AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782011713520
240 pages
Hachette (24/08/2016)
4.05/5   230 notes
Résumé :
Il était une fois une jeune femme qui ignorait qu'elle était belle. Si belle qu'un roi en tomba éperdument amoureux. Il l'épousa et l'emmena vivre dans son château. Le roi avait une fille, Blanche Neige. Une vie de rêve commença pour tous les trois, faite de rires, de bals et de banquets. Tout était parfait. Jusqu'au jour où la guerre arriva, et qu'une ombre apparut dans le miroir de la reine. Une ombre qui allait déchaîner sa cruauté...
Critiques, Analyses et Avis (82) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 230 notes

Daniella13
  21 mars 2020
En cette période de confinement, il est agréable de lire du Disney. Serena Valentino nous offre un passé de la méchante reine très intéressant avec son livre "Miroir miroir". Car elle n'a pas toujours été méchante, un enchaînement de situations déplorables l'ont rendue ainsi.
Il était une fois, car toutes les belles histoires commencent comme ça, une jeune femme qui ignorait qu'elle était belle. Son père l'ayant tellement rabaissée, humiliée et maltraitée que jamais elle n'aurait pu imaginer qu'un beau roi viendrait la sauver. Elle fut amenée au château du roi et l'épousa. Elle devint ainsi heureuse en étant amoureuse, reine et belle-mère de la petite Blanche-Neige.
Mais le roi perdit la vie à la guerre et le coeur de la reine se brisa. Il ne lui resta plus qu'un miroir maudit reflétant son père et la ramenant à sa plus sombre enfance. Les soeurs sorcières vont faire leur apparition et la tirer vers sa noirceur la plus profonde, l'éloignant ainsi de Blanche et l'amenant vers le pire des vices : la vanité.
Serena Valentino nous offre un premier tome de saga assez réussi et captivant. Imaginer un passé de la méchante reine pour l'amener à son présent et ainsi plus ou moins justifier ses actes de cruauté.
Le personnage de la Méchante Reine va donc évoluer tout au long de l'histoire. Cette jeune fille qui n'a rien demandé à personne et qui subit la cruauté de son père depuis la mort de sa mère va faire d'elle un personnage attachant. Plus nous avançons dans l'histoire et plus nous en apprenons sur sa famille et sur la raison de la méchanceté de son père.
Lorsqu'elle rencontre le roi et que sa vie va devenir un conte de fées nous sommes heureux pour elle car elle mérite aussi sa part de bonheur.
Mais malheureusement ce bonheur sera de courte durée. Peut-on réellement changer et devenir mauvais lors de la perte d'un être cher ?
Jusqu'où la souffrance et la douleur peuvent-elles nous amener ? Peut-on aller jusqu'à tuer pour tout cela ?
Ce sont des sujets que traite l'auteure avec beaucoup d'aisance. Chacun prendra son parti sur sa vision des choses...
Au niveau des personnages j'ai bien aimé Verona qui reflète la bonté, l'amour et la sincérité. Malgré qu'elle ne soit qu'une domestique elle a toujours été de bons conseils auprès de sa Reine et a toujours essayé de l'aider au mieux même quand cette dernière commençait a sombrer dans la folie.
Blanche neige a toujours le même rôle. Elle est la fille douce et remplie de bonté et d'amour. Elle arrive à excuser la méchanceté et continuer à aimer malgré ses souffrances dues à la perte de ses parents.
J'ai surtout apprécié l'évolution de la Méchante Reine. On la connaît douce, aimante et réservée et elle va devenir plus mauvaise que la peste. Gâcher toute sa vie et perdre ses proches uniquement pour devenir la plus belle du royaume et se le faire entendre dire par la personne qui vous détruisait autrefois est bien triste. S'enfermer dans la vanité et la douleur en perdant toute trace d'humanité est la pire des fins. En venir à vouloir tuer l'enfant qu'elle considérait comme sa propre fille est une pure folie.
Mais arrivera-t-elle à retrouver une once d'humanité ? Je vous laisse le découvrir.
On remerciera aussi les éditions Hachette Heroes pour cette nouvelle magnifique couverture qui a mon goût est mieux que la première.

Lien : https://fantasydaniella.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Amy_
  20 octobre 2022
J'avais beaucoup d'attentes, car j'adore Disney et particulièrement Blanche-Neige, j'étais donc à la fois curieuse et enthousiaste à l'idée de découvrir l'histoire de la méchante Reine. Malheureusement, ça a été une énorme déception. ⚠ attention spoilers ⚠
Dans ce tome, nous suivons donc l'histoire de la belle-mère de Blanche-Neige, qui était à l'origine une femme remplie de bonté, une épouse loyale et fidèle, une Reine juste, et ce, malgré un passé familial difficile. On découvre ce qui va la faire basculer dans une haine profonde envers toutes les femmes plus belles qu'elle et pire encore, ce qui va la pousser à commettre le pire envers celle qu'elle aimait comme sa propre fille.
Le concept était prometteur, l'écriture somme toute assez fluide, pourtant je n'ai pas été convaincue par l'histoire. D'abord, j'ai eu l'impression que c'était très répétitif, on nous rabâchait certaines choses tandis qu'on survolait ce qui aurait pu être intéressant à développer. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé que les explications données justifiaient le comportement de la Reine ni même sa méchanceté. Pour moi, la mort du Roi et la cruauté de son défunt père, ne sont pas des excuses valables. Dans ce cas, il aurait fallu peut-être passer plus de temps dans l'enfance et l'adolescence de la Reine en étant témoin de tout ce qu'elle subissait, puis davantage développer sa relation avec le Roi, démontrer leur amour, qui reste très sommaire et peu détaillé. Par ailleurs, je n'ai pas trop compris qui étaient les trois soeurs, cousines éloignées du Roi, qui ont joué un rôle dans la transformation de la Reine. On ne sait pas pourquoi elles veulent que cette dernière devienne aussi cruelle, ni d'où elles puisent leur magie. Ce sont des détails qui auraient pu ajouter davantage d'intérêt au récit, au lieu de cela, je n'ai pas été convaincue et j'ai ressenti beaucoup d'ennui au point d'avoir envie d'en finir rapidement avec cette lecture.
En bref, l'idée de base était intéressante, mais je n'ai pas du tout été convaincue par la manière dont ça a été amené et traité. Donc je ne sais pas si je lirais les autres tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
devoreusedelivresch
  19 juin 2020
Vous avez toujours cru que la méchante reine était cruelle dès le début et bien non, au départ c'était une femme qui doutait de sa beauté et qui appréciait Blanche-Neige et le roi plus que tout. Mais que s'est-il passé pour qu'elle devienne l'une des pires méchantes Disney qui aura sans aucun doute marqué notre enfance.
Dans ce roman, vous allez découvrir la jeunesse de Blanche-Neige avant d'arriver à l'histoire que nous connaissons tout. Mais cette fois, la princesse n'est pas le personnage principal, c'est sa belle-mère qui occupe le centre de la scène.
Personnellement, j'ai vraiment apprécié cette lecture, j'ai appris à mieux connaître cette reine qui est décrite comme ayant un coeur de pierre et j'ai surtout découvert comment cela était arrivé.
Si vous aimez l'univers de Disney et que vous souhaitez en apprendre d'avantage sur les méchants, je ne peux que vous recommander cette saga.
L'écriture de l'auteure est juste génial, j'avais à la fois l'impression de lire un conte comme dans mon enfance en passant par différentes émotions tout en découvrant une version plus approfondie et plus Young adult.
C'est une lecture très rapide car le livre fait 207 pages et qu'en plus l'écriture est assez grande. Vous ne verrez pas les pages défilées. Pour le prix, il est de 14.95 euros ou 25.40 francs.
J'ai passé un agréable moment de lecture et je trouve que l'auteure s'est bien appropriée cette histoire, c'est pourquoi je lui donne la note de 9 sur 10. Je ne peux pas soulever de point négatif, cependant, je n'ai pas atteint le coup de coeur.
Lien : http://devoreusedelivres.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
tibwalovesstory
  23 novembre 2022
Lecture du 5 novembre 2022 : « Miroir, Miroir », de Serena Valentino. le premier tome de la saga Disney Villains, publié aux éditions Hachette Heroes.
Nous connaissons toutes et tous l'histoire de Blanche-Neige, mais connaissez-vous bien celle de sa belle-mère ? « Miroir, Miroir » vous conte une version de son histoire…
Ce récit n'est pas une affaire de beauté ou de jeunesse, mais une affaire de pouvoir. Ce roman révèle la personnalité complexe d'une femme que le manque d'estime et de confiance en elle a conduite à la folie.
Avec talent, Valentino pose ici les thèmes généraux et les bases de sa saga.
Le Mal n'a besoin que d'une minuscule faille pour prendre possession de ses victimes. Or, dans le cas de la méchante reine, mieux qu'une faille, il trouve un véritable boulevard tracé avec soin et méchanceté par son père depuis l'enfance. Privée d'amour, traitée comme une abomination, la reine est une victime de choix.
L'histoire nous montre que deux voies sont possibles quand le drame nous assaille : s'accrocher encore plus à la vie ou se laisser dépérir. Tout le reste n'est… qu'enchantement. Ce en quoi a recours la reine pour combler le vide grandissant qui la consume et ne pas perdre sa position - sa seule valeur, à ses yeux.
Tout est question de choix. le miroir montre ce qu'on a choisi de croire. Ce qu'il renvoie à Blanche-Neige, dont l'esprit n'a pu être brisé ou infiltré par les étranges soeurs, est à l'opposé des tourments qu'y trouve la reine.
Une reine qui, voulant désespérément gagner l'amour et l'approbation de son père, accepte de s'enlaidir et de se transformer en « la plus méchante de toutes » En empruntant ce chemin, elle restera prisonnière du miroir et connue dans l'histoire comme « la vieille reine », elle qui s'est battue toute sa vie pour demeurer jeune et belle. Cruelle ironie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
florencereve
  22 juin 2020
Il était une fois... Une jeune fille de miroitier qui a toujours été dénigrée par son père.
Un jour, un beau roi vint à passer et tomba sous son charme. Il lui promit de revenir la chercher...
Les jours passèrent. le père de la jeune femme finit par mourir, libérant sa fille de son emprise. Lorsque cette dernière décora l'arbre devant chez elle de miroirs et installa des bougies dont les flammes se reflétèrent dans les multiples glaces, produisant un somptueux spectacle et attirant de nombreux curieux, le roi revint et, cette fois, ne la quitta plus.
Ce roi avait une fille, Blanche-Neige. Lors du mariage unissant le roi et la fille du miroitier, la jeune princesse eût officiellement une belle-mère. Une belle-mère qui l'aimait comme si c'était sa propre fille...
Mais, malheureusement, le roi mourut lors d'une bataille, plongeant sa femme dans un tourbillon de chagrin.
Comment la "Méchante Reine" est-elle devenue méchante ? Comment une femme en vient à détester sa belle-fille au point de la tuer pour la simple raison que cette dernière est plus belle qu'elle ? Comment une femme peut-elle attacher à sa beauté plus d'importance qu'à toute autre chose ?
Ce roman répond à ses questions, en nous racontant l'histoire d'une jeune femme au coeur meurtri.
Un livre qu'on ne peut lâcher et après lequel on ne pourra plus regarder "Blanche-Neige et les Sept Nains" de la même manière.
Si vous êtes fan de contes, ne manquez surtout pas cette lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
devoreusedelivreschdevoreusedelivresch   15 juin 2020
- Est-ce que ma première mère était très belle ? demanda Blanche.
- Je crois que oui, ma chérie. Je demanderai à ton père s'il a des portraits d'elle pour te les montrer.
La petite semblait inquiète.
- Qu'y a-t-il ma colombe ?
Blanche pencha la tête sur le côté, comme pourrait le faire un lapin en entendant un bruit, et la reine sentit son cœur se gonfler d'amour.
- Comment peux-tu en être sûre ?
- Tu es la plus belle créature que j'aie jamais vue, expliqua la reine en souriant, alors cela me paraît logique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
florencereveflorencereve   21 juin 2020
Elle n'avait qu'un regret : son père et ses mères lui manquaient. Elle les avait perdus quand elle était très petite. C'est ainsi qu'elle voyait les choses, en tout cas. Personne ne comprenait pourquoi elle aimait encore la reine. Mais pour elle, sa belle-mère était morte le jour où son père avait été tué. Jusqu'à cet instant, cette femme avait été un véritable ange gardien pour elle.
Commenter  J’apprécie          30
ManonRLManonRL   03 juillet 2020
"Des guirlandes, de glycine et de gardénia ornaient le puits au pied du grand escalier, lui-même recouvert de pétales de roses rouges et pastels. Une centaine de domestiques aux livrées bleues brodées d'argent étaient postés de part et d'autre de la porte principale afin d'accueillir les invités."
Commenter  J’apprécie          40
Daniella13Daniella13   21 mars 2020
La folie est dans les yeux de celui qui regarde
Commenter  J’apprécie          190
florencereveflorencereve   21 juin 2020
Elle voyait son cœur comme un miroir brisé dont les morceaux s'entrechoquaient en elle, ce qui lui donnait l'impression de ne plus du tout être humaine. Elle s'était éloignée de ses proches. Elle gardait même ses distances avec Blanche-Neige de peur de voir son cœur voler en poussière si la jeune fille devait lui être arrachée. Elle était incapable de passer plus de quelques instants en sa compagnie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Serena Valentino (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Valentino
Vidéo de Serena Valentino
autres livres classés : contes de fées revisitésVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4697 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre