AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782381534824
160 pages
Éditeur : Nombre7 Editions (22/03/2021)
5/5   6 notes
Résumé :
Après une brutale rupture sentimentale, Cyril Alaric, guitariste en herbe, abandonne sa famille, sa ville et ses études de lettres pour traverser l’Atlantique. Il y puisera la liberté et la maîtrise de son art. De retour en France, l’amour surgira au coin d’un couloir du métro parisien, la notoriété dans la cabine d’un studio d’enregistrement. Mais le destin, sera-t-il toujours aussi généreux ?Des sixties à nos jours, de la Provence à Greenwich Village, du Tennessee... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
HenriLeGone
  14 avril 2021
Mais c'est quoi trois mots ! Mais c'est quoi trois mots dans l'espace temps d'une vie ? Au plus, ça prend deux secondes pour les prononcer. Mais ces trois mots, débités en deux secondes vont faire mouche dans le coeur d'un jeune homme, faire pencher la balance du destin … et nous offrir un beau roman.
Je connais ce poète Toulousain ayant déjà lu son recueil de nouvelles ‘'Chroniques du bord de la Garonne'' paru en 2018, mais je le connais surtout en tant que musicien auteur-compositeur-interprète sous le nom de Jefferson Noizet et de ses 4 albums de country-folk-blues .
Ce roman étant écrit par un musicien, avec pour personnage principal un musicien country et sa guitare, ne pouvait être qu'un roman réaliste. Musicien – écrivain son style d'écriture m'a fait penser à Bill Morrissey, mais très vite j'ai su que je lisais du Vaissière. Mais quelle est la part du vrai et du faux dans ce roman ? le charme opère rapidement et cette histoire, bien construite, aux protagonistes attachants, a tôt fait de nous entraîner dans un récit qui donne envie d'y croire, de nous balader sur les quais d'un port de méditerranée, dans les rues de Brooklyn, de nous asseoir sur la banquette arrière d'une Pontiac Catalina et de nous laisser transporter le long des highway pour la Louisiane, Memphis, Frisco … pour se retrouver à Paris rue Quimcampoix et succomber au charme de Marie …. à son talent d'écrivaine et se poser la question : où peut-on se procurer son roman ‘'Au fil des notes'' ?
Si une chanson est un roman de trois minutes trente, avec ce livre Jean-François nous offre carrément un album. Ça se lit, ça s'écoute comme un Cd, c'est rempli de musiques américaines, tantôt de la country puis du folk, de l'américana, une touche de bluegrass, de valse Cajun et pour finir du blues qui vous file le blues. ‘'Que devient le parfum des roses quand les pétales sont fanés. On dit qu'il reste quelque chose dans le coeur du jardinier ...''
C'est un bon roman écrit par quelqu'un de sensible avec une fin chargée d'émotions et nous savons qu'il en sera ainsi dès la lecture de la première page. de belles histoires d'amour, d'amitiés ‘'on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible avec les yeux''. Un roman inventif sur la passion artistique et la transmission ‘' Will the circle be unbroken ?''
J'ai passé un très bon moment de lecture et j'espère que Jean-François Vaissière nous régalera d'autres romans .…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PC31
  14 mai 2021

La boucle est bouclée
Sous prétexte de nous faire partager le quotidien de Cyril Alaric, JEAN-FRANÇOIS VAISSIÈRE nous entraine dans un Road-Trip singulier. Road-Trip qui nous embarque dans le sillage d'un apprenti musicien pour un périple initiatique aux USA
C'est un guitariste aguerri qui retraverse l'Atlantique pour une halte parisienne.
Il déroule le sentier de sa vie dans un cheminement qui nous entraine dans les Sud de France. Au fil des pages les étapes de sa destinée s'encrent dans le Sud-Est méditerranéen, le Sud-Ouest basque et sur un magnifique balcon des Pyrénées Centrales.
Le récit de ses pérégrinations est soutenu par un fond musical qui revisite quelques standards des sixties à nos jours.
JEAN-FRANÇOIS VAISSIÈRE connaît la musique.
La musique des mots et surtout celle qui vient du Blues et de la Country.
Et comme chantait Jean-Jacques Goldman quand la musique est bonne, elle guide nos pas.
La recette pour Ne pas briser le cercle ?
Une base harmonique juste, un toucher instrumental délicat, des mélodies discrètes mais qui accrochent bien le lecteur surpris ça et là par quelques accords sensibles.
JEAN-FRANÇOIS VAISSIÈRE n'en fait jamais trop. Il s'appuie sur la simplicité apparente du récit pour questionner notre époque et ses travers.
Sans voyeurisme, par touches délicates et sincères il nous introduit dans la vie de famille, les rapports amoureux et les amitiés qui tissent le canevas de la destinée de Cyril.
Une trame qui aurait pu être banale à partir de laquelle JEAN-FRANÇOIS VAISSIÈRE livre un premier roman fluide, qui va vous harponner sans que vous y preniez garde.
Au fil des pages, de Vince à Randy, de Fabien à Philippe en passant par Katti et surtout par Marie on s'attache immanquablement à cette tribu qu'agrège le personnage principal au fil du temps.
PC
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jeanjacquesmeric
  21 avril 2021
Je viens à l'instant de finir ce magnifique roman. Moi qui ne lit plus, ou si peu, de roman depuis bien longtemps, j'ai fini bouleversé. Sans le vouloir je l'ai lu en 3 fois, comme les 3 vies de la fameuse Martin D28. Y-a-t-il une part d'autobiographie dans ce livre ? En tout cas il m'a beaucoup touché. Je m'y suis senti à l'aise, presque chez moi. Pourtant je ne suis pas musicien mais je ne peux vivre sans musique. J'ai ressenti le même plaisir, ou plutôt la même connivence, qu'en écoutant les chansons de Francis Cabrel. Peut-être parce que je suis né près de la Méditerranée (Alger) mais que je suis très sensible à l'Océan (La côte basque, la Bretagne), peut-être parce que j'aime la même femme depuis 41 ans, peut-être parce que nous n'avons qu'une fille qui est la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie. Il y a aussi, dans cet émouvant livre, ce temps qui passe, un peu difficilement en ce moment. Enfin il y a un ton, une écriture, émouvante comme les chansons que Jean-François Vaissière écrit dans ses albums (sous le nom de Jefferson Noizet), une écriture simple sans emphase et qui fait mouche. Évidemment il y a cet univers qui tourne autour de la musique et qui, pour moi aussi, est indispensable à la vie. L'auteur en parle admirablement, avec simplicité et sincérité. Bravo, mille bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JacquesBuis
  22 mai 2021
En mêlant souvenirs, imagination, rêves et allusions personnelles dans un roman où les clichés font images avec une sincérité évidente, et grâce à une prose bien dialoguée au rythme des terroirs et des différents accents, Jean-François Vaissière poursuit son enfantement d'émotions entre les Etats-Unis et son grand Sud. Après ses nouvelles (Chroniques du bord de Garonne... et d'ailleurs où son fleuve de coeur jouait déjà au Mississippi) et ses chansons (De la lune au soleil, album signé Jefferson Noizet) il aborde ici une sorte d'initiation parallèle qui revisite en partie sa propre histoire, réelle ou rêvée, selon votre choix. Ainsi suit-on les aventures d'un jeune homme, Cyril, qui découvre tout à la fois la liberté de sa jeunesse dans les sixties, la musique par la guitare (et le picking) et l'amour, entre l'Amérique (Greenwich Village, Louisiane, Californie) et la France (métro parisien, grand Sud et Côte basque) grâce aux rencontres sous l'égide de l'amour musical. le médium central est une belle guitare Martin qui sert de fil rouge aux chapitres, jusqu'à la gloire d'une composition. On partage ainsi tour à tour les destins éphémères d'un exilé, d'un vieux chanteur de country, d'un luthier, et bien sûr de jeunes femmes séduisantes. Si les sentiments et la musique n'empêchent pas la mort d'exister, ils ont au moins le privilège d'offrir une note de consolation dans ce destin tragique où tout passe, et ils nous permettent de croire que le cercle, en effet, ne sera pas brisé. © (Jacques Brémond. le Cri du Coyote 168).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FREDOL
  14 avril 2021
Superbe balade au gré des notes, des personnages rencontrés, des années passées... "Ne pas briser le cercle" nous raconte le blues, le besoin d'ailleurs et qu'il faut fixer la mémoire de l'instant présent afin de ne pas ressasser les regrets, ou alors le moins possible.
Pour son premier roman, Jean-François Vaissière a le talent de nous embarquer dans le pick-up des choix de vie !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HenriLeGoneHenriLeGone   14 avril 2021
‘’...Cyril en était convaincu, sa guitare possédait aussi les siens. Dans les essences des arbres qui constituent sa Martin se cachaient des vibrations, des notes recueillies au plus profond de leurs forêts originaires. Harmonies du ramage des oiseaux, chanson du vent, vocalises des bêtes sauvages, bruits cristallins des gouttes de pluie, basses profondes des orages…..’’
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : road tripVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre