AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Hechter (Traducteur)
EAN : 9782757813966
319 pages
Éditeur : Points (14/05/2009)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 32 notes)
Résumé :
C’est dans cette « rumination post 11 septembre » que l’auteur trame son nouveau roman, déployé
en un troublant suspense. L’action se passe à New Prospect (New Jersey), une bourgade pauvre et
morne proche de l’opulente Manhattan, mais ressemblant plus à nos banlieues parisiennes
récemment embrasées.
Il y a d’abord Ahmad Mulloy, jeune lycéen doué, fils d’une Américaine-irlandaise et abandonné par
son père égyptien. Écoeuré par la mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
mimipinson
  07 janvier 2012
Cela n'a beau être qu'une fiction, la lecture de ce roman donne la chair de poule, et nous remet face à une réalité : nous vivons chaque jour à la merci d'une poignée d'illuminé prête au pire au nom d'une idée, d'une croyance, ou d'un idéal. Cela s'est, l'histoire récente regorge d'exemples.
C'est d'ailleurs en référence à l'un d'eux que John Updike a imaginé le Terroriste. Jeune homme jusque-là tranquille, issue de l'immigration (comme on le dit) et d'un double culture, intelligent, vivant avec sa mère, un beau jour dérape, et se radicalise…Jusqu'où ira-t-il ? Entre toutes les forces contradictoires qui s'exercent sur lui, laquelle sera la plus forte ?
Si ce roman n'est pas répertorié comme un policier -et il ne l'est pas-il est, en revanche construit comme un policier tant la fièvre monte au fur et à mesure que nous avançons dans notre lecture. Et c'est le ventre noué que je lirai le dernier chapitre.
Au-delà de la tension qui s'installe, au-delà de l'envie de savoir qui tenaille, ce sont beaucoup de questions, et de réflexions qui viendront à moi tout au long de cette lecture.
Comment en arrive-t-on là ?
Est l'absence du père qui l'a amené à ces dérives ?
« Il pensait trouver dans cette religion une trace du père magnifique qui s'est perdu juste là où commencent ses souvenirs. »
Comment un gosse né aux Etats-Unis, élevé à l'occidentale, ayant reçu un enseignement sensé en faire un être libre, lui dispenser les outils nécessaire pour se forger son libre arbitre et sa capacité de discernement, peut en arriver à ce stade-là ?
Comment cette mère n'a-t-elle pas vu venir les choses ?
Est-ce le cadre urbain, industriel, le mélange des populations qui puisse être incriminé ?
Comment parvient-on à autant d'obscurantisme, d'idées lapidaires, de jugements hâtifs sur les autres, de dénigrements systématiques ?
« S'amuser n'est pas important dans la vie d'un bon musulman »
Comment une religion, ici la musulmane, parvient-elle à lessiver les cerveaux, et programmer des êtres vivants à des actes pareils ?
« le jeune homme se sait manipulé, mais cette manipulation, il l'accepte, car elle tire de lui une force sacrée. »
Que faire pour neutraliser de telles pratiques ?
Si j'ai parlé d'une religion en particulier, la force de ce livre est d'être universel .Il pourrait être transposé à d'autres époques, n'importe où sur terre, et concerner aussi bien la religion, la politique, la philosophie, la vie scientifique.
Si Ahmad est le plus cynique des personnages, tous les personnages de ce roman sont plus ou moins désabusés, signe des temps, me direz-vous. Roman universel, ai-je dit plus haut !!
Un livre à lire donc, qui pose plus de questions qu'il n'en résout, qui fait réfléchir, douter …

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Pirouette0001
  06 mars 2014
Le premier chapitre m'a fait hésiter car c'est un pur cliché que l'auteur nous sert pour sa description du jeune musulman fondamentaliste et je dois bien dire que la fin du livre n'est qu'un stéréotype digne d'une histoire à l'eau de rose. God bless America.
Ceci dit, dans l'intervalle, l'auteur arrive à nous faire aimer les personnages, dont il fouille la personnalité pour heureusement ne pas les limiter aux caricatures de début et de fin. L'histoire est toutefois fort convenue et sans surprise.
Il ne peut sans doute pas être écrit autrement sur le terrorisme aux Etats-Unis.
C'est le premier livre que je lisais de cet auteur, je ne me lèverai pas la nuit pour en lire un second.
Sur le même sujet, j'ai de loin préféré le livre de Tabish Khaïr "Comment lutter contre le terrorisme islamique dans la position du missionnaire" où les personnages avaient tous une carrure que l'on ne retrouve pas ici.
Commenter  J’apprécie          90
mlseditions
  12 mars 2015
Tout d'abord, ce livre nécessite une réelle attention de lecture de part l'histoire mais aussi par le style de l'auteur. Tout se passe quelques temps après les attentats de 2001. Ahmad, jeune lycéen de 18 ans et musulman pratiquant, démarre l'histoire sur une vive critique de la société américaine. Peu à peu,il s'engouffre dans la voie du fanatisme jusqu'à se voir enroler dans le terrorisme pour procéder à un attentat suicide. Autour de lui, il y a Jack Lévy, un conseiller du lycée. A 63 ans, il rejette sa religion juive et ne semble plus rien attendre de la vie, blasé par un monde 'recouvert de graisse et de goudron". Pourtant, il se prend d'affection pour Ahmad.
Dans ce livre, on trouve chez l'auteur une sorte d'aversion du monde moderne, du consumérisme. Il dévoile le fanatisme vu de l'intérieur et le rejet d'une société qui semble avoir perdu tous ses repères fondamentaux. Les personnages sont biens décrits et l'on s'y attache mais le rythme du roman est un peu lent. Au final, compte tenu de tout ce qui est livré, on ne s'attend pas à ce type de fin.
Pour moi c'est un livre en demi ton qui n'est pas fascinant à lire mais qui donne à réfléchir sur le fanatisme et la religion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bdelhausse
  19 juin 2014
Updike et sa plume acide, cynique, désabusée. On connaît. Et en général, on apprécie. C'est fin et délicat, comme un petit four au foie gras.
Mais... mais, mais... la fin ne me semble pas à la hauteur du contenu et du propos. le style est habituel, on aime ou on déteste, pas de milieu. C'est lent, très lent, peu d'action et quand cela pourrait s'envoler, Updike, prisonnier de son style, ne peut pas donner d'envolée haletante aux rebondissements.
D'ailleurs, les rebondissements arrivant avec mesure et lenteur, ils ne surprennent pas le lecteur et tombent un peu à plat. Donc, ce n'est pas que l'on s'ennuie, mais le style acerbe et les bons mots ne suffisent pas à sauver l'ensemble. Allez... sans dévoiler la fin, je reste assez sceptique sur le happy end proposé, totalement en porte-à-faux par rapport à l'atmosphère mise en place.
Très réservé, donc, dans l'ensemble, même si la vision de l'Amérique, des attitudes, des dérives... reste très précise et sonne "vrai".
Commenter  J’apprécie          20
Rhodopsine
  16 avril 2017
Défi ABC 2016-2017
Il y a des romans flamboyants et des romans ennuyeux, des romans palpitants et des romans traînants, des romans dépaysants et des romans régionaux, des romans à tiroirs et des romans fleuves... et aussi des romans fades, des romans pâles , des romans insipides. Comme ce Terroriste.
Une accumulation de clichés, des personnages sans épaisseur, aucun second rôle: chaque personnage joue le rôle qui lui est assigné.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Pirouette0001Pirouette0001   02 mars 2014
Détruire (…) est tellement plus facile que construire, désorganiser la société tellement plus simple que l'organiser !
Commenter  J’apprécie          40
mimipinsonmimipinson   07 janvier 2012
« Il pensait trouver dans cette religion une trace du père magnifique qui s’est perdu juste là où commencent ses souvenirs. »
Commenter  J’apprécie          10
mimipinsonmimipinson   07 janvier 2012
« Le jeune homme se sait manipulé, mais cette manipulation, il l’accepte, car elle tire de lui une force sacrée. »
Commenter  J’apprécie          10
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Tant que nous sommes prisonniers de notre corps, nous sommes prisonniers de ses désirs
Commenter  J’apprécie          00
geoviflokoffgeoviflokoff   10 janvier 2019
Qu'a dit Emerson sur la mort? Qu'au moins on en avait fini avec le dentiste
Commenter  J’apprécie          00

Videos de John Updike (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Updike
Le choix des libraires vous invite à la rencontre de Césinaldo Poignand, le propriétaire de la librairie « Ouvrir l'?il » à Lyon.  Avec lui, partagez ses coups de c?ur et ses auteurs favoris comme Agota Kristof, John Updike ou encore Lionel Trouillot.
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox