AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Mémé dans les orties (205)

marina53
marina53   11 août 2015
"Chieuse" n'est pas dans le dictionnaire. C'est la meilleure ! Il faudra qu'on m'explique pourquoi on y met que des mots qui servent jamais ! Est-ce qu'on se sert de "chiffe" ou de "chiton" ? C'est peut-être mon dictionnaire qui est trop vieux. 1993. Les chieuses existaient déjà, non ?
Commenter  J’apprécie          874
marina53
marina53   11 août 2015
Vous me rappelez ces vieux qui pensent que chaque jour qui passe ne vaut pas la peine d’être vécu, qu’ils seraient mieux morts car ils sont persuadés qu’ils ne connaîtront plus jamais le bonheur à nouveau. J’ai lu un livre sur le sujet. Ça s’appelait Vieillesse, Déprime et dépendance.
Commenter  J’apprécie          532
Souri7
Souri7   16 décembre 2017
[...]Le vieil homme est en train de se remémorer les événements qui se sont succédé, quand le téléphone résonne dans l'appartement. Il faut un certain temps à Ferdinand pour réaliser que la sonnerie lui est destinée. Il se lève alors brutalement, chancelant. Cela ne fait pas ni une ni deux, Ferdinand décroche et raccroche dans un mouvement sec agrémenté d'une :
— Non mais on croit rêver ! On peut pas être tranquille chez soi ! Y a toujours quelqu’un pour nous emmerder ! Et aujourd'hui, en plus !
[...]
A aucun moment, le vieil homme ne pense que ce coup de fil puisse être important : tout le monde sait qu'il faut l'appeler entre 20 heures et 20h30. A aucun moment, il n'a conscience que cet appel aurait pu changé sa vie s'il avait écouté ce que la personne à l'autre bout du fil avait à lui dire.
Commenter  J’apprécie          450
cicou45
cicou45   26 septembre 2016
"Le secret, pour ne pas sombrer, c'est d'apprendre à vivre avec, d'accepter que la mort fait partie de la vie."
Commenter  J’apprécie          440
joedi
joedi   28 juillet 2016
Vieillir, c'est voir mourir les autres.
Commenter  J’apprécie          390
Eric76
Eric76   07 novembre 2015
En tous cas, Me Suarez ne laisse rien au hasard. Ses cheveux sont sous contrôle. La perfection de ses boucles peroxydées doit tout à la mise en plis nocturne qu'elle exécute avec assiduité. Chaque soir, le filet bleu maintient l'ensemble en place, ce qui a l'avantage non négligeable de décourager toute envie téméraire de son mari de l'honorer, aussi efficacement que le ferait une ceinture de chasteté.
Commenter  J’apprécie          380
ninosairosse
ninosairosse   21 octobre 2016
Quand je suis venue hier, je n'ai rien osé dire mais vos fenêtres sont tellement sales qu'on se croirait en pleine nuit.

p91
Commenter  J’apprécie          370
jeunejane
jeunejane   24 avril 2016
Ce bébé est pour Ferdinand le plus grand des malheurs. M. Brun déteste plus que tout les nourrissons. Pour lui, ce ne sont que des contraintes avec, en prime, l'ingratitude la plus totale. Ça ne comprend rien, ça pleure, ça a toujours besoin de quelque chose : on ne peut jamais être tranquille.
Et quand ça sourit, ça sourit autant à ses parents qu'aux inconnus. Ingrats, va !
Commenter  J’apprécie          330
NathalC
NathalC   12 janvier 2019
Vieillir, c'est voir mourir les autres.
Commenter  J’apprécie          320
Palmyre
Palmyre   28 février 2017
Et promettez-moi une chose : ne faites pas votre Ferdinand, venez ! Arrêtez de tirer un trait sur les choses dès qu'elles ne prennent pas la tournure que vous souhaitez. Il faut apprendre à ravaler sa fierté parfois. À savoir perdre.
Commenter  J’apprécie          260




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Mémé dans les orties

    Quel est le nom du personnage principal?

    Fernand Brun
    Ferdinand Gris
    Ferdinand Brun
    Fernand Del

    20 questions
    23 lecteurs ont répondu
    Thème : Mémé dans les orties de Aurélie ValognesCréer un quiz sur ce livre