AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800157566
48 pages
Éditeur : Dupuis (29/11/2013)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Lady S et Anton vivent cachés dans un cottage, en Angleterre. Repérés par leurs poursuivants, ils sont de nouveau obligés de fuir. Traqués par les services secrets français, des mafieux russes et le redoutable Colonel, ils sont conduits par les services secrets anglais dans les îles Scilly, au large des côtes britanniques. Ils trouvent refuge dans le château de Lord Whippendale, ancien patron du SIS.
Mais ce refuge s'avère tout relatif : c'est là en effet qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  15 janvier 2014
Tout est bon dans ce neuvième album de la série Lady S. Ce très bon cru est à l'image de ce qu'est la saga : une agréable surprise qui mérite d'être connue. Éloignée du succès rencontré par les mâles dominants du genre (XIII et Largo Winch pour ne citer que ses deux demi-frères), notre charmante blonde à l'air frondeur est de retour...
Les dessins de Philippe Aymond sont très réussis et sont une invitation à la lecture et même à la digression. le trait, les couleurs nous poussent à nous perdre dans les détails de planches bien travaillées.
Le scénario est haut en couleur : il faut avoir lu et se souvenir des derniers albums pour l'apprécier pleinement. Dommage, car les nouveaux lecteurs ne pourront apprécier pleinement l'histoire alors qu'il auraient pu trouver ici une excellente raison de commencer leur lecture... et leur collection ! En tous cas, l'histoire va plaire à tous les fans de films d'espionnage et aux James Bond en particulier.
S'il est question de mafia russe, de services secrets de pays alliés se faisant allégrement une guerre de l'ombre, si Lady S. se trouve en plein milieu d'un imbroglio franchement osé, si tout cela semble trop gros.... et bien c'est justement sur ces piliers d'une intrigue digne Hollywood que nous affaire ici... quitte à faire l'impasse sur la vraisemblance.
Le final est franchement explosif, détonnant. La conclusion du dénouement est peut-être un peu convenue, mais laisse entendre une ou deux pistes des plus prometteuses. D'autant que plusieurs personnages font ici leur sortie... pour permettre à d'autres de faire leur entrée... ou leur nouvelle entrée. En une phrase : du grand Jean Van-Hamme en un seul tome !
Un album à lire, et à apprécier comme un bon film à gros budget !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
umezzu
  04 juillet 2019
Van Hamme réunit tous les ennemis de Lady S : mafia russe, colonel français pourri, DGSE, dans une course poursuite, où ils essayent de la liquider dans un îlot des îles Scilly. Heureusement le CIRCAT veille et l'assaut, pardon les assauts, des ennemis seront vains.
Un épisode qui connaît quelques traits d'humour : Anton en apprenti fermier poursuivant des poules, la chaîne des retraités et amis du CIRCAT qui exfiltrent Shania et Anton, le flegme très british du vieux lord propriétaire du château-fort perché sur l'îlot. L'attaque finale, quant à elle, tient un peu du film « The Rock ». Boum, boum, boum.
Un bon épisode, surtout par rapport au précédent « Raison d'État ».
Commenter  J’apprécie          120
sevm57
  07 juin 2020
Anton et Lady S se sont réfugiés dans un cottage dans le Suffolk, mais leur couverture est compromise quand Lady S met à contribution ses talents de tireuse pour faire échouer un hold-up. Ils se retrouvent pourchassés à la fois par les services secrets français et par le Colonel, et par la mafia russe. le réseau du CIRCAT va donc avoir fort à faire pour les protéger et les tirer d'affaire.
Dans ce neuvième album, on baigne dans une atmosphère de film d'espionnage.
Lady S est pourchassée de toutes parts par différentes factions , mais elle a également de puissants soutiens.
Cependant, bien qu'elle se débarrasse de plusieurs ennemis dans cet album, on se demande ce qui va pouvoir lui arriver ensuite car la fin de l'album laisse ouverte la question de sa prochaine destination.
A noter enfin quelques scènes assez drôles, et l'intervention à la chaîne des retraités du Circat qui font un peu penser aux vieux fourneaux.
Commenter  J’apprécie          100
Domichel
  08 juin 2018
Traquée par la police française, les mafieux russes, et après l'avoir trahi, le mystérieux “colonel” un peu plus diminué, Lady S est réfugiée avec Anton en Angleterre, sous la protection des services secrets britanniques. Tout irait presque pour le mieux, façon de se faire oublier, si une tentative de braquage n'avait pas lieu dans la banque où sa “tante” allait chercher de l'argent. Réagissant au quart de tour, Shania maîtrise la situation avec des nerfs d'acier, mais ruine leur couverture devenant à son corps défendant la vedette à la une des journaux…
La suite promet d'être agitée !
Une fois de plus écrit comme un “super polar”, ce tome rassemble tous les ingrédients du film d'espionnage et d'aventures, comme un scénario de Bond, James Bond. Concentrant autour de l'héroïne tous les services armés, les tueurs à la solde des différentes mafias ou des services secrets, la fin de l'album est un morceau d'anthologie dans le domaine de l'action, de la trahison et des rebondissements. « La Mort aux Trousses » au pays de « L'Île Noire »…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
rulhe
  30 juin 2017
lady s se cache dans la campagne anglaise avec anton. pour échapper à la mafia russe, et au colonel des services secrets a qui elle a fait échouer le plan.
malheureusement en faisant échoué un cambriolage sanglant dans une banque, elle va se retrouver sous les feux des
projecteurs, et obligée de fuir à nouveau.
orion va la cacher chez lord
whippendale qui fut pendant quinze ans le patron du sis , le fameux m
des films de James Bond.
et qui vie maintenant dans un château fort, c'est la
que tout le monde va se retrouver.pour le bouquet final.
un suspense qui tient la route, a l, esthétique soigner.avec une lady s
en grande forme. pour une aventure riche en rebondissements et en émotion.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (4)
BulledEncre   13 janvier 2014
Jamais avare en détails graphiques, Philippe Aymond fait évoluer ses personnages dans des décors plein de charmes, so british cette fois-ci, qui se marient très bien avec l’action et les coups de feu, toujours omniprésents ! Les couleurs de Western Rock sont particulièrement réussies, et contribuent à offrir un final de très belle qualité à cette histoire.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   02 décembre 2013
Le scénariste mène cette aventure conjuguant de nombreuses références aux albums précédents à un rythme effréné, y introduisant quelques touches d’humour bienvenues. Le dessin harmonieux de Philippe Aymond permet de s’attarder sur de nombreuses cases.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   02 décembre 2013
Un 9ème épisode superbement orchestré sous le sceau d'un face-à-face animé entre les services secrets internationaux et la belle héroïne Lady S, qui confirme le grand talent de deux artistes qui ont su creuser leur place au sein de la bande dessinée.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   21 novembre 2013
Jean Van Hamme n’a pas perdu la main. On ne lâche pas une seconde l’attention sur ce thriller haletant où il manie des ficelles en forme de câbles en acier, tant elles continuent d’être efficaces en dépit d’un usage éculé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
rulherulhe   01 juillet 2017
un hôpital militaire en île de France. un général va rendre visite au mystérieux colonel qui avait recruter lady s .
- comment vous sentez vous colonel?
- humilié, mon général.
cette salope ne m, a pas raté, ma jambe est fichue.
- il n'y a pas que votre jambe, colonel.après l, échec de votre mission a
florence et cette fille lâchée dans la nature, j'ai
du dissoudre votre équipe de morts vivants.
vous imaginez comme moi
le scandale si une agence
étrangère la retrouve avant nous, et lui tire les vers du nez.
- toute les grandes puissances ont une ou plusieurs sections de nettoyage comme la mienne.c'est un secret de
polichinelle.
- mais secret quand même.
je suis bien placé pour savoir que nos soi disant
alliés,ne se priveraient pas du plaisir de nous éclabousser.souvenez vous des vagues du rainbow warrior.
- alors retrouvez la fille et
liquidez la.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MAgatheMAgathe   13 mai 2017
- Comment vous sentez-vous colonel ?
- Humilié mon général. Cette salope ne m'a pas raté, ma jambe est fichue.
- Il n'y a pas que votre jambe colonel. Après l'échec de votre mission à Florence et cette fille lâchée dans la nature, j'ai dû dissoudre votre équipe de morts vivants.
Commenter  J’apprécie          20
sevm57sevm57   07 juin 2020
J’ai vendu la villa de Menton comme ma maison de Washington. Je suis donc doublement SDF: sans domicile fixe et sans difficultés financières.
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   17 février 2014
-Vous avez consacré votre vie à servir la France, colonel. Et à présent que vous la gênez, la France vous condamne. Je trouve ça inadmissible.
-C'est assez courant en politique.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Jean Van Hamme (56) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Van Hamme
Avec le retour de Jean van Hamme au scénario, "La fortune des Winczlav" retrace en trois tomes et trois générations l'origine de la fortune de Largo Winch. Une saga historique et familiale trépidante.
"La fortune des Winczlav", tome 1/3 par Jean van Hamme et Philippe Berthet - Disponible dès le 26 mars en librairie Feuilleter l'album : bit.ly/WinczlavT1-Vanko
autres livres classés : services secretsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère