AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladybirdy


Ladybirdy
  19 mai 2019
Pauvre Bernard ! Lui qui aimait tant son travail se fait remercier du jour au lendemain sans la moindre préparation ou anticipation. 61 ans et retraité, le voilà complètement perdu chez lui à se demander constamment comment occuper ses journées. Bon, il lui reste le télé-achat le matin, les mots croisés l'après midi, il peut même tenter de se parler à lui-même histoire de ne pas zapper qu'il est toujours vivant. Son épouse, Brigitte, déjà à la retraite occupe quant à elle très bien son temps. le bonheur des uns ne fait pas d'office le bonheur des autres. Entre toutes les activités de bénévole de Brigitte, Bernard se sent bien seul. Il n'attend qu'une chose, qu'on le rappelle au boulot. Jeté comme une vieille chaussette, même son ego ne dit mot tant Bernard se sent inutile.

Le temps passe et l'ennui s'amplifie pour Bernard. Ce qui génère pas mal de tensions dans son couple. Toute une vie de couple passée au boulot pour terminer du jour au lendemain cramponné l'un sur l'autre, ce n'est pas simple. Aurélie Valognes explore avec tendresse et humour ce tableau de retraités non préparés à vivre ensemble.

À côté de Bernard, il y a son fils Nicolas marié à Alice, père de deux jeunes enfants. Nicolas et Alice cravachent à longueur de journée entre leur boulot, leurs enfants et leur vie de couple. le stress est ambiant et le burn-out est proche. Il y en a certains qui ne demanderait pas mieux qu'une petite retraite anticipée.

Aurélie Valognes pose de délicates questions entre l'importance de se sentir utile, la dépendance professionnelle en guise d'échappatoire ou de sens à la vie. La pression, parfois indécente entre le temps qui manque cruellement et le temps qui n'inspire rien quand il manque de sens.

J'ai beaucoup souri, j'ai aimé ce flot de tendresse qui émane de ce roman. J'émets néanmoins un bémol sur le revirement de l'histoire en seconde partie où les personnages tournent à l'obsession écologique. On en perd un peu le sens du départ pour s'enliser trop facilement dans du remplissage vert et moralisateur.

Sinon, c'est un agréable roman plus souvent tendre que feelgood, plus souvent interrogateur que facile et léger.

J'ai apprécié lire le ressenti de l'auteure en fin de roman, son histoire personnelle, ses inspirations. On sent une bien belle personne derrière la plume avec des valeurs, de l'amour à profusion et un équilibre qu'elle semble trouver à travers l'écriture.

Une cerise sur le gâteau sinon rien bien sûr !

Commenter  J’apprécie          9219



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (85)voir plus