AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505064830
Éditeur : Dargaud (25/08/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Que ne ferait pas Wayne Shelton pour deux millions d'euros ? Dans ce treizième tome, c'est la Mafia qui s'offre les services de notre gentleman mercenaire ! Il doit retrouver l'unique héritière du capo di tutti capi. Le voilà parti pour un dangereux tour d'Europe, de l'Italie à l'Angleterre, en passant par Bruxelles. Au programme : menaces, trahisons, révélations, assassinats. Une mission semée d'embûches, placée sous le charme de son amie Honesty...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lyoko
  31 janvier 2018
Le beau Wayne est mandaté par un ponte de la mafia pour retrouver sa petite nièce.
Un épisode qui ne laisse pas une seconde de repos a Wayne Shelton , toujours aussi séduisant et aussi malin.
Le scénario est assez retord mais malgré tout bien ficelé , même si on retrouve les grosses ficelles du métier.
Et puis il faut aussi compter sur les petits clins d'oeil fait à d'autres héros. Je pense particulièrement a un agent du MI5 qui collabore assez souvent avec un scientifique... on le voit peu dans cet opus n°13 mais suffisamment pour ne pas passer inaperçu.
Et puis la grande qualité des graphismes est incontestable. Moi qui aime les détails soignés je me régale.
un beau 13ème tome !
Commenter  J’apprécie          420
umezzu
  07 mars 2019
Vendetta est le treizième opus de cette série BD consacré au (maintenant vieillissant) aventurier globe-trotter Wayne Shelton.
En BD, XIII peut être un porte-bonheur, surtout quand on s'appelle Jean van Hamme.
Pourtant, le scénariste prolifique a parfois des coups de mou. Ce tome en est la preuve.
Passons sur le pitch de départ. Shelton, qu'on a connu avoir quelques valeurs morales, accepte de retrouver la petite-fille disparue d'un parrain de la mafia, pour qu'il puisse lui léguer son immense fortune (bien mal acquise…). Shelton part à Bruxelles avec Honesty Goodness glaner quelques informations sur la jeune femme, qui était encore un bébé quand ses parents ont été exécutés par un clan rival (ou peut être pas si rival que cela…).
En fait, la vraie vedette de ce tome est encore une fois Honesty, dont on apprend quelques histoires familiales. Honesty, dont l'appétit pour les hommes devient aussi carrément risible dans cet épisode.
Van Hamme conçoit des explications très tordues et bien peu crédibles pour expliquer le sac de noeuds qu'il met en place. L'intérêt pour l'histoire du coup diminue au fur à mesure qu'il sort de nouveaux rebondissements, aussi cousus de fil blanc que les précédents.
Bref côté scénario, on atteint juste le niveau du téléfilm. Restent les dessins toujours sobres et maîtrisés de Denayer. Mouais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Davalian
  29 août 2017
Vendetta, personnages avec des moustaches sur la première de couverture, poses rappelant le Parrain : ce treizième album des aventures de Wayne Shelton a pour thème la mafia italo-américaine. Il s'agit d'un one-shot bien mené et franchement sympathique.

Jean van Hamme est le maître d'un scénario qui se révèle complexe malgré la limite fatidique des 48 pages. Les textes sont assez long, tout en laissant de la place à de l'action. La mise en scène est maîtrisée. Autrement dit, l'ennui n'est pas au rendez-vous et la complexité de l'ensemble est appréciée à sa juste valeur. L'on pourra toutefois reprocher quelques raccourcis ou des pistes évidentes qui sont exploitées, sans causer de surprise.

Ces quelques raccourcis impactent forcément le scénario qui exploite des pistes convenues. Ainsi l'on ne sera pas trop étonné de voir Honnesty jouer le rôle qui lui est dévoulu. Certains rebondissements en revanche offrent de belles surprises. Jean van Hamme sait aussi envoyer son lecteur sur de fausses pistes et c'est toujours un régal de se faire piéger de la sorte. le dénouement est sympathique. Si la conclusion ne peut être qualifiée d'imprévisible, son déroulé offre quelques imprévus.

Sans être parfait, l'album est réussi. le talent de Christian Denayer y est pour beaucoup. le style graphique est réaliste à souhait et nous embarque dans ce qui semble être un véritable film que l'on suit sans pouvoir s'arrêter. Outre les références à Mario Puzo, l'album offre quelques pépites notamment grâce à la participation discrète mais difficile à occulter d'un certain capitaine du MI5 ou d'autres références laissées ça et là…

En somme voici un très bon cru qui devrait ravir les adeptes de la série mais également celles et ceux qui apprécient les histoires mettant en scène des familles mafieuses. Vendetta peut être lu de manière isolée. Bien amenés, les clins d'oeil aux albums précédent donneront envie de découvrir cette série, seule une révélation est à déplorer encore reste-t-elle très secondaire…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
steph42
  18 février 2018
Un dessin classique
Scénario avec quelques surprises mais le sentiment que cette BD pourrait avoir été produite il y a trente ans .
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BDZoom   11 septembre 2017
Jean Van Hamme, en vieux routard (et bon roublard !) de la bande dessinée d’aventure classique, signe un scénario mouvementé aux multiples rebondissements et non dénué d’humour, qui réjouira tous les amateurs des séries d’actions.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DavalianDavalian   29 août 2017
- Depuis le temps que Wayne me parle de vous, je me demande comment une aussi jolie jeune femme peut supporter ce vieux grincheux.
- C'est probablement l'erreur de ma vie, mais je suis tombée amoureuse de sa moustache.
Commenter  J’apprécie          60
DavalianDavalian   29 août 2017
- Vous saviez que Don Cesario a servi de modèle pour le film "Le Parrain" ?
- Vraiment ? Voyons voir...
- Dans le roman que Mario Puzo a écrit au début des années 60, Don Vito Corleone avait une soixantaine d'année.
- Donc, si je compte bien, votre patron doit avoir 115 ans.
- Ne m’embarrassez pas avec vos calculs, Signora. Si je vous dis que Don Cesario était le modèle du film, c'est que c'est vrai !
- Amen. Bon d'accord, parlons d'autre chose : vous savez jouer au Zang ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Jean Van Hamme (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Van Hamme
Philippe Xavier a eu la gentillesse de nous accorder quelques minutes au festival de la bande dessinée de Saint Malo pour son album "Tango" T2. Tango est un aventurier malgré lui, qui a le chic pour se fourrer dans les ennuis à chaque escale. le dessinateur, qui va collaborer avec le grand Jean van Hamme sur le prochain "XIII, L'enquête", nous livre les secrets de fabrication de sa série "Tango", son ressenti sur la rencontre avec le créateur de "XIII" ainsi que ses futurs projets.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr