukie, qui elle aussi, est maintenant veuve. Toutes les trois vont faire un voyage en Chine, où on va en apprendre plus, sur la plus jeune des sorcières. Puis ensemble, elles vont entreprendre de retourner sur le lieu où elles ont exercés leurs sortilèges étant plus jeune : la ville d'Eastwick. Un voyage qui va les ramener dans leurs passé, mais pas seulement. C'est le moment pour Alexandra d'avoir plus de contact avec l'une de ses filles, rester à Eastwick. Les trois sorcières à travers ce pèlerinage (si je peux le dire ainsi), vont faire face à leur passé, mais aussi à leur vieillesse, et à ce qu'elles sont devenus. Doutes, peurs, et regrets sont au rendez-vous.
J'ai beaucoup aimé ce second opus, plus que le premier. J'ai eu plus de faciliter à me plonger dans le style d'écriture de l'auteur, et je me suis sentis plus proche des sorcières, devenu maintenant vieille (environ 70ans). J'aime toujours autant le personnage d'Alexandra, et je déteste toujours autant je personnage de Jane, qui est la sorcières la plus vilains des trois je trouve. Un second opus vraiment très intéressant, je suis assez contente de ne pas mettre arrêter sur les critiques que j'ai lus.
Lien : http://leslecturesdecristy.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LePamplemousse
  26 décembre 2012
Trente ans après les « sorcières d'Eastwick », nous retrouvons Alexandra, Jane et Sukie.
Devenues veuves, les trois amies, dotées de pouvoir magiques, décident de voyager à travers le monde, pour retrouver leur amitié et leurs pouvoirs endormis.
Enchaînant les pays à la recherche de leur jeunesse perdue, elles vont être inévitablement confrontées à la maladie, aux souvenirs et aux regrets.
Elles tentent de racheter leurs erreurs passées, mais n'est-il pas déjà trop tard ?
Un roman poignant sur l'acceptation de la vieillesse.
Commenter  J’apprécie          50
Myrinna
  11 janvier 2012
Rien de palpitant. Si ce n'est qu'une suite sans intérêt du titre : Les sorcières d'Eastwick du même auteur. Très peu d'événements, que des "flash-back" et des voyages ternes.
Il faut attendre les 250 pages et encore pour avoir quelque chose sous la dent.
Commenter  J’apprécie          40
janemar
  08 février 2012
Nous sommes loin de "Couples" son livre des années 60. Bien sûr direz vous, on se fatigue. C'est le souvenir qui m'a fait persister dans la lecture de ce livre. Trop de trop, "tout ça pour ça". Déçue, la description des voyages n'est même pas incitative et l'auteur nous perd dans une infini de détails inutiles et ennuyeux. Quand les trois veuves "sorcières" se retrouvent trente années plus tard, sur le lieu de leurs "forfaits" on se dit que cela va changer, .... un petit degré dans le suspens et plus rien... Dommage. J'aimais bien Updike...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
viou1108viou1108   22 août 2013
C'est Alexandra (...) qui connut la première le veuvage. A l'image de tant de femmes soudain livrées à la solitude, elle ressentit le besoin de voyager - comme si l'on pouvait à sa guise - par le truchement de fragiles cartes d'embarquement et de pénibles attentes dans les aéroports, et des risques, faibles mais indéniables, inhérents aux transports aériens à une époque où le coût des carburants ne cessait d'augmenter, où les compagnies étaient menacées de faillite, où se multipliaient les attentats-suicides et s'aggravait l'usure du métal - contraindre le monde à reproduire le foisonnement de contrariétés qu'implique la possession d'un conjoint.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
viou1108viou1108   29 août 2013
Les gens n'arrêtent pas de pleurer la mort de Dieu, moi, ce qui m'inquiète, c'est la mort du péché. Sans péché, les gens ne sont plus des personnes, rien que des moutons sans âme.
Commenter  J’apprécie          130
viou1108viou1108   25 août 2013
La diversité...pourquoi partons-nous tous du principe que c'est une bonne chose, alors que nous ne sommes à l'aise que dans l'uniformité?
Commenter  J’apprécie          130
missmolko1missmolko1   23 novembre 2012
Ceux d'entre nous qui connaissaient leur sordide et scandaleuse histoire ne furent pas surpris d'apprendre, par des rumeurs en provenance des diverses localités où s'étaient réfugiées les sorcières après avoir fui notre charmante ville d'Eastwick, Etat du Rhode Island, que les époux concoctés, grâce à leurs pratiques occultes, par ces trois misérables femmes ne s'étaient pas à l'usage révélés très résistants. Des procédés de fabrication dépravés ne donneront jamais que des produits médiocres. Satan contrefait la Création, certes, mais à l'aide d'ingrédients de qualité inférieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharooSharoo   10 juin 2019
Depuis qu'elles s'étaient retrouvées, leurs pouvoirs renaissaient sous forme de frémissements, de signes annonciateurs, d'un goût renouvelé pour une malfaisance de petite fille, pour la pratique du maléfice.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de John Updike (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Updike
Le choix des libraires vous invite à la rencontre de Césinaldo Poignand, le propriétaire de la librairie « Ouvrir l'?il » à Lyon.  Avec lui, partagez ses coups de c?ur et ses auteurs favoris comme Agota Kristof, John Updike ou encore Lionel Trouillot.
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1373 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre