AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782746734906
224 pages
Éditeur : Autrement (21/08/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Los Angeles, 2010. Martin, d’origine française, est venu s’installer en Amérique avec sa famille, des boulangers, après la guerre. Ses parents ont accompli un acte héroïque en 1944, sans qu’il sache bien lequel. Un beau jour, il voit arriver dans la maison de retraite où il travaille un certain M. Hugo, un très vieil homme défiguré, qui meurt dans ses bras. France, 1968 : deux enfants découvrent dans les bois les restes du bombardier B-24 d’un soldat américain. Ving... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Florence31000
  02 août 2016
Flash-back autour de la seconde guerre mondiale
Ce roman commence en 2010 avec le récit de Martin vivant à Los Angeles mais d'origine française, nourrisson lors de la 2ème guerre mondiale, il est le premier personnage. Tout au long des différents chapitres nous verrons apparaître d'autres personnages, M.Hugo, un vieil homme défiguré, John un GI présent en 1944 en France et sa petite-fille Amélia, Danny… Allers et retours dans le temps (2ème guerre mondiale, années 60, aujourd'hui) et dans des lieux géographiques (en France, aux USA et en Angleterre), l'auteur tisse une histoire aux destins croisés et nous découvrons avec beaucoup d'émotions les liens qui unissent ces hommes et ces femmes entre eux.
Un roman plaisant et insolite dans sa construction. Je le conseille car nous découvrons une belle histoire malgré l'effroi de la guerre.
Commenter  J’apprécie          20
claraetlesmots
  18 septembre 2013
Outre Atlantique est un roman ou le destin et le hasard façonnent, entremêlent des vies. le livre s'ouvre avec Martin en 2010 à Los Angeles qui travaille dans une maison de retraite. Sa famille était venue s'installer aux Etats-Unis après la guerre grâce à de l'argent reçu pour un acte de bravoure. La guerre justement, John la connaît. Cet américain a combattu en France à bord de son bombardier. Monsieur Hugo s'est installé en Angleterre et a souvent dépanné sa voisine en 1981 en gardant son fils Danny. En 1968, en France, Sébastien et un ami découvrent la carlingue d'un bombardier B-24.
Il faut prendre son temps pour cette lecture car à travers chaque chapitre on fait la connaissance d'un personnage et au départ on se demande quel est le fil qui les relie. Pourtant, d'Amélia la petite-fille de John à Danny producteur célèbre, une toile est tissée à travers les époques et deux continents. Comme dans un puzzle, les éléments s'assemblent petit à petit mais sans que toutes les clés nous soient données. Les destins des personnages se croisent, s'entremêlent furtivement et se dessinent.
Ce roman choral sur les origines et la part du destin est bourré de tendresse ! Même s'il n'est pas parfait car on peut lui reprocher justement à cette construction de décourager trop facilement le lecteur, il n'empêche que j'ai eu a souvent la gorge serrée d'émotions.
Un livre qui demande de l'attention pour bien écouter l'histoire de chacun de ces personnages qui nous est racontée avec une sincère pudeur touchante.
Et même si la guerre est en filigrane, ce roman n'est pas sombre. Une jolie découverte !

Lien : http://fibromaman.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm
  12 janvier 2018
Quelques phrases sauvent ce livre du naufrage.
Construction en plusieurs voix, récit-s qui se recoupe-nt et donne à lire une histoire à la fois banale et... c'est justement pour ça qu'il peut être intéressant. L'auteur sait faire parler l'enfance ; quelques phrases sauvent ce livre du naufrage, donc.
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson
  20 août 2013
Après un premier roman, L'amour commence enhiver, bien apprécié, reposent sur le second beaucoup d'espérances…
Dans ce roman, l'auteur navigue entre six points de vue différents (six personnages donc), et à différentes époques.
Il faut au moins parvenir à la moitié du roman pour commencer à relier (et encore, timidement) ces personnages, qui ne resteront pour moi que de lointains, très lointains compagnons de lecture.
J'avoue humblement ne jamais avoir retrouvé ce qui est dit dans la présentation du roman. Incompréhension de ma part ? Toujours est-il que je n'ai absolument pas retrouvé la magie de l'écriture qui m'avait tant plu dans l'amour commence en hiver.
Le scénario n'est pas assez lisible, ou bien il n'existe pas…. Je me suis beaucoup perdue dans ce livre à passer d'un personnage à l'autre sans pouvoir dégager le thème principal de ce livre….
Autrement dit, où il n'est pas bon, ou je suis passée à côté…..à chacun de faire son idée !!!
Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
Commenter  J’apprécie          10
nymeria
  04 septembre 2013
Roman choral, "Outre-Atlantique" nous emmène sur les traces de différents personnages qui ont vu leurs destinées étroitement liées à un moment ou à un autre, à partir de la seconde guerre mondiale. Par un incroyable concours de circonstances, les divers protagonistes se rencontrent, parfois l'espace d'un fugace instant, et interagissent sur leur respective destinée, pour le meilleur (jamais le pire)...
......la suite sur mon blog !
Lien : http://avideslectures.wordpr..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 septembre 2013
J’ai un cauchemar récurrent depuis des années, il est fait de silence. Dans ce rêve, je suis seule, mais soudain j’entends des gens qui passent tranquillement près de moi. L’intensité de mes cris, la violence avec laquelle je tends mes mains vers eux – je ne parviens pas à me faire entendre.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 septembre 2013
Être aveugle, ce n’est pas ce que vous pourriez imaginer. Il ne s’agit pas de fermer les yeux en essayant de voir. Je ne sens pas de manque. Je vois les gens selon la manière dont ils parlent aux autres, dont ils bougent, dont ils respirent.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 septembre 2013
Les gens seraient plus heureux s’ils disaient plus souvent ce qu’ils pensent. Dans un sens, nous sommes prisonniers du souvenir, des peurs, des déceptions – nous sommes définis par quelque chose et ne pouvons rien changer.
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_CmBruno_Cm   11 janvier 2018
La pluie dit tout ce que nous ne savons pas nous dire les uns aux autres. C'est un son très ancien qui fait exister les choses rien que par sa présence, mais qui a longtemps résonné dans le néant.
Quand elle cesse, le silence pèse plus lourd. Les oiseaux sifflotent sur les branches basses, ils font des voeux en roucoulant. J'imagine leur coeur et j'en sens un dans le creux de ma main, comme une semence tiède.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 septembre 2013
L’histoire des autres avait toujours été la sienne. Il lui était insupportable de se l’imaginer. Des gens se cachant dans des égouts ; des femmes accouchant dans le noir, l’humidité et les ordures, étouffant leur bébé, que personne ne
vienne le leur arracher.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Simon Van Booy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Van Booy
Simon van Booy - L'amour commence en hiver .Simon van Booy vous présente son ouvrage « L'amour commence en hiver ». Parution le 5 septembre 2012 aux éditions Autrement. Rentrée littéraire automne 2012.http://www.mollat.com/livres/simon-van-booy-amour-commence-hiver-9782746732292.htmlNotes de Musique : Marin Marais -16 Sonate a la Maresienne (Gravement)
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
784 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre