AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Pluto, tome 6 (8)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Natacha851
  16 novembre 2014
Plus j'avance dans cette saga et plus je me dis qu'elle mérite vraiment sa réputation.

Pluto est un manga nous présentant des personnages complexes et de belles histoires. C'est un manga qui nous questionne et nous émeut.
Le tome 6 est un échantillon de tout cela comme l'a été les précédents.
Autant dire que l'auteur est constant dans l'excellence.

Ce tome est le début de la fin.
Le dénouement commence à se faire doucement sentir et nous avons le droit ici à des réponses et des drames avec en prime des pages émouvantes et tristement belles.
Là aussi un talent où Naoki Urasawa excelle.
Commenter  J’apprécie          100
Louis_LUCAS
  29 juillet 2016
L'intrigue de ce sixième tome ne doit ses avancées qu'à un seul des personnages de Pluto : Gesicht. En un tour de force narratif signé Urasawa, l'inspecteur robot va rassembler la plupart des pièces du puzzle, y compris celles que d'autres protagonistes possédaient déjà – le Professeur Tenma, le Professeur Hoffman – et découvrir en partie (?) les origines de Pluto.

Diminué physiquement suite à la confrontation musclée avec le membre du KR, Geischt n'en continue pas moins son enquête. Persuadé qu'il est sur la piste du monstre, l'inspecteur essaie de retrouver la trace de l'homme étrange qu'il a aperçu brièvement lors de son échange avec Darius XIV. Ses investigations se poursuivent donc dans le Royaume de Perse et l'amènent à interroger nombre de protagonistes qui ont connu cet homme qui n'en est pas un. Lors de ces échanges, Gesicht va en effet découvrir que celui qu'on appelle Sahad est un robot singulier dont le rêve est de faire pousser une fleur qui ne fanera jamais, une tulipe capable de recouvrir les terres les plus arides.

Comme North II dans le premier volume ou le robot sans puce électronique recueilli par Uran dans le quatrième tome, Sahad transfigure l'idée que l'on peut se faire d'une machine, si développée puisse être son intelligence artificielle. de ce robot se dégage une mélancolie, une poésie inédite qui donnent toute sa force à Pluto et tranche singulièrement avec la violence, les instincts meurtriers, la haine, la vengeance à l'oeuvre dans ce manga, autant de sentiments nés dans le coeur d'Hommes dont les robots deviennent, malgré eux, les instruments, les victimes.

Tandis que Gesicht s'avance inexorablement vers l'affrontement final, le Professeur Abdullah prend pour cible le Professeur Hoffman, ce qui oblige l'inspecteur robot à combattre sur deux fronts à la fois. Soucieux de garder le contrôle, il rencontrera au préalable Gesicht auquel il prétend ne pas connaître Sahad puis Epsilon lors de l'enterrement d'Hercule.

La fin de ce sixième tome nous offre un joli coup de théâtre, faux dénouement final qui voit Gesicht prendre enfin du recul pour rejoindre sa compagne avant que l'irréparable ne se produise. En habile narrateur, Urasawa réussit à la fois à répondre à nombre de questions en suspens depuis le premier tome tout en nous laissant sur notre faim. Pluto est-il encore vivant ? Astro se réveillera-t-il ? Et si c'est le cas, quelles émotions l'habiteront ? Pourquoi ce rapprochement entre la compagne de Gesicht et le Professeur Tenma ? Quel sort réserve le Professeur Abdullah à Epsilon ? Que fait Uran ?

Toutes ces réponses dans les deux derniers tomes, monsieur Urasawa ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gargamel00
  05 août 2013
Un humain qui s'indigne de voir un robot se faire traiter comme une vulgaire machine, un robot qui ne sait comment gérer un trop plein de tristesse et qui apprend à pleurer pour évacuer, ce tome 6 est vraiment le monde à l'envers. Les personnages, surtout les robots, deviennent extrêmement touchants et nous font comprendre une nouvelle fois que l'être humain peut s'avérer tour à tour incroyablement ingénieux mais surtout intensément cruel. La fin approche, on le sent, mais des questions n'ont pas encore trouvé leur réponse. Qui se cache donc derrière ce teddy bear???
Commenter  J’apprécie          50
Tachan
  26 janvier 2018
On en apprend de plus en plus sur Pluto et son créateur. L'ambiance devient plus pesante et les intrigues plus sombres. La fin est aussi bouleversante qu'inattendue, cette série arrive toujours à me surprendre. Mais je me demande si les méchants sont vraiment ceux que l'on croit...
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          10
lesmiscellaneesdepapier
  28 octobre 2015
Résumé: C'est un manga adapté de l'histoire d'Astro Boy, nommé Atom dans ces huit volumes.Cette uchronie nous amène dans un monde où les humains et les hommes vivent ensemble et se ressemblent. Il n'y a pas de distinction apparente entre les deux espèces qui cohabitent. Un jour, l'inspecteur Gesicht de l'espèce des robots, doit enquêter sur un sombre psychopathe, adepte d'un étrange rituel, celui de mettre des cornes sur les robots qu'il assassine, les robots les plus forts du monde. le meurtrier ne s'arrête pas là, il tue aussi des hommes. Selon le code, les robots doivent obéir à trois règles notamment celle de ne pas tuer les humains, qui est donc notre homme? ou peut-être notre robot?

Le mot de la fin: Comme dans tous ses mangas, Naoki Urasawa amène le lecteur à s'interroger. Ici, sur des questions éthiques vis-à-vis de l'intelligence artificielle, mais il n'approfondit malheureusement pas la réflexion. Bien qu'il n'y ait eu que huit tomes, je trouve que l'intrigue s'essouffle au fil des pages après avoir pris une forte accélération, notamment dans le premier tome. Globalement un peu déçue, un sujet qui ne me parle pas, un manque d'approfondissement psychologique et un rythme dissonant; il a fait de plus beaux mélanges...
Lien : http://www.lesmiscellaneesde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilimarylene
  26 mars 2013
Ce tome 6 continue sa course sur un rythme effréné, et utilise à bon escient chaque petite pause narrative pour transmettre une intense dose d'émotion au lecteur. Plus l'intrigue avance, plus on est incité à s'interroger sur la nature humaine, à travers le prisme de ces robots si parfaits qu'ils ressemblent à de vrais humains. Parallèlement à la science-fiction et au thème de la nature humaine, on est également plongé dans un vrai "roman noir", avec une enquête policière et un enquêteur tourmenté par sa propre histoire. C'est profond, dense, intelligent. du grand Urasawa.
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
Commenter  J’apprécie          10
ninon16
  25 février 2013
Toujours aussi bien : le suspense est à son comble, mais la fin de ce tome est vraiment déprimante !
Commenter  J’apprécie          10
PostTenebrasLire
  30 décembre 2012
Un rythme palpitant Certains passages me rappelle de grands moments du cinéma
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pluto de Naoki Urasawa

De quelle mythologie est inspiré le nom de Pluto ?

La mythologie grecque
La mythologie persane
La mythologie romaine
La mythologie japonaise
La mythologie celtique

14 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Pluto, tome 1 de Naoki UrasawaCréer un quiz sur ce livre