AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253138235
447 pages
Le Livre de Poche (30/11/-1)
4.02/5   26 notes
Résumé :
Rien ne ressemble moins à un être humain qu'une baleine, et pourtant l'affinité que nous avons avec les cétacés nous fascine. Quel est le secret de notre complicité avec les dauphins, réputés avoir un langage ? Ces animaux ont-ils comme nous une conscience ? Que peuvent-ils nous apprendre du destin de l'humanité ?
C'est en observant des musiciens en train de jouer du jazz avec des orques sauvages, au large du Canada, que Patrice Van Eersel s'est posé ces ques... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JAC
  03 février 2022
Ce livre, c'est une enquête à travers la vie et ce qu'elle peut porter de plus inspirant.
ce sont 1001 petites portes, que l'auteur nous sert sur un plateau, qu'il nous appartient ensuite de laisser résonner en nous, explorer ou mettre de côté.
Pour peu que l'on soit intéressé à ce qui se passe en nous, autour de nous, à cette force qui traverse ce voyage que nous effectuons ici bas, il mérite d'être lu.
Parfois quelques passages un peu longuets mais l'auteur cherche tant à partager, qu'il est difficile de le lui reprocher.
Je souhaiterais vraiment qu'une suite, mise à jour avec l'avancée des recherches soit proposée.
En bref, ce que je pensais être un petit encas s'avère être une jolie Source!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   07 juillet 2017
Au début, le Grand Esprit dormait dans le rien.
Son sommeil durait depuis l'Éternité.
Et puis soudain, nul ne sait pourquoi, dans la nuit, il fit un rêve.
En lui, gonfla un immense désir...
Ce fut le tout premier rêve, la toute première route.

Longtemps, la lumière chercha son accomplissement, son extase.
Quand finalement elle trouva, elle vit que c'était la transparence.
Et la transparence régna.
Mais voilà qu'à son tour, ayant exploré tous les jeux de couleurs qu'elle pouvait imaginer,
la transparence s'emplit du désir d'autre chose.
À son tour elle fit un rêve.

Elle qui était si légère, elle rêva d'être lourde.
Alors apparut le caillou.
Et ce fut le deuxième rêve… La deuxième route.

Longtemps, le caillou chercha son extase, son accomplissement.
Quand finalement il trouva, il vit que c'était le cristal.
Et le cristal régna.

Mais à son tour ayant exploré tous les jeux lumineux de ses aiguilles de verres,
le cristal s'emplit du désir d'autre chose, qui le dépasserait.

A son tour il se mit à rêver.
Lui qui était si solennel, si droit, si dur, il rêva de tendresse, de souplesse et de fragilité.
Alors apparut la fleur, et ce fut le troisième rêve, la troisième route...

Longtemps la fleur, ce sexe de parfum chercha son accomplissement, son extase.
Quand enfin elle trouva, elle vit que c'était l'arbre.
Et l'arbre régna sur le monde.

Mais tu connais les arbres, il n'y a pas plus rêveurs qu'eux.

L'arbre, à son tour fit un rêve.

Lui qui était si ancré à la terre,
il rêva de la parcourir librement, follement, de vagabonder au travers d'elle.
Alors apparut le ver de terre.
Et ce fut le quatrième rêve. La quatrième route…

Longtemps le ver de terre chercha son accomplissement, son extase.
Dans se quête, il prit tour à tour la forme du porc-épic, du puma, de l’aigle, du serpent à sonnette.

Longtemps, il tâtonna et puis un beau jour, dans une immense éclaboussure...
au beau milieu de l'océan... un être très étrange surgit,
en qui toutes les bêtes de la terre trouvèrent leur accomplissement, et ils virent que c'était la baleine !

Longtemps cette montagne de musique régna sur le monde
et tout aurait pu peut-être en rester là, car c'était très beau.
Seulement voilà... Après avoir chanté pendant des lunes et des lunes,
la baleine à son tour ne pus s'empêcher de s'emplir d'un désir fou.
Elle qui vivait fondue dans le monde, rêva de s'en détacher.

Alors brusquement, nous sommes apparus, nous les hommes !

Car nous sommes le cinquième rêve, la cinquième route,
en marche vers le cinquième accomplissement, la cinquième extase...

Dans la moindre couleur, toute la lumière est enfouie.
Dans tout caillou du bord du chemin, il y a un cristal qui dort.
Dans le plus petit brin d’herbe, sommeille un baobab.
Et dans tout ver de terre, se cache une baleine.
Quant à nous, nous ne sommes pas « le plus bel animal »,
nous sommes le rêve de l’animal !
Et ce rêve est encore inaccompli. »

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
issablagaissablaga   12 octobre 2013
La pensée appartient au monde créé, alors que l'intuition appartient au monde créateur. La première est soumise au temps, la seconde lui échappe. La pensée sert simplement à transmettre ce que l'intuition lui inspire.
Commenter  J’apprécie          70
issablagaissablaga   09 octobre 2013
Un nouveau sentiment de responsabilité existe. De plus ne plus de gens s'intéressent aux interactions entre l'homme et la nature, entre l'homme et l'homme. Nous avons la vision d'une cohérence, d'une responsabilité planétaires. Je dirais presque un nouveau panthéisme. Un sentiment d'appartenance au monde, une nouvelle mythologie : à la place d'une divinité extérieure au monde, une divinité qui émane du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
OristanaOristana   23 août 2012
Les cétacés peuvent être suspectés de connaître ce que nous appelons spiritualité et d'atteindre très facilement l'état de méditation . Si vous allez dans une mer chaude, avec un masque et des palmes, vous pouvez trouver cette dimension en vous tout aussi facilement.
Commenter  J’apprécie          50
issablagaissablaga   12 octobre 2013
Il faut savoir que chaque sourire humain mine les projets de la guerre. Que chaque pensée constructive diminue l'impact des forces destructrices. Que chaque désir de paix atténue le feu des combats. Mais aussi que chaque émotion négative ouvre au contraire la porte à la destruction. Nous qui vivons aujourd'hui n'assistons certainement pas par hasard à toutes ces guerres : chacun de nous est le guerrier responsable de la grande balance historique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Patrice Van Eersel (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Van Eersel
"Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner" de Boris Cyrulnik, Pierre Bustany, Jean-Michel Oughourlian, Christophe André, Thierry Janssen et Patrice van Eersel lu par Bernard Gabay etAntoine David-Calvet. Parution numérique le 24 février 2021.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/votre-cerveau-na-pas-fini-de-vous-etonner
autres livres classés : CétacésVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1553 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre