AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782017088592
320 pages
Hachette Pratique (11/09/2019)
4.2/5   244 notes
Résumé :
L'histoire de la Vieille sorcière. L'histoire de Raiponce est à l'image de ses cheveux : longue et tortueuse. Il était une fois une jeune fille innocente arrachée à ses parents, une jeune fille dotée de cheveux magiques, retenue prisonnière dans une tour par une vieille sorcière tyrannique qui se faisait passer pour une mère surprotectrice. Pourtant, ce n'est que la moitié de l'histoire.
Qu'en est-il de Gothel ? Comment est-elle devenue si amère et sans piti... >Voir plus
Que lire après N'écoute que moiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 244 notes
5
19 avis
4
13 avis
3
10 avis
2
1 avis
1
0 avis
N'écoute que moi !! Voilà une histoire qui m'a beaucoup plu. J'ai été enchanté du début à la fin de l'histoire.

Gothel souhaite plus que tout au monde vivre sa vie avec ses soeurs, Primerose et Hazel. Mais sa mère Manéa ne l'entend pas de cette oreille. Une vérité va éclater et le destin de ces trois soeurs va être chamboulé. Gothel sera-t'elle prête à tout pour rester auprès de ses soeurs qu'elle aime tant ?

Tout d'abord j'adore la couverture des éditions Hachette Heroes qui reflète totalement le personnage de Disney.
Serena Valentino a su me conquérir avec ce nouveau roman portant sur Raiponce.
Son écrite est fluide et captivante. Je n'avais pas envie de lâcher le livre jusqu'à savoir comment elle allait dénouer toute son histoire.
Retracer la tragique histoire de Gothel, ses peines, ses souffrances et sa transformation était une idée très habile.
On s'attache à Gothel qui nous fait passer part tous les sentiments. On s'attache à elle, on ne la comprend plus et après on la déteste. Chaque épisode de sa vie nous amène à un nouveau sentiment.
Gothel est prête à tout pour sauver ses soeurs, mais quand l'occasion se présente elle hésite ce qui est très paradoxal. Ses soeurs lui disent ses dernières volontés mais elle ne peut pas s'y soustraire car elle ne veut pas vivre loin d'elles.
Les raiponces pourront-elles sauver ses soeurs ? Qui a averti le roi et la reine de l'existence de ces fleurs magiques ?
Gothel se sent volée de ce qui lui importe le plus et à son tour, va voler ce que le roi et la reine ont de plus précieux : leur fille mais pour Gothel, il ne s'agit pas de leur fille mais de « sa fleur ». Car elle ne voit en ce bébé que le moyen de sauver ses soeurs et rien d'autre.
Le fait de garder sa jeunesse n'est pas sa priorité comme dans l'histoire originale de Raiponce.
Je trouve que cette adaptation est assez intéressante.
J'ai bien aimé aussi retrouver des passages de chansons du dessin animé de Disney car en lisant le livre, je me refaisais la chanson dans la tête.
J'aurai bien aimé un peu plus de développement sur Manéa car j'aimais bien son personnage cruel mais très attachant.
Nous avons toujours la présence des étranges soeurs qui sont toujours aussi machiavéliques et ne servent que leur propre intérêt. Il va être temps de leur remettre les pendules à l'heure et on compte sur Circé pour y remédier.

Pour conclure c'était une histoire bien menée et qui m'a beaucoup plu du début à la fin. de la magie, de la trahison, du suspense, de l'amour. Tout ce qu'il faut pour être captivé.
Lien : https://fantasydaniella.word..
Commenter  J’apprécie          371
Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ! Courage, la fin de l'année scolaire approche, on ne lâche rien !!

Bon, me revoici pour une petite lecture assez différente de celle de d'habitude puisque le livre est basé sur un film (en plus un des meilleurs Disney) : Raiponce. Il faut savoir que ce Disney est particulièrement bien, mais aussi que revoir le film avant de lire le livre n'est pas nécessaire en fait. le résumé était très prometteur et la couverture est magnifique, c'est ça qui m'a fait choisir ce livre plutôt qu'un autre (celui de la même collection sur Mulan me faisait aussi de l'oeil je l'avoue ^^)

J'ai trouvé cette petite histoire assez sympatoche, on a vraiment envie de lire la suite de l'histoire, qui au passage n'est pas très dure à comprendre dans l'ensemble (c'est donc adapté pour les enfants). Cependant, j'ai beaucoup aimé cette lecture jusqu'à la moitié du livre environ car on se rend vite compte que beaucoup d'évènements sont tirés par les cheveux et que cela devient de moins en moins réaliste. Quelquefois (surtout vers la fin), je ne comprenais pas ce qu'il se passait, même en relisant le passage... alors que l'écriture est adaptée pour que des enfants comprennent, comme je l'ai dit... Au final, la couverture était très prometteuse, mais l'histoire en devient presque décevante à cause de tout cela.

Pour continuer sur l'écriture, la traductrice a, certes, fait du bon travail, mais il reste quelquefois des tournures de phrases pas forcément très correctes ou dépourvues de sens.

Je m'attendais à une histoire écrite de façon à nous apprendre des choses qui nous font mieux comprendre le film, des petites explications supplémentaires utiles sur le film... mais on remarque bien que les éléments apportés par le livre sur le film ne sont pas indispensables, ce ne sont que des détails superficiels. On peut évidemment voir, donc, que le film a été créé indépendamment du livre, ce qui est logique effectivement, mais lire le livre n'apporte concrètement rien de plus.

Je me demande aussi s'ils n'auraient pas du faire l'histoire sur la vie de la sorcière Mère Gothel avant le film uniquement pour qu'on sache le passé de tout le film de Raiponce seulement... ce que je veux dire, c'est que le livre contient une partie sur l'histoire du film de Raiponce qui n'apporte quasi rien. Je pense qu'il aurait fallu faire un choix entre :
-écrire une histoire sur le passé de la sorcière pour savoir, lorsqu'on regarde le film ce qui s'est passé avant et les raisons de toute cette histoire ;
-écrire une histoire qui apporte des précisions sur le film, donc un livre du film.
Honnêtement, ça m'intéresse beaucoup d'avoir vos avis sur ça, car c'est vraiment quelque chose qui m'a frappé dans le livre...

Ensuite, un point qui m'a fait croire à beaucoup de coïncidences qui auraient pu être très stylées (et apporter ici des détails utiles sur le film !) : les soeurs mortes de Gothel. En lisant la première moitié, on est avec les soeurs de Gothel, Primerose et Hazel, 2 autres sorcières. J'ai cherché avant de lire la suite du livre et d'apprendre leur mort leur nom sur internet, et, bingo, j'ai trouvé deux coïncidences qui auraient pu être incroyables :
1) Hazel est le nom de la sorcière dans Picsou (Miss Tick, il parait) et donc Mère Gothel et Miss Tick seraient soeurs ;
2) Primerose est le nom de la reine dans le film Raiponce en anglais (en français, c'est Arianna). Ainsi, la reine aurait su que sa soeur aurait enlevé Raiponce en connaissance de cause, on aurait su comment ils savaient où se trouvait la fleur magique,... le seul problème, c'est que Primerose aurait du s'appeler Arianna dans "N'écoute que moi" si elle était la soeur de Mère Gothel... Et finalement, les deux soeurs sont mortes et ces deux hypothèses plutôt biens sont tombées à l'eau x)

En conclusion de tout ça, je dirais surtout que j'ai été déçu car la couverture et le résumé ne sont pas à la hauteur de l'histoire en elle-même, mais, malgré cela, je suis sur que ce livre peut plaire à beaucoup d'enfants qui connaissent l'univers très attachant de Raiponce ! Je serais curieux d'avoir l'avis de ce qui souhaitent le lire ou l'ont déjà lu.

En attendant, je vous souhaite à tous du courage pour cette fin d'année scolaire ! ;)

Bonnes lectures et 196 critiques !
Commenter  J’apprécie          200
Je continue la revisite effectuée par Serena Valentino avec Goethel que vous connaissez peut-être si vous avez vu le dessin animé Raiponce.

Pour ma part, je ne l'ai vu qu'une seule fois et lorsque j'ai attaqué à lire le livre je ne me rappelais même pas quel nom elle portait !
Le roman démarre sur sa vie avec ses deux soeurs Hazel et Primerose qui vivent sous la coupe de leur mère. Elles sont entourées de morts qui sont à leur service.

J'ai trouvé qu'il y avait une bonne moitié du roman où il y avait beaucoup de répétitions sur la réflexion que se fait Goethel, garder le sang de leur mère pour elle ou pas ?
Serena Valentino détaille beaucoup plus comment Raiponce a un tel pouvoir et pourquoi Goethel veut la garder près d'elle car ce n'est pas seulement pour ne pas vieillir.

J'aime bien le fait que Serena Valentino lie tous les romans les uns aux autres par les trois soeurs et d'autres personnages des romans précédents qui sont présents ou cités. Ce qui est, évidemment, un désavantage dans le cas où on lit les romans dans le désordre.

Je continuerai donc l'aventure mais il est vrai que je n'ai quand même pas autant de plaisir que j'ai eu pour le premier tome.
Commenter  J’apprécie          150
Je continue doucement à avancer dans cette saga et je prends énormément de plaisir à dévorer chaque tome. Plus j'avance et plus j'aime ce que je lis, bien que chaque tome soit différent. Je meurs déjà d'impatience de dévorer les autres tomes. J'en suis donc au cinquième et ce tome nous parle de l'histoire de Gothel. Ce n'est pas un personnage que j'affectionne des masses mais j'ai beaucoup aimé découvrir son histoire. Ce tome était vraiment très bon comme les précédents et c'est toujours un plaisir de découvrir comment les méchants le sont devenus. Puisque forcément, on ne né pas méchant, on le devient.

Ce que j'aime aussi avec cette saga, c'est que les tomes ne sont pas longs et se lisent vraiment rapidement. de plus, c'est un enchaînement de chapitres courts et ça je suis complètement pour. Vive les chapitres courts j'ai envie de dire! La plume de Serena est une plume que j'adore lire! C'est fluide et tellement addictif. Une fois le nez dedans, c'est vraiment, vraiment difficile d'en sortir. C'est vraiment des romans qui se dévorent en un rien de temps et surtout le genre de roman qu'on a envie d'enchaîner. J'adore les romans dans ce genre.

Dans ce cinquième tome, on va découvrir l'histoire de Gothel. Mais aussi l'histoire de Raiponce qui est à l'image de ses cheveux : longue et tortueuse. Il était une fois une jeune fille innocente arrachée à ses parents, une jeune fille dotée de cheveux magiques, retenue prisonnière dans une tour par une vieille sorcière tyrannique qui se faisait passer pour une mère surprotectrice. Pourtant, ce n'est que la moitié de l'histoire. Qu'en est-il de Gothel ? Comment est-elle devenue si amère et sans pitié pour Raiponce, qu'elle considère pourtant comme sa fille ? Cette histoire creuse dans le passé mystérieux de la sorcière pour mettre à jour les désirs enfouis au plus profond de son coeur.

Comme je le dis un peu plus haut, le personnage de Gothel n'est pas un personnage que j'affectionne des masses. Non pas que je la déteste ou quoi que ce soit mais ce n'est pas non plus un méchant que je trouve incroyable. Mais enfin bref. Découvrir son histoire m'a vraiment beaucoup plu par contre. Tout comme les autres Vilains que l'on connaît bien, j'ai trouvé son histoire vraiment triste et touchante finalement. L'enfance qu'elle a vécu n'a pas été facile avec une mère comme elle a eu. Elle vivait avec ses soeurs dans les bois morts mais leur mère était vraiment une sorcière puissante et surtout assez méchante. Gothel m'a fait beaucoup de peine sincèrement. Je ne peux trop en dire pour ne pas spoiler mais quand on découvre son histoire, on peut comprendre pourquoi elle a fait tout ce qu'elle a fait. Bien que ça n'excuse pas du tout ses actes, mais au fond je comprends sa peine et les raisons qui l'ont poussé à faire tout ça.

Les étranges soeurs sont toujours aussi fidèles à elles mêmes. J'adore ces personnages et plus j'avance dans la saga, plus j'adore les découvrir. On en découvre un peu plus à chaque fois, je trouve ces personnages tellement intéressants et fascinants surtout. Elles apportent énormément à l'histoire je trouve et elles ont surtout une très grande importance dans la vie de chaque méchants qu'elles rencontrent. Ici on en découvre encore plus sur elles et leur passé. Mais le prochain tome va être tellement intéressant puisqu'il s'agit de leurs histoires. Et j'ai très très très hâte de le découvrir d'ailleurs. Elles me font rire autant qu'elles me terrifient! Je n'aimerais pas à être leur ennemis en tout cas…

Ce tome était vraiment passionnant à suivre. On ne s'ennuie pas une seule seconde. Ce tome ci est « découpé » en deux parties, on pourrait dire ça comme ça. La première partie se concentre surtout sur l'enfance de Gothel avec ses soeurs et sa mère. Et la seconde partie se concentre plus sur la Gothel que l'on connaît. On prend bien le temps de présenter le pourquoi du comment. Ça nous permet vraiment de comprendre pourquoi elle est devenu comme ça. C'est hyper intéressant. Et puis Gothel s'avère être un personnage assez complexe mine de rien. En bref, c'est encore une réussite. Ce tome est passionnant en révélations et surtout très addictif, on le dévore en un rien de temps! Vivement la suite!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          30
La méchante mère Gothel est-elle aussi méchante qu'on le pense? Oui et non. de tous les tomes de Serena Valentino, Gothel est sans doute l'une des méchantes disney les plus complexes mais aussi l'une des plus tragiques. Elle grandit avec deux soeurs, Hazel et Primrose dans le bois des morts, sans vraiment découvrir le monde extérieur, et ne rêve que d'une chose: hériter de la magie de sa mère Manéa, reine des morts.
Plusieurs circonstances feront que Gothel se retrouvera rapidement seule, sans avoir bu le sang de sa mère pour grandir en puissance. Bien entendu les saletés de triplettes sont de la partie... Sans doute l'un des rares moments de bonheur de Gothel est celui où elle réussit à s'approprier Raiponce et ses cheveux magiques pour la garder près d'elle et ainsi ne jamais vieillir.
Ce 5ème tome de Serena Valentino aborde des thèmes plus matures que les précedents, tels que le monde des morts, le sang et la peur de se voir vieillir et mourir. A certains moments, il avait des airs de roman gothique du XIX°s.
Sur ce, je passe au dernier tome!
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Comme à son habitude, Gothel attacha son cheval à la limite des bois morts. Personne n'osait en approcher, même après tant d'années, et les ruines gisaient là, sans que personne ne les dérange. Gothel aurait pu être un simple spectre de plus. C'était un peu le cas, en un sens. Elle se dirigea vers la tour, une pensée unique à l'esprit. C'est l'anniversaire de Raiponce demain. Cela fait déjà dix ans !
Dix ans au cours desquels ses cheveux n'avaient pas arrêté de pousser.
Commenter  J’apprécie          40
"Manéa n'avait jamais caché à ses filles qu'elles l'avaient beaucoup déçue. Elles avaient beau être nées le même jour, elles n'étaient pas identiques les unes aux autres. Dans les royaumes magiques, tout le monde s'accordait à dire que le fait d'avoir trois filles identiques était un grand honneur. Elles avaient en effet la faveur des dieux car elles possédaient plus de pouvoir et d'habileté avec la magie que la plupart des sorcières. Bien que Gothel et ses soeurs fussent, par définition, des triplées, elles étaient on ne peut plus différentes."
Commenter  J’apprécie          30
Car ces femmes étaient forcément des sorcières.
Et tout le monde savait ce que les sorcières faisaient aux enfants dans les contes de fées. Mme Petipain ne voulait pas voir Raiponce découpée en morceaux dans une quiche, endormie pendant des siècles, cuite dans un four ou encore enfermée dans une tour. Ni voir un prince un peu trop sûr de lui prendre la liberté de l'embrasser pendant son sommeil.
Commenter  J’apprécie          20
"- Non, je n’arrêterai pas ! Il ne se passera plus un jour, une heure, une
minute sans que je me batte ! Je ne cesserai jamais, jamais d’essayer de
vous fuir par tous les moyens ! Mais si vous me permettez de le sauver, je
viendrai avec vous."
Commenter  J’apprécie          30
Parfois, nous créons des images des personnes que nous aimons ou détestons dans notre esprit pour les superposer à ce que voient nos yeux. Et même quand nous avons imaginé des monstres, la réalité peut se révéler insupportable.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Serena Valentino (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Valentino
Vidéo de Serena Valentino
autres livres classés : contes de fées revisitésVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (844) Voir plus



Quiz Voir plus

Les enfants, ces héros

Dans «Le Monde de Narnia» de C. S. Lewis, quel est le passage emprunté par les enfants Pevensie pour se rendre dans les terres de Narnia ?

Une armoire
Un miroir
Une cheminée

20 questions
115 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , roman , littérature pour adolescentsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..