AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782746737877
169 pages
Éditeur : Autrement (03/09/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ce jour-là, George Frack reçut une lettre. Elle venait de très loin. Sur le timbre : un oiseau. Il commença par penser qu'elle lui avait été délivrée par erreur. Il ne pouvait détacher son regard de ces quelques lignes. Lui, George Frack, père d'une fillette suédoise de six ans ? Impossible. Et pourtant...

De Rome à Las Vegas en passant par Stockholm et la côte irlandaise, ces quatre nouvelles brossent le portrait de personnages qui voient leur vie b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
emeralda
  03 décembre 2014
"Chaque matin peut être le début de ta vie... Tu as des milliers de vies mais chacune dure une journée."
Une phrase tirée de ce recueil de nouvelles, une phrase qui m'a marqué, m'a touché car effectivement c'est une bonne façon de voir l'existence. Rien n'est jamais terminé. Tout est permis et chaque vie porte en elle un champ de possibilités énorme.
C'est beau et véridique pour peu qu'on ne se bouche pas les yeux et qu'on veuille y croire.
La seconde nouvelle m'a laissé plus perplexe.
L'histoire est bonne, pas novatrice, mais assez universelle pour toucher un large public. Reste que les protagonistes m'ont donné à ressentir des sentiments très partagés. J'ai oscillé entre attendrissement et agacement. Ceci dit, je ne suis pas restée de marbre et il n'y sans doute rien de pire donc...
La parentalité au coeur de ces histoires. le regard de l'enfant ou de l'adulte qui se souvient d'avoir été un enfant. Un fil rouge grave et bien amené. Une écriture très agréable et sans doute une traduction qui ne trahit pas le texte original. Un regard intéressant sur ce sujet, mais ne m'a pas toujours transporté. Il est vrai que je suis de plus en plus rodée aux ficelles des écrivains, mais quand même ! Il m'a manqué de la magie. Les protagonistes étaient intéressants dans chacune des nouvelles proposées, mais à mon sens ils étaient incomplets.
Point d'étincelle dans mon regard en refermant ce recueil, dommage, j'avais envie de voir ce plus beau pays du monde.

Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeaTouchBook
  15 novembre 2014
Le genre des nouvelles n'est pas celui que j'affectionne le plus, en effet : trop court pour développer l'ensemble : personnages, histoire; beaucoup d'événements se déroulent implicitement : un exercice difficile !
Malgré le fait que ce livre a comme lieu principal les Etats-Unis je n'ai malheureusement pas réussi à rentrer dedans. Si les récits avaient par moment un aspect qui m'intéressait celui-ci s'estompait immédiatement par un événement inattendu, original qui enlevait la thématique qui m'inspirait de prime abord. Par exemple la nouvelle Jeu d'enfant m'intéressait par son héroïne mais la fin et notamment son envie de "mordre" (oui de mordre...) les gens m'a vraiment laissé perplexe.
Tout est étrange dans ce recueil : les personnages, leurs réactions, leurs histoires et si on pourrait essayer de trouver un caractère poétique, tacite à cet ensemble je me suis perdue en chemin...
L'écriture ne m'a pas semblé d'une poésie rare, alors il est vrai que certains passages sont très beaux mais cela ne rattrape pas le manque d'intérêt que j'ai eu pour les récits : soit parce que l'histoire à la base ne m'intéressait pas, soit a contrario elle m'intéressait mais le final me décevait.
Par contre j'aimerais souligner que la dernière nouvelle : Les Gitans sur la colline est vraiment une bonne nouvelle, la plus longue, la mieux construite, la plus complète et c'est cette histoire qui a fait que je pense sincèrement que Simon van Booy est un bon auteur mais ce ne sera pas lui qui me fera aimer le genre nouvelliste.
En définitive, ce livre est vraiment fait pour ceux qui aiment les nouvelles dont la fin est parfois laissée parfois en suspens...

Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LN
  21 janvier 2015
Le plus beau pays du monde : Las Vegas Molly et son fils attendent Jed le père du garçon qui tarde. Plongée poétique dans l'univers factive de Las Vegas.
La ville où le vent souffle dans les arbres : Georges Frack reçoit une lettre qui change le cours de sa vie.
Jeu d'enfant : la rencontre du narrateur avec la mère de son ami.
Les gitans sur la colline : Walter est amoureux d'une eune fille nouvellement arrivée au village
C'est comme si la poésie de ces nouvelles nous effleurait, mais sans que nous réussissions à la cerner, à l'attraper, elle s'évapore rapidement, peut-être parce que les nouvelles sont courtes et ne peuvent donc pas de totalement s'épanouir. Il est difficile de se faire une idée claire et nette de ce recueil de nouvelles. Disosn que cet auteur m'a intriguée et que j'ai néanmoins l'envie de découvrir par d'autres textes -plus longs- son univers.
Lien : http://www.lecturissime.com/..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NoushaNousha   08 mai 2017
Il est vrai que les gens que nous rencontrons nous façonnent. Mais les gens que nous ne rencontrons pas nous façonnent également, davantage, parfois, tant nous nous les sommes intensément représentés.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Simon Van Booy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Van Booy
Simon van Booy - L'amour commence en hiver .Simon van Booy vous présente son ouvrage « L'amour commence en hiver ». Parution le 5 septembre 2012 aux éditions Autrement. Rentrée littéraire automne 2012.http://www.mollat.com/livres/simon-van-booy-amour-commence-hiver-9782746732292.htmlNotes de Musique : Marin Marais -16 Sonate a la Maresienne (Gravement)
autres livres classés : gitansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1973 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre