AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 250500966X
Éditeur : Kana (01/10/2010)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 136 notes)
Résumé :

Au cours de son enquête sur une série de meurtres de robots, l'inspecteur-robot Gesicht découvre qu'un sentiment de haine entre les hommes et les robots semble être à l'origine de l'affaire. Quant à lui, il va bientôt révéler ses effroyables souvenirs...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Natacha851
  19 octobre 2014
Encore un tome difficile à lâcher tant qu'il restait des pages à lire.
Ici, l'action est plus axée sur Gesicht ce qui nous permet d'avoir quelques informations supplémentaires, notamment sur la mort du frère de Haas.
Quelques chapitres sont aussi sur Uran, attristée par la mort de son frère et nous donne quelques éléments sur le passé d'Astro avec le professeur Tenma.
Les émotions sont de nouveaux présentes.
L'auteur sait nous émouvoir mais surtout il le fait bien.
D'autant qu'il aborde des thèmes difficiles comme la perte d'un être chère.
Mais il arrive à nous montrer la complexité de ce ressenti pour un robot, censé ne rien éprouvé.
Commenter  J’apprécie          170
Louis_LUCAS
  18 juillet 2016
Introduits dans le quatrième tome, Darius XIV et le Professeur Tenma occupent tous deux une place importante dans les chapitres de ce nouvel opus.
Venu faire ses adieux à sa création, le Professeur Tenma décide contre toute attente d'essayer de redonner vie à Astro en état de mort cérébral depuis sa confrontation avec l'ange de la mort responsable de la destruction des robots les plus forts du monde. Ces tentatives de réparation seront l'occasion d'une discussion avec le Professeur Ochanomizu au cours de laquelle seront révélées nombre d'informations sur les travaux passés de Tenma, sur l'origine d'Astro - réincarnation robotique de son fils - et sur ce qu'il pourrait advenir de sa création si elle parvenait à se réveiller.
D'un point de vue narratif, l'intrigue se resserre toutefois autour de Gesicht même si Epsilon et Hercule sont également de la partie avec à la clef un affrontement sans merci entre la créature et ce dernier. du côté de l'inspecteur robot, l'accusation proférée par Adolf Haas concernant la mort de son frère va faire resurgir des souvenirs que la machine avait enfouis. Là encore, Naoki Urasawa et son complice Takashi Nagasaki excellent dans la construction de l'histoire, dans la distillation d'indices et nous offrent un intéressant flashback au cours duquel une troublante révélation va nous être faite : Gesicht est habité par la haine. Entre la protection d'Adolf et le contact permanent qu'il entretient avec Epsilon afin d'anticiper les prochaines exactions du destructeur, Gesicht a fort à faire d'autant plus lorsqu'il devient officiellement la cible du KR. Les informations récoltées par Adolf l'avait mis sur la piste de Darius XIV, une voie qu'il décide de suivre , ce qui aboutira à un échange troublant avec l'ancien leader du Royaume de Perse, source d'informations sur l'énigme Pluto.
En postface de ce tome, les éditions Kana ont inclu un commentaire de Tomihimo Murakami, un critique de manga et Professeur à l'Université de jeunes filles de Kobe Soin. Ce parfait inconnu en France, visiblement spécialiste de l'oeuvre d'Osamu Tezuka, nous explique que Naoki Urasawa a inséré dans Pluto nombre de références et d'allusion à l'oeuvre de l'auteur dont il s'est inspiré - « Black Jack », « Le Roi Léo » - et puise dans d'autres histoires d'Astro pour nourrir son histoire. J'ai lu beaucoup de manga de Tezuka mais ma connaissance de l'oeuvre de l'auteur est trop légère pour apprécier comme il se doit ces clins d'oeil. Toutefois, cela démontre, si besoin était, combien Urasawa s'implique dans son art et montre envers ses illustres aînés un respect qui mérite d'être souligné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          66
gargamel00
  30 juillet 2013
Un manga d'une rare intelligence, que ceux qui associent culture japonaise et violence s'intéressent à Pluto. Certes, la violence est là, mais le fond de l'histoire est tellement plus que cela. Cette histoire mêle avec brio actualités, histoire, science-fiction et philosophie, et tout cela dans une BD!
Ce volume nous démontre une fois de plus que finalement, contrairement à ce qu'on pourrait penser, les robots ne sont pas forcément les plus forts face aux humains. A moins que les robots ne commencent à ressentir de la haine?! Les auteurs nous font découvrir de nouvelles facettes, de nouvelles subtilités qui seront certainement lourdes de conséquences dans les volumes à venir...
Commenter  J’apprécie          70
zazaone
  17 août 2013
Toujours aussi passionnant !
L'enquête se poursuit, s'élargissant sur les problèmes de société, les machinations politiques. Très riche, très prenant.
Le racisme anti-robot. Tout ce qui est différent a toujours provoqué le rejet. La nature humaine est loin d'être choupinoute. Pluto le rend bien.
Je poursuis donc la lecture de ce manga avec délice
Commenter  J’apprécie          60
lesmiscellaneesdepapier
  28 octobre 2015
Résumé: C'est un manga adapté de l'histoire d'Astro Boy, nommé Atom dans ces huit volumes.Cette uchronie nous amène dans un monde où les humains et les hommes vivent ensemble et se ressemblent. Il n'y a pas de distinction apparente entre les deux espèces qui cohabitent. Un jour, l'inspecteur Gesicht de l'espèce des robots, doit enquêter sur un sombre psychopathe, adepte d'un étrange rituel, celui de mettre des cornes sur les robots qu'il assassine, les robots les plus forts du monde. le meurtrier ne s'arrête pas là, il tue aussi des hommes. Selon le code, les robots doivent obéir à trois règles notamment celle de ne pas tuer les humains, qui est donc notre homme? ou peut-être notre robot?
Le mot de la fin: Comme dans tous ses mangas, Naoki Urasawa amène le lecteur à s'interroger. Ici, sur des questions éthiques vis-à-vis de l'intelligence artificielle, mais il n'approfondit malheureusement pas la réflexion. Bien qu'il n'y ait eu que huit tomes, je trouve que l'intrigue s'essouffle au fil des pages après avoir pris une forte accélération, notamment dans le premier tome. Globalement un peu déçue, un sujet qui ne me parle pas, un manque d'approfondissement psychologique et un rythme dissonant; il a fait de plus beaux mélanges...
Lien : http://www.lesmiscellaneesde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   27 octobre 2012
- La haine, chez les humains, disparaît-elle ? Ou bien resurgit-elle éternellement même lorsqu'on croit l'avoir éteinte ? Ce qui me fait le plus peur, c'est le fait d'avoir de la haine en moi.
Commenter  J’apprécie          210
BigDreamBigDream   20 octobre 2014
Quelque chose ne va pas?
Je ne sais pas quoi en faire.
De quoi parlez-vous?
De cette énorme...quantité de tristesse...
Quand je pense à Gesicht...
Elle est de plus en plus vive
Je ne sais pas ce que je dois en faire...
Helena
Pleurez
C'est ce que font les humains dans ces cas-là.
Oui voilà
Commencez par de l'imitation
Ah...
Oui
AAAAH...
AAAAAAAAH!
Commenter  J’apprécie          100
ninon16ninon16   01 février 2013
-La 99ème séance du tribunal militaire est ouverte. Accusé, nous vous écoutons. Accusé Darius XIV, veuillez prêter serment.
-Prêter serment ...? Dieu ne croit pas aux serments des hommes.
-Vous avez déjà répété cela lors de la 98ème séance. Prêtez serment, je vous prie.
-Les hommes sont des menteurs. Dieu ne croit pas ce qu'ils disent.
-ACCUSE !!
-POUR DIEU, L'HOMME EST UNE ŒUVRE RATÉE.
Commenter  J’apprécie          40
MeroMero   26 août 2012
La haine chez les Humains disparait-elle ? Ou bien ressurgit-elle éternellement lorsqu'on croit l'avoir éteinte ? Ce qui me fait le plus peur, c'est le fait d'avoir de la haine en moi.
Commenter  J’apprécie          80
okkaokka   14 octobre 2016
p.39.

- C’est vrai. Je n’ai pas ce type de circuits.
- Moi je n’ai que ce type-là. Je suis une machine conçue pour se battre. Ne traîne pas ici. Si tu n’as pas de fonction de combat. Tu ne feras que me gêner.
- Tu vas encore manifester du dédain à mon égard, comme lorsque j’ai refusé le service militaire, n’est-ce pas ?
- C’est toi qui avais peut-être raison. Refuser le service militaire… c’est peut-être ce qu’il fallait faire. J’ai été conçu pour me battre…mais cette guerre… ce n’était pas un combat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Naoki Urasawa (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naoki Urasawa
Le mois de juin sera fort, sera documenté. Dans les bas-fonds du monde de l'entreprise avec Le Travail m'a tué, dans le Paris d'une étrange religieuse prostituée avec Mécaniques du fouet, à travers la vie du héros de 1984 avec Une Vie, dans le Grass kingdom de l'incroyable Grass Kings, et dans Le signe des rêves édité en version souple et intégrale.
autres livres classés : robotsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pluto de Naoki Urasawa

De quelle mythologie est inspiré le nom de Pluto ?

La mythologie grecque
La mythologie persane
La mythologie romaine
La mythologie japonaise
La mythologie celtique

14 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Pluto, tome 1 de Naoki UrasawaCréer un quiz sur ce livre