AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chris Van Allsburg (Autre)Chris Van Allsburg (Illustrateur)
ISBN : 2211033164
Éditeur : L'Ecole des loisirs (01/01/1985)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 69 notes)
Résumé :
Un train étrange s’arrête sous les fenêtres d’un petit garçon. Il y grimpe et se retrouve au milieu d’autres enfants en pyjama ou chemise de nuit, comme lui. Le train repart comme en rêve à travers forêts et montagnes enneigées, loin vers le Nord, vers le pays du Père Noël…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Jumax
  27 mai 2012
Voici le livre qui a inspiré le dessin animé Pôle express. C'est une très belle histoire sur noël, assez originale avec de très beaux dessins.
Commenter  J’apprécie          80
Chrisbookine
  29 décembre 2017
Je suis une inconditionnelle du travail d'illustrateur de Chris van Allsburg, ces images suffisent à raconter une histoire, installer une atmosphère.
Encore une fois, je suis conquise par cette relecture.
Les lumière et les ombres sont impressionnantes : tantôt en amenant de la chaleur (aux visages, notamment, tantôt en accentuant le mystère et le froid : avec les loups.
Chris van Allsburg arrive à créer tout un univers, une ambiance particulière et qui parle à tous. On sent la magie sous-jacente qui transpire dans chaque dessin.
Et ce train, le choix du train pour voyager jusqu'au pôle Nord, c'est magique également. le train c'est le train mécanique de l'enfance, la promesse de voyages dans le temps et l'espace. Notre imaginaire est décuplé par le choix de ce moyen de transport qui réunit e amène vers une même destination, symbole de la vie elle-même, chemin que l'on suit.
J'adore le focus sur la clochette de Noël, symbole de la magie de Noël qui ne résonne que dans les oreilles de ceux qui y croient encore. Un tintement fragile comme preuve de la magie d'un monde, celui de l'enfance, de l'imaginaire.
Une lecture idéale en cette fin d'année.
Le film d'animation prolonge cette magie te je ne peux que le conseiller aux amoureux de Noël.
Lien : http://chrisbookine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sofynet
  11 mars 2012
Voici un très bel album que j'ai lu vendredi à mes élèves. Je comptais proposer un travail dessus, mais j'ai manqué de temps. Et finalement, j'ai beaucoup apprécié d'en faire une lecture-cadeau....
C'est donc l'histoire d'un jeune garçon qui s'embarque dans un train vers le Pôle Nord, en pleine nuit de Noël. Là, il rencontrera le Père Noël.... Ce conte est simple, mais poétique. Et il pose la question fatidique : croire ou pas au père Noël ? Et perdre ou pas la part d'enfant qui existe en chacun de nous.
Les illustrations sont superbes. J'aime le travail de Chris van Allsburg. Ces dessins sont fins, on y découvre de très nombreux détails. Et je les trouve beaux. Cet univers est propice à l'imagination, comme dans l'album Jumanji. La présentation de l'album met en avant ces superbes dessins : chaque illustration prend au minimum une page, le texte est bien isolé, n'empiète pas sur le dessin. Chaque illustration peut être considérée comme un tableau.
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
Commenter  J’apprécie          50
Lagagne
  24 novembre 2017
Ce livre doit être mon album préféré sur Noël, mon incontournable. Tout y est magnifique : les illustrations subtiles et pleines de magie de van Allsburg, son texte à la sonorité chantante qui en fait un plaisir à haute voix, son histoire poétique et tendre.
C'est simple, chaque fois que je le lis j'entends les clochettes tintinnabuler.
Commenter  J’apprécie          33
sevm57
  09 novembre 2014
Un album magnifique à mettre absolument dans la hotte du Père Noël!
Les dessins sont pleins de douceur et de poésie, et l'histoire nous plonge dans la magie de Noël.
C'est un enchantement jusqu'à la conclusion qui est très émouvante.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JumaxJumax   31 octobre 2013
Au début, la plupart de mes amis entendaient la clochette, mais au fur et à mesure que passaient les années, elle se tut pour eux tous. Même Sarah, un Noël, découvrit qu'elle n'entendait plus son doux chant. Bien que je sois devenu vieux, la clochette sonne toujours pour moi, comme pour tous ceux qui y croient vraiment.
Commenter  J’apprécie          140
Moussaron32Moussaron32   27 juin 2016
Les montagnes devinrent des collines, des collines des plaines tapissées de neige. Nous traversâmes un désert de glace - la grande calotte glaciaire polaire. Des lumières apparurent au loin. On aurait dit les lumières d'un étrange paquebot naviguant sur un océan glacé. " Voilà le Pôle Nord ! " annonça le chef de train.
Le Pôle Nord, c'était une ville gigantesque qui se dressait' solitaire, au sommet du monde; rien que dessinés ou se fabriquaient tous les jouets de Noël. D'abord nous n'aperçûmes pas un seul elfe." Ils se rassemblent au centre de la ville" nous expliqua le chef de train. " C’est là que le Père Noël offrira le premier cadeau de Noël." " Qui reçoit le premier cadeau? " demandâmes-nous tous en chœur. Le chef de train répondit : " il choisira l'un d'entre Vous."
" Regardez ! " cria l'un des enfants, " les elfes". Tandis que notre train se rapprochait du centre du Pôle Nord, il dût rouler au pas tant les rues fourmillaient de la foule des assistants du Père Noël. Quand le Boréal-Express se trouva bloqué, il s'arrêta le chef de train nous laissa descendre.
Nous nous frayâmes un chemin dans la foule et atteignît es les premiers rangs d'un large cercle. Devant nous se dressait le traîneau de Père Noël. Les Rennes étaient impatients. Ils piaffaient et caracolaient sur place, secouant les clochettes d'argent attachées à leur harnais. C'était un son magnifique, comme je n’en avais jamais entendu. De l'autre côté du cercle, les elfes s'écartèrent et le Père Noël apparut. Les elfes l'acclamèrent. Il avança vers nous et, me désignant, dit : " Prenons celui-ci" Le chef de train me souleva dans ses bras. Je m'assis sur les genoux du Père Noël qui me demanda "alors que voudrais-tu pour Noël ?"

Je savais que je pouvais tout demander. Mais ce que je désirais le plus au monde ne se trouvait pas dans le gigantesque sac du Père Noël. Ce que je voulais plus que tout, c'était l'une des clochettes d'argent de son traîneau. Quand je la lui demandai, le père Noël sourit. Puis il me sera dans ses bras et chargea nulle d'en détacher une du harnais de ses Rennes.
L'elfe la lança au Père Noël. Celui-ci se leva brandit la clochette à bout de bras au-dessus de sa tête, et annonça à pleine voix: " le premier cadeau d Noël"

Une pendule sonna minuit, les elfes poussèrent des hourras. Le Père Noël me tendit la clochette et je la glissais dans ma poche de robe de chambre. Le chef de train m'aida á descendre du traîneau. Le Père Noël cria le nom des rennes un par un et fit claquer son fouet. Son attelage s'élança et s'éleva dans les airs. Le Père Noël décrivit d'abord un cercle au-dessus de nos têtes, puis il disparut dans le ciel polaire noir et glacé.

Dès que nous fûmes réinstallés dans le Boréal Express, les autres demandèrent à voir la clochette. Je mis la main dans ma poche, mais je n'y rencontrai qu'un trou. J'avais perdu la clochette d'argent du traîneau du Père Noël. " Redescendons en vitesse la chercher" proposa l'un des enfants. Mais le train s'ébranlait tout à coup et se mit á rouler. Nous rentrions chez nous.

J'avais le cœur brisé d'avoir perdu la clochette. Quand le train atteignit la maison, tout triste, je laissai les autres enfants. Je restai sur le pas de la porte et agitai la main pour dire au revoir. Le chef de train dit quelque chose au moment où le train repartait, mais je ne l'entends pas. " Quoi ? " hurlai-je. Il plaça ses mains en porte-voix autour de sa bouche. "Joyeux Noël ! " le Boréal Express déchira l'air d’un coup de sifflet et partit à toute vitesse.

Le matin de Noël, ma petite sœur Sarah et moi ouvrîmes nos cadeaux. Quand il sembla, que tout avait été déballé, Sarah découvrir une petite boîte derrière l'arbre. Mon nom était inscrit dessus. Á l'intérieure je trouvais la clochette d'argent ! Et ce mot: " trouvé ceci sur le siège du traîneau. Recouds ce trou de ta poche." Signé " PN". Je secouai la clochette. Elle rendit le son le plus merveilleux que ma sœur et moi ayons jamais entendu. Mais ma mère dit: "oh c'est vraiment dommage" " oui" dit mon père " elle est cassée." Quand j'avais secoué la clochette, mes parents n'avaient rien entendu."

Au début, la plupart de mes amis entendaient la clochette, mais au fur et à mesure que passaient les années, elle se tut pour eux tous. Même Sarah, un Noël, découvrit qu'elle n'entendait plus son doux chant. Bien que je sois devenu vieux, la clochette sonne toujours pour moi, comme pour tous ceux qui y croient vraiment
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sevm57sevm57   09 novembre 2014
Je secouai la clochette.
Elle rendit le son le plus merveilleux que ma soeur et moi ayons jamais entendu.
Mais ma mère dit: "Oh, c'est vraiment dommage."
"Oui", dit mon père, "elle est cassée."
Quand j'avais secoué la clochette, mes parents n'avaient rien entendu.
Au début, la plupart de mes amis entendaient la clochette, mais au fur et à mesure que passaient les années, elle se tut pour eux tous. Même Sarah, un Noël, découvrit qu'elle n'entendait plus son doux chant. Bien que je sois devenu vieux, la clochette sonne toujours pour moi, comme pour tous ceux qui y croient vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Moussaron32Moussaron32   27 juin 2016
Une veille de Noël, il y a bien des années, j’étais tranquillement allongé dans mon lit. Je ne froissais pas mes draps. Je respirais lentement et silencieusement. Je tendais l’oreille pour distinguer un son que jamais je n’entendrais m’avait assuré un ami
Celui des clochettes tintinnabulantes du traineau du Père Noël.
« Le Père Noël n’existe pas » avait insisté mon ami, mais je savais qu’il se trompait. Tard cette nuit-là, j’entendis des bruits, mais ce n’était pas des tintinnabulements de clochettes. De l’extérieur me parvinrent le sifflement de la vapeur et le grincement du métal. Je regardai par ma fenêtre et vis un train, parfaitement immobile, arrêté devant ma maison.
Un rideau de vapeur l’enveloppait. Des flocons de neige, légers, tombaient tout autour de lui. A la porte ouverte d’un wagon se tenait le chef de train.
Il tira une grosse montre de gousset de sa veste, puis leva les yeux vers ma fenêtre. J’enfilai mes chaussons et ma robe de chambre. Puis sur la pointe des pieds, je descendis au rez-de-chaussée et sortis. « En voiture ! » cria le chef de train. Je me précipitai vers lui. « Alors » dit-il, « tu viens ? » « Où ? » demandai-je. « Mais enfin, au pôle Nord, bien sûr » Fut sa réponse. « Voici le Boréal-Express » J’attrapai sa main tendue et il me hissa dans le train.
Le train était plein d'enfants, tous en pyjamas et chemise de nuit. Nous chantâmes des cantiques de Noël et mangeâmes des bonbons au cœur de nougat blanc comme neige. Nous bûmes du chocolat chaud épais et riche comme des barres de chocolat fondues. Dehors, les lumières des villes et des villages clignotaient au loin tandis que le Boréal-Express fonçait vers le nord.
Bientôt on ne vit plus de lumières. Nous traversâmes des forêts froides et sombres ou des loups efflanqués rôdaient, et des lapins à la queue. Blanche se cachaient á l'approche de notre train qui traversait dans un bruit de tonnerre l'immensité silencieuse.
Nous escaladâmes des montagnes si hautes qu'il nous sembla frôler la lune. Mais le Boréal-Express ne ralentissait jamais. Toujours plus vite, nous foncions, gravissant des pics et dégringolant dans les vallées comme le wagonnet des montagnes russes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LilizLiliz   19 décembre 2014
Le Pôle Nord. C'était une ville gigantesque qui se dressait, solitaire, au sommet du monde ; rien que des usines où se fabriquaient tous les jouets de Noël.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Chris Van Allsburg (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Van Allsburg
Bande-annonce du film d'animation Le Pôle Express, réalisé par Robert Zemeckis, adaptation cinématographique du Boréal-Express.
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1031 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre