AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4

sur 19 notes
5
7 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Biblioroz
  29 août 2017
J'ai beaucoup apprécié les quelques heures passées en compagnie des personnages de V. Valeix. Prenez une micro-encyclopédie d'apiculture, un guide touristique de Rocamadour et un soupçon de Da Vinci Code, mettez le tout dans un shaker, secouez et vous aurez une idée de ce roman.
Audrey Astier, apicultrice, est une passionnée. Attachée à la nature et aux traditions, elle se déplace en 2CV fourgonnette, un peu hors du temps. Elle aime les animaux, elle est gourmande. Elle fonctionne à l'instinct, à l'intuition, elle écoute son coeur.
Lorsque son Maître de stage, Janissou dit « le Papé » disparaît, lui laissant une lettre étrange en forme de testament, elle se jette à corps perdu à sa recherche.
Elle est rapidement amenée à solliciter le Lieutenant Steinberger de la Gendarmerie de Rocamadour. Celui-ci est Alsacien. La loi guide ses actes, la guerre lui a forgé une carapace. Il déteste les abeilles. Il est arrivé comme un cheveu sur la soupe pour remplacer l'Adjudant-Chef Lebel aimé de tous à la Brigade et ami d'Audrey.
«Steinberger se promène dans la nature, en lisant des poèmes » lui raconte Denis Boyssou, un apiculteur en difficulté. Si cela stupéfait ses collègues et la population locale, c'est un signe positif pour Audrey qui y voit quelqu'un de cultivé.
Steinberger qui ne ménage pas Audrey au départ, se réfugiant derrière le règlement, se met à l'aider, dès que les circonstances « légales » le lui permettent. Nos deux protagonistes, aux caractères bien trempés, mettent un peu d'eau dans leur vin, chacun leur tour.
Ils font preuve de cette intelligence mêlée d'empathie qui fait la différence entre les gens qui évoluent, qui grandissent et ceux qui restent pétris dans leurs certitudes.
La quatrième de couverture nous annonce la naissance d'une série, j'ai hâte d'en connaître les prochains épisodes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Coventgarden
  02 juin 2021
Pour découvrir les abeilles c'est parfait, les reines de l'univers. Et si elles sont si importantes, les convoitises ne manqueront pas.
Ce roman nous emmène dans la confrérie des APIS DEI et de ses frères sans scrupule.
Un peu de longueur mais la volonté d'Audrey l'apicultrice respectueuse des traditions et du papé nous entraînent jusqu'à la fin de ce policier.
Je peux dévoiler que les abeilles resteront protégées et c'est le fait le plus important.
Commenter  J’apprécie          70
Kazcook
  17 avril 2021
Je nomme sans conteste Valérie Valeix, reine du polar apicole ! Qu'est-ce que je me suis régalée !
Elle nous promets crimes et abeilles et c'est exactement ce qu'elle nous sert, une fabuleuse enquête fouillée et captivante au coeur même de l'univers de l'apiculture, sa passion.

Elle nous offre ses connaissances sur un plateau d'argent, de manière accessible et en ouvrant la voie d'une belle sensibilisation à l'avenir de nos chères petites abeilles. Elle a inventé dès lors un genre original, carrément époustouflant, rien que pour ça je la félicite car le cocktail est savoureux, si délicieux et il fait exploser nos papilles livresques.

Les personnages sont vraiment bien travaillés, ils ont chacun une personnalité bien particulière et marquent tous le récit pour faire avancer l'intrigue avec beaucoup de crédibilité. le réalisme se veut bluffant !
Audrey est une apicultrice passionnée, hors du commun, une fille intelligente et attachante, elle est pugnace aussi car elle ne lache jamais rien, elle m'a complètement séduite tant elle déborde d'énergie. Et je suis fatalement tombée sous le charme du gendarme alsacien pure souche, ce lieutenant Antoine Steinberger au caractère bien trempé nous promet une enquête des plus mouvementées. Atypiques et inoubliables, ils font vraiment la paire pour nous embarquer dans cette intrigue riche et brillante.

Valérie a su ajouter de l'histoire, un suspense délectable, un mystère autour d'une société secrète, du patrimoine, de magnifiques descriptions immersives et une dose d'humour très plaisante. le mélange se montre on ne peut plus harmonieux.
C'est un livre vraiment unique, et je vais m'empresser de lire la suite dès que possible tant j'ai aimé me perdre dans les mots de Valérie. Sa plume est fluide, maîtrisée, sans fausse note, son style m'a attrapé dans ses filets par sa justesse mais aussi par ses beaux côtés féminins et sensibles... un vrai régal !

Moi qui adore le miel et les abeilles (fille et petite-fille d'apiculteurs oblige !), elle a su combler mes attentes par la pertinence de ses propos mêlés harmonieusement à un polar haletant et prenant...
Bravo Valérie, cet écrit est à la hauteur de ton miel fabuleux que j'ai eu la chance de déguster, il porte sans nul doute en lui un terrible goût de revenez-y, alors à très vite. Mille mercis pour cette balade mémorable dans ton univers remarquable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lorenlo
  18 février 2019
Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d'assurer la sauvegarde des abeilles.
Alors qu'elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement...
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d'Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d'une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins...
Cette série d'un nouveau genre mêle habilement intrigue (tous les ingrédients d'un excellent roman policier sont réunis: enquête, suspense, action...), écologie (en rappelant l'importance de la protection des abeilles et de l'apithérapie), Histoire (de nombreux faits marquants locaux ou nationaux sont abordés) et patrimoine (on découvre avec plaisir les richesses et traditions des régions).
Une vraie réussite, à découvrir d'urgence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Alexmotamots
  23 juin 2017
Premier volet d'une série intitulée Crimes et Abeilles, je découvre le personnage principal Audrey Astier, apicultrice, qui se lance à la recherche de son vieil ami Janissou qui a disparu.

Tous les deux habitent dans un village proche de Rocamadour, l'occasion pour l'auteur de nous faire parcourir cette belle région.

Une histoire d'amour serait-elle en train de naître entre la jeune femme et le lieutenant de gendarmerie Steinberger, qui parle régulièrement alsacien ?

L'enquête est intéressante, mais ce qui m'a plu, ce sont les découvertes autour du miel que nous propose l'auteure : elle explique très bien, sans être pédante, l'art de la fabrication du miel, ses bienfaits et l'organisation de la ruche.

Gageons que l'auteure a encore beaucoup à nous apprendre dans les prochains tomes de la série.

L'image que je retiendrai :

Celle des tatouages des membres de la secte Apis Dei : une abeille avec ou sans dard au creux du poignet.
Lien : http://alexmotamots.fr/echec..
Commenter  J’apprécie          30
Mistigrif
  06 juin 2017
Excellent petit livre, que j'ai découvert grâce à l'opération Masse Critique.
Un ancrage dans une magnifique région (le Quercy), des personnages attachants, beaucoup d'informations sur le monde des abeilles, une société secrète, des mystères et des rebondissements... Un vrai plaisir de lecture ! J'ai retrouvé le délicieux frisson de mes lectures d'enfant, le Club des Cinq, Alice détective... comme cela fait du bien ! Pour faire durer le plaisir, j'ai alterné en lisant d'autres livres en même temps. Je suis impatiente de découvrir la suite. Je souhaite un grand succès à cette série, qui le mérite vraiment.
Commenter  J’apprécie          30
LeslecturesdeMaud
  12 novembre 2019
J'ai été ravie de découvrir la genèse de cette série, et oui malheureusement je ne l'ai pas lue dans l'ordre.
Donc j'ai fait connaissance avec Audrey et ses débuts d'auxiliaire de gendarmerie. Outre sa profession principale, apicultrice, qui nous est décrite ponctuellement au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire, le lecteur en apprend plus sur ce métier et sur le monde des abeilles. Cette activité est au centre de l'enquête et montre les différents courants de pensées.
La disparition de Papé, ami d'Audrey, va la bouleverser, elle va remuer ciel et terre afin que les autorités acceptent d'ouvrir une procédure. Et là c'est la rencontre avec Antoine, jeune gendarme, fraîchement débarqué dans la région. Il va devoir s'habituer aux us et coutumes de la campagne, beaucoup avait pris certaines habitudes avec Lebel son prédécesseur.
L'uniforme, l'autorité ne font pas tout, Audrey qui n'a pas la langue dans poche et compte bien tenir tête à cet alsacien qui fait mine au départ de ne pas l'écouter.
L'enquête en elle-même est menée tambour battant avec la vivacité, le charisme et la ténacité d'Audrey, il ne peut en être autrement. On va vite se rendre compte qu'il n'y a sûrement pas un coupable mais plusieurs, en effet la notion de groupe derrière les événements ne laisse que peu de place aux doutes. Une écriture fluide, dynamique, rend de suite cette découverte addictive.
J'ai été ravie (comme toujours) de lire un épisode de cette saga, surtout là c'est le pilote. Les choses, les personnages récurrents, se mettent en place. La nature est omniprésente dans les livres de l'auteur, on ressent bien sa volonté à travers ses écrits de faire passer des messages liés à nos vies et à l'environnement. Outre un polar bien constitué qui tient en haleine le lecteur dès les premières pages, je suis contente d'avoir appris autant de chose sur un métier qui m'est totalement inconnu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
myriamriou
  11 juin 2017
Un polar rural et écolo se déroulant dans cette belle région du Quercy avec ce que il faut de mystère, d'histoire, d'action, accompagné d' une pointe d'humour...excellente recette ! Merci à babelio et aux éditions Palemon pour cette très agréable découverte.
Commenter  J’apprécie          20
NigraFolia
  15 mai 2017
Un thriller écologique ancré dans la ruralité
Albert Einstein disait « Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre ».
Rocamadour. Audrey Astier, femme de caractère, est apicultrice. Son vieux mentor Janissou a disparu. Ne croyant pas une seconde à un départ volontaire, elle mène sa propre enquête et est rapidement suivi par le lieutenant Steinberger, un gendarme alsacien à la droiture exacerbée punit et parachuté dans la région. Enlèvement, habitants suspects, l'intrigue les amènera à une société secrète hors du commun.
Je ne vous le cache pas, j'ai du mal avec les romans ruraux qui frisent les enquêtes policières à la A. Christie. Echec à La Reine porte néanmoins son lot d'intérêts. Mêlant intrigue et écologie, il est bercé entre la Dordogne, le Lot et le Quercy, où l'auteure prend un grand plaisir à décrire les paysages en ancrant son intrigue dans les territoires ruraux. Ce policier est également une mine d'informations sur le monde des abeilles. Car à travers Audrey et sa recherche de Janissou, c'est bien de son combat quotidien pour sauver ses abeilles dont il s'agit. Il n'y a aucun doute Valérie Valeix est une apicultrice passionnée et son roman est un média de choix pour partager son combat et distiller au gré des pages ses connaissances sur leur monde fragile et pourtant si important pour nous (là c'est mon côté apiculteur amateur qui parle). Ce côté est précis et sait être vulgarisateur.
Ce thriller, s'il ne m'a pas embarqué de manière pleine et entière, sans doute dû à un manque d'accroche très personnel au style, reste néanmoins un très bon livre, divertissant, très marqué par un attachement au local, qui tranche avec les polars urbains ou techno-centriques.
Enfin, cette petite chronique n'aurait jamais vu le jour sans les éditions Palémon que je remercie. Editer un tel ouvrage est un pari qui mérite d'être relevé. Car, je me répète, au-delà du thriller, c'est un excellent bouquin pour qui veut s'informer du combat sous-jacent mené, au jour le jour, par ces apiculteurs passionnés, contre la nature et les industries, pour faire vivre les abeilles et nous offrir non seulement un miel doré et sucré mais aussi une survie par leur action pollinisatrice car seules 25 % des cultures ne dépendent pas de l'action des insectes pollinisateurs. Et tout repose sur la reine.
Lien : https://nigrafoliablog.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mamantulisquoi
  01 mai 2017
J'ai tout simplement adorée ! Les pages défilent à grande allure et l'on devient très vite accro.
Je suis conquise par le style, les personnages, le thème des abeilles. Un pur plaisir de lecteur.
Un thriller, oui, mais pas que, un thriller écologique, nos amies les abeilles sont au coeur de cette enquête. L'auteur nous cultive sans pour autant être rébarbatif, tout est mesuré, la tension, l'action et le monde des abeilles. J'ai particulièrement aimé les personnages, Audrey, notre apicultrice, bonne vivante, femme de caractère, elle ne se laisse pas faire, pleine de courage et d'humour et notre gendarme Alsacien, Steinberger, mit au placard dans cette campagne et traumatisé par la perte de son frère en Afghanistan.
Notre jeune apicultrice, Audrey, devait retrouver le papé, Janissou, un autre apiculteur passionné qu'elle considère comme son père, celui-ci n'est jamais rentré chez lui. Elle découvre alors un indice qui lui permet d'affirmer que Janissou a été enlevé, le comportement plus que suspect de certains habitants confirme sa thèse, mais en voulant découvrir se qui lui ai arrivé elle va découvrir une société secrète protectrice de l'abeille originale. Aidé par le lieutenant Steinberger, ils vont former un superbe duo, entre eux la tension (non sexuelle) règne, lui le gendarme psychorigide, ne s'éloignant jamais de la loi et elle, impulsive et têtue.
J'ai vraiment partagé un superbe moment avec ce duo, je félicite l'auteur qui pour un premier roman met la barre très haute.
Lien : http://mamantulisquoi.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..