AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Griffo (Illustrateur)
ISBN : 2800142138
Éditeur : Dupuis (12/06/2008)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 73 notes)
Résumé :
La plupart des gens pensent que Jean Van Hamme est un suppôt du capitalisme car il raconte les aventures d'un héros, Largo Winch, play-boy riche à millions. En réalité, il faut plutôt voir Van Hamme comme un continuateur du roman-feuilleton à la Balzac, toujours soucieux de donner à comprendre le monde dans le cadre de digressions didactiques encyclopédiques. Voyez celles concernant la fabrication du papier ou l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Epictete
  12 septembre 2017
Quand la collectivité veut faire le bonheur de l'individu malgré lui...
Jean van Hamme le dit lui-même dans son texte d'introduction : « Lorsqu'une norme est imposée pour assurer le bonheur théorique du plus grand nombre, qu'advient-il de ceux qui volontairement ou non s'en écartent ? »
Cette édition intégrale reprend donc des récits concernant « les dangers que représentent pour la liberté individuelle les excès du « bon-vouloir » d'un Etat dont on attend trop de bienfaits. »
On y retrouve donc des thèmes comme le monde du travail, l'assurance maladie, les vacances organisées, le fichage des citoyens, la limitation des naissances, les arts subventionnés, etc.
Il y a beaucoup de prospective dans les scénarios de Jean van Hamme écrits en 1980 et que l'on peut retrouver peu ou prou dans l'ensemble des pays dits « organisés » du monde. L'auteur, comme Georges Orwell pour 1984 n'est pas si loin de la vérité.
La démonstration se termine par un chapitre intitulé « La révolution » qui donne une leçon de philosophie très intéressante et réaliste sur le fonctionnement des groupes humains.
Tout cela est illustré de façon forte et colorée par Griffo, bien que son dessin ait évolué depuis.
Cette lecture, outre le moment agréable qu'elle offre laisse penseur, et est finalement une belle façon de prendre un moment pour voir différemment l'organisation du monde qui nous entoure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Faignan
  12 avril 2018
Je dois le dire, je ne suis pas un fan de van Hamme et pourtant cette BD est sans doute l'une de celles que je préfère. Dystopiques les courtes histoires que nous découvrons finalement liées entre elles parlent d'un monde sans espoir.
Car au final, c'est de cela dont il est question, des entreprises toutes puissantes, des états omniprésents, du contrôle autoritaire autant qu'insidieux sur l'ensemble de nos vies.
Il parle aussi des ruptures dans l'ordre quotidien, de ce flic qui se rencontre que quelque chose ne tourne pas rond, de cette femme qui essaie de vivre en dehors d'une sécurité sociale intrusive, de ce vieux qui ne supporte plus les loisirs qu'on lui impose. Il parle de ces cassures dans l'ordre social, des ces rebellions au milieu de l'apathie générale... d'hommes ordinaires, serviteurs volontaires, que le hasard projette dans les marges.

Je ne connais pas tellement l'oeuvre de van Hamme (au-delà des quelques Largo Winch que j'ai pu survoler), mais je me demande s'il n'y a pas derrière ces textes un fond de socialisme libertaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
oblo
  28 octobre 2016
Initialement prévues pour la télévision puis recalées pour leur caractère trop pessimiste, les histoires de SOS Bonheur ont été réadaptées pour la bande-dessinée par Jean van Hamme, et mises en dessin par Griffo, dans un trait qui rappelle, par son sens du détail, la patte de François Boucq.
Dans un monde dystopique, un Etat régente tous les domaines de la vie publique et privée de ses citoyens à la poursuite d'un bonheur devenu, de fait, obligatoire. En six courtes histoires, Van Hamme et Griffo évoquent tour à tour les thèmes suivants : le sens du travail, le système de santé, les vacances, la sécurité des citoyens et le progrès technologique, le contrôle des naissances et la place de l'artiste. Une dernière histoire, intitulée "Révolution", fait converger ces histoires et leur donne un sens global à l'album ainsi qu'une orientation nettement pessimiste sur la place de l'homme dans le monde.
Le dessin de Griffo donne autant de densité aux personnages qu'aux extérieurs et offre une ambiance intéressante. L'histoire se déroule ainsi dans un décor très réaliste, très marqué '"années 1970-1980", ce qui n'est pas sans inquiéter le lecteur qui, très aisément, peut transposer ce récit dystopique dans notre réalité. La contemporanéité des récits interroge également notre société actuelle : comment ne pas reconnaître notre obsession du smartphone comme instrument essentiel de nos vies dans l'utilisation de la Carte Universelle (Sécurité publique) ? Comment ne pas penser à certains Etats, pas si loin du nôtre, qui essaient de contrôler les artistes (Profession protégée : cette histoire propose d'ailleurs une réflexion plus profonde sur le statut de l'artiste et sur la création artistique et son lien avec la sécurité matérielle) ? On s'interroge aussi, à une époque où de plus en plus de jeunes diplômés renouent, après quelques années de travail en entreprise, avec les travaux manuels et artisanaux, au sens que nous attribuons à notre travail au quotidien (Plan de carrière) et l'on songe, sans amusement, aux campagnes publicitaires visant à nous faire soigner au plus vite dans A votre santé (quoique cette histoire atteigne un degré extrême ; il serait difficile de comparer notre époque avec ce que vit le personnage principal de cette histoire).
C'est là la force de cet album qui, trente ans après sa création, n'a rien perdu de son mordant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
marie36
  23 septembre 2011
Plan de carrière, à votre santé, vive les vacances, sécurité publique, planning familial, profession protégé, révolution.....
Autant de chapitres qui racontent une société ou tout est pensé pour le bonheur, le bien-être de chaque individu sans avoir à se poser de questions, ou chacun se trouve au même niveau que toute le monde, l'égalité quoi....Le bonheur bref......Mais un bonheur programmé, décidé par le haut....Sauf que parfois il y a un grain de sable dans ce merveilleux système qui perturbe le système, pas le droit de se poser de questions, pas le droit de penser, de remettre en cause, pas le droit de décider pour soi....Alors le bonheur.....?????????
Cette bande dessinée d'anticipation qui date des années 80 n'est pas sans nous rappeler ce qui se passe aujourd'hui et a quelque chose de très actuel, dans nos préoccupations concernant les libertés individuelles, notre vie privée remise en cause par les réseaux sociaux par exemple, ou la grosse machine qu'est google qui connait beaucoup plus de choses sur chacun de nous, beaucoup plus que ce que nous croyons....
Cette bande-dessinée en est presque visionnaire et si ce n'est le graphisme rappelant indubitablement les années 80 et qui pourrait rebuter pas mal de monde (comme moi la première qui ai découvert cette bd un peu par hasard....).....
Je me suis laissée prendre par le récit, lisant les chapitres les uns après les autres, jusqu'au dernier "révolution", ou tout se recoupe....Une fin effrayante, et pas très optimiste, presque réaliste....d'autant plus qu'elle nous évoque un contexte très actuel....
Une bande dessinée dont je recommande la lecture, tant elle nous fait réfléchir sur la liberté, sur la société et le monde que nous voulons....Une bande dessinée qui doit nous rappeler que chacun de nous doit rester vigilant......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Eniot
  17 janvier 2016
D'actualité, en ces temps de crise… Et pourtant, cette BD d'anticipation a été écrite pour l'essentiel en 1980, et destinée à l'origine à la télévision. Ces histoires de pure fiction apparemment indépendantes s'entremêlent dans une conclusion savoureuse, surprenante et terriblement cynique.
La puissance de cette oeuvre du scénariste Jean van Hamme (qu'on ne présente plus, XIII, Largo Winch, Les Maîtres de l'orge, Thorgal, …) tient dans le fait que certains éléments de l'intrigue ont été rattrapés par la réalité, qui a même sur d'autres points dépassé la fiction. Servi par un dessin brut et détaillé de Griffo, S.O.S. Bonheur est une BD qu'il faut avoir lue, et que l'on s'empresse de relire une fois terminée !
Précision : j'ai lu cette BD pour la première fois il y a plus de quinze ans, et l'ai relue plusieurs fois depuis, sans qu'elle n'ait pris une ride.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 septembre 2013
Je voudrais seulement te rappeler qu'à la fin de ta vie, l'homme que tu seras devenu devra rendre des comptes à celui que tu aurais pu devenir. et que ce genre d'addition est parfois très lourde à supporter.
Commenter  J’apprécie          50
bartleby95bartleby95   28 décembre 2015
Le peuple est ainsi fait qu'il faut parfois l'aider à trouver son bonheur !
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jean Van Hamme (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Van Hamme
Philippe Xavier a eu la gentillesse de nous accorder quelques minutes au festival de la bande dessinée de Saint Malo pour son album "Tango" T2. Tango est un aventurier malgré lui, qui a le chic pour se fourrer dans les ennuis à chaque escale. le dessinateur, qui va collaborer avec le grand Jean van Hamme sur le prochain "XIII, L'enquête", nous livre les secrets de fabrication de sa série "Tango", son ressenti sur la rencontre avec le créateur de "XIII" ainsi que ses futurs projets.
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox