AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de gyselinck_dominique


Un très bel album consacré à Pierre Messmer, compagnon de la Libération, décoré par le général De Gaulle en personne.

Tout commence au camp de le Breuil-sur-Couze dans l'Allier le 17 juin 1940.

À la radio, le Maréchal Pétain annonce avoir reçu ordre du Président de la République de prendre la direction du gouvernement de la France.

La décision de cesser le combat et de négocier avec les allemands est entérinée, la guerre est finie.

Si la plupart des militaires présents exultent et montre leur joie à cette annonce, pour Pierre Messmer et Jean Simon, c'est plutôt l'indignation, la honte de la rédition sans honneur.

Mais leur rancoeur sera de courte durée car le lendemain, ils entendront également l'appel du général De Gaulle, invitant tous les français désirant toujours se battre contre l'ennemi, à venir le rejoindre et se placer sous ses ordres en Angleterre.

Ils n'hésitent pas une seconde, et se mettent directement en route pour Marseille, d'où ils espèrent embarquer sur un bateau à destination de l'Angleterre.

Ils embarqueront sur un Cargo italien, le "Capo Olmo" qu'ils détournent vers Gibraltar, offrant ainsi aux Forces Françaises Libres, un premier navire.

En août 1940, nos deux compèrent vont quitter le camp Morval de Surrey pour rejoindre l'Afrique.

Destination Freetown, puis Libreville où ils vont rejoindre le Colonel Leclerc pour reprendre les positions occupées par les... français, ralliés au gouvernement de Vichy.

L'idée de se battre entre français en rebute plus d'un, mais pour d'autres, dont Messmer, cela équivaut à se battre contre des allemands ou des italiens.

Les forts italiens établis en Érythrée seront les prochains objectifs. le village de Keren, le fort Vittorio Emmanuele tomberont sans même un coup de fusil.

L'Érythrée reprise, la prochaine campagne se déroulera en Palestine, et ensuite en Syrie

Une fois les objectifs atteints, on retrouve Messmer et Simon en Libye à Bir Hakeim, où les allemands cette fois, Rommel et son Afrikakorps, seront au rendez-vous.

En octobre 1942, destination El-Alamein en Egypte.

Pierre Messmer à donc connu tous les théâtres d'opérations en Afrique où la Légion Étrangère s'est particulièrement distinguée, et à rendu ses lettres de noblesse à la France militaire.

Pierre Messmer sera décoré de la Légion d'honneur, avant d'être démobilisé en 1946, et de retourner à la vie civile.

Il embrassera alors une carrière politique, qui le verra intégrer plusieurs cabinets ministériels, avant de devenir gouverneur de Mauritanie en 1952 et de Côte d'Ivoire entre 1954 et 1956.

En 1960, le général de Gaulle le nommera ministre des Armées, fonction qu'il occupera jusqu'en 1969.

Il sera même nommé premier ministre entre 1972.

Pierre Messmer est décédé le 29 août 2007, voici son histoire...

Commenter  J’apprécie          60