AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811232613
Éditeur : Milady (18/09/2019)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Si je rejoins ma meute, je condamne l'étranger à mourir. Mais si je reste avec lui... je fais le pari que ce métamorphe et moi sommes assez forts pour l'emporter.
Reléguée tout en bas de la hiérarchie de la meute, Silver Nilsdottir n'a aucun espoir de voir sa vie s'améliorer, et encore moins de faire alliance avec un compagnon digne d'intérêt.
Jusqu'au jour où un étranger grièvement blessé fait irruption sur les terres de la meute. Silver saisit cette ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  25 avril 2019
Avant de commencer, je tiens vivement à remercier les éditions Milady qui ont accepté de m'envoyer ce premier tome ! J'étais curieuse de découvrir cette nouvelle saga dont la jolie couverture et le résumé me tentaient… Je suis ressortie plutôt satisfaite de ma lecture cependant, mon avis est assez mitigé sur certains points… le cas de Silver a, par exemple, suscité diverses émotions chez moi, si bien que je ne sais pas vraiment quoi penser d'elle. D'un côté, cette belle héroïne à la chevelure de lune m'a touchée : c'est une louve-garou battante qui sait ce qu'elle veut et qui possède un certain franc parler. Sa malformation lui causant un handicap et sa taille faisant d'elle un avorton parmi les loups ne l'empêchent pas de vivre pleinement pour la meute. Intelligente, vive et fière, elle se donne toujours à fond. de plus, sa nature de louve lui plaît énormément. Ainsi, lorsque l'auteure décrit les moments où la jeune femme est métamorphosée et ne fait qu'un avec la nature, cette sérénité se comprend ! le côté animal est très bien retranscrit. Hélas, les méconnaissances du monde des humains et de l'Amour chez Silver sont à la fois touchantes et pénibles… J'ai aimé le fait que la demoiselle prend tout au pied de lettre ou est incapable de se contenir dès qu'il est question du monde des humains néanmoins, j'ai parfois trouvé que cela faisait trop… Sans cesse, elle avait des difficultés à comprendre ce qui l'entoure, même lorsqu'on le lui explique ! Pourtant, elle échange beaucoup avec la meute, je suis donc étonnée qu'elle soit aussi naïve… le pire, c'est dès que cela concerne l'échange charnel ou les émotions… J'avais parfois envie de la secouer pour qu'elle ouvre un peu plus vite les yeux.
Tiberius est un métamorphe intéressant mais dont on sait trop peu de chose ! J'aurais vraiment aimé en savoir plus sur ses sentiments ou son passé. Hélas, on va longtemps rester dans le flou, ne découvrant le jeune homme qu'à travers ses actes. À l'inverse de Silver qui est à l'aise avec son côté lupin, lui aura du mal à accepter sa métamorphose en loup. On sait qu'il doute et a du mal, mais ce n'est que grâce aux dialogues et à l'analyse de la narratrice. Malgré ce manque de consistance, je dois reconnaître avoir apprécié Tib, car il va se révéler progressivement protecteur, assidu et patient. Il va apprivoiser sa nouvelle compagne, lui faire découvrir le monde des humains, mais également la vie de couple… Dans un sens, ils vont s'apporter quelque chose l'un et l'autre. Pour les lecteurs appréciant les scènes sous la couette, vous devriez être satisfaits : l'auteure développe les parties de jambes en l'air sans être vulgaire ou répétitive. En revanche, j'ai trouvé que la romance était assez rapide : une fois que le tandem a appris à se connaître et a consommé pour la première fois, on va rapidement parler d'Amour. Je peux comprendre que l'on puisse être facilement séduit par autrui toutefois, je ne pensais pas que le couple se lancerait aussi vite dans une romance puissante et passionnée. Peut-être aurait-il fallu insister davantage sur les liens que les deux héros vont tisser… Car, à la lecture d'autres critiques, j'ai constaté que je n'étais pas la seule à trouver que les tourtereaux s'unissent aisément…
L'ouvrage va principalement tourner autour de la romance paranormale, offrant alors un rythme plutôt calme et assez dénué de tensions… Je dois reconnaître que le scénario s'est d'abord révélé prévisible : on se doute que le duo va devenir un couple et qu'il va surmonter plusieurs épreuves ensemble. Cela n'a pas empêché au début d'être prenant puis, petit à petit, j'ai trouvé que les choses s'essoufflaient un peu… Bien que la découverte des membres de la meute et des coutumes soit intéressant, je trouvais qu'il manquait un peu de peps par rapport à d'autres sagas bit-lit. Cependant, une fois le dernier quart passé, j'ai été surprise d'assister à un flot d'action, de retournement de situation et de suspense ! Une révélation va anéantir le calme plat du récit, engendrant alors une bataille inattendue entre plusieurs protagonistes ! J'ai réellement aimé ce passage, mais quel dommage que cela vienne si tard ! L'ouvrage m'aurait plu davantage si l'intrigue avait porté sur ces découvertes un peu plus tôt !
Ce premier tome a donc quelques défauts néanmoins, j'ai apprécié l'ensemble. Je ressors assez satisfaite de ma lecture. D'ailleurs, je suis curieuse de découvrir la suite de cette série qui, apparemment, portera sur un autre membre de la meute. J'espère découvrir de nouveaux personnages, creuser les anciens et lire une aventure avec un rythme un peu plus constant, mais avec un couple aussi complémentaire que celui-ci.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
lianne
  11 juillet 2019
J'ai bien apprécié ce premier tome, on est loin des romances paranormales habituelles.
Le personnage principal, Silver, est une louve née prématurée arrachée au ventre de sa mère quand des chasseurs l'ont abattu. Elle souffre de ce que sa meute considère comme des "difformités". Elle est toute petite et lors de sa transformation en loup sa hanche se disloque et ne se reforme pas bien, lui donnant une patte infirme. de même quand elle est en "forme humaine" elle ne peux pas transformer toutes ses dents, qui restent longues et n'ont rien d'humain, et ses cheveux restent de la couleur de sa fourrure : argentés.
Elle est de toute façon bien plus loup qu'humain, ne se transformant qu'en cas de nécessite (besoin de pousses opposables).
De ce fait elle a toujours été un peu à part. Elle est la dernière des dernières dans la meute, le loup gamma du dernier échelon, le 14ième. Elle ne peut pas vraiment participer aux chasses, ni même aider la meute en allant dans le monde des humains. En gros elle survit à peine.
Sa cérémonie de passage à l'age adulte était en plein en train de se réaliser alors qu'un intrus arrive dans la zone. Il s'agit une homme d'une espèce détestée par les loups : un métamorphe.
Les métamorphes sont l'inverse des loups. Ce sont des humains qui peuvent se transformer en loup. Ils ne sont pas soumis à la pleine lune comme les loups et très souvent quand la trahison arrive, menant à la perte de meutes entières, c'est un métamorphe qui en est à l'origine.
Le métamorphe en question est grièvement blessé et ne pourra rester sur place que si il est recueilli par un membre de la meute. Silver y voit la un moyen de commencer à vivre vraiment. Car une fois à l'age adulte, si elle même n'est pas protégée elle sera condamnée à un rôle de servante des alphas de son échelon.
Elle saute sur l'occasion et se propose pour aider le nouveau.
Celui ci, Tiberius, est bien plus humain que loup, cela fait des années qu'il ne c'est pas transformé. Il ne sait ni chasser, ni même marcher comme un loup même transformé. En plus son histoire est trouble, peut-on lui faire confiance? Il est pourtant la seule chance de Silver pour avoir une vrai place dans la meute.
Mais entre les deux personnes si différentes car opposée, l'entente est-elle possible?

Dans un sens ça m'a rappelé les Meg Corbyn, car le coté loup est finalement plus important pour la meute que le coté humain. On y retrouve le même type d'humour avec les personnages qui tentent de comprendre les coutumes humaines sans vraiment y arriver, et qui apprennent à respecter des règles avec grande difficulté et de façon maladroite.
Dans l'ensemble j'ai bien apprécié. La romance n'était pas gnangnan, on partait plus sur un espèce de partenariat de survie entre Silver et Tiberius. Ils vont devoir affronter les épreuves ensemble pour s'en sortir. L'entente entre les deux met vraiment du temps à se manifester, ça n'arrive pas d'un coup. Les traditions de la meute sont vraiment gravés dans la peau de Silver et il lui faudra du temps pour surmonter ses préjugés et voir qu'elle vaut plus que ce qu'elle imagine.
C'est vrai que le résultat est assez intense et sauvage, dans ce sens la série porte bien son nom.

Je suis donc très agréablement surprise de cette lecture. J'avoue que je partais sans grand espoir et sans attentes donc ça a été une bonne surprise !

16/20
Lien : https://delivreenlivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Carole94p
  17 avril 2019
En ce moment, j'ai envie de lire des romans paranormaux. C'est donc tout naturellement que j'ai choisi Sauvages de Maria Vale, qui était dans ma PAL depuis peu. Il faut dire que la petite accroche au dos parlant des fans de Meg Corbyn m'a rapidement convaincu, moi qui avait adoré la série d'Anne Bishop.

Dans ce premier tome de Sauvages, nous suivons Silver. Une louve qui n'a jamais vraiment eu sa place au sein de la meute. Physiquement elle est en-dessous à cause de sa malformation mais pas que. Alors quand un étranger fait irruption sur leur territoire Silver tente le tout pour le tout et s'allie à lui pour mettre toutes les chances de son côté. En revanche, elle n'avait pas prévu ce qui va suivre.

Lorsque j'ai commencé ma lecture je dois dire qu'on est plongé sans ménagement dans l'univers de Maria Vale. Cette série porte très bien son nom puisque les loups sont tous sauvages au sein de la meute. Un peu à l'image des loups de Meg Corbyn, dans le sens où ils sont sans gênes et se révèlent bien plus sauvages qu'humains en ne sachant pas trop comment se comporter face aux bipèdes (comme ils disent). Cette immersion est donc totalement réussi et nous autres, lecteurs, perdons nos repères.

Silver, notre héroine n'a jamais vraiment eu de chance. Lorsqu'elle est née on a toujours pensé qu'elle ne s'en sortirait pas. Pourtant, elle s'en est sortie, à avancer et à prouver à tous qu'elle avait le droit d'exister. Pourtant, elle reste au bas de la hiérarchie au sein de la meute. Sa situation à la précaire et délicate font d'elle une héroïne assez sympathique. Son tempérament va également lui jouer des tours et ce que j'ai trouvé vraiment intéressant c'est le fait qu'elle ne sache pas comment agir lorsqu'elle est humaine et prenne tout au premier degré.

Du côté de Tiberius, je suis un peu plus perplexe. Dès le début j'ai eu un peu de mal avec lui. On ne sait rien de lui, si ce n'est ce qu'il accepte de dévoiler. Pour lui, c'est tout l'inverse de Silver. Il passe le plus clair de son temps en humain et ne sait pas se comporter comme un loup devrait le faire une fois avoir changé.

Chacun d'eux à quelque chose à apprendre de l'autre. Et c'est ce point que j'ai le plus apprécié. En revanche, je vous avoue que la romance qui s'installe m'a paru assez rapide et peu approfondit. Concrètement, tout va trop vite. Ils ne se connaissent pas mais se font des déclarations d'amour dégoulinantes de romantisme. Autant j'apprécie que l'auteure est ajouté cette romance dans cette histoire assez sombre, autant là, ça me parait un peu bâclée.

L'univers de Maria Vale a cependant tout pour embarquer le lecteur avec elle. Les lois qui encadrent la meute, mais aussi leurs coutumes, leur fonctionnement, tout cela a de quoi captiver le lecteur. L'univers est riche et nous réserve encore bien des surprises.

Alors me direz-vous, pourquoi pas une note plus élevée. Eh bien tout simplement parce que j'ai trouvé ce premier tome assez déséquilibré. Les personnages sont assez sympa, quoique pas assez approfondit, l'univers est complexe mais j'avoue qu'il faut s'accrocher pour tout assimilé. L'histoire manque de rythme, j'ai eu du mal avec le style de l'auteure sans arriver à mettre le point sur ce qui me dérangeait vraiment. Pour à peine plus de 270 pages, j'ai eu l'impression d'en avoir eu le double ce qui est assez dommage.

Pourtant, l'auteure arrive à me sortir de ma torpeur en fin de tome avec un rebondissement auquel je ne m'attendais pas. Je l'avoue, ma curiosité a été piqué et les dernières pages ont donné un second souffle à l'histoire. C'est aussi pour cela que je me laisserais tentée par le tome suivant, sur d'autre personnages.

En conclusion, le premier tome de Sauvages ne m'a pas totalement convaincu. J'en attendais pas mal et j'avoue avoir été déçue par certains points. En revanche, Sauvages a toutes les clés pour réussir à me surprendre dans le second tome prévu en juin prochain.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlouquaLecture
  27 avril 2019
Vous êtes d'accord avec moi que c'est totalement frustrant d'avoir le début du tome suivant en fin de livre ? Je préfère encore attendre que de pouvoir poursuivre avant de tout avoir sous la main, pourtant je ne résiste jamais lorsque c'est le cas, à lire ce début que nous donne l'auteur ou l'éditeur, mais du coup je suis deux fois plus frustrée… argh… surtout que ce fameux second tome aura d'autres personnages principaux, c'est encore plus frustrant!
Les premiers tomes, peu importe le genre littéraire, c'est toujours le tome de découverte, celui ou les personnages nous sont présentés, celui où nous découvrons l'univers dans lequel nous allons évoluer durant une saga. Mais c'est toujours également le tome qui me fait le plus peur, d'autant plus qu'ici je découvre par la même occasion une plume qui m'est inconnue. Pourtant, c'est, pour moi, une réussite sur toute la ligne, de la couverture, en passant par le récit, pour terminer avec le début du second tome, j'ai découvert un univers totalement addictif duquel je ne voulais pas sortir.
Silver est une louve-garou que j'ai adorée, il est difficile de ne pas au moins l'apprécier, elle est différente des autres. Elle, c'est l'avorton de la meute, de par son handicap qui la diminue, ce qui ne la rend pas moins fascinante avec son franc-parler, sa naïveté parfois un peu énervante mais touchante. Elle ne connaît que la meute, elle n'a jamais posé un pied ou une patte de l'autre côté, celui des humains, ce qui fait que lorsqu'elle se retrouva face à certaines situations on a l'impression d'avoir une enfant face à nous.
Tiberius, c'est un métamorphe que j'ai eu du mal a cerner, pendant un long moment j'ai eu l'impression qu'il n'était pas tout à fait honnête, qu'il cachait bien plus que se qu'il disait. J'aurais aimé que certains chapitres soit de son point de vue, cela aurait bien aidé à le comprendre, le connaître. Ce n'est pas le cas, alors il reste assez de mystères autour de lui, on a envie de creuser, de le pousser à se dévoiler. Malgré tout, j'ai appris à l'aimer, tout comme le reste de la meute, et principalement Silver qui prend énormément de risque pour lui sauver la peau.
Certaines révélations pourraient tout mettre en péril, mais la meute du Grand Nord ne manque pas de ressources.
Si je devais avoir un regret, ce serait que le côté romance arrive assez rapidement, cependant, je trouve que cela n'est pas réellement gênant, surtout quand on apprend à connaître les personnages. A part cela, honnêtement, je suis pleinement satisfaite de ce premier tome et j'ai hâte de pouvoir lire le suivant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
llyza
  22 mars 2019
Un premier tome original et sublime ! Si vous avez aimé Meg Corbyn pour la partie "loup qui se transforme en homme" et non pas l'éternel "homme qui se transforme en loup", alors avec vous allez être servi.
J'ai aimé cette vision animale et primaire, avoir le point de vue d'une louve tout en bas de l'échelle. Rien à voir avec les stéréotypes utilisés habituellement par les auteurs de romances paranormales pour "donner" des caractères grandes gueules ou dominants à leurs personnages. Et ce personnage là, n'a jamais été aussi badass.
J'ai adoré cette authenticité par dessus tout, justement cette simplicité et cette communion avec la nature, ce message qui aujourd'hui devrait résonner en nous. L'auteur donne autant de rôles importants aux nanas qu'aux mecs, il y a toute une tranche d'âge et de type de personnages. Il y a ce respect pour la nature et c'est agréable de lire quelque chose d'intelligent, de moins superficiel et pourtant d'offrir aussi de la romance, de la fantasy et au-delà de cet univers travaillé, il y a une petite intrigue sans prétention mais efficace qui nous tient en haleine.
Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, je l'ai lu très tard dans la nuit car je ne voulais pas laisser Silver, c'est un personnage attachant et fort. Elle apprend à ce nouvel arrivant les lois qui régissent la meute et ce qui fait la différence entre un loup et... les hommes. Tib est craquant, touchant et tellement humain. Les deux se complètent à merveille et donne un final vraiment magnifique. J'ai trouvé ça profondément beau, il y a vraiment de très jolis moments. C'est parfois cruel, sensuel, cru et cocasse parce que la nature est ainsi faite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   25 avril 2019
Quelques minutes plus tard, tandis que Tristan me pose un bandage, je demande à Tiberius ce qui est arrivé à Kyle.
Il mord dans une pomme en gloussant.
- Disons que, quand un Yankee t'aborde en disant "Ça alors, tu es canadien ? Comme c'est intéressant !", tu sais qu'il y a quelque chose qui cloche.
Commenter  J’apprécie          100
SaiwhisperSaiwhisper   25 avril 2019
- Et lui ? lance-t-il en désignant Tiberius, qui vient de replacer le tuyau de son support. Il est avec vous ?
- Oui, c'est mon concubin.
John m'a expliqué que, si on me le demandait, je devrais dire que Tib était mon petit ami, pas mon concubin, mais je n'y arrive pas. C'est comme le coup des chiens ; ça me reste en travers de la gorge. Tiberius n'est pas petit, et on n'est pas ami. Si ce n'était que ça, je n'aurais pas tout le temps envie de lui grimper dessus, de nouer mes jambes autour de sa taille et de le sentir grossir et de s'introduire dans mes espaces obscurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   25 avril 2019
Je rampe vers John, le menton et le ventre au ras de l'herbe, la queue plaquée entre les jambes, en une posture de soumission, pas tant parce que je tiens à Ronan mais parce que, s'il quitte la meute, ça fera de moi une louve solitaire. Il y a un vieux dicton selon lequel seuls les solitaires sont sûrs d'avoir une descendance, parce qu'ils enfantent sans faute la frustration et la discorde. C'est pourquoi ils se retrouvent au service des alphas et de leur échelon, en tant que nidling. Un nidling n'est rien, n'a rien. Même l'oméga de la meute a le droit d'avoir quelqu'un, un loup aussi minable que lui, de sorte que, en privé au moins, il n'a pas besoin de se soumettre. La vie d'un nidling, en revanche, est une soumission perpétuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   25 avril 2019
Je sens que Tiberius m'observe et je commets l'erreur de croiser le regard de ses yeux noirs pailletés d'or, plus beaux que la nuit elle-même.
Je n'avais encore jamais été aussi profondément consciente de quelqu'un d'autre dans ma vie.
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   21 avril 2019
Je sens la sève jaillir en de longues impulsions, comme le sang d'un lièvre fraîchement égorgé, et il est secoué de spasmes qui m'évoquent les derniers soubresauts d'une proie.
Finalement, la mort et le sexe, c'est un peu pareil.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1450 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre