AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B07BPBD6KP
206 pages
Éditeur : (23/03/2018)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Ils vont la posséder. Tous les deux. Mais elle ne le sait pas encore.La vie de Catherine est à New York et la propriété dont elle a hérité est à Bridgewater, dans le Montana. En retournant dans la ville qu'elle visitait enfant, chaque été, des souvenirs enfouis depuis longtemps refont surface ainsi que son désir pour non pas un, mais deux, adolescents désormais devenus de vigoureux cow-boys. Les deux cousins Jack et Sam Kane. Heureusement pour elle, à Bridgewater, u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Exuline
  19 octobre 2020
En quelques mots :
Oui le terme "culotte fumante" est particulièrement d'à propos, pour Catherine la chevauchée sauvage est menée ventre à terre par deux étalons droits dans leurs bottes qui cherchent qu'une seule chose l'amour !! Que c'est romantique tout de même...
En beaucoup plus de mots :
AVERTISSEMENT : Livre fortement déconseillé à toutes jeunes filles et jeunes hommes sans aucune expérience sexuelle : ce roman n'est pas fait pour vous passer votre chemin. Ce livre extrêmement explicite pourrait choqué la jeune génération et n'apporterait pas grand chose à votre culture pour découvrir des positions diverses et variées : pour rappel la pornographie est "normalement" exécuté par des professionnels et cela ne représente pas du tout la réalité de ce qui se passe dans l'intimité d'un couple, vous ne vous prenez pas pour un acteur et tant mieux, rester comme vous êtes.
Et bien là, mes ami(e)s , on est bien dedans, sans mauvais ou bon jeux de mots, et encore à voir !!! Oui, Oui, ... voilà, voilà, voilà, ... ça c'est fait, et finalement pas si mal fait. Et oui, j'avoue j'ai beaucoup aimé ce court roman à haute intensité sexuelle ne mâchons pas nos mots : un sou reste un sou et un cul reste donc ... un cul, et une bit... bon vous m'aurez compris, pardon.
Vanessa Vale nous écrit tout simplement ici le fantasme le plus courant de la femme française en 2018 : à savoir le plan à 3 et plus (source très sérieuse : SEXO : le top 10 des plus grands fantasmes des femmes - Marie France journal au combien sérieux qualifié comme ayant un positionnement Haut de gamme présentant la mode, la beauté et le bien-être pour un public entre 25 et 49 ans, oui passé la cinquantaine, vous êtes ringarde, moche et malade !!!) Mais ce n'est évidemment pas le cas de notre héroïne à la culotte fumante : Catherine, qui va s'adonner à l'amour à trois sans demi-mesure. Mais déjà vous vous demandez quels sont au moins les trois premiers fantasmes féminins et vous n'osez pas cliquer sur le lien que je vous mets à disposition, je sens que vous n'êtes pas concentrés, alors balayons rapidement le sujet : le deuxième est dans un lieu public et le troisième dans les transports (entendait bien évidemment surtout l'avion) allez c'est l'heure de remettre les pieds sur terre et quoi de mieux que deux mâles sexy à souhait, de surcroit cousins (au moins ça reste dans la même famille si on doit laver son linge sale).
Catherine est donc une jeune femme avocate à NY, noyée dans la big apple comme tant d'autres ne pensant qu'à sa carrière pour décrocher le célèbre titre d'associée, travaillant d'arrache pied sans malheureusement le prendre en retour ! Une petite pause va lui être imposée quand son oncle décède est qu'elle est, la seule héritière.
La voilà partie à l'autre bout du pays, dans la campagne profonde : des cow-boys, des fermes et des bars de quoi déjà voir la déprime et de noyer son chagrin : non pas d'avoir perdu son oncle mais d'arriver dans ce trou. Mais rassurons nous, elle y passait ses vacances d'été quand elle était enfant et avait déjà repéré à l'âge de ses douze ans, plusieurs jeunes puceaux très mignons et attachants, ah comme c'est beau d'avoir autant de chance. Et comme par hasard, sur qui va-t-elle tombé dans ce bar là où elle veut oublier son chagrin : sur l'un deux !!! Tout et bien qui fini bien et encouragée par la faune féminine locale elle va se retrouver en moins de mots qu'ils ne faut pour le lire que de temps pour l'écrire sans culotte dans un couloir à avoir son premier orgasme depuis bah très longtemps apparemment mais surtout provoqué volontairement par deux garçons, et voilà !!! Vite fait , mais pardon, bien fait, ces deux cousins vont être d'une certaine façon leurs bienfaiteurs, bienfaiseurs, bienbaiseurs.
Alors oui, tout tourne autour de ce ménage à trois qui en est un parmi bien d'autres puisque plus que courant dans la petite ville de Brigewater, la polygamie (plusieurs hommes pour une seule femme) est autorisé, pratiquée, et surtout extrêmement encouragée. Catherine va donc se laisser aller contre des torses bodybuildés et expérimenter de nombreuses façons d'atteindre son plaisir.
Alors dis comme ça, oui, c'est une succession de scènes sexuelles, l'histoire en elle même est rapide : Catherine va-t-elle choisir l'amour est dans le pré ou rester à travailler comme une conne dans une tour au 7ième étage sans atteindre le 7ième ciel ? Je vous laisse trouver la réponse ..., Vanessa Vale ne m'aura appris qu'une chose c'est "le droit de l'eau" : propriétaire d'une source sur son terrain à seul pouvoir de décider de dériver, stocker et de l'utiliser comme bon lui semble et donc à également le pouvoir d'en priver les autres en amont (j'ai pu briller grâce à ça en regardant un western quelques semaines plus tard et expliquer ce qu'était le droit de l'eau), ce roman est formidable !!!
Ne vous moquez pas, s'iol vous plait, il y a quand même un point négatif : cette domination un peu trop prononcée des cousins qui n'a pas vraiment sa place dans cette histoire, la vie à trois pourrait très bien être menée normalement sans ajoutée ce petit grain supplémentaire mais que voulez-vous, la domination et la soumission fait aussi parti de la liste des 10 fantasmes, alors le cercle et bouclé et mon article terminé jusqu'à ce que je lise tome 2 du moins.
Lien : https://exulire.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Blog_Oceane
  31 août 2020
J'ai lu du 12/11/2019 au 16/11/2019.
J'ai lu ce livre à cause de mon groupe d'amies, on a donc décidé de le lire ensemble. Je dois dire que ce livre nous a davantage rapproché.
Il est rare que je trouve un livre mauvais et j'essaye toujours de trouver quelque chose de positive. J'ai toujours pas trouvé. Pourtant, j'aurais pu en trouver mais les coquilles et les fautes d'orthographe sont récurrentes, le thème du polyamour est plutôt le polysexe.
Honnêtement, je suis terriblement déçue car c'est que des scènes de sexe à gogo à 2 voire à 3 très souvent, l'écriture ou plutôt la traduction est très vulgaire. Vous retrouvez xxx fois le mot "chatte", "baiser". Bref, je m'attendais à de la romance mais elle est inexistante, vous avez juste droit à un livre qui a été saccagé et peu travaillé. de plus, tout va très vite dans les péripéties mais pour les scènes de sexe, on prend son temps.
Bon, dois-je continuer les défauts ou pas ? Je pense m'arrêter dans ce cas mais c'est terriblement dommage de dire qu'il s'agit d'une romance alors que non.
Je vous recommande ce livre que si vous voulez souffrir des yeux mais le livre au départ semble prometteur. Vous pouvez le retrouver gratuitement sur Amazon en format Kindle si vous voulez découvrir.
Ma note : 3.5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rynas
  11 juin 2019
Un roman érotique vraiment bien et intéressant avec le concept de polyandrie qui est fortement mit en valeur. J'aurais juste aimé, que l’héroïne ait un caractère plus fort et que l'histoire soit un peu plus développé... Mais au final, cela fut une belle histoire.
Commenter  J’apprécie          20
AureliaBrct
  25 mars 2020
Enfin une romance qui se démarque des autres ! J'ai adoré l'idée des polyamoureux, ça ouvre tout un univers encore peu abordé !
L'écriture est ok, c'est prenant et agréable à lire.
Ça ne vole pas spécialement haut, mais c'est suffisant pour divertir et faire vibrer (c'est bien l'objectif de la romance non ?) avec quelques jolies scènes osées.
J'ai quand même hâte de découvrir la suite de la saga ! Donc on peut dire que l'auteur a réussi ;)
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 avril 2018
Rien ne pouvait me faire oublier mon travail plus rapidement qu’un homme mordillant doucement mon téton. Et pas n’importe quel homme. Sam Kane. Mon Dieu, il avait été mon béguin d’enfance, la star de mes fantasmes d’écolière, mais c’était il y a quinze ans.
Il n’était alors qu’un garçon. C’était désormais un homme entier et je l’escaladais comme un arbre. Nous avions passé une heure entière à nous disputer et il savait instinctivement comment me faire démarrer au quart de tour. Au lieu de le lui donner un coup dans les couilles, j’étais dans le couloir d’un bar et je le laissais me toucher, me goûter et me lécher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ExulineExuline   19 octobre 2020
Elle et mon père m'avaient forcée à accepter une image du bonheur et de la bien séance. Pas étonnant que ma mère ait fui cet endroit - elle avait toujours cherché la normalité. Elle avait toujours été plus soucieuse d'être intégrée qu'aimée. Et c'est ce qu'elle avait voulu pour moi aussi. Une vie normale. Une vie qui correspondant à l'idéal sur laquelle elle avait jeté son dévolu. Qu'elle avait atteint.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   04 avril 2018
Je ne connaissais pas toute l’histoire, mais ils avaient servi dans le petit pays de Mohamir, aujourd’hui disparu, d’où était originaire cette coutume; et là-bas les hommes partageaient leurs femmes. La protégeaient, la chérissaient et l’aimaient d’une manière qui l’empêchait de se retrouver seule, quelles que soient les circonstances. Si un mari décédait, le second prenait soin d’elle et des enfants. Bien que concept paraissait étrange aux personnes en-dehors de Bridgewater, ce mode de vie avait été conçu en mettant la femme au centre de chaque famille. Ces principes initiaux fixés par nos ancêtres étaient aujourd’hui encore en vigueur. Bien que tout le monde à Bridgewater ne soit pas marié de cette façon, c’était quelque chose de courant et d’admis. Sam et moi, nous avions grandi de cette façon - avec une mère et deux pères - et nous voulions ce genre de mariage pour nous-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 avril 2018
Je voulais être capable de déterminer la couleur de ses tétons, sentir le poids de ses seins entre mes paumes, les regarder rebondir pendant qu’elle s’enfonçait en moi, ma queue bien au fond de sa chatte sucrée. Merde.
Je l’aurais. Je le savais dès le moment où je m’étais assis à côté d’elle et que j’avais humé son parfum un peu citronné. Quand ses yeux pâles avaient croisé les miens, j’y avais vu beaucoup de désir. C’était comme si j’avais reçu un uppercut. Un coup de tonnerre. Autant de clichés. Je n’avais pas désiré une fille aussi fort depuis mes douze ans. Et cela n’avait pas très bien marché. Mais Catherine était une femme adulte avec des seins parfaits et des hanches bien rondes. Elle n’était sans doute pas grande, mais elle avait tout d’une femme. Douce. Toute en courbes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 avril 2018
J'attendais avec impatience de mettre mes mains sur ses seins bien ronds. Je n'arrêtais pas de bander depuis que je m'étais retrouvé le nez collé sur sa poitrine, dans l'avion.
Le simple fait de la voir prendre du plaisir pendant que Sam la léchait m'avait presque fait jouir. Elle était magnifique, détendue et rouge d'excitation et même si ça ne me dérangeait pas que soit grâce à Sam. Je voulais néanmoins qu'elle ait ce regard aussi grâce à moi. Nous aurions dû aller chez Sam puisque il habitait en ville. Et très près du bar. Mais je voulais la prendre dans un lieu où elle pouvait crier de toutes ses forces; je ne voulais pas que les voisins appellent la police simplement parce qu'elle avait un orgasme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : ménage à troisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre